Tatie Danièle

bw_b05Les jeunes ceci, les jeunes cela… On en entend. D’ailleurs les petits vieux le disent souvent « dans mon temps cela ne se passait pas comme ça ». Non c’est vrai que dans leur temps TOUT allait très bien dans le meilleur des mondes… Et les jeunes étaient forcément mieux que maintenant

Ce soir j’étais déjà de mauvaise humeur. Mon chef me suggère de partir avec une demie heure d’avance sous prétexte que demain il aura peut-être besoin de moi « un peu plus tard » (sous entendu qu’il sait déjà qu’il va me prendre la grappe jusqu’à une heure avancée…)

Je me pointe donc au Champion du secteur où j’ai l’habitude de me ravitailler. Ce n’est pas que j’achète énormément (je vis seule avec mon chat), mais là, plus de lessive, plus de lessive lave vaisselle, plus de litière, plus de croquette… Je me fais un petit caddie et j’arrive à la caisse. Miracle, personne.

Sur le tapis, une bouteille de vinaigre, une d’huile, du sel et du poivre et personne. Je me dis « tiens, quelqu’un qui a oublié quelque chose » (ça m’arrive et je cavale pour le PQ pour lequel j’étais venue au départ), et je commence à vider mon caddie gentiment, après avoir mis la séparation obligée.

Je me prends un coup dans les mollets à vous faire claquer le tendon d’Achille et je me retourne pour me retrouver nez à nez avec une petite vieille, bien propre sur elle, qui pousse un caddie surchargé qu’elle vient de me balancer dans les jambes.

Elle me désigne l’huile, le vinaigre, le sel et le poivre et me dit : « Mademoiselle, j’ai réservé ma place ».

Sur le coup, le « mademoiselle » m’a fait plutôt plaisir, généralement on ne m’en donne plus que par téléphone. Et puis je me suis sentie devenir rouge comme une tomage. « J’ai gardé ma place ». Elle se prend pour qui ?

J’empoigne son assaisonnement et je le lui remets dans son caddie « désolée madame, mais on ne garde pas sa place dans un supermarché ». Et la voilà qui commence à geindre « ah ces jeunes, de mon temps… ». Silence de la caissière, approbation muette dans les yeux de tous, je vide mon caddie et je lui précise que ses cheveux blancs ne lui donnent pas tous les droits. Que n’avais-je pas dit ! A cause de moi, pas étonnant que le monde aille à sa perte et que l’équipe de France ne vaille pas un coup de cidre.

Je ne sais pas ce que vous en pensez… Moi une petite vieille bien fatiguée avec son petit cabas, je la laisse passer. La femme enceinte aussi, ou la personne qui a 2 trucs et moi beaucoup plus… Mais là… Je m’insurge

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.