C comme Camouflage

CamouflageJe n’évoquerai en aucun cas les merveilleux camouflages créés par la nature.

L’homme, le soldat, dispose d’une tenue idéale (paraît-il) pour se camoufler dans la jungle (il y a beaucoup de guerres dans les jungles). C’est vert avec des taches d’ombre. On invente aussi le « bleu horizon » dans les pays où il flotte 250 jours par an (j’ai vu du bleu, j’ai tiré), le beige sable sans teinte aucune pour se confondre avec les dunes et que les secours ne les retrouvent pas. Du blanc « arctique » pour ne pas être repérés par l’ours polaire en voie de disparition (loupé, on ne fait jamais aussi blanc que neige)

Nous les femmes nous avons :

  • Le fond de teint miracle et la poudre qui va avec (teint imparfait, voire même pustule en évolution)

  • L’anti cerne efficace

  • Les faux cils si l’on sait les mettre sans se mettre aussi le doigt dans l’oeil

  • Le pull ou la chemise gigantesques et bien amples (bourrelets et surpoids)

  • Le soutien gorge blindé (ptose mammaire)

  • Le soutien gorge rembourré (petits seins)

  • Le soutien gorge rapproche seins en les étoffant un peu (ce n’est pas drôle)

  • La culotte gaine applatit ventre

  • Le collant affine jambes

  • Le collant affine jambes, remonte fesses et applatit ventre (une fortune)

  • Le pantalon ample (poteaux et le treillis n’est d’aucun secours)

  • La cape quand rien ne va plus (à une époque il y a eu la robe sac, le manteau sac… Que sont-ils devenus ?)

  • Les verres de contact colorés

  • Je ne parle pas du maquillage tout bête

BON A SAVOIR : quand on a TOUT utilisé et TOUT retiré successivement, Charles Albert s’évanouit (à juste titre). Car il faut leur rendre justice : je n’ai jamais vu de caleçon « efface bedaine »…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.