Chlore…

ChloreJe suis donc allée décéder prématurément dans un fauteuil de laboratoire me faire faire cette fameuse prise de sang. Je n’ai bien évidemment rien senti, quelle chochotte je peux faire parfois (sauf que là je n’ai plus le courage de regarder comme avant, décontractée et tout et tout).

Le lundi soir, je suis allée récupérer mes résultats, et comme le labo allait fermer, je n’ai pas eu le temps de demander si tout était OK. J’ai donc regardé les résultats arrivée à la maison.

Je suis la championne du monde pour repérer une anomalie sur une prise de sang, d’autant plus que généralement elles sont en gras avec une petite étoile à côté. A une certaine époque, j’avais un médecin qui était très tracassé par ma « formule sanguine inversée » et m’a fait faire tout un tas de prélèvements ce sadique, de manière régulière, pendant deux ans. En déménageant j’ai changé de médecin et le nouveau me signala que cela n’avait aucune importance, que son prédécesseur aurait mieux fait de se préoccuper de mon manque de fer et me sauva de l’anémie. J’ai tout vérifié dans plusieurs larousses et je sais à peu près lire les résultats d’une prise de sang sans vérifier les valeurs normales mises à côté.

Tout OK, magnifique, et pour la première fois depuis 30 ans, une formule sanguine normale. Ma dernière prise de sang datait de quand Charles Hubert a essayé de m’empoisonner 1 mois avant notre séparation (je vous raconterai c’était top rigolo), et les résultats étaient coton. Ce qui n’avait pas empêché le médecin urgentiste de me faire sortir en me disant que mes symptômes étaient psycho-somatiques…

Tout OK sauf la dernière ligne. Chlore 118, valeurs normales 98-106. C’est la première fois que je vois cet élément figurer sur un résultat d’analyses. Je m’en vas vérifier (je garde tous mes résultats), on ne m’a jamais testé le chlore…

Ben merde alors me voilà avec trop de chlore. Ce ne sentait pourtant pas la piscine quand on m’a fait le prélèvement. J’arrête l’eau du robinet tout de suite et vais me ruiner en eau de source la plus pure possible. Je vais googooler à mort, mais rien sur le chlore dans le sang, on ne peut compter sur personne, et je suis morte de trouille (enfin presque, parce que si c’était grave le médecin m’eusse contactée illico). Que cache ce chlore suspect et trop élevé ?

Donc visite chez le docteur Acromion qui me félicite de mes résultats parfaits, voire même idéaux et rarement vus (pour une fois que j’ai tout bon !). Pendant qu’il soupire « si votre papa pouvait me sortir ça, je serais ravi », je lui signale le chlore. Et il hausse les épaules.

Car voyez-vous mes chers lecteurs adorés, pour lui aussi le chlore est un beau jour apparu sur les résultats d’analyses. Avec des valeurs minima et maxima. Sauf qu’aucune pathologie n’a été dépistée qui soit en rapport avec trop ou pas assez de chlore. Donc les médecins ne regardent même pas ce résultat.

J’aimerais savoir combien ça coûte de nous calculer le chlore dans le sang, et quelles économies la SS (la Sécu !) pourrait faire en ne voulant plus que ce calcul soit fait… Sans compter les tensions qui grimpent peut-être en voyant du chlore à 115 ou à 14… des crises cardiaques ou autres, pour des personnes émotives.

Du coup ma tension a perdu quelques points. Elle n’est pas parfaite, mais ne justifie pour l’instant aucun traitement. Et je me ballade avec l’impression quelque part d’être une bouteille d’eau de javel mais comme ce n’est pas grave… Ze m’en fiche !

4 réponses sur “Chlore…”

  1. Moi aussi, chlore trop élevé 109 au lieu de 107
    Explication de mon médecin, je ne bois pas asez et donc n’ élimine pas le chlore

  2. Coucou ton taux de chlore s’est il rétabli depuis le temps ?
    J’ai également ce souci mais moi j’ai des symptômes désagréables presque oppressants : goût acide salée dans la bouche tous les jours.
    Comment as tu fait baisse ton taux ?

  3. Dine97 : j’avais totalement oublié cette histoire de chlore, mon médecin précisant désormais de ne pas l’analyser vu qu’il n’y a AUCUNE PATHOLOGIE s’y rapportant. Je n’ai aucun symptôme comme tu les relate, mais on ne me teste plus le chlore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.