Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Ce connard de crétin d'oiseau

M_sange_GA10426J’adore les oiseaux. Je tiens cet amour de mon grand père (cliquez ici) qui voulait connaître tous les oiseaux du monde avant de mourir. Il s’est contenté de la France, car les oiseaux sont bien trop nombreux pour tous les connaître et les voir un jour…

Il a refilé l’amour des oiseaux à Jean Poirotte qui s’y connaît forcément plutôt pas mal, au fils de ma dernière soeur également. Et aussi à moi, parce qu’il m’emmenait parfois, pendant les vacances, aller épier les oiseaux du voisinage. Il m’avait même acheté des jumelles (qu’une des filles m’a chourrées) (on se demande laquelle et pourquoi faiire.. Sauf que je n’ai plus mes jumellles). Je reste nulle néanmoins sur la différence entre le rouge gorge et le bouvreuil et honte à moi à le faire se retourner dans sa tombe au lieu de dormir tranquille mon grand père chéri…

Cette mésange est adorable à souhait non ?. Mrs Bibelot et Jean Poirotte nourrissent les oiseaux l’hiver (là c’est terminé, il faut qu’ils fassent leur travail d’insectivores ou autre) et nous en voyons donc beaucoup venir picorer le nécessaire sous leurs fenêtres.

Donc je précise : j’adore les oiseaux. Sauf UN et je ne sais pas ce que c’est.

Nous avons donc deux heures d’avance sur le soleil (j’ai dit ce que j’en pensais ici).

Les oiseaux pas. Eux ils sont à l’heure solaire et rien à foutre de l’Europe ces rats ces intelligents logiques. Et derrière chez moi, donc du côté de ma chambre, y’a un petit bois lonlère et tralala et donc des millions d’oiseaux (au moins). Ces bestioles se réveillent avant le lever du soleil et se mettent à chanter pour saluer le soleil qui VA se lever. Ne manquent que les coeurs égyptien d’avant JC pour faire de même…  Je vais peiner ceux qui habitent aux abords d’une autoroute, du périf ou d’un chemin de fer, mais je peux affirmer que des millions d’oiseaux qui se mettent à chanter sur le coup de 4 H, 4 H 30, ça fait un raffut PAS POSSIBLE. Qui se calme dès que le soleil se lève, à savoir quand il faut se lever parce que le radio réveil corniflute des informations à la con (priez mes frères ! Amen !) (j’ai aussi la RN 10 et le chemin de fer quand le vent est mal tourné, certains jours j’ai la totale) parce qu’il est 7 heures, que les oiseaux sont contents que le soleil se soit levé une fois de plus et que du coup ils vont se rendormir un coup…

SI SI je persiste et signe au sujet de l’oiseau chantant à l’aube : un RAFFUT PAS POSSIBLE… Je me lève vacillante à 4 H 30 pour fermer ma fenêtre. C’est bruyant, une horreur, mais, il y a des mélanges de gazouillis (t’en foutrais moi des gazouillis) qui restent néanmoins écoutables pour peu que l’on attende de se rendormir au moment où le réveil glapit (Alléluia !).

Sauf que cette année j’ai un nouveau venu, outre les pics qui font mitraillette dès 5 heures (mais comment peuvent-ils aller aussi vite ?) et la chouette qui se réveille à 23 H 45 pétantes (heure d’été ou d’hiver elle s’en fiche bien pas mal, elle est à l’heure)…

Je l’appelle le “CUI”. C’est lui le connard de crétin d’oiseau…

Il ne sait dire que ça : CUI CUI CUI CUI CUI CUI CUI CUI CUI… Je me demande quand il se nourrit, car quand je rentre le soir, il est toujours là : CUI, CUI, CUI, CUI, CUIT (bah s’il est cuit mange-le ton rôti, pauvre con…) (ça me rend aimable comme pas possible…)

Jean Poirotte a la solution : ils sont plusieurs et ils chantent tous sur le même ton (les “CUI” sont vicieux de nature). Il le sait, il a un CUI aussi derrière chez lui. Donc fatalement plusieurs, parce qu’un oiseau ça ne chante pas de 5 heures du matin à 22 H : forcément ça se nourrit et ça bouffe beaucoup. L’expression “appétit d’oiseau” est totalement injustifiée, certains peuvent manger jusqu’à 3 fois leur poid par jour (et je ne mens même pas…).

Arrivée chez mes parents un beau dimanche, exténuée par le “CUI” qui me poursuivait depuis le petit matin. Et c’est comme la goutte d’eau du robinet qui fuit : quand on l’a entendue, on n’entend plus que ça…

Jean Poirotte me rassure : c’est dimanche, reste décontractée ma chérie, je te fais un Martini Gin (trois ce serait bien car le “CUI” m’a eue jusqu’à l’os). Soudain il se fige.

CUI CUI CUI CUI CUI CUI CUI… ETC… CET OISEAU NE SE LASSE PAS !

“Ah c’est ça dont tu me parle ? Je ne sais pas ce que c’est, mais il est très chiant !!!!” (en apparté “ta mère ne l’entend pas, elle commence à avoir des problèmes avec les sons aigüs (la veinarde)) “il n’arrête pas de tout l’après midi et jusqu’au soir tard”…

Oui, lui il a un début de colonie de CUI ! (vu que ça ne débute que l’après midi), moi j’ai l’intégrale du “CUI” derrière chez moi arrière grand mère comprise… Du coup ça CUI du matin (4H 30) au soir (jusqu’à 22 H) : vivement l’hiver, là ça nous fout la paix en cherchant de la chaleur (pauvres petites bêtes…)

Je hais cet oiseau et sa famille, sa manipule, sa cohorte, sa centurie, sa légion… Peuvent pas bouffer tous ensemble pour nous foutre la paix pendant un moment ? (surtout le matin, le soir ils m’indiffèrent un peu, sauf qu’ils me crispent en me faisant penser au lendemain matin où il vont m’énerver et me donner envie de tirer à la mitrailleuse dans le petit bois lonlère et tra la la…)

La vie n’est qu’un long calvaire… Je ne le répèterai jamais assez

Posté le 30 juillet '07 par , dans Dans la série Diabolique.
Tags :

8 commentaires »

Comment par Gigi83
2013-03-26 17:49:37

Ahhhh, enfin quelqu’un qui comprend ce que j’ endure !!!
Les gazouillis du merle, les trilles du rossignol, même à l’ aube, ça passe, charmant, le printemps itou mais ce CUI, là j’ en peux plus, il ne connait que ce CUI-CUI-CUI etc…
En fait, si je savais son nom, cela me soulagerait-il ? Oui, je crois. Mais pas moyen de l’ identifier. Bref, je vis dans le Var, près de la mer et cet emm… est là sous ma fenêtre tous les matins, bien planqué !
Bon, ben, merci pour ce post ancien certes mais du coup, je me sens moins seule.
Compagne d’ infortune, je vous salue bien.

Comment par Calpurnia
2013-03-26 18:19:30

Alors chez nous il y aurait le CUI (d’après mon père un pinson mâle qui se manifeste dès le printemps, à savoir quand les jours commencent à être plus longs que les nuits), et il y a le SUITTT qui serait, mais on l’a vu, un troglodyte mignon qui est tout petit et qui fait un raffut pas possible, mais surtout l’été.
Et puis il y a le merle qui chante, l’envolée de moineaux qui s’abat dans un arbre le soir à la tombée de la nuit, en s’engueulant comme pas possible, le pire restant le CROA de la corneille qui cette année ne niche plus derrière chez moi…
Tu es bien avancée… :-) (et merci de ce commentaire même si le post est ancien).

 
 
Comment par Gigi83
2013-03-27 19:48:25

Me voici éclairée, c’ est un pinson ! Le pire c’ est que ce matin, à 5h du mat’, j’ ai cru qu’ il était mort ! Degun! comme on dit dans le Midi. Vexé par notre échange sur le ouèbe, il s’ est tenu coi jusqu’ à…6 h. Heure à laquelle je me fais réveiller par France Inter, donc tout va bien.
Merci beaucoup pour ta réponse, grâce à cet oiseau traité de tous les noms, j’ ai découvert ton blog que j’ ai mis illico dans mes favoris !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Comment par Calpurnia
2013-03-28 11:18:43

Merci à Monsieur Pinson !

 
 
Comment par hermione
2013-03-27 21:11:08

Désolée de plomber l’ambiance. Si j’ai quitté Paris, c’est pour vivre le plus possible en osmose avec la nature et J’ADORE les chants – tous les chants d’oiseaux, qu’il s’agisse de cui cui ou de croa ou de suittt ou de cocorico.
Toutes les nuits je guette “ma” chouette qui ne me quitte plus depuis 35 ans et le matin j’attends avec impatience le “raffut” des oiseaux qui annonce que le jour ne va pas tarder à se lever.
Les mois d’octobre, novembre et décembre sont pour moi terribles car je n’ai plus le droit au raffut habituel. Mais dès janvier je me sens revivre en entendant le chant des oiseaux.
Vive les bruits de la nature.

Comment par Calpurnia
2013-03-28 11:20:03

J’adore les bruits de la nature, avec un bof pour le croa des corneilles et autres. Quant à la chouette, j’en ai une derrière chez moi, et elle me rassurerait plutôt…
Mais bon, reconnaissons qu’ils font beaucoup de bruit ces oiseaux :-)

 
 
Comment par Gisèle
2013-03-27 22:49:26

Ya plus qu’à l’identifier :
http://www.web-ornitho.com/Chants.chant.cris.des.oiseaux.de.france.et.europe.htm
Mais perso je suis comme Hermione, j’adore les bruits de la nature et un magnifique Cocorico me réjouit… et s’il me réveille ne m’empêche pas de me rendormir !
Et que dire de ma copine la pie qui vient tous les matins taper sur la baie vitrée juste à côté de mon lit… je me régale à la regarder faire même si elle vient me réveiller un peu trop tôt.

Comment par Calpurnia
2013-03-28 11:21:10

L’identification n’a pas été très difficile, vu que mon père a encore, de son père, des DISQUES pour identifier les dits chants…
Quant au coq je n’en ai pas derrière chez moi, mais c’est un souvenir d’enfance attendrissant…

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI