Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Questionnaire…

Refilé par Madame Patate qui m’a taguée avec ceci… Concernant l’informatique donc.

Mon premier contact avec un PC
1979 : parfaitement et je vous la coupe : je venais de rentrer dans une boîte qui était la première en France à commercialiser ce que l’on appelle maintenant un PC. L’engin était vendu avec deux programmes de base et la société mettait en place un programme personnalisé pour l’entreprise à laquelle elle l’avait vendu. Personne ne voulait me croire dans la famille quand je disais que non, il n’y avait pas une pièce spéciale pour y ranger l’ordinateur… C’était un truc pas trop gros, qui fonctionnait avec d’immenses disquettes (taille d’un 45 tours) et imprimante à marguerite d’où la joliesse des tableaux… J’ai fait la connaissance avec mon premier logiciel de traitement de texte : on donnait les ordres en raccourcis anglais… Je m’y suis très vite mise…
Puis : 1986 : Albert venait d’ouvrir sa boîte et fit l’acquisition d’un des tous premiers Mac… Là j’ai découvert Mc wrigth + word en toute première version. J’ai commencé mon dictionnaire d’une civilisation tordue. Les filles ont fait clamser cette antiquité et sont venues me voir au son de “maman, le Mac il fait la bouille” (pour ceux qui n’en ont jamais eu, quand on allume Mr Mac il sourit. S’il fait le sourire à l’envers c’est qu’il y a un problème)
Puis aux hasards de mes affectations boulot, j’ai travaillé sur de multiples trucs en regrettant la souris Mac, pour arriver en 1994 dans une boîte au bord du dépôt de bilan qui avait un vrai PC avec souris, et ne fonctionnait plus sous DOS. Comme je n’avais qu’à répondre au téléphone, j’ai passé mon temps à potasser word version X + excel, ce qui fait que quand je suis rentrée chez Truchon and Co, j’étais considérée comme une pro…

Premier jeu vidéo
Heu, comment dire… Ma soeur et mon beau-frère venaient de faire l’acquisition de la première play-station, ils nous prêtèrent donc leur console Nitendo sur laquelle j’adorais jouer à Mickey (je me souviens de la musique). Inconvénients : disputes perpétuelles entre les filles et moi pendant leurs vacances pour savoir à qui c’était le tour de jouer. J’ai rendu la console pour craquer sur la play-station 2. Re-disputes affreuses : je l’ai revendue à un collègue avide, pour la paix du ménage… Nous avons trouvé rapidement les filles et moi, d’autres raisons de nous disputer.

Premier contact avec internet et premier E-Mail
1998 chez Truchon qui commençait à s’équiper. J’ai tout de suite adoré Internet, mais à l’époque on ne surfait pas trop parce que nous n’avions pas l’ADSL. C’est chez lui également que j’ai envoyé mon premier E-Mail. Au fur et à mesure nous nous sommes équipées, et là encore j’étais considérée comme championne : ça me plaisait trop !

Premier site/blog
Juin 2006 en découvrant le blog de Pulchérie. Pour moi un blog c’était un journal intime. J’ai passé des heures à lire des blogs divers avant de me décider à ouvrir le mien. Pulchérie s’est occupée de ma mise en page. Elle a toujours mon mot de passe et accès à tout, et fait blog master pour aider sa mother totalement nulle en mode avancé (j’ai mes limites, mais elle n’a qu’à me montrer aussi…)

Premier dégainage en ligne de CB
1992 quand Charles Hubert a fait l’acquisition de mon PC actuel. Pour l’achat à la FNAAC de DVD multiples… Mon péché mignon : les vieilles pièces de théâtre de “au théâtre ce soir”. Généralement je n’abuse pas trop et j’ai peu acheté en ligne…

A qui le tour ?

Posté le 25 octobre '07 par , dans Chroniques d'une vie ordinaire.
Tags :

Commentaires »

Pas encore de commentaire.

Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI