La gueule de bois…

GDB_57520193Il y a un sketch paraît-il sur les 3 derniers verres qu’il ne faut pas boire. Savoir lesquels…

En cette période de fêêêêtes, je me dois de vous donner des conseils de sorcière pour vous éviter de vous réveiller avec une GDB abominafreuse.

Je précise pour les non initiés et qu’ils le restent, que la GDB est une Gueule De Bois pas possible dont j’ai découvert la signification de la définition à l’âge respecteux de 25 ans, en me demandant au petit matin, pourquoi l’inquisition me mettait la tête dans un étau alors que je n’avais rien à me reprocher (pour moi)…

J’ai depuis vécu les 3 derniers verres à ne pas prendre, pour moi et pour les autres. Pour moi c’est simple, passé le seuil dont les frontières marquent la fin, j’ai la nausée, si j’insiste je m’en vais me laver les mains dans les toilettes et je me sens nettement mieux. Je termine à l’eau claire. Quand je me mets à l’eau généralement, vous pouvez me présenter le meilleur cru possible c’est niet…

Dans les 3 derniers verres je peux prendre le premier, qui fera que je me réveillerai avec la tête en vrac et les jambes en court bouillon. Mais il y a d’autres symptômes à ne pas négliger, et je parle de faits glanés ça et là dans ma courte vie (et qui sont 100 % authentiques)… Car d’une personne à l’autre, l’abus d’alcool dangereux pour la santé, se manifeste de manière différente sachant qu’il y a l’alcool ému, agressif, gai, ou endormi :

  • Pauvres coquilles d’huitres, pauvres bêtes mangées vivantes : snif, snif, snif, et l’homme est un barbare abominable Ouiiiinnnnn ! Sanglots atroces que personne ne pourra consoler : Un peu d’eau ne fera pas de mal

  • C’est moi le plus fort nom d’un chien, et pourquoi tout le monde me contrarie ? Où est ma carabine ? Un peu d’eau ne fera pas de mal

  • Merde, je me suis planté la cigarette dans l’oreille droite et je me suis allumé le pif : un peu d’eau ne fera pas de mal

  • L’escalier est impossible à monter : les marches sont trop hautes et les toilettes sont à l’étage : un peu d’eau ne fera pas de mal

  • L’escalier zigzague curieusement : quelle idée aussi de faire un escalier à 5 pans tournants : un peu d’eau ne fera pas de mal

  • Il y a la vierge dans la cheminée alors que j’attendais le père Noël : un peu d’eau ne fera pas de mal

  • Je monte à l’arrière de ma voiture : les salauds ils m’ont piqué mon volant : un peu d’eau ne fera pas de mal

  • J’irais bien me coucher, mais j’ai honte de dormir sous une couette en duvet d’oie ! Ouinnnnn, pauvres bêtes que l’on plume et que l’on mange !!!! Ouinnnnn, d’ailleurs cette malheureuse oie était délicieuse : Oinnnnn. Un peu d’eau ne peut pas faire de mal

  • Chérie arrête toi, j’ai vu une soucoupe volante ils ont un message pour moi à délivrer au pape : un peu de dégivrant fera-t-il l’affaire vu le manque d’eau dans la voiture ???

  • Oh le pauvre médor adoré à son non-noncle, qui dort dans un panier, pauvre bête, je m’en va dormir avec toi : un peu d’eau ne peut pas faire de mal, sauf qu’il n’en veut que dans la gamelle du médor adoré…

  • Je n’ai rien bu du tout, tu exagère, mais passe moi la cuvette : un peu d’eau ne peut pas faire de mal à condition d’y rajouter le comprimé ad hoc et de l’éloigner du lit conjugal…

  • J’avais demandé une douzaine d’huitres, pas trois : passer à l’eau déjà…

  • 2 dindes c’était vraiment de la folie !!!

  • Rrrrrr ! Rrrrr ! On s’en va déjà? j’ai à peine vu passer le foie gras… Tu conduis Rrrrr ma chérie Rrrr !

  • Tous des cons les médecins avec leurs somnifères Rrrrr ! Rien ne vaut un coup de punch Rrrrr ! Comment ça non pas tous les jours ??? Rrrrr

Le lendemain matin, le verre sur la table, le regard éteint, et le pshiiiit du comprimé qui fond, non, deux finalement…

Prenez-en de la graine, que vous soyiez un adepte du litron par jour, ou de la cuite annuelle… Il y a LE verre de trop. Le problème est de savoir lequel… Comme je vous avais promis des conseils de sorcières : commencez par l’eau, ou une tisane… Bon c’est nettement moins festif, mais je n’ai rien d’autre à vous conseiller, si ce n’est d’espacer vos prises pour que vous rendiez compte de vos limites, et d’arrêter quand il en est encore temps… (PS : je ne parlais pas de moi, j’y ai échappé totalement !!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.