Conversation part 1…

T_l_phoneCeci est une conversation téléphonique tout à fait normale… (si, si…)

Votre sorcière s’est mise en grand rangement. On en retrouve des choses…

A une époque où je luttais contre un léger surpoids, en me remontant le moral à coup de pizzas et de chocolat, j’avais fait l’acquisition d’un super appareil masseur de chez Barbie-lisse. Des espèces de doigts reproduisant le massage d’un top masseur. Ceci étant destiné à terrasser la cellulite et éventuellement (on se rabattait sur cette éventualité) à décontracturer un muscle après un effort physique intensif. Pour le d…. d’honneur ne pas compter sur lui.

J’ai dû m’en servir une quinzaine de fois, mais mon petit bedon ne fondait pas. J’ai donc cherché à le revendre (parce qu’il valait son pesant de bouchées pralinées, et qu’en plus on perdait un temps fou 2 fois par jour) à une copine qui avait un surpoids nettement moins léger que le mien. Elle l’a testé 2 fois et me l’a rendu car celà ne lui avait rien fait (évidemment). Comme elle l’avait pris à l’essai, j’ai perdu un argent fou.

Je viens de le retrouver. Si je m’en sers et que je perds un peu de cellulite sur les cuisses, toute la famille va vouloir me mettre sous perfusion de viandox, vu que du surpoids, je n’en ai pas (mais un petit bourrelet, si, mais je suis la seule à le voir, et par rapport aux mannequins, je suis une grosse truie violette…).

J’appelle donc une de mes filles chéries.

  • Allo ma chérie c’est maman, je ne te dérange pas ?

  • Si mais bon… (ah bah merde alors) (quand on est mal barrée, c’est fichu, autant raccrocher en prétextant un problème de ligne)

  • Je peux te rappeler si tu veux… Rien d’urgent

  • Non c’est bon, maintenant que j’ai été obligée de décrocher je t’écoute. Pourquoi tu tousse ?

  • Rien… En rangeant l’armoire de l’entrée…

  • Il était temps… (ricanements) Donc ?

  • En rangeant l’armoire de l’entrée, j’ai retrouvé mon masseur barbie-lisse, et je voulais savoir s’il t’intéressait

  • Ah je le savais que j’avais grossi ! Tu me trouve grosse hein ?

  • (Me voici dans un champ de mines, je m’enfuis par oùùùù ?) Mais non ma chérie pas du tout, mais tu te plains de…

  • J’ai perdu 2 kg ces derniers temps je te signale

  • Fécilicitations, heu, félicitations ma chérie. Mais comme on ne se voit pas très souvent je…

  • Inutile d’essayer de me faire culpabiliser, je ne peux pas venir te voir toutes les semaines. Mais donc la dernière fois tu m’as trouvée trop grosse. C’est cela hein ? Hein que tu m’as trouvée grosse ?

  • Mais non ma chérie, pas du tout, mais c’est un appareil à masser et…

  • C’est cela, tu perds 100 g de plus et j’appelle le SAMU ! Ouais, je sais, je ne viens pas te peser toutes les semaines mais j’appelle mes grands parents (grande nouvelle, et les cafteurs que c’est !!!!)

  • Mais ma chérie je n’ai jamais dit que je te trouvais grosse, c’est juste que…

  • C’est juste que tu bouffe mal et que j’ai pris du cul, je le sais, je suis assez grande pour me voir dans la glace toute seule, et tu me vois en train de me masser le cul avec ton truc de merde ?

  • Je te proposais juste…

  • Un machin pour grosse ! Avoue ! Et qu’en plus tu veux me faire culpabiliser !

  • Mais non ! Ca commence à bien faire ! tu adorais te servir de ce truc quand tu étais encore à la maison et donc je te le proposais gentiment…

  • Ouais, quand j’étais adolescente et très con… Dis le que tu m’as trouvée grosse la dernière fois ! Mais dis le donc ! Je suis grosse, je le sais, je suis zimmonde !

  • Mais non je ne t’ai pas trouvée grosse du tout, tu commence à m’énerver sérieusement ! Je vais raccrocher

  • C’est ça, à +, schlark !

Drinnnggg !!!!!

  • Allô Mouth, c’est moi. C’est quoi ce caractère que tu as depuis quelques temps ? Je sais bien que tu as été licenciée, mais ce n’est pas une raison tout de même pour me raccrocher au nez !

La vie n’est qu’un long calvaire (et je ne peux résolument pas jeter cet appareil merveilleux et si utile…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.