Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Problèmes de communication…

Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark vrillé dans mon thème astral en ce qui concerne la communication, c’est certain. Je ne sais pas si je dois incriminer Uranus qui me perturbe régulièrement la vie depuis toujours ou une autre planète mal placée et vicieuse, mais une chose est certaine : un truc a quelque chose contre ma communication depuis quelques temps. 8 semaines en gros, je ne vais pas chipoter non plus.

Tout a commencé finalement il y a quelques mois avec un faux contact dans mon boîtier téléphonique. C’était passé. C’est revenu. J’ai été obligée de coincer la prise avec un livre que je n’ai pas envie de relire et que ça tombe bien, qui bloque la prise contre la bibliothèque. Ca ne se voit pas c’est déjà une chance. N’empêche que 4 fois par jour je vérifie si j’ai bien la tonalité, car ce faux contact ne perturbe pas internet, ce que je remarquerais tout de suite.

Pour continuer j’ai reçu un courrier pour madame Dabra. Le Crédit bordelais frétillant m’annonçait qu’un de mes placements vieux de 7 ans arrivait à échéance et qu’il se demandait ce que je voulais faire de mon argent. Ca tombait bien je savais tout à fait et vous allez rire : j’ai téléphoné pour prendre un rendez-vous avant d’ouvrir un compte à la banque de France. Ceci tout en m’interrogeant sur ma perte de mémoire évidente : impossible de me souvenir avoir fait un placement il y a 7 ans (avec quoi en plus ?)…

J’avais raison, la banquière munie de mon numéro de compte, ne retrouvait pas le placement, mais finalement je tombais bien car si je pouvais renflouer mon compte elle me serait à tout jamais reconnaissante. Restait à savoir pourquoi j’avais reçu ce courrier en dehors du premier avril et là elle tomba sur une madame Dabra Paulette habitant ma résidence. C’était l’ordinateur bien entendu, c’est l’excuse habituelle, qui avait confondu son adresse bâtiment A4 avec la mienne bâtiment B6. Je me suis dit “merde alors” à l’idée d’avoir une homonyme de patronyme très répandu en France dans l’immeuble de l’entrée de ma résidence qui en compte 3 + 50 pavillons. J’étais clairvoyante une fois de plus, les emmerdes commençaient.

Toujours dans le même temps un bonheur n’arrivant jamais seul, je recevais à nouveau du courrier pour Charles Hubert. Son nom, mon ex nom figure toujours sur ma boîte aux lettres, car les impôts (encore eux) et la SS (la Sécu !) se refusent à me rendre mon nom à moi, c’est une dure bataille, j’attends un coup de fil du médiateur pour leur tordre le cou, tellement j’en ai marre. Après le médiateur, j’écris à Sarko faut qu’il serve à quelque chose.

Et, toujours rapide, Charles Hubert a réalisé certainement qu’il lui manquait du courrier. 3 ans pour faire changer son adresse auprès des organismes concernés, c’est un peu court pour lui. Il est donc allé au plus rapide et a décidé apparemment de faire suivre à nouveau son courrier. Car je ne reçois plus de courrier pour lui. Pour moi non plus d’ailleurs : pas de déclaration pré-remplie, pas de nouvelles de la SS (la Sécu !) ce qui est étrange car je suis en arrêt maladie depuis la mi février. Le ciel a décidé en effet de me punir d’être au chômage et m’a envoyé une péri arthrite de l’épaule gauche. En ce qui concerne les suivis de courrier de mon crétin d’ex j’ai déjà eu le problème. Charles Hubert a lui un patronyme très très très rare en France, au point que c’est lui et sa famille point barre. Mon ancien facteur quoique compétent s’était fait piéger il y a 3 ans. A la vue du nom très rare, sans vérifier s’il s’agissait de Monsieur ou Madame, hop ! il collait l’étiquette de suivi et j’ai été 2 mois sans courrier. A l’époque Charles Hubert me l’avait restitué devant mes menaces de bloquer le divorce et de lui demander des sous, aujourd’hui il s’en tape de mon courrier comme moi du sien d’ailleurs, que je mets à la poubelle.

Comme c’est la période, les périodes anniversaires réactivant les méchancetés astrales de la naissance, j’ai cherché l’autre madame Dabra après avoir reçu du courrier pour elle mi avril. Je ne l’ai pas trouvée alors j’ai commencé une enquête bien évidemment couronnée de succès. Et là vous allez rire, comme moi. Cette dame retraitée a acheté un appart pour se rapprocher de ses enfants, elle y a vécu un mois et a décidé qu’elle était mieux dans son autre chez elle à Nice. Elle a donc mis en location et fait suivre son courrier. Je remercie ici la voisine commère de son immeuble qui sait tout de tout le monde et le répète sans se faire prier.

Donc devant l’absence chronique de courrier il me faut me rendre à l’évidence. Tout ce qui m’arrive de la SS (la Sécu !) et des impôts part chez Charles Hubert qui fout tout à la benne après l’avoir préalablement piétiné. Tout ce qui m’arrive à mon nom de jeune fille subit l’imparable loi du hasard : un coup ça m’arrive environ une fois sur dix quand ce n’est pas intéressant, et le reste du temps, cela part à Nice.

Je suis donc allée pousser une gueulante à la poste. C’est promis, on va sermonner les 8 stagiaires qui remplacent mon facteur (parti à la retraite) à tour de rôle. Ils n’ont qu’à faire attention non mais des fois. Ils vont bien vérifier si c’est monsieur ou madame, et pour l’autre cas de l’homonyme, s’ils détournent le courrier du bon bâtiment, c’est promis, juré, craché. Me communiquer l’adresse de l’homonyme pour que je la contacte gentiment, ils n’ont pas le droit vous comprenez, je pourrais être une personne qui lui veut du mal…

Cerise sur le gâteau : coup de téléphone du crédit Bordelais concernant mon compte à sec : bien évidemment je n’ai pas reçu leurs courriers, car ils ont bien compris au bout de 3 ans que j’étais divorcée. Ils m’ont donc sucré mon nom à moi, pour ne garder que celui de Charles Hubert…

Je m’admire franchement d’avoir pu garder mon calme au bout du fil. Si j’étais quelqu’un d’autre, je m’applaudirais…

Mais la question reste posée : comment récupérer éventuellement mon courrier, et que faire pour que cette situation cesse ?

Posté le 30 mai '08 par , dans Histoire de sorcière.
Tags :

Commentaires »

Comment par Louisianne
2008-05-30 15:59:13

Quelle galère ! Remarques on la comprend Paulette Dabra de faire la morte si son compte est à sec !
Sauf qu’elle a quand même un magot, non ? Finalement c’est bien si tu ne reçois son courrier que pour son magot !
Moi je débarquerais avec une kalachnikov (pas sure de l’orthographe) chez elle à Nice ! je comprends pas, quand je reçois du courrier qui ne m’est pas destiné, je fais tout pour que le vrai destinataire le reçoive !
Pour Charles Hubert pas grand chose à faire : continuer à jeter son courrier, et trucider la SS et les impôts pour qu’ils te rende ton nom.
8 stagiaires pour remplacer le facteur en retraite ! Où va t-on ma bonne dame !

 
Comment par Marcus
2008-05-30 16:19:10

Tu as pensé à utiliser le changement d’adresse sur Adele ?
Cela peut éventuellement permettre de mettre à jour tes données perso.
Enfin, à étudier.

https://www.changement-adresse.gouv.fr/changementAdresse/jsp/index.jsp?acceptJs=1

 
Comment par koscha
2008-05-30 18:42:59

heuuu …je n ose suggérer un remariage …. non !!! pas sur la tète !!! pas sur la tète !!!! ;-)

 
Comment par Dom
2008-05-30 21:39:34

Ben puisque personne ne le fait.
Je t’applaudis !! des mains, des pieds.
Clap clap.

tue personne !!

 
Comment par mab
2008-05-31 07:57:28

Pas d’ex, un nom ni banal ni rare, les ingrédients pour t’épauler me manquent, et comme je ne suis pas une âme charitable j’ai bien ri!

 
Comment par la méchante
2008-05-31 14:16:23

Rhooo pleure pas, j’ai une collègue de mon ancien taff qui a vécu des trucs bien pires.
Elle s’appelle Marie Durand, il doit y en avoir des milliers en france, et au boulot, elles étaient 2 dans le même bâtiment.
Elle s’est fait radier de la sécu, ben vi, 2 fois le même nom dans la même boîte c’était forcément un doublon. Idem pour son badge au boulot, et elle ne comptait plus les coups de fils qu’on passait à elle et pas à l’autre.

 
Comment par Ambre
2008-05-31 21:57:04

Pourquoi pas contacter la CNIL pour ce qui est de la sécu et autres?
Et pour ce qui est de l’homonyme, la voisine commère pourrait peut-être connaître sa nouvelle adresse?

En tout cas bon courage, avec l’administration on a souvent l’impression de se battre contre des moulins.
Bravo pour être arrivée à garder votre calme, je crois que je n’en aurais pas été capable!

 
Comment par Calpurnia
2008-06-01 15:42:46

Réponses en vrac !

Louisianne : ce n’est plus une galère c’est carrément toute la flotte. Et les andouilles de fonctionnaires sont sur le navire amiral…

Marcus : j’ai essayé pas mal de choses, et je me refuse à aller m’immoler à l’hôtel des impôts… Je tente l’assistante sociale qui a du mordant… Après j’écris au petit nicolas… (généralement les administrations n’aiment pas…)

koscha : j’ai déjà envisagé cette solution, pour que leurs ordinateurs explosent enfin…

Dom : merci merci, ça fait du bien ces applaudissements. Viens me retrouver à deux on va tous les niquer !

mab : bravo la solidarité !!! et tu trouve ça drôle ? :-) ))

ma méchante : m’en fous de l’autre, chacun sa croix… Même que je suis tentée de dire BIEN FAIT ! (je me sens mieux…)

Ambre : il y a des moments où l’on est tellement anéantis par la connerie humaine que les bras nous en tombent et que l’on perd de son mordant…

 
Comment par shalima
2008-06-01 20:34:24

A se taper la tête contre les murs… ouch !

 
Comment par Esther
2008-06-02 10:00:29

Arf, c’est la chianli dis-donc! Tu les cumules.
En effet, tu mérites bien les applaudissements!!!
Clap clap clap

 
Comment par Calpurnia
2008-06-02 12:07:50

Réponses en vrac !

shalima : j’évite pour l’instant, il ne me manquerait plus que de perdre mes 2 neurones…

Esther : merci, merci !

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI