Les harpies…

Les_harpies_10175956

Je me souviens avec émotion de la période fort longue (mais vue d’aujourd’hui assez brève) au cours de laquelle les filles ne se supportaient pas tout en s’adorant. C’était divin, reposant pour l’esprit et les tympans. Curieusement moi je ne les entendais plus vraiment, sauf quand elles exagéraient quelque peu, et leurs hurlements me manquent parfois, qui couvriraient les bruits de madame Vampire.

Elles s’adoraient pourtant depuis le début, Pulchérie ayant péniblement digéré le fait de ne plus être enfant unique et Delphine étant en admiration devant sa soeur (ça a aidé à la digestion). Le temps passant, les choses se gâtent toujours fatalement, comme le temps d’ailleurs.

Il y eu la révolte de la cadette face à la grande un peu trop autoritaire, la grande qui ne voulait pas lâcher d’un iota son droit d’ainesse, d’où les cris et hurlements à faire fuir un prédateur normalement conçu, ceci au son de « les garçons ça fait du bruit » que me serinait meilleure amie. Et on peut me donner un euro pour toutes les fois où j’ai entendu :

  • Je te hais

  • Pas autant que moi

  • Ta musique est débile et tes copains aussi

  • Tu ferais mieux de t’occuper de ton bouton sur le nez

  • Et toi tu ferais mieux de travailler tes maths

  • Range ce bordel

  • C’est mon bordel, j’en fais ce que j’en veux

  • Mamannnnnnn !

  • Tu me laisse la salle de bain et plus vite que ça

  • J’y suis (dans mon bain) et j’y reste et je t’emmerde… Rallume la lumière ! Mamannnnnnn !

  • C’est ma chaîne stéréo autant que la tienne

  • Si tu ne veux plus de Mozart tu n’as qu’à sortir de ton bain
  • J’étais là la première

  • Tu es moche je te déteste, je ne veux pas te voir

  • Ca tombe bien, moi je suis pareil. Berk, planque-toi

  • Puisque c’est comme ça je dirai à Mouth que c’est toi qui lui a pris sa pince à épiler

  • Bon Ok on met Mickaël Jackson

  • Je veux des nouilles

  • Tu nous emmerde avec tes nouilles, moi je veux de la purée

  • Mamannnnnnn !

  • Rends moi ma place sur le canapé tu m’as pris mon chaud

  • Eh bien c’est mon chaud maintenant ! Mamannnnnnn !

  • Comment ça maman tu as puni Pulchérie ? Puisque c’est comme ça j’appelle enfance et partage

  • Comment ça maman tu as puni Delphine ? Puisque c’est comme ça j’appelle enfance et partage

  • Je t’aimeuuuuu ma soeuuuuuur chériiiiiiiie !

  • Pas plus que moiiiiiiii !

  • Siiiiiii!

  • Nonnnnnnn !

  • Siiiiii !

  • Nonnnnnnn !

  • Mamannnnnnn !

Je crois que c’est au début de cette époque glorieuse que j’ai testé les boules kiaisses pour constater avec une certaine aigreur que je ne les supportais pas…

La vie n’est qu’un long calvaire.

0 réponse sur “Les harpies…”

  1. Ah les mômes, … les « mais t’es trop nuuuuuuul », j’te hais et autres gentillesses qui te font regretter d’avoir mis au monde plusieurs modèles.
    Et puis, 20 ans après, les meilleurs amis du monde, les copains comme cochon pour te faire, toi, tourner en bourrique.
    Finalement, à ce moment, tu regretterais presque qu’ils soient si complices.

  2. Difficile de commenter quand on est la procréatrice d’une « fille unique et préférée »… 🙂 (sauf que côté nuisances sonores… ça va merci hihi)

  3. pour être l’heureuse « momon » de deux adorables fillettes de 25 et 30 ans, je confirme qu’elles ne s’entendent jamais aussi bien que sur le dos de leur maratre après s’être étripées pendant une grande quinzaine d’années !

  4. L’un de mes fils chéris nous menaçait régulièrement d’appeler le 119 (le numéro des enfants maltraités de l’époque) parce qui’l avait été obligé de 1) faire ses devoirs 2) manger sa viande 3) avec une fourchette et un couteau et pas avec les doigts, 4) se laver. Il a arrêté quand son père lui a tendu le téléphone en riant.

  5. Réponses en vrac !

    Dom : les disputes frères/soeurs ou du même sexe, c’est terrible à une certaine époque. Mais effectivement ils savent très bien se réconcilier sur notre dos…

    Marcus : les filles sont paraît-il les pires dans la fréquence du cri et sa force…

    ophise : l’enfant unique doit parfois s’ennuyer…

    leeloo : pauvre de nous parfois…

    Marie-Christine : ça ne m’étonne pas, à mon avis seuls les enfants n’ayant pas besoin de ce numéro veulent s’en servir…

  6. Shalima : quand j’avais la cousiiiiine à la maison, j’ai pu constater que 3 ce n’est pas le bon chiffre car toujours deux contre une… Ce qui ne fait pas baisser les décibels…

Répondre à leeloo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.