Un bienfait n'est jamais perdu…

Et moi qui déteste les dictons…

MAIS… Il était une fois une gentille sorcière qui, en 1994, a été dans l’obligation d’accepter n’importe quel boulot parce qu’elle était RMiste, avec 2 filles à charge. Qui a dû supplier un homme pour qu’il l’embauche, parce que même le SMIC c’était mieux que le RMI. Et un homme qui lui disait qu’elle était trop qualifiée, mais n’avait plus envie de la voir ramper à genoux devant lui, pour décrocher le job (je n’exagère pas vraiment…).

Et c’est ainsi que j’ai rencontré le patron le plus charmant de mon existence. C’était un domaine que je ne connaissais pas, mais j’avais le temps de m’y mettre. La société était en fait au bord du dépôt de bilan, il avait tout rapatrié chez lui pour sauver les meubles, et donnait de son propre argent pour la faire survivre (d’où les salaires minimum pour moi et un technicien indispensable). Pendant ce temps là, l’actionnaire majoritaire, vivait des rentes de ses autres sociétés en le laissant se débattre et perdre de l’argent.

C’était un homme vraiment charmant. Cela me faisait mal au coeur de le voir se battre pour rien. Je passais mon temps à répondre aux fournisseurs que oui mais, le règlement partirait le lendemain. En fait, j’attendais la fin, sans rien pouvoir faire.

Il était tellement malheureux quand enfin l’actionnaire majoritaire, le vrai patron, a décidé de mettre la clef sous la porte au lieu d’insuffler un peu d’argent, qu’il m’a fait vraiment peine, parce que j’ai un coeur d’artichaut. Après mon licenciement, le sachant perdu dans ses papiers, j’ai sacrifié une journée pour aller l’aider gracieusement à tout transformer en archives.

Je connaissais bien sa femme qui passait bien sûr tous les jours me voir dans le bureau mis en place à la hâte dans une annexe de leur maison. Femme charmante également.

Et puis j’ai retrouvé un travail chez mon avocat tordu, et puis après, chez Truchon. Et puis mon seul vraiment charmant patron est mort un soir, en faisant un petit somme dans son fauteuil. Manque de bol, quand j’ai croisé un enterrement un beau jour, on m’a juste dit que c’était l’ancien maire du village de mon enfance, et je n’ai pas pensé à lui, mais au maire suivant, ce qui ne m’a pas attristée… Du coup j’ai loupé les condoléances sincères à sa femme, quand j’ai su la vérité 2 mois trop tard.

Je savais par Mrs Bibelot que cette femme qu’elle rencontrait souvent (et moi pas), demandait toujours de mes nouvelles. Et puis il y a eu une brocante où je ne voulais pas me rendre, parce que la pluie menaçait. C’était en juin. C’est le destin. ON m’a poussée à y aller, et le premier stand, c’était cette femme que je n’avais pas revue depuis plusieurs années, mais dont je savais qu’elle s’inquiétait régulièrement de moi. Nous avons donc discuté longuement, avec beaucoup de chaleur, et quand elle a sû que j’étais au chômage, elle m’a demandé mes coordonnées. « Je ne vous promets rien, mais notre assistante ne convient pas, je vais parler de vous à mon patron ». Son patron, est celui qui a racheté les parts essentielles de la société qu’elle avait montée avec son mari, après le décès de celui-ci. Et à la façon dont elle ne me promettait rien, j’ai compris qu’en fait, elle me promettait beaucoup, ou alors c’était comme une intuition, mais je sentais que la chance allait tourner. J’y ai cru très fort, sans savoir pourquoi…

6 semaines plus tard, lundi : appel téléphonique. L’assistante a donné sa démission. Donc elle appuie fortement ma candidature, et Inch Allah… Elle se souvient à quel point j’ai été dévouée, que l’on pouvait compter sur moi, de mon travail. C’était miraculeux pour moi que Truchon avait essayée de démolir moralement, ainsi que d’autres… RV pris avec le directeur pour le lendemain, bon feeling, bon tout ce que j’espère. C’est à 5 minutes de chez moi, c’est tout à fait dans mes cordes, je croise les doigts, toute la famille le fait… J’ai l’impression que l’entretien est vraiment positif…

Quand elle m’a appelée pour m’offrir le poste, elle m’a dit qu’aucune rencontre n’était anodine et je pense comme elle. Je pense que quelque part, c’était la chance qui tournait, et surtout qu’il y avait eu ce moment, où j’ai aidé un homme dans la détresse, sans rien attendre en échange. C’était peut-être il y a 13 ans, mais c’était à ce point hier, qu’il y avait quelqu’un pour s’en souvenir… Et effectivement rien n’est anodin. Car le jour de la brocante, s’il avait plu 1 H plus tôt, je n’aurais pas rencontré celle qui serait importante pour moi.

PARCE QUE OUI ! TADAMMMMM ! JE L’AI LE JOB ! JE L’AI SU LE VENDREDI MIDI ET J’AI SAUTE DE JOIE COMME UNE GAMINE !

Le 18 août au matin, enfin, je serai à nouveau sur les rails… Croisons toujours les doigts… Parce que le seul hic, c’est que le patron n’a pas l’air caractériel du tout (comme Truchon) et ça, je sens que ça va me perturber grave…

0 réponse sur “Un bienfait n'est jamais perdu…”

  1. Wouhouuuuuu!!! Bravo, je suis super contente pour toi, moi qui lis silencieusement ton blog depuis plus d’un an et qui croisais les doigts avec les autres…
    Bonne rentrée alors pour le 18 aout!

  2. meme chose de mon cote…. je lis depuis bien longtemps et je ne laisse jamais de commentaires… et j’ai toujours croise les doigts 🙂
    Je suis super heureuse pour toi!!

  3. Super ! De toute façon, c’était évident que tu allais t’en sortir.
    Tu es une gentille sorcière et ça finit forcément par payer.
    Bravo. Je suis, moi aussi, super heureuse pour toi.

  4. Alors là ça me fait super plaisir ! félicitations et je te souhaite un job de rêve, un boss de rêve et des collègues de rêve (puis pareil pour le salaire, hein ? on n’est plus à ça près 😉

  5. Premières réponses en vrac !

    clo : bienvenue ici et merci beaucoup !

    UnePetiteFée : et moi donc ! j’en gambade encore !

    Caroline : bienvenue ici donc (?) : comme quoi croiser les doigts, c’est utile !

    Myriam : c’est vrai que cela fait plaisir de récolter ce que l’on a semé il y a longtemps !

    La Fée Cloclette : de rêve je pense que cela doit être impossible, mais apparemment cela a déjà l’air bien et pourra certainement me faire oublier les horreurs truchonesques…

  6. bravo !!!!!! quelle bonne nouvelle !!! cela s’annonce bien !! je suis très contente pour toi ! profite bien d’ici ta reprise !!

  7. C’est une formidable nouvelle. Félicitations.
    J’espère que tu vas vite (re)trouver tes marques. Un job à cinq minutes de chez toi, par les temps qui courent, ça vaut de l’or.

  8. GENIAL!!!!!!
    je suis tres heureuse pour toi.à partir de maintenant tu n’es plus chomeuse tu es en vacances alors profite à fond.

  9. GENIAL !!
    Quelle bonne nouvelle ! Je suis vraiment ravie pour toi ! ( mais il faudra continuer à écrire ce blog, surtout, hein, promis ? )

  10. Oh, c’est une super nouvelle ça !!!! félicitations !!!
    Et je suis comme toi, ce genre de signes, j’y crois !
    En attendant, passe de très très bonnes VACANCES (des vraies) d’ici le 18 !

  11. Réponses en vrac !

    Françoise R : il était temps qu’elle tourne. Qu’elle reste bloquée pas mal de temps…

    sophie-l : oui, là je vais pouvoir profiter…

    Marcus : apparemment c’est un poste plus varié que ce que j’avais. Je me sens bien motivée !

    Vannina : oui là je me sens en vacances, vraiment…

    saskia : merci. Il n’est pas question que j’arrête mon blog ! J’aurais encore du temps à y consacrer !

    Rêve d’Eté : c’est maintenant que je me sens en vacances, et je compte bien en profiter un maximum !

    JR : je me suis promenée toute la fin de journée hier, avec un sourire niais…

    shalima : les signes, il faut y croire, mais pas en chercher forcément partout. Là, pas besoin de chercher !

    MERCI A TOUS !

  12. Je ne ferai pas original mais je dirai comme les autres, parce que c’est sincère : félicitations ! Je suis super contente pour toi ! Un patron qui n’est pas un Trucon (oups, oublié le h hihi) ? Et bien, ça te perturbera mais positivement à mon avis ! 😀
    (si tant est que « perturber » peut être positif.. c’est possible hein ?)

  13. Je crois que les félicitations sont de rigueur !!
    Je passe souvent en visiteur silencieux, mais là, pour le coup il fallait que je laisse un commentaire…

    un grand bravo, pour le job, mais surtout pour ton dévouement à cet homme… comme quoi faire le bien est toujours payé de retour, même très longtemps après

    Sophie

  14. Ca c’est de la bonne nouvelle !! Il fait à nouveau beau, t’as retrouvé un boulot qui je l’espère va t’apporter beaucoup (et sans patron caractériel, si si, c’est trop bien).
    Tiens, pour la peine, je pardonne ton gaussage.

    Vraiment une chouette nouvelle !

  15. Réponses en vrac !

    Erwan : merci beaucoup ! Finalement vous n’êtes pas tous en vacances…

    Unutma : la perturbation étant un changement dans les habitudes (impromptu ou définitif), peut à mon sens être positive. J’étais programmée depuis 9 ans pour un caractériel, je vais z’être perturbée de ne plus avoir un caractériel :-))

    Caju, lilly, kuri : je l’attendais depuis un moment ce truc là… Merci beaucoup, et effectivement, cela a été fêté…

    Tite C : je ne le dirais jamais assez : UN BIENFAIT N’EST JAMAIS PERDU ! (tiens, te revoilà :-)))

    macaron : hélas, certaines rencontres « fortuites » se révèlent après quelques temps, pourries. Mais là n’est pas la question, car cela se présente bien…

    Stéphanie : normalement (j’ai cherché 2 heures, merci :-)) le « je créé ma propre chance » est dit par le méchant majordome du méchant fiancé, dans « Titanic », quand il prend un révolver. J’ai vérifié…

    Dom : tu comprends pourquoi j’étais d’humeur à me gausser alors. Oui, c’est SUPER, et du beau temps pour profiter du temps qui devient des vacances !

    isa la sorcière : j’espère sincèrement que la méchanceté ne paye pas. Il est plus facile d’être méchant au jour le jour, que gentil… Mais je ne regrette pas !

    Marie-Christine : heu.. mon père connaissant mes goûts, nous a fait un super punch pour ce dimanche. Le principal étant d’arroser la bonne nouvelle !

  16. Félicitations gentille sorcière. En voila une bonne nouvelle. Un travail à 2 pas de chez toi que demander de plus. Oui un super salaire et un patron pas trop enquiquinant.
    Alors je te pose la question que l’on m’a déjà posé : Le hasard existe t il?
    Profite de tes derniers jours de vacances.

  17. Génial!cela fait tellement plaisir que l’on ne peux pas rester derrière nos écrans sans rien dire. Alors bravo et tous mes vœux de réussite pour ce nouveau job.Et en plus, cerise sur le gâteau, à 5 mns de chez toi? carrément magique!

  18. Alors voilà… je m’absente un petit week end et quand je rentre, c’est la SUPER NOUVELLE !!!! Félicitations, c’est toi la meilleure !!! (((((J’en ai eu des frissons partout en lisant ton post !!))) Bonne rentrée, on sera tous et toutes avec Toi !!!

  19. Champagne! Que je suis heureuse pour toi, amie que je ne connais pas.
    Ce pourrait être moi, qui ai la chance de ne pas avoir à chercher de travail. Qui ai la chance de ne pas avoir de soucis graves, ni de santé, ni de famille, ni de quoi que ce soit.
    Je te souhaite tout le bonheur que tu mérites.
    Et m… pour cette nouvelle tranche de vie qui commence.
    Champagne, disais-je.

  20. Shazam… 😉
    Je te l avais dit non ? Non ?

    Bon ben pas grave ! Bon courage avec le non-caractériel,
    je suis sur que tu t y feras :p

    Pis le monde est petit n est ce pas ? Et parfois, les choses se ‘jouent’ meme à 30 sec. près c est drole la vie !

    Enfin bref, bonnes vacances et bon courage pour la reprise et vivement la quille ;))))))

  21. Réponses en vrac !

    Zorglub : le hasard fait parfois tellement bien les choses qu’on se pose des questions…

    Cathe : cette proximité effectivement fait que c’est l’idéal pour l’instant. Je croise les doigts…

    Malou : c’est gentil ! le premier jour on a toujours une petite appréhension…

    Angèle : cela fait du bien de se dire que la chance tourne !

    Stéphanie : je n’ai jamais lu… Mais dans Titanic c’est certain !

    sebseb : ces vacances cela fait du bien ! Esprit tranquille…

  22. Je suis hyper contente pour toi. Alors on respire un bon coup et l’on se repete 100 fois (au moins) : »Je merite un patron sympa, je merite un patron sympa » etc..

  23. Melusine : il a l’air d’être déjà normal, c’est énorme… Car quand j’ai vu Truchon pour la première fois, il était évident qu’il était désaxé (si jeune !) mais je n’avais pas le choix…

  24. Super!!!!!! enfin une bonne nouvelle dans ma semaine de merde
    je suis contente pour toi vraiment
    moi aussi je crois aux instants et aux signes et que les mauvais moments sont toujours là pour nous amener qlq chose malgres tout

  25. Réponses en vrac !

    art.truk : merci à toi comme à tous ceux qui sont venus me féliciter… Me reste à profiter de mes 2 semaines de vacances !

    corinne a : merci également. La vie a des retournements curieux. Comme dirait ma meilleure amie « c’est un mal pour un bien »… C’est souvent vrai !

  26. Tomber sur une bonne nouvelle comme ça en rentrant de vacances, quel bonheur! Je suis sincèrement ravie pour toi, bonne continuation!

  27. mes felicitations les plus chaleureuses Calpurnia 🙂 Je te souhaite le meilleur pour ce nouveau job. Tu l’as bien merite…
    Bisous de Californie ! Chris

  28. Réponses en vrac !

    valh : merci beaucoup. Ca fait plaisir tous ceux à qui ça fait plaisir :-)))

    california : je prends les bisous de Californie comme ceux d’ailleurs… Merci :-))

  29. J’arrive en retard, vacances obligent mais je tenais quand même à te féliciter pour ce nouveau job qui j’espère sera à la hauteur de tes attentes !

  30. Allelluliah ! Je rentre de vacances pour apprendre cette heureuse nouvelle ! Et pour m’apercevoir horrifiée que j’ai un sacré retard dans le blog de ma sorcière préférée !
    Moi non plus je ne crois pas au hasard !
    Bon il te restera du temps pour une petite bouffe avec moi quand même ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *