Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

La première visite chez l'orthodondiste…

Donc maintenant, ce n’est un mystère pour personne, mais Delphine devait impérativement passer par la case orthodondiste. Pour la vie de sa dentition future c’était indispensable.

RV pris avec une sainte femme spécialiste du coin après avoir eu l’aval de la SS (la SECU !). Il sautait aux yeux du profane après explications du dentiste, qu’effectivement il fallait faire quelque chose. Ce qu’elle nous expliqua en long en large et en travers.

  • Elargir le palais jusqu’à ce que les dents du haut se juxtaposent bien sur les dents du bas
  • Après arrachage d’une dent ou deux
  • Puis, pose d’un appareil à bagues, pour tout aligner à la Hollywood chewing gum.

Delphine fut parfaite pour la prise d’empreintes. Pendant ce temps là dans la salle d’attente, j’ai regardé l’alignement de mes dents et me suis dit que normalement pour cette femme, j’aurais eu grandement besoin d’un appareil, j’ai en effet deux incisives en haut, qu’on ne voit pas, qui ne sont pas parfaitement/ parfaitement alignées. Si que je serais célèbre, je me ferais refaire le clavier, même maintenant.

Pulchérie avait bien entendu accompagné sa soeur pour cette épreuve. A ce moment là, l’idée de porter un faux palais ne gênait pas trop Delphine (déjà qu’elle voulait des lunettes…). Par contre l’évocation d’un arrachage de dent pour cause de mâchoire un peu étroite et de l’appareil à bague, lui avait fait faire la grimace.

On la comprend. On lui avait déjà arraché deux canines de lait, parce que les définitives avaient déjà trop poussé…

Après la prise d’empreintes et après avoir rempli 3 tonnes de papiers, la sainte femme proposa le RV pour la livraison de l’appareil avec la clef ad hoc, puis se proposa très gentiment : pouvait-elle vérifier si Pulchérie n’aurait pas un problème qui aurait échappé à tout le monde ? Gratos, bien sûr…

Je l’attendais sur ce coup là.

Car Pulchérie tient de Mrs Tricot (tatie chérie aussi, mais moi pas, et personne d’autre que Pulchérie à ma connaissance). Des dents parfaites, bien blanches, alignées au cordeau que l’on pourrait croire qu’elle est passée par la case orthodontie à l’heure actuelle. A l’époque elle avait 11 ans, tout était déjà parfait, et elle n’avait jamais eu une carie (et toujours pas maintenant, et jamais un “merci maman” pour la concentration sur les dents…).

Donc Pulchérie a ouvert la bouche, dévoilant sa dentition parfaite. La sainte femme a fait la grimace, lui a demandé de fermer les mâchoires : rien à redire. Elle était plus que pincée : Pulchérie n’était pas une cliente potentielle sauf que…

“Je vais tout de même vous prescrire un panoramique dentaire. Si elle a des dents de sagesse incluses ou autres, elles n’auront pas la place de sortir, risqueront de pousser sur l’alignement, bref, il faudra les lui retirer”. A aucun moment elle n’a félicité Pulchérie (ou moi, la fabricante en titre) du résultat concernant les dents…

J’ai pris l’ordonnance en pensant grossièrement “et mon cul c’est du poulet ?”. On avait fait le coup à ma mère. 40 ans plus tard mes dents de sagesse n’ont pas bougé d’un iota (sauf une, tiens, faut que je vous raconte…). Le dentiste m’a précisé que si cela se produisait, le fait d’extraire ces dents de chiotte sagesse réglait tout de suite le problème. Delphine sait par contre qu’à la moindre manifestation, il lui faudra réellement se faire extraire la saloperie d’urgence. Pendant qu’elle sera anesthésiée, ils en profiteront pour lui retirer la canine de travers et paf !

Car une fois le faux palais devenu inutile, on lui a bien retiré une dent, mais elle a juré qu’on ne l’y prendrait plus et a refusé qu’on lui retire l’autre.

Je me voyais mal traînant une ado de 12/13 ans hurlante, chez le dentiste, refusant d’ouvrir la bouche, ou la refermant sur la main de l’homme de l’art en le mordant jusqu’au sang. J’avais jusqu’à ses 16 ans rapport à la prise en charge, pour la raisonner, mais basta, elle n’a jamais porté l’appareil à bagues… Elle n’a donc pas une dentition parfaite, ce qui ne l’empêche pas d’être ravissante. C’est à cette occasion que j’ai d’ailleurs constaté qu’elle pouvait être aussi têtue que tout le reste de la famille, ce qui est un exploit. Elle nous avait caché ça en étant diplomate…

Quant à Pulchérie, j’ai évité de l’emmener avec nous à chaque RV avec l’orthodontiste qui visiblement la détestait.

Quelle idée aussi, d’avoir naturellement des dents parfaites !

Mais également où est la vocation par rapport à la machine à fric ?????

Posté le 16 septembre '08 par , dans Dans la série Diabolique.
Tags : , , , ,

12 commentaires »

Comment par Bleck
2008-09-16 09:04:44

Ah ! et puis il faut faire fonctionner les aciéries… Ah la douce période de la préadolescence et son lot de sourires métalliques, ces baisers à pleine bouche et crochetés, ces sorties de lycées hurlantes à l’élégance magnétique… hummmmm !

Bleck

 
Comment par nikkos
2008-09-16 09:52:29

je me souviens de cette scène de la Boum où deux ados appareillés se roulent une pelle…et se mélangent les bagues :-)

 
Comment par Amaia
2008-09-16 10:39:25

Ah, les bagues… quand j’étais au collège, tout le monde en avait! Ma mère, du coup, m’a aussi emmenée chez l’orthodontiste… dont on est ressorties aussi sec. La dame voulait m’enlever deux dents, sans plus de précautions que ça. Sauf qu’il me manque déjà deux dents naturellement (en bas au milieu, vous en avez quatre, j’en ai deux), plus mon problème cardiaque dont la dame ne semblait pas faire grand cas… :s Mais je vis très bien avec mes dents du bonheur, et mes trous partout! :)

 
Comment par Plume Vive
2008-09-16 10:50:54

Ca me fait rire, on en parlait il y a une semaine avec la fille d’un dentiste justement, qu’un collègue ortho du papa avait soigné pendant une petite année, parce que ledit papa avait dit “mollo”… en fait, s’il n’avait pas surveillé en étant du métier, il lui aurait collé certainement deux ou trois ans de correction, et autant de fric dans ses fouilles… à croire qu’ils sont vraiment à la rue, avec les tarifs qu’ils pratiquent déjà…

 
Comment par Louisianne
2008-09-16 14:07:24

Quel culot ! Vouloir quand même faire une “panoramique” à Pulchérie ! Quand à Delphine elle n’a pas eu tort de résister !
Je suis en plein dedans ! Artémis (18 ans) a des vis en platine dans la bouche, et ça fait deux ans qu’on essaye de faire sortir une canine récalcitrante qui est restée dans la gencive ! (dent incluse ça s’appelle )
Elle rate ses rendez vous, on ne s’en sortira pas !
Pour info ma mère a eu le même problème, mais à l’époque pas tant d’histoires, on lui a mis une fausse dent, en priant pour que la dent caché dans la gencive ne se manifeste jamais ! A 67 ans la dent n’a pas bougé de la gencive !
Alors c’est sur je me demande souvent : machine à fric ou pas ?

 
Comment par nikkos
2008-09-16 15:07:42

@Louisianne: Machine à fric, certainement. Ma fille est “baguée” depuis un an. Ça fait déjà trois chèques de 1000 €.

 
Comment par Calpurnia
2008-09-16 17:57:02

Réponses en vrac !

Bleck : tous les appareils sont-ils justifiés ? Là est la question…

nikkos : oui c’était marrant (à voir en tous cas…)Et ta fille avait VRAIMENT besoin de ses bagues ?

Amaia : entre corriger un vrai problème et rechercher la perfection, il y a une marge non ?

Plume Vive : c’est tout à fait ça… Seulement combien se font avoir ?

Louisianne : je dirais à vue de nez qu’il y a une correction sur quatre de vraiment nécessaire. Pour Delphine le faux palais était indispensable, l’alignement au cordeau nettement moins…

Ce que j’ai trouvé inadmissible, c’est l’air vraiment déçu de la chère femme face à la dentition parfaite de Pulchérie, si elle avait pu trouver quelque chose…

 
Comment par La méchante
2008-09-16 21:39:02

Ha ha, et tu sais quoi ? J’ai deux dents de sagesses qui ont poussé, et elles avaient un boulevard, elles n’ont rien déplacé !

 
Comment par nikkos
2008-09-17 07:43:56

@Calpurnia: Oui, c’était nécessaire. Les méfaits du pouce.

 
Comment par Dom
2008-09-17 11:22:25

Alors…
non
rien.

 
Comment par Calpurnia
2008-09-17 13:02:40

Réponses en vrac !

Ma méchante : preuve que cette femme était prête à tout !

nikkos : ah les méfaits du pouce…

Dom : VI !

 
Comment par Caju
2008-09-21 23:06:55

Les bagues, j’ai donné. Avec l’appareil la nuit et tout le tralala. Mais c’était vraiment nécessaire.
De toute façon, j’ai de mauvaises dents qui cassent pour un rien. Je vais finir avec un dentier si ça continue…

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI