Le CD qui m'a niqué ma soirée… (part 2)

Au début de l’acte 3, vous avez une sorcière qui a sorti sa chaîne stéréo de son meuble, débranché les écouteurs baffles, et posé la chaîne sur sa table basse, en proférant des jurons que même pas vouz’imaginez qu’elle soit capable de seulement les connaître. Je m’étonne moi-même…

Diabolos, reconnaissant au son de ma voix une intéressante situation (la dernière c’était le téléphone, ça l’avait passionné), était scotché à moi d’un air affairé, genre qu’il aurait pu réparer la chaîne ce crétin de félin…

Acte 3 donc (j’ai la flemme de faire les scènes en plus…) : démonter le capot de la chaîne pour récupérer les CD.

Là j’ai eu un léger flottement, oubliant totalement que Pulchérie en partant pour Paris, m’avait piqué tous mes tournes-vis en plus de ma pince à épiler. Elle avait de la chance d’être à NY, car je l’ai bénie 4 fois.

Puis je suis allée sonner chez mes nouveaux voisins. Ils sont charmants mais ils manquent tout le temps de lait pour leur BB, alors ils pouvaient bien me prêter un petit cruciforme, c’était la moindre des choses, depuis le temps que je fais la vache laitière et qu’ils ne me ramènent jamais rien, moi qui ne supporte pas d’avoir moins de 4 litres de lait d’avance…

Je tombais bien : ils manquaient de lait pour leur gamin. L’homme a pris son air le plus condescendant pour venir tester ma chaîne (ah, ces femmes !), et en arriver à la même conclusion que moi : elle était morte. Enfin façon de parler : je pouvais la faire réparer pour aussi cher qu’une neuve… Il a testé le CD chez lui pour me déclarer qu’il était mort aussi, (et qu’il n’avait jamais vu cet aspect granuleux curieux…) De quoi ? (est-il mort le CD !!!) on ne saura jamais, mais c’était la soirée des deuils. Il m’a demandé si je savais me servir d’un cruciforme et je lui ai précisé avec amabilité que je n’avais pas l’intention de me le planter dans l’oeil ou de me limer les ongles avec. Il m’a donc apporté sa boîte à outils et j’ai démonté le capot de l’engin, sous l’oeil de plus en plus intéressé de Diabolos. « Mon dieu quel bonheur d’avoir un humain qui bricole ». Surtout qu’une vis est tombée par terre, et que courchasser une vis pour un chat qui n’a pas de souris à se mettre sous la patte, c’est le bonheur le plus absolu (depuis la petite enfance de Delphine, les chats courchassent et c’est comme ça !)

Les 5 CD étaient mortellement coincés dans le chargeur que j’ai démonté toujours à l’aide d’un cruciforme, sauf que rien à faire : il y avait une pièce apparemment indémontable qui empêchait de sortir les CD sans les casser. Il me fallait une pince coupante. Je précise que je suis assez bricoleuse pour certains trucs et que si je dis que c’était apparemment indémontable, c’est que c’est vrai.

Le voisin n’avait pas de pince coupante, il avait désormais du lait pour le bébé, donc je le gonflais légèrement. Je me suis rabattue chez le vieux vicelard d’en dessous qui m’a prêté sa boîte à outils. Diabolos était de plus en plus intéressé, après avoir coincé la vis sous le canapé où elle restera jusqu’à la fin des temps ce que je change de canapé.

J’ai niqué définitivement la chaîne avec la pince coupante, pour récupérer 5 CD dont je me demandais pourquoi Delphine me les avait piqués en me laissant les boîtiers. J’ai voulu lui demander pardon par téléphone de l’avoir accusée à tort, mais je suis tombée sur son répondeur…

J’ai récupéré mes CD. Vicieusement, j’ai revissé le capot de la chaîne et j’ai tout descendu aux poubelles, en sachant bien que quelqu’un allait se dire « un con a jeté une chaîne toute neuve ». J’en ai ricané en rapportant les boîtes à outils à qui de droit. Le vicelard sourd du dessous en a profité pour m’extorquer une boîte de sauce tomate au basilic parce qu’il avait envie de pâtes, l’entraide c’est magnifique (ou alors il me faisait des avances et a senti qu’il avait une ouverture : au secours !).

Toute neuve la chaîne, oui, en apparence, parce qu’à l’intérieur, c’était Berlin en 45 (mai).

Ne me reste plus qu’à aller m’acheter une petite chaîne qui fait encore K7, si cela se trouve encore. C’est tout juste si mes neveux savent ce qu’est une K7 et j’en ai plein. Je sais, c’est d’un prix modique, mais au tarif où je suis payée, une soirée, c’est une soirée…

D’ailleurs, maintenant que j’y pense, sur les ordi, ils auraient pu prévoir, outre le lecteur CD, DVD, graveur, des lecteurs de K7 audio et vidéo. Que l’ordi fasse cafetière je m’en tape, je n’aime pas le café, mais pour le reste…

Franchement faut pas déconner…

La vie n’est qu’un long calvaire…

0 réponse sur “Le CD qui m'a niqué ma soirée… (part 2)”

  1. Je n’ai pas de chat, mais le mode « pot-de-colle » fonctionne aussi très bien avec un enfant de 4 ans et une autre de 2 ans!

    (et eux aussi collent plein de machins sous le canapé, je suis bien obligé de déplacer la chose, ils sont capable de rester des heures à couiner devant)

  2. Sinon il me semble qu’on trouve encore des petites chaines avec lecteur de cassettes.
    Ah, le lecteur universel, ça serait bien. Il lirait les 33 tours, les dvd, cd, cassettes, vhs, les cartes mémoires, les clés usb, tout quoi.

  3. Ah ! Avoue tu aimes ça bricoler ? Moi aussi ! Je peux y passer une soirée si ça me résiste !
    Pour les cassettes, je crois que contrairement aux lecteur de VHS, c’est pas desespéré, ça se trouve encore !

  4. Réponses en vrac !

    nikkos : le chat est surtout un animal très curieux et tout ce qui sort de l’ordinaire l’intrigue. Pour les 5 CD, c’était du classique, les 5 CD de « silence » (avec le dauphin sur le coffret…)Quant au chargeur K7/CD je pense que ça existe encore, je m’en vas chercher…

    Pascale : je préfère le chat curieux qui ne hurle pas et ne touche pas à tout !

    Louisianne : effectivement je n’aime pas que ça résiste. Pour les lecteurs de VHS, mes parents en ont acheté 1 il y a 1 mois…

  5. Chère Sorcière,

    Tu trouveras chez Sony une micro-chaîne lisant les CD ET les cassettes… Cadeau de Chersparents pour mon petit Noël, l’année dernière.

    Pour le lecteur de VHS, oui, on en trouve encore (chez Confo, par exemple), mais ca coûte un bras, maintenant… Tenter la filière E-Bay?

    Bonne journée,

    Strudel

  6. Ah, le chat qui chasse les vis !! Excellent, je connais. Ensuite il les envoie sous les meubles, et pendant que tu essaies de dégager la vis au jugé avec une badine, une baguette chinoise, une feuille de papier pliée, il surveille l’opération de l’autre côté, jubilant, sans se soucier de tes imprécations, histoire de rechoper la vis et de la renvoyer valdinguer à travers la pièce. Et comme entre deux tu piques parfois un fou-rire qui te fait t’effondrer par terre le nez dans les poussières que tu as sortie de dessous le meuble, tandis que la vis reste obstinément cachée en dessous, eh bien ça n’avance pas vite.

  7. Réponses en vrac !

    macaron : désolée, mais ce n’est pas dans mes spams ou autres. Donc ce n’est pas moi !

    Princesse Strudel : je vais voir ce WE… Pour le lecteur VHS le mien fonctionne encore, mais mes parents en ont trouvé un pas cher du tout… Je devrais peut-être prendre de l’avance…

    Plume Vive : oui, mais ce soir là, ça tombait mal ! Normal d’ailleurs…

    fanette : c’est assez bien imagé… De toutes manières, avec ou sans chat, une vis va forcément rouler sous un meuble, parfois à notre insu…

  8. Caju : oui, où va le monde. Moi je peux prêter un tournevis que je n’ai pas, sans réclamer de la sauce tomate, et donner mon lait à une non juste cause (les voisins qui n’ont jamais le temps d’aller faire des courses ça va 5 mn, je ne vais pas priver le BB de lait, mais ils pourraient m’en ramener de temps à autres…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *