Pulchérie se barre à New York, je m'insurge !!!

C’est bien d’elle de me téléphoner pour me percer le tympan gauche au son de « JE PARS A NEW YORK, TOUS FRAIS PAYES POUR 4 JOURS ». Alors qu’elle déteste téléphoner, msn c’est mieux, et puis ça fait gagner du temps…

Je ne sais même pas vraiment pourquoi on lui a offert ce voyage, je n’ai pas bien compris, parce qu’elle explique trop bien en règle générale… Je l’imagine déjà expliquant à son clone comment faire une division ou comment distinguer une amanite phalloïde d’un cèpe de Bordeaux…

Bref…

Pulchérie se tire à New York avec Deedee et Anne So dans le cadre d’une promotion pour un désodorisant à WC. Pour 4 jours. C’est clair : elle en gambadait à l’avance et a fait peur aux chats… Quant à prendre le taxi à 4 H 45 (du matin bien sûr) avec ses copines : même pas peur. C’est le chauffeur qui va se marrer…

Elle abandonne Vianney, j’hallucine que gendre n° 1 soit approbateur : on ne peut compter sur personne.

Ne connaissant pas personnellement Anne So, j’ai par contre écrit à Deedee de bien veiller sur ma fille, et que comment qu’elle doit regretter (Deedee) de m’avoir rencontrée un jour et de m’avoir révélé son vrai prénom, pour que je me permette de lui écrire que si Pulchérie prend l’ascenseur il faut la tenir à l’oeil et que si elle sort, il faut qu’elle fasse attention en traversant…

Ce que me chagrine le plus n’est pas que ma fille parte pour une ville dans laquelle il y a un sérial killer à chaque coin de rue (quoique…). Non, ce qui me chagrine, c’est qu’elle qu’elle prenne l’avion.

Si vous avez suivi, quand je dois prendre l’avion, je révise mon testament la veille. Et je regarde les étoiles, toujours la veille, en regrettant de devoir quitter un monde aussi beau.

Pulchérie s’est déjà barrée à Bali avec le gentil. Des heures d’avion, 3 vols à l’aller et au retour, j’en ai perdu 2 kg de peur. Delphine est sympa comme tout cette petite mignonne, elle ne prend que le métro. Encore que cela me stresse d’y penser parfois, vu qu’il y a des agresseurs et des attentats (parfaitement !) dans le métro. Je pensais être tranquille pour un moment avec Pulchérie, mais non, PAF ! elle part à New York. Pour y quoi faire d’ailleurs ? je m’interroge m’interroge. Tout ce que je sais, c’est que cela ne va pas être triste.

Vous allez me rétorquer que j’ai déjà pris l’avion. Oui. 50 fois très exactement. 50 décollages (je déteste, la poussée m’est très désagréable, j’ai bien fait de renoncer à faire pilote de chasse) et 50 atterrissages (j’adore). Sauf que moi je ne suis pas ma fille et que je prends l’avion si je veux. En lui léguant mes perles et à Delphine le piano (j’imagine toujours des chamailleries sur l’héritage de Mouth, notre pauvre mamounette qui aimait trop les voyages…).

Donc vous avez saisi le principe : si mes filles veulent prendre l’avion, elles me demandent l’autorisation. Même si elles sont majeures et vaccinées. C’est le moment de leur rappeler que les rappels ce n’est pas fait pour les chiens, même s’il s’agit d’une piqûre… (hein Delphine ? Pulchérie a été obligée pour aller à Bali, mais toi, pas d’excuses…)

Elles ne me demandent pas mon autorisation, n’ayant plus besoin de le faire, et sachant très bien que la réponse sera « non ». Pour le TGV je suis déjà limite, alors un long courrier… Donc je ne suis pas consultée. J’ai juste le droit de dire « super ma chérie ! je suis contente pour toi ! (pour moi, non…)

Entre son départ et l’E-mail qui me précisera (si elle y pense et rien n’est moins sûr, parfois elle a tout du piaf qui ne pense à rien, et surtout pas à sa mère, d’ailleurs elle l’avoue elle-même, mais je suis mauvaise langue, pour Bali, elle ne m’a pas oubliée) qu’elle est bien arrivée, je vais perdre de la graisse et des neurones.

Surtout des neurones d’ailleurs, je m’insurge, je m’insurge, je m’insurge… Mon père avait raison, quand on met au monde un enfant, puis deux, puis… on en prend pour perpète alors que l’on est théoriquement innocent…

QUELLE IDEE D’ALLER A NEW YORK ! HEIN ?

16 réponses sur “Pulchérie se barre à New York, je m'insurge !!!”

  1. Moi aussi en lisant les premiers mots j’ai cru que c’était pour un job….Et là, l’horreur! mais non, 4 petits jours…. l’angoisse des mères est incorrigible. Ma fille, elle, est partie 3 jours loin et en avion, avec son nouveau chéri.Je suis beaucoup moins stressée que toi mais quand même…j’y pense!
    Le temps passe vite, courage!
    Bonne journée

  2. Suis parfaitement d’accord avec toi !!!!!! Et d’ailleurs tant qu’elle sera mineure et/ou sous mon toit Fille unique et préférée peut faire une croix sur l’avion sans moi (oui l’idée de nous crasher en famille me panique moins je sais c’est louche) ! Et en attendant elle ne l’a toujours pas pris eh eh eh…

  3. Cette petite pestouillette (hi hi) nous a bien fait baver d’envie hier soir, tu penses !!!

    Ah ça, c’est sûr, pour toi, son amour pour Londres (et l’Eurostar peinard) est bien plus tranquilisant !!! 🙂

  4. C’est ta fille qui prend l’avion et c’est toi qui dors pas ?
    New York, New Yoooooooooork !!!

    j’adorerais y aller, même en avion (bon, en fait, je préfèrerais en bateau, l’avion à force de le prendre, on a le sentiment d’épuiser petit à petit son capital chance).

  5. Ah la la !!! La chance !! ^_^ Allez à New York, c’est mon rêve !
    Mais je comprends ton angoisse. Pr mon enterrement de vie de jeune fille, ma mère m’a interdit de faire un saut en parachute. 🙂
    Et comme je ne voulais pas qu’elle s’inquiète pr moi, je ne l’ai pas fait. 😉

  6. Réponses en vrac !

    Louisianne : alors là j’aurais franchement pleuré pendant des jours… Pas pour l’avion (pour moi), mais pour l’éloignement !

    Cathe : ah oui, l’angoisse des mères… Et en plus Delphine prend le train dimanche pour venir me voir. Je n’en verrai jamais le bout :-)))

    ophise : hélas elles sont majeures et l’une des deux est vaccinée (Delphine va faire faire tes rappels !). Je n’ai plus qu’à ne rien dire, sauf ici bien sûr…

    Katia : ah tiens, j’imagine, elle sautillait déjà sur msn… Quant au tunnel sous la manche : et s’il prenait l’eau un jour ? Hein ?

    Manou : moi aussi j’aimerais bien y aller une fois. Mais comme je l’ai dit, moi, je ne suis pas ma fille…

    Caroline : ah ça oui, une mère est une mère et le restera ! ET LES ENFANTS SONT LES ENFANTS ET LE RESTERONT !

    Dom : tu as très bien résumé ce que je pense, avec cette impression d’épuiser son capital chance… Moi aussi j’aimerai bien y aller en bateau, les croisières j’en ai toujours rêvé… J’en ai fait sur le Nil mais ce n’est pas pareil…

    Ide : bienvenue ! Merci beaucoup et à bientôt j’espère !

    shalima : merci de ton soutien… Je ne sais pas si elle sera d’accord…

    Petites histoires : moi je suis certaine que Pulchérie aurait sauté en douce. Mais bon, qu’elles sautent en parachute, ça ne me fait pas peur, et justement, ben, ça ne les tente pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *