Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Mes contradictions

Taguée par Louisianne… Me voilà bien embêtée car je n’ai pas de contradictions… Non… ou si peu, beaucoup des siennes certes (Louisiane m’a copiée à l’avance, elle sait tellement trop combien on se ressemble (véridique) !), mais tellement peu… Je cherche… Je suis normale moi, je n’ai pas de contradictions (la psy me souffle que si, mais qu’elle ne veut pas s’immiscer, pourtant elle s’immisce, elle s’immisce, c’est insupportable, elle passe son temps à ça, elle n’a rien d’autre à faire ?….)

  • Au boulot je suis une vraie maniaque des piles en ordre, des post-its pour ne rien oublier, et la vision de mes dossiers alignés au cordeau tétanise tout le monde parce que je passe après une bordélique. Pour eux je suis l’or-ga-ni-sation en personne. D’ailleurs j’attends l’agent du fisc qui viendra pour un contrôle fiscal : j’ai récupéré le BL qui a 8 ans d’âge, et je ne veux pas savoir qu’il s’en tape.
    Sauf qu’il ne faut surtout pas que mes collègues viennent chez moi (même pour me recharger mon frigo, non pas mort, mais manquant de gaz R2D2) et voient mon tas de papiers non triés depuis des mois (je m’y mets une fois l’an et je m’épuise toute une journée). Oui, parce que les papiers chez moi, c’est le bordel, n’ayons pas peur des grossièretés infâmes qui sont désormais répandues sur le net. Le boulot c’est le boulot (au cordeau merci), chez moi c’est chez moi. 2 mondes parallèles et contradictoires.
  • Je suis chez moi moyennement bordélique (je peux retrouver le chat tout de même) MAIS : les télécommandes sont alignées sur la table basse (ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien moi-même, mais si elles ne sont pas strictement alignées, je ne peux pas dormir), et quand je me fais un plateau TV (quand je regarde un film quoi), je suis dans l’obligation absolue de reporter mon plateau dans la cuisine, dès la petite bouffe terminée. Regarder un film avec le plateau sur la table basse, je ne sais pas faire, je ne peux pas attendre… Ca me perturbe. Les filles arrêtez de ricaner. Oui, un plateau vide sur la table basse ça me perturbe…
  • J’adore les bijoux. Tous les bijoux sauf les diamants. Pour moi ce sont les perles les meilleures amies des femmes. J’ai donc plein de bijoux fantaisie, de famille (c’est ça, marrez-vous), ou de valeur MAIS, je mets des bijoux 4 fois l’an maximum. Ca m’esclave de mettre des boucles d’oreille le matin, ou de les garder pour dormir. Moi, je dors sans rien du tout, que même mon alliance je la retirais (quand j’ai été mariée, 2 fois, quelle idée de se remarier !).
  • Ici, je suis un peu grillée parce que je n’écris pas toujours drôle. Je peux vous faire des coups de mou comme pas possible, vous avez l’habitude de me soutenir, mais ailleurs, tout le monde me voit comme une humoriste de première, trop tellement rigolote. D’ailleurs mes nouveaux collègues attendent de moi le truc drôle du jour, la phrase qui tue et ils l’affichent sur leur tableau effaçable à sec, le modernisme il n’y a rien de tel. Sauf que si je mérite peut-être le titre d’humoriste, et bien, comme tous les humoristes, je suis plutôt d’un naturel pessimiste et souvent dépressif. Je rappelle à tout le monde ici, ou je vous l’apprends, que Franquin, le père de Gaston Lagaffe qui nous fait toujours autant rire, s’est suicidé. On a essayé de nous le cacher à une époque. C’est dans l’humour qu’il masquait ce qui n’allait pas. N’ayant pas le talent de Franquin, pour l’instant je ne risque rien.
  • J’adore la lingerie. J’ai tout ce qu’il faut pour séduire un régiment de parachutistes à raison d’un homme par jour (pendant 1/2 mois). Comme il n’y a pas de régiment de parachutistes dans mon secteur, je me débrouille avec un minimum, en attendant qu’un régiment débarque (peu d’espoir donc, de passer pour la traînée que je ne pense pas être, sur ce blog). Donc je regarde la jolie lingerie en me disant que la plus confortable est bien la meilleure. A moi de faire vrombir le lave linge régulièrement pour avoir le plus confortable toujours impeccable. L’autre ne s’use pas… Risque pas…
  • J’ai le vertige. Farpaitement. Sur un tabouret c’est limite, me faire monter sur un escabeau, c’est avec un flingue sur la tempe après m’avoir fait vérifier que l’arme est bel et bien chargée. SAUF QUE, j’ai fait du parachute ascensionnel , du parachute tout court (juste une fois votre honneur), et du saut à l’élastique, à l’insu de tout le monde mais de mon plein gré (tout le monde m’aurait dit “tu es folle, tu vas mourir de peur”. Pour découvrir que le saut à l’élastique, une fois c’est bon hein ? J’ai oublié en sautant ce que je voulais me prouver, et prouver aux autres, donc pas de photo (d’un autre côté une sorcière verte, ça n’intéresse personne… Ah si ça vous aurait plu ? Sadiques !)) Là je reviens quand je peux, après le questionnaire d’usage des filles “comment ça, t’as fait ça sans nous en parler ? t’es complètement folle ma pauvre mouth, t’aurais pu te tuer, et gnagnagna et gnagnagna (suis pas sûre de pouvoir répondre à vos commentaires avant la prochaine glaciation…)
  • Je suis pacifiste comme pas possible. Sauf que, élevée dans une famille de chasseurs, j’ai une passion perverse pour les armes à feu et les armes blanches, le véritable couteau Bowie déclenchant chez moi un genre d’hypnose (papa en a un, et c’est tout juste si j’ai le droit de le regarder). D’ailleurs papa m’a fait lire l’histoire de Jim Bowie j’avais 14 ans. J’ai adoré “la maîtresse de fer” et détesté de savoir qu’il était mort à Fort Alamo. Et en plus j’ADORE les vieux films de guerre américains. Ceux que l’on peut regarder sans voir le soldat perdre ses tripes (en couleur) en appelant sa maman, mais plutôt celui qui meurt proprement (c’est en noir et blanc, y’a pas de sang). Sinon j’assume tout de même les films de guerre plus réalistes de notre époque. Je n’aime pas la guerre. J’aime qu’on la montre sous son vrai visage pour qu’un jour : PLUS JAMAIS. C’est la vision du “il faut sauver le soldat Ryan” qui m’a fait prendre conscience de ce que les petits gars de John Wayne dans “le jour le plus long” avaient réellement vécu. Bref je suis pacifiste, mais j’adore les films de guerre, Stalingrad m’ayant beaucoup déçue (sauf Jude Law), parce que ça causait surtout snippers…
  • Sinon pour les autres contradictions, vous allez voir Louisiane. Nous sommes quasi soeurs jumelles de blog quand il s’agit de nos idées….

Elle sera d’accord pour vous dire que LA VIE N’EST QU’UN LONG CALVAIRE, de toutes manières (elle a intérêt…)

Posté le 24 octobre '08 par , dans Histoire de sorcière.
Tags : , , , , ,

Commentaires »

Comment par Marcus
2008-10-24 08:45:55

“élevée dans une famille de chasseurs, j’ai une passion perverse pour les armes à feu et les armes blanches, le véritable couteau Bowie déclenchant chez moi un genre d’hypnose”

Ça, c’est pas banal chez une fille.
Donc le musée le mieux placé pour tenter de te séduire ce n’est pas le Louvre mais le musée de l’Armée aux invalides ?

 
Comment par Louisianne
2008-10-24 09:06:19

Trop drôle ! Je trouve encore des ressemblances !
Je suis plus organisée au boulot que chez moi !
Comme toi, je débarasse le plateau avant le film et je suis maniaque des télécommandes ! Mes filles m’énervent, grr !
Comme toi j’adore les perles, et je trouve ça dommage que les gens jugent ça snob, ringard, le voit comme un côté “j’ai mon rang” alors qu’une peau qui porte bien les perles, c’est joli !
J’aime aussi la lingerie (chut !)
Et je suis aussi une pacifiste qui adore la collection de couteau et de canne épées de son père !
Passionnant billet, je l’ai dévorée !

 
Comment par Plume Vive
2008-10-24 09:59:06

j’adore…

 
Comment par Chtite Calimero
2008-10-24 10:11:46

Ouh là là ! Je suis soulagée !!
Moi aussi je suis frappée du syndrome “Tout doit être nickel au boulot, par contre chez moi…”.
Je pense que c’est la peur de voir notre bureau pro finir dans le même état que notre bureau perso qui nous transforme en tyrans pour nos dossiers !
Sinon je fais aussi le coup des télécommandes…
Finalement, je suis peut-être normale !!!

 
Comment par Bleck
2008-10-24 10:44:35

Mais, heureux (ses) les possesseurs de contradictions ! La société est déjà polluée d’un maximum de personnages ne connaissant pas le doute : Ils savent, eux, ont des convictions et se jurent de te les faire partager alors t’imagines si en plus ils n’avaient pas, comme nous, des tas de contradictions…

Bleck

 
Comment par Bé@trice
2008-10-24 10:44:40

Moi aussi !

 
Comment par Bé@trice
2008-10-24 10:46:23

le com précédent était pour dire que j’adorais ! Et moi ai-je des contradictions ? Va falloir que j’y réfléchisses… sur mon blog !

 
Comment par Vladyk
2008-10-24 17:37:57

Très intéressant comme billet surtout que j’ai lu la première version chez Louisianne moi aussi et ai fait le test il y a quelques temps :o )

 
Comment par Calpurnia
2008-10-24 19:47:17

Réponses en vrac !

Marcus : “ce n’est pas banal pour une fille”. Comme ma passion de la conquête de l’air et de l’espace… Oui j’aime bien les armes mais je n’irai pas au musée exprès. Je me suis bien régalée tout de même à la tour de Londres ! Sinon, le mot “invalide” ne m’inspire pas…

Louisianne : décidément, que de points communs ! Pour les cannes épées, mes parent n’en ont que deux, mon père fait la collection des cannes tout court !

Plume Vive : merci. Mais nous sommes tous bourrés de contradictions !

Bleck : ceux qui n’ont pas de doutes ont peut-être des contradictions, mais ils ne se l’avouent pas…

Bé@trice : j’avais bien compris, et je suis nulle pour distribuer des tags alors chacun fait le test s’il le désire !

Vladyk : je m’en vais aller voir ça tiens !

 
Comment par Dominique
2008-10-24 22:10:43

Voilà, des mois que je viens lire, ici des pages de ta vie, relatée avec talent et un style unique. Faire vivre des petits moments de la vie quotidienne n’est pas chose aisée et surtout les rendre intéressant. Oui l’humour chasse le noir. L’humour est aussi une forme de séduction un besoin de reconnaissance qu’apporte le rire. C’est une grande soif de l’autre, de partager, d’être compris.
L’échec est toujours temporaire. Il faut l’accepter pour mieux rebondir. Un sage a dit : aime ton ennemi il t’aide a te construire.
Heureux de savoir que tu te plais dans ton nouveau boulot.

 
Comment par Calpurnia
2008-10-25 21:19:11

Dominique : un lecteur qui sort de l’ombre fait toujours plaisir. Bienvenue donc ! Par contre, je suis ce que je suis, mais je n’ai pas envie d’aider mon ennemi… Et il y a ennemi et ennemi. Ceux que l’on ignore et ceux contre qui on veut agir… C’est humain.

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI