Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Archive pour février, 2009

Le facteur et son calendrier…

Je l’attendais de pied ferme celui-là…

J’ai la nostalgie de mon ancien facteur, qui rendait vraiment des services, à me guetter sachant à quelle heure je rentrais, pour me remettre un recommandé, ou bien à me le représenter le lendemain quand ça tombait un vendredi. Il allait même remettre mes colis chez ma soeur qui ne faisait pas partie de sa tournée, et j’en passe

Maintenant ce service public est pour moi bel et bien mort, et mon nouveau facteur qui s’incruste n’est qu’un nul qui n’en a rien à faire. Je ne suis pas la seule à avoir des problèmes. Par exemple quand il a un colis, que la personne n’est pas là, il le pose sur les boîtes aux lettres. J’étais outrée il y a 3 mois de voir un colis de j’la redoute qui était conséquent. N’importe qui aurait pu le prendre…

Bref, donc, pour la tournée des calendriers je l’attendais de pied ferme, mais faut pas pousser non plus, pas dès le premier jour.

Aux 4 premiers passage, j’ai fait le coup de la petite voix “maman n’est pas là”.

Il faut dire que les vendeurs de quelque choses ont tendance à insister avec la sonnerie de l’interphone. Un vicieux leur a refilé le plan de l’immeuble et tous les noms, ils ont vu qu’il y avait de la lumière chez vous, alors ça redrelingue tout le temps, alors que vous êtes dans le bain, aux toilettes, ou chez le voisin en train de parler de Madame Vampire.

La 4ème fois il a précisé à la petite grande fille qu’il repasserait lundi mais qu’il ne pourrait plus après.

Donc le lundi, je lui ai ouvert la porte.

  • “Bonsoir madame et joyeuses fêtes”. Sourire niais et extatique figé sur les lèvres.
  • “Vous tombez bien, entrez donc”…
  • Sourire niais le quittant en voyant mon air glacial et en entendant mon ton du même motif que mon air…

Vous devinez la suite : je lui ai énuméré mes démêlés avec mon courrier et j’y ai pris le temps, prouvé par A + B que je recevais de temps à autre des lettres pour l’autre Coraline qui ne me renvoyait jamais les miens, demandé s’il savait lire vu qu’entre bâtiment A4 et bâtiment B6 il y a une légère différence, et que son calendrier il pouvait se le carrer où je pensais.

Comme je lui avais précisé que je m’étais renseignée tout de même et que c’était lui le responsable du suivi et de sa tournée, il n’a rien osé me rétorquer d’autre que :

  • “Je ne le fais pas exprès” !
  • “ENCORE HEUREUX que vous ne le faites pas exprès !”

Il est parti tout pêteux, après m’avoir tout de même donné un calendrier avec des chatons, comme ils savent si bien les faire depuis 2000 ans.

Et je ne lui ai pas dit merci. NAN MAIS il n’aurait plus manqué que ça !

Et vous ne le croirez pas : mais il continue. Là je peux me dire qu’il se venge… Depuis 3 semaines, pas une seule lettre. Seule solution à mon avis, aller porter plainte. Je pense qu’on peut… D’ailleurs j’y vas de ce pas…

Posté le 6 février '09 par , dans Histoire de sorcière. Pas de commentaire.

Le recensement…

Je fais partie du secteur recensé cette année, depuis la première fois depuis 1999. Maintenant on recense par tronçons, pour mieux fausser les données…

Les recenseurs passent à des heures indues et n’importe quel jour. Je ne suis jamais désagréable avec eux, ils sont embauchés juste pour ça et ils font un boulot de merde. Mais il n’empêchent qu’ils me gonflent.

Bref dreling dreling à mon interphone : c’est le recensement. J’ai déjà été recensée hier ou quasi. Ah non, j’avais les filles à la maison… Enfin Delphine. Deux fiches à remplir en plus du reste… Bref c’était hier et le temps qui passe, je supporte de moins en moins…

J’ouvre, peu encline à parlotter quelque peu. Il faut dire que j’ai revêtu ma tenue de combat pour que quand j’écris (il n’y a pas que le blog hein !), et que là dedans, je ferais fuir un commando de terroristes (ce qui est tout de même un point positif). Donc, je passe juste la tête, je récupère les papiers avec le sourire, et au revoir madame (21 H la pauvre, j’aurais pu être madame Vampire et dormir…)

Je pose les papiers sur le bureau à côté de Mr Mac, au sujet duquel, je vous le signale puisque personne ne s’en inquiète, je recherche toujours les disquettes… Il y a une quatrième dimension quelque part dans mon appartement, ou alors elles me crèvent les yeux.

Et puis, allez-vous le croire ? J’oublie les papiers du recensement.  J’oublie qu’elle repasse le mercredi.

Ca me revient quand elle bipppppe à l’interphone. MERDE, c’est mercredi, c’est la recenseuse, et je n’ai pas rempli les papiers (comme c’est étrange).

Je décroche.

  • Oui bonjour madame Dabra née Abraca (elle sait tout sur moi en plus), c’est le recensement…
  • Je respire un grand coup
  • Je prends ma petite voix, mais pas trop de petite fille, j’ai précisé que je vivais seule. Une voix de jeune fille quoi. Je fais ça très bien, on me dit toujours “mademoiselle” au téléphone…
  • “maman n’est pas là et je ne sais pas où sont les papiers” (horrible garce immonde que je puis être)
  • Ah bon, je repasserai samedi

Samedi même topo. Je n’arrête pas de regarder les papiers à remplir, mais j’ai autre chose à faire. Ca sonne à 21 H. Faut pas pousser tout de même ! (pauvre femme)

  • “Maman est à l’hôpital pour une appendicite aigüe (je ne risque rien, j’ai déjà donné)
  • “Ah mon dieu, pourvu qu’elle aille mieux”
  • “Oui elle va beaucoup beaucoup mieux” (horrible garce indigne)
  • “Mais je dois lui emmener les papiers à remplir sur son lit d’hôpital” (même pas de qualificatif pour ça) “et je vais les déposer à la mairie, à l’état civil, comme elle m’a dit”
  • “C’est parfait ma petite fille, je ne repasserai donc pas” OUF.

Comme j’ai tout de même une conscience civique, j’ai bien rempli les papiers pour le recensement (7 minutes, c’était bien la peine de remettre au lendemain).

Fallait que ça merde de toutes manières.

Je me suis retrouvée le même jour avec : une enveloppe de chèques à déposer à la banque impopulaire pour ma boîte, et mes papiers dûment remplis pour le recensement, destinés au service d’état civil de la mairie.

La Banque Impopulaire et la mairie sont face à face. Vous sentez le gag, et distraite par un article que j’écrivais dans ma tête je n’ai pas fait attention (le premier qui dit “comme d’habitude” s’en prend une…).

Car j’ai mis “mairie, état civil, recensement” dans la boite aux lettres de la banque impopulaire et inversement. Je l’ai su car la mairie a bêtement téléphoné à la boîte en tombant sur moi, en me demandant quoi faire de l’enveloppe destinée à la banque impopulaire. J’ai suggéré à la dame qu’elle traverse la rue pour mettre l’enveloppe dans la bonne boîte : elle m’a remerciée de mon excellente idée…

Mais bon, ça c’est bien passé, la banque impopulaire a eu ses chèques en temps et en heure. Banque que j’ai appelée en lui signalant ma bévue qui était déjà réparée, puisqu’ils étaient allés mettre l’enveloppe dans la bonne boîte (sans suggestion de ma part)

Parfois je me dis que moi, on dirait ma mère…

Et que la vie n’est qu’un long calvaire…

Mais surtout que la vie n’est qu’un long calvaire.

Posté le 4 février '09 par , dans Histoire de sorcière. Pas de commentaire.

L'histoire sans fin : EDF, la banque et moi…

Donc, si vous avez un petit peu d’intuition, vous avez senti que j’avais aussi des problèmes avec EDF.

Des problèmes de règlement bien sûr. Ils se manifestent beaucoup plus quand on ne paye pas que quand ils nous coupent le courant pendant la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin. Panne pile poil tombant pendant la cérémonie, pour cesser juste au moment de “THE END”.

Je suis mauvaise langue. Quand il y a des tempêtes ou autre, il faut tout de même voir le boulot qu’ils abattent, quitte à faire revenir des retraités comme en 1999.

Non, là c’est encore un problème avec la banque.

L’ordinateur ne supporte pas la vision “EDF” et rejette le prélèvement automatique, pour lequel j’ai signé pour toute l’année en cours. En oubliant que généralement, si j’ai signé, c’est pour en chier… Engagez-vous, rengagez-vous qu’ils disaient…

Ils envoient donc des rappels qui partent direct à Cannes (z’avez qu’à suivre d’abord) et puis ils appellent.

Nettement plus sympa que france truc que je cause dans le combiné.

Je rentre donc chez moi pour trouver 15 appels sur mon “signal d’appel”. En XXXXXX c’est plus facile à identifier. Mais ça peut être ma copine truc qui est sur liste rouge…

Et puis un midi, cela sonne. Heureusement les menaces de service restreint d’EDF sont décalées par rapport à ceux de france j’te cause dans l’combiné qui se contente de signaler que finita la vadrouilla, mais tu ne peux plus téléphoner (sauf aux pompiers).

  • Je décroche
  • “EDF bonjour, vous n’avez pas réglé votre dernière facture et nous allons être dans l’obligation de vous mettre en service restreint” Je me demande ce que c’est vu le peu d’électricité que je consomme, mais bon, ils risquent de me restreindre au niveau de ma connexion internet
  • “Pour régler immédiatement avec votre carte bleue, appuyer sur la touche dièse de votre téléphone”
  • Je m’exécute.
  • Là je me retrouve sur un serveur apparemment rôdé, qui me demande sobrement mon numéro de carte bleue et la date d’expiration de cette dernière
  • Je réponds
  • “Nous avons bien pris en compte votre règlement”
  • “SCLLLHAAARK” : raccrochage sauvage.

Alors que sur france je blablate dans le combiné, on donne TOUJOURS une référence de règlement. Là, pas. Je me demande si je n’ai pas payé une paire de chaussures à je ne sais qui…

Je vais donc voir sur le site internet. Sauf que l’on me demande mon n° de facture et que ma facture est à Nice, non Cannes, vous le voyez bien que je suis énervée.

Je comprends tout à coup, pourquoi certains deviennent serial killer…

Car la VIE N’EST QU’UN LONG CALVAIRE.

Il me faudra retrouver une antique facture, appeler le service, tomber sur une employée sympa qui voudra bien écouter mes explications d’adresse bonne, mais qu’il y en a une à qui le facteur renvoie tous mes courriers, et blabla, qui va me rassurer.

Mon paiement a bien été pris en compte.

Et le facteur qui est passé avec son calendrier, et bien, c’est une autre histoire

Posté le 2 février '09 par , dans Histoire de sorcière. Pas de commentaire.