La nouvelle star… Part 1

J’avais laissé un com sur l’article de groupie de ma méchante au sujet de la nouvelle star.

Si j’avais été sincère j’aurais demandé « la nouvelle quoi ? », mais sachant qu’elle avait assisté à l’avant première, la seule chose qui m’intéressait c’était de savoir si j’allais voir ma fille dans le public.

La réponse est non, et je me suis donc farci le premier épisode de la nouvelle star, contrainte et forcée, même si curieuse (d’apercevoir ma fille).

Il faut dire que sur le plan de la TV réalité, je ne me sens pas fan.

Du tout, du tout…J’ai fait le premier loft avec Pulchérie et Delphine encore à la maison, que si je voulais zapper un compte rendu du soir, ou la grande émission de la semaine, je prenais le risque de me faire cyanurer. Si si, le matricide ça existe, et les enfants chéries vous font nettement comprendre que le cyanure ça se trouve à chaque coin de rue.

L’année d’après, il ne restait que Delphine à la maison, qui a baillé d’ennui devant le loft 2. A ma question « qu’est-ce que tu attends pour changer de chaine ? », elle me répondait invariablement « j’attends qu’il se passe quelque chose ». Attente vaine…

Un jour, par hasard, je suis tombée sur « la ferme ». Pour voir un grand noir bien foutu (connu de tout le monde sauf de moi), en robe rose à volants, capeline rose et escarpins roses, courir derrière une vache. Je me suis bien marrée, mais bon, pas trop envie de me planter devant « la ferme » tous les soirs, il y a des limites au retour à la vie agricole quand elle vue sous cet angle là.

Et puis 2 ou 3 kolantaaaa… Le principe ne me déplaisait pas, mais le principe d’éliminer en fait, les meilleurs, si… Et cette ambiance de « je te soutiens si tu me soutiens, parce que je te soutiens », ça me faisait penser aux pia pia devant le copieur de Truchon. J’ai donc laissé tomber.

Donc la TV réalité, vous l’aurez compris, ce n’est pas mon truc. D’autant que : réalité mon oeil, c’est truqué de A à Z.

L’été 2008, piégée par le chômage, je me suis laissée tout de même entraîner dans « l’amour est dans le pré ». Chiqué !!!! Z’ont pas honte. Faudrait me payer (1 million d’euros pas moinsse ma pôvre). J’ai boycotté la fin.

Donc je me suis dit : je vais regarder la nouvelle star, pour ne pas mourir idiote.

Eh ben si, je peux mourir idiote, c’est sûr.

D’abord le jury.

Lio, je connais. Hélas. Sur le plan artistique et bonnes chansons elle ne m’a pas laissé de souvenirs impérissables. Non… Je trouvais qu’elle chantait faux, mal et n’importe quoi. Alors la voir en train de juger les autres, ça me donne un peu envie de rire, c’est limite Mozart qu’on assassine. Je me souviens plus d’un discours incisif de sa part au moment de la mort de Marie Trintignant. Mais je le répète, sur le plan artistique, elle ne me semble absolument pas représenter quoi que ce soit de vraiment valable.

Quant aux autres : connais pas. Dont un pour lequel ma fille apparemment a fait « Hiiiiiiiiii ! c’est luiiiiiiiii! ! »

Je sais, je suis consternante en ce qui concerne la culture musicale actuelle.

Je ne sais pas qui c’est. Ni non plus le sagouin à qui l’on n’a jamais dit que les lunettes de soleil, ça se porte au soleil, et pas ailleurs (ou alors il est aveugle et on m’a caché quelque chose). En studio ça fait vraiment « genre », et s’il a une conjonctivite, il n’a qu’à se faire soigner. Le 4ème du jury, sais pas qui c’est également.

Quelle nullitude de ma part ! Comment ai-je pu survivre au cours des années précédentes en loupant cette émission diabolique ? Je vous le demande, mais vous n’êtes pas obligés de répondre.

Car tout me semble tout de même truqué. Pourquoi certains sont-ils suivis AVANT leur passage à l’antenne lors des éliminatoires ? et pas les autres ? Bon je sais, il y a du peuple qui veut devenir la nouvelle star, mais…

Mais… j’ai coupé l’antenne avant la fin, puisque de toutes manières je ne verrais visiblement pas Pulchérie en train se se trémousser de joie dans un fauteuil deux fois trop grand pour elle…

Puis je me suis laissée tenter par la suite des éliminations. Suis vachement déçue : je croyais que l’on verrait les 25.000 candidats. Même pas. C’est nul.

J’ai décidé de laisser tomber pour le pavillon machin truc. La seule chose qui m’a plu finalement c’est le best-off des années précédentes et le comment qu’ils z’ont failli louper Julien Doré que j’apprécie. Donc on ne sait pas ce qu’ils ont loupé cette année.

La nouvelle star se fera une fois de plus, sans moi. Elle s’en fout, elle a bien raison. Moi finalement, je préfère regarder un bon documentaire sur les cafards sur la 5 (ou Arte, ne venez pas me chercher des poux dans la tête)…

Les filles me diront « ma pauvre maman, tu es complètement larguée », et je pourrais leur demander en quoi je suis larguée sauf rapport à ce genre d’émission.

Car j’ai été plus émue le jour même par un documentaire sur les Inuits et la fonte de la calotte glaciaire, et bien plus émue par leur fatalisme « c’est comme ça, nous nous pouvons que le constater » que par la future « nouvelle star ».

Je le sais, je suis très con… Du coup, j’allais être punie…

0 réponse sur “La nouvelle star… Part 1”

  1. Et pourtant tu viens toujours chez moi, c’est pourtant le plus souvent de la blog réalité.
    Remarque chez toi aussi. A ceci près que dans le Loft on ne risque pas de faire péter l’immeuble avec le gaz (par exemple).
    Tu sais, Coraline, je crois que si un réalisateur mettait en images tes histoires, tu casserais la baraque. :o))

  2. C’est vrai que la Nouvelle star c’est nul, comme toutes les émissions télé-réalité. C’est un peu du voyeurisme. En plus, pour le premier prime time, il y a eu un bug informatique et certains ont été éliminés alors qu’en fait ils auraient dû rester. Tiens il y a un bon sujet la-dessus sur le télé 7 jours de la semaine prochaine. Ce genre d’émissions c’est souvent truqué, ils savent à l’avance qui va rester ou non et le vote du public n’y change pas grande chose. Bien sur, il nous vante les mérites de l’huissier qu’on ne voit jamais. Les gens qui envoient des textos n’ont pas encore compris que le but de ce genre d’émission est de se faire de l’argent sur leur dos.

    C’est pas moi qui enverrait un texto 1) je ne les connais pas, 2) il chante souvent comme des pieds et 3) je les trouve pas si terrible que ça au niveau façon de se présenter sur scéne.

    L’autre soir, il passait une émission sur la bête des vosges sur artè, et bien j’ai préféré regarder ça même si je suis jeune et rebelle. J’étais pas née parce que c’était en 1977 mais c’était tout aussi passionnant que la nouvelle star.

    Ma chére sorciére sache que tu ne perds rien si tu ne regarde pas.

  3. Je suis comme toi ! Le premier loft comme tout le monde, et encore je n’arrêtais pas de brailler « mais c’est nul » et mes filles ralaient !
    Le reste j’ai zappé, nouvelle quoi ? Ferme, le bonheur dans le pré, affligeant de connerie (excuse ma vulgarité) et de débilité !

    Tiens le fameux Koh lanta, j’en parle souvent, quand tu vois les candidats demander aux autochtones de les héberger pour la nuit sous l’oeil des caméras ! Soit les gens sont influencés par les caméras et disent oui oui ou non non…
    Ou alors moi si j’étais candidate, je dirais aux caméramen : et vous vous dormez où ? Vous avez un hotel de prévu quelque part ? Je peux venir !

  4. Réponses en vrac !

    Marcus : le blog réalité a le mérite d’être une vraie réalité. Et elle dépasse bien souvent la fiction (discret signe à un producteur effectivement…) 🙂

    coxi : je sais que je ne perds rien, que c’est truqué, et effectivement destiné à faire téléphoner les innocents qui raquent. Hélas, j’ai tout de même été obligée de regarder encore une fois (part 2 à venir)

    Louisianne : l’avantage du plus affligeant de connerie, c’est que cela finit par être drôle ! Sinon tu es aussi douée que moi, car koh Lanta c’est sur une ile déserte (avec des caméras qui tournent jour et nuit). Dormir chez les autochtones cela doit être Pékin express… Hi hi, on est douées !

  5. Mmm… un soir de repassage, avec un stock de series en DVD epuise (oui, je repasse devant un – ou deux – episodes de Sex and the…, mais quand j’ai revu toutes les saisons, il faut bien que je fasse une pause, hein);
    Bref, un soir de repassage, faute de DVD, je me rabats sur M6 et la Nouvelle Star.
    Le net avantage de la chose, c’est que, pressee d’eteindre cette nullite, j’ai expedia mon repassage a la vitesse d’Alain Prost sur le circuit de Monte-Carlo (je sais, mes references datent un peu, mais j’aime bien Alain Post, moi).

  6. Bah je suis moi aussi un inculte dans le genre, je n’y connais rien, je ne veux rien connaitre et j’en suis fier en plus de fuir les gens qui parlent de ce genre d’émission !

    On a le droit d’écouter ce que l’on veut, soit ! Mais pas de faire subir les épisodes aux autres, je vais tu conter les épisodes de « The Reaper » ou bien « Chuck » ou d’une quelconque série aux gens qui s’en foutent ???

    NON ! Alors foutez moi la paix avec cette show de merde de supposé réalité qui sont d’une platitude sans pareil en plus d’être pas la vrai représentation de celle-ci…

  7. Réponses en vrac !

    Princessestrudel : je me sens moins seule vraiment ! Quant aux références, moi aussi je commence à dater un peu 🙂

    Vladyk : et pourtant cela a du succès. Finalement, il en faut pour tous les goûts !

  8. Eh bien je me sens moins seule, qunad j’avoue que j’ignore tout de la star’ac et consort! A peine si je me souviens du loft pour cause d’ado encore à la maison et bagarres « vous n’allez pas regarder cette stupidité?Mais si,c’est rigolooooooooo »
    Depuis la télé et moi avons mis au grand jour une telle diversité d’opinion que dès que je franchis le seuil du salon, crac elle s’éteint, ou à la rigueur émet en mode brouillé ou fond bleu….
    c’est elle ou moi, beau cas de divorce, hein?

  9. Filo : il faut dire que les programmes sont bien souvent affligeants. J’ai eu une période de 3 ans où je ne regardais jamais la TV, juste cassettes ou DVD

    Louisianne : heu, nouvelle star part 2 est programmé pour demain matin, je ne vois pas où est le bug… Pulchérie à la rescousse…

  10. C’était la seule émission que je regardais, et c’était pas mal, en faisant abstraction de tout le cinoche des… « juges », présentateurs, voix off et pub interminables! Mais bon là, faut reconnaître que c’est devenu « gonflant » ….. pas que cette émission d’ailleurs: les infos qui racontent en boucle ,tout et son contraire, suivant la chaîne que tu regardes , la téléréalité qui est mise en scène jusque dans les moindres détails. les Humiliations de pauvres gogos qui feraient n’importe quoi pour passer à la télé ou y revenir(la ferme!) Enfin, un jour de lucidité, l’année dernière, j’ai …. balancé ma télé et i’m free! je lis les journaux sur le net, je trouve facilement des infos en vidéo, dailymotion et allostreaming me fournissent plus de films que je pourrais regarder. Je joue en ligne, me ballade sur les blogs. Pas possible de s’ennuyer! Comme en plus j’adore bouquiner, discuter avec mon chéri ou fabriquer des « bijoux » , ben! la télé c’est fini et c’est très reposant. Jetez vos téloches!!!! ça fait un bien fou. Le type avec les lunettes, c’est philippe Manoeuvre, journaliste pour rock&folk, animateur de l’émission les enfants du rock, il a écrit sur les Stones, M Jackson, J Brown….. Et plein d’autres. Pour les lunettes, peut être a-t-il les yeux sensibles??? Je suppose qu’il y a beaucoup de lumière sur les plateaux télé, ceci explique peut-être cela. Toujours est il, que c’est celui que je préfère sur les 4 . Bonsoir!

  11. domi : je n’ai pas pu juger les autres années (et pour cause), mais là j’ai trouvé cela effectivement « gonflant ». Pour ce qui est des programmes, c’est de plus en plus nul, je sélectionne soigneusement. Sinon, la lecture c’est bien aussi, et en plus, c’est silencieux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *