L'organisation des vacances…

planning-copierPour moi les vacances, c’est justement : aucune organisation, ce qui ne me change pas de ma vie en général, surtout quand je suis au chômage (on le saura !).

Sinon dans le boulot, je suis super organisée, ceci expliquant ma non organisation chez moi…

Je devrais partir avec ma soeur, celle gardant Diabolos (miss vésicule), qui a des vacances la même philosophie que moi. Pas de règles ni d’horaires.

Mais là, je partais avec mes parents dont la vie est réglée comme du papier à musique, et qui ont oublié les vacances d’antan, quand on mangeait à 13 H 30 après retour d’une promenade à cheval et que l’on dinait à pas d’heure…

Et les amis qui leur prêtent l’appartement tous les mois de septembre, étaient également à la Grande Motte, en travaux dans un studio qu’ils comptent louer, à charge pour mes parents d’assurer les repas du midi et du soir pour eux, leur cuisine n’étant pas faite.

Les questions existentielles principales étaient : qu’est-ce qu’on mange ce midi, qu’est-ce qu’on mange ce soir, que prévoir pour demain midi ? C’est le genre de questions que je me suis trop posée quand j’avais charge d’âmes, l’inspiration me manquait. Ce n’était pas trop grave, mes parents en avaient eux, de l’inspiration, pour des plats simples qui demandent 2 H de préparation…

Personne n’était du genre à faire comme moi : aller terminer le dernier yahourt dans le frigo en se disant qu’il serait bien temps d’aller faire le ravitaillement demain.

Fort heureusement mon père cuisine très bien, ma mère aussi, et j’étais quasi de trop dans la cuisine. A moi donc la joie de mettre la table (verres à vin + verre à eau) et de la débarrasser avec de l’aide tout de même, et à moi l’interdiction formelle de mettre quoi que ce soit dans le lave vaisselle (à 51 ans, on ne maîtrise pas du tout l’engin).

Donc c’était :

  • Courses le matin (berk), ou ménage si papa accompagnait Mrs Bibelot (encore pire, je ne fais jamais mon ménage tous les jours, et je suis une sorcière qui déteste passer le balais)
  • Pour moi, mise en place du petit salon de jardin (en tissu) et rangement du même le soir en cas de pluie la nuit
  • Repas un peu trop copieux
  • Sieste de début d’après midi pour les 4 anciens, ce qui m’a permis de lire un nombre impressionnant de livres
  • Plage quand le temps s’y prêtait (deux jours de perdus la première semaine)
  • Préparation du repas du soir
  • Eventuellement promenade le long de la plage après le dîner

D’un autre côté, j’étais totalement déconnectée de ma vie « ordinaire », et même pas que j’avais envie d’aller jeter un oeil sur internet d’un cyber café, comme quoi…

J’allais me pieuter avec un livre vers 21 H 30, que si Diabolos avait été là, il aurait appelé le SAMU.  Pour éteindre sagement vers minuit en me demandant qui pouvait bien être le tueur (dans le livre) ou si le prince charmant l’était bien (toujours dans le livre), et pour me lever entre 9 et 10 H (suivant si je devais aller en courses ou faire le ménage).

Mais bon, c’était les vacances et pour la première fois depuis des mois, la boule me coinçant le sternum avait presque totalement disparu.

Il m’en restait un petit bout tout de même, consacré à ma soeur…

Sinon, aujourd’hui j’suis à Paris, priez pour moi mes frères…

0 réponse sur “L'organisation des vacances…”

  1. Le plus dur dans tout ça, c’est cette attente insoutenable, jusqu’au matin, pour savoir qui est l’assassin (les histoires de prince charmant j’aime moins… 🙂

    Sinon toutes mes pensées, positives of course, t’accompagnent dans ta virée Lutécienne !

  2. Hihi ! Ma mère est pareille ! Si il n’y avait pas les repas je me demande à quoi elle occuperait les vacances, et de quoi elle parlerait ! Mais bon moi ça me va, mettre la table et débarrasser, préparer l’apéritif !
    Je me dis que je ne serai jamais capable d’en faire autant que ma mère, même avec 10 ans de plus !

  3. On a décidément plein de points communs, sauf que je ne suis pas organisée non plus dans mon travail !
    Enfin comme j’en ai plus non plus du travail, on s’en fout…
    En même temps ça t’a fait du bien non de te faire bichonner un peu par tes parents ? Même à 50 ans on doit apprécier même si ça énerve parfois… (enfin je dis ça je sais pas, les miens sont partis…)
    Paris, j’y vais la semaine prochaine, mais bon de chez moi c’est une demi heure de train, c’est assez facile, d’ailleurs je réponds dorénavant aux annonces sur Paris également, dans un rayon de 5 stations de métro de St Lazare !
    Bonne journée

      1. C’est sympa ! Donc je suis jeune et en pleine forme !!!!!!!!
        Heu tout de même, au cas où, je vais me le répéter 150 fois tous les soirs pour m’en convaincre totalement !!!!
        bises

  4. Mais j’ai pas compris…vous faisiez pas un scrabble tous les soirs aprés « Question pour un champion »?

    Blague à part, sympa tes parents!! T’étais aux p’tits oignons avec eux…Je trouve ça chouette!! 🙂

    Ps: Pas pigé pour ton escapade sur Paname, mais j’ai dû louper un épisode…

    1. Pas de TV pendant les vacances, c’est toujours la règle !
      Sinon pour Paname je déteste aller à Paris, j’ai la phobie du métro et il m’y est arrivé plein de mésaventure en voiture, d’où la première question…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *