Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Puisque c'est comme ça, je retiens ma respiration jusqu'à ce qu'il m'arrive quelque chose…

je-retiens-ma-respiration-bis1

Ne voulant pas usurpiller un titre à ma méchante (qui m’a bien fait rire ICI), j’ai poussé l’abnégation jusqu’à relire “Astérix en Hispanie” et les autres d’ailleurs au passage, mon abnégation n’ayant pas de limites…

Il faut dire que dans la famille, la culture “Astérix”, “Gaston” “Frankin” est très forte, avec, pour l’ancienne génération celle de “Lucky Luke” en plus, que les filles n’ont jamais lu sans savoir ce qu’elles perdent, mais je ne perds pas espoir…

Pour constater que le sale gosse “mon nom c’est Périclès mais dans la famille on m’appelle pépé”, se contente de retenir sa respiration, ce qui revient au même me direz-vous (par rapport au titre de ma méchante).

En bref, de A à Z le sale môme emmerde tout le monde, les romains, les gaulois, et pourrit le voyage qui doit le ramener chez lui avec de bêtes histoires de menus. Hilarant.

Ce qui est moins hilarant, c’est le chantage du même style que nous infligent certains proches, moins proches, collègues…Si seulement ils pouvaient retenir leur respiration jusqu’à se dégonfler d’eux même au lieu de penser ou dire bien fort, en nous gonflant, nous :

Au hasard :

  • Puisque c’est comme ça je ne parle plus (si seulement c’était vrai, sauf que du coup elle ne décroche plus le téléphone non plus !)
  • Puisque c’est comme ça je ne mangerai pas de dessert (on s’en fout, sauf qu’à 40 ans c’est vraiment gamin)
  • Puisque vous vous ne m’avez pas laissé une part du dessert (dont le chieur (chieuse) ne voulait pas), je rentre chez moi à pied, et c’est sensé nous faire de la peine, ou peur, ou je ne sais trop quoi qu’il (elle) fasse 3 km à pied ???
  • Puisque c’est comme ça je m’en vais (on s’en fout, sauf si c’est le plombier après avoir démonté la chasse d’eau sans l’avoir remontée)
  • Puisque c’est comme ça je ne touche plus à l’ordinateur (quelle heureuse initiative venant trop tard, elle a téléchargé un virus)
  • Puisque c’est comme ça, je ne viens pas déjeuner avec vous (c’est cela, boude !)
  • Puisque c’est comme ça… GNAGNAGNA
  • Il est à noter que pour des choses importantes, par exemple des problèmes de linge sale qui n’est pas dans le panier ad hoc, la mère ou épouse indigne se contente de dire “je ne lave plus le linge qui n’est pas dans le panier”, sans retenir sa respiration…

Fort heureusement pour les adeptes du “puisque c’est comme ça” le ridicule n’a jamais tué personne.

D’autant que le “puisque c’est comme ça“, suit généralement une réflexion anodine et souvent parfaitement justifiée que les adeptes ont amplement cherchée.

Exemple : Albert critique tout et tout le monde. Faut pas faire comme ci, t’aurais dû faire comme ça, moi j’aurais procédé autrement. Après avoir critiqué sa femme,  son père, sa mère, ses frères et ses soeurs sans avoir de marteau, il s’entend demander par un(e) “mal luné(e)” (d’après lui) “tu ne peux pas arrêter de critiquer tout le monde ?” ou déclarer “ferme ta gueule tu fais chier”.

Ben puisque c’est comme ça (puisqu’on le critique alors qu’il passe son temps à ça) il retient sa respiration, ou il s’en va, ou il se prive de dessert, ou il met des coups de pied dans sa voiture (bien fait pour elle !)

C’est la collègue touche à tout qui n’y connait rien mais veut apprendre, sans surtout prendre de leçons. Tendez-lui le mode d’emploi de Word en 580 pages avec un sourire même pas ironique et elle se sent immédiatement en dessous de tout (ce qu’elle est effectivement, ne sachant même pas changer de police ou justifier à droite, ne parlons pas de lui faire faire un tableau ou de passer de “portrait” en “paysage”).

Comme elle ne demandera pas comment faire et ne lira pas les 580 pages, ce que personne ne lui demande, mais juste de consulter le bon chapitre au cazou, elle se connecte sur internet pour se renseigner et paf, chope un cheval de Troie. Puisque c’est comme ça, elle retient sa respiration, mais comme personne ne le remarque, elle ne touchera plus à l’ordi qu’un flingue sur la tempe. Personne ne se cotise pour offrir à Truchon un flingue, on n’est jamais trop prudent… A nous les merdes pendant qu’elle se fait les ongles…

C’est la critiqueuse à tout va au boulot, qui passe la moitié de son temps à décortiquer les tenues, parfums, couleurs de rouges à lèvres et maquillages des autres pour critiquer avec une autre critiqueuse : “tu as vu, elle a mis les mêmes boucles d’oreille qu’hier”. Pour se prendre dans la tronche un jour une remarque cinglante “ton vernis est écaillé”, parce qu’évidemment, personne ne la loupe.

Ben puisque c’est comme ça, elle ne vous cause plus et retient sa respiration en passant devant votre bureau. A l’autre critiqueuse elle cause toujours par contre et on attend en vain qu’elle s’étouffe dans sa connerie.

Il y a celui qui a le gosier en pente, de celle qu’on ne veut surtout jamais, jamais avoir à remonter en vélo, qui observe les verres de tout le monde, et remarque bien ce que l’on boit ce jour là on l’on n’a pas à prendre sa voiture. Et qui prend très mal le “tu ferais mieux de surveiller tes verres à toi”.

Ben puisque c’est comme ça il ne boira plus, il vous emmerde tous, à pied, à cheval et en voiture. Enfin non, pas en voiture, parce qu’on lui a confisqué ses clefs… Et que puisque c’est comme ça, sa femme en ayant marre, il couchera à l’hôtel du cul tourné ce soir.

Il y a le patron caractériel qui s’imagine que tout le monde glande dans la boîte à 45 H par semaine sans être payé plus,  et que puisque c’est comme ça, il va espionner toutes les boîtes mails, et est donc obligé d’y passer ses nuits. Du coup il a une tronche de linceul et au bout de 3 jours l’énergie d’une moule sur son rocher. Ca ne le décourage pas, il fait bosser l’informaticien pour faire tout transférer chez lui et travailler la nuit de son lit. Sa femme est ravie et… (voir ci-dessus). Tout cela pour s’apercevoir qu’il n’y a pas que lui qui bosse. Par contre il n’y a que lui qui fait chier le monde, mais ça, il ne le reconnaîtra jamais parce que si un cadre supérieur lui en fait la remarque il retient sa respiration.

Mais tout ça finalement, ce sont leurs problèmes…

La vie n’est qu’un long calvaire, et si je n’ai pas au moins 40 commentaires, je retiens ma respiration moi aussi, après tout, j’aurais tort de me priver…

DIABOLOS RESPIRE, NE T’OCCUPE PAS DE MON BLOG, TU AS DES CROQUETTES !!!

Petite info de Miss Julie qui peut être utile : ICI

Posté le 20 octobre '09 par , dans Je vous merde tous !.
Tags : , , , ,

34 commentaires »

Comment par Alizée
2009-10-20 09:14:23

Allez, un petit com, pour que tu n’aie pas à retenir ta respiration…
Et un sourire s’il te plaît, sinon… tu sais à quoi t’attendre! ;p

Comment par Calpurnia
2009-10-20 15:38:05

Bon, pour l’instant je respire…
J’avais tenté le coup en causant à ma carte graphique mais elle n’a rien voulu savoir !

 
 
Comment par Sophie L
2009-10-20 09:47:59

Une petite question en passant: Quand tu retiens ta respiration, tu es rouge ou bleue?

Comment par Calpurnia
2009-10-20 15:38:47

Ni l’un ni l’autre, je deviens toute blanche.
Je le sais car j’ai la sale manie quand je fais un effort, de bloquer ma respiration.
Du coup je fais attention !

 
 
Comment par drenka
2009-10-20 09:50:59

Oui c’est étrange hein, quelque soit l’affront qu’on leur fait, les chats ne font jamais la grève des croquettes.

Comment par Calpurnia
2009-10-20 15:39:45

Ah ça, c’est bien vrai.
Quoique dans certains cas où il est un peu traumatisé (comme lors de l’absence de ma soeur pendant mes vacances), Diabolos a tendance à avoir l’appétit coupé…

 
 
Comment par Louisianne
2009-10-20 12:06:53

Ah ah ! Moi ce que j’adore c’est le “puisque c’est comme ça, je m’en vais” vachement risqué quand même, vu que tout l e monde s’en fout, il faut être sur d’être aimé pour le faire !
Ça me rappelle une histoire : Au mariage de mon frère, ma sœur avait invité son jules du moment, hélas mon beau frère, fraîchement divorcé. Seulement elle regrettait finalement qu’il soit là ! Du coup c’était mon mari (son frère) et moi qui devions nous occuper de lui. Et lui sentant bien que sa petite copine faisait la tronche, a fini par s’énerver et vider son sac, à qui ? A moi ! En me disant : si ça continue je m’en vais.
Ah ben oui ! Si seulement c’était vrai !

Comment par Calpurnia
2009-10-20 15:40:41

Dans certains cas, on souhaite que la menace soit suivie d’effet…
Pas toujours le cas !

 
 
Comment par Moune
2009-10-20 12:30:35

Par les temps qui courent, c’est pas mal d’apprendre à économiser ses respirations, parce que je sens arriver la taxe oxygène à grands pas… C’est bien que tu t’entraines !

Comment par Calpurnia
2009-10-20 15:41:31

Eh oui, bientôt sans doute y aura-t-il une taxe sur la consommation de l’air potable !
Mais bon entraînement ou pas…

 
 
Comment par Marie-Christine
2009-10-20 12:37:26

METTRE les mêmes boucles do’reilles deux jours de suite c’est signe de quoi ? non parce que j’ai mis le même collier qu’hier alors je m’inquiète…

Comment par Calpurnia
2009-10-20 15:42:47

T’inquiète, c’était deux pétasses…
Horreur pour elles que mon collier que je ne retire jamais… (donc toujours le même)… et celui de dame Venezia idem (bijou de famille)

 
 
Comment par Marcus
2009-10-20 12:39:44

Puisque c’est comme ça… j’en mets un p’tit. :o )

Comment par Calpurnia
2009-10-20 15:43:14

Merci Marcus, je me souviendrai de cette bonne action :-)

 
 
Comment par Clélia
2009-10-20 16:38:21

“Puisque c’est comme ça je m’en vais (on s’en fout, sauf si c’est le plombier après avoir démonté la chasse d’eau sans l’avoir remontée)”…..J’en pleure tellement j’en rigole !!!!!!!!…
Puisque c’est comme ça…je vais revenir souvent !

Comment par Calpurnia
2009-10-20 16:52:29

HI HI !
Surtout, reviens en respirant à fond !!!

 
 
Comment par miss Julie
2009-10-20 17:30:20

Hé hé, trés juste une fois de plus, tout ça!!

Dans lucky luke, c’est Averell qui emmerde tout le monde en réclamant à bouffer en permanence. ( moi aussi, j’adore!!)

Y’a aussi le fameux “puisque c’est comme ça, je retourne vivre chez ma mère” et là, dans 90% des cas, on constate que le mec ne bronche pas…comme si cette nouvelle vie faite de liberté, il ne l’avait pas cherchée finalement…

( J’sais pas si je m’égare par rapport au sujet…au pire, tu me recadreras, hein!!)

Merci d’avoir linké ma note du jour. J’ose espérer que ton lectorat ne t’en voudra pas !!:-)
( sous entendu, y-aurait il qques naïfs ici? honnêtement j’en doute!!)
Mais bon, comme t’as sans doute de l’arrivage massif via google…on pourra dire qu’on aura fait notre B.A!!)

 
Comment par Calpurnia
2009-10-20 18:13:16

Ha Ha, Averell et son “quand est-ce qu’on mange ?” (Tortillas pour les Dalton étant le meilleur…)
Je crois sinon que le “je retourne chez ma mère”, passe un peu de mode.
Faut dire que les mères ne sont plus ce qu’elles étaient…

Sinon pour ta note, effectivement je pense que mon lectorat ne m’en voudra pas, mais effectivement j’ai des arrivages massifs via Google alors, autant faire une BA.

 
Comment par Nita
2009-10-20 18:20:46

Respiiiiiiiiiiiiiiiire ;-)

Comment par Calpurnia
2009-10-20 19:19:30

Pour arrêter de respirer, je n’ai qu’à regarder le montant de ma taxe d’habitation.
125 % d’augmentation, ça vous coupe le souffle.
Je m’en vas rédiger mon épitaphe que les filles seront priées de faire graver sur ma tombe.

 
 
Comment par Galstar
2009-10-20 20:40:28

Il me semble que Rantanplan aussi joue du “Puisque c’est comme ça”… dans la Balade des Daltons. Pas vraiment un mal non plus.
Cet air là fonctionne-t-il avec les prélèvements d’impôts? :p

 
Comment par Calpurnia
2009-10-20 21:25:35

Ah ce Rantanplan !
Je dois absolument relire mes Lucky Luke…
Sinon je ne sais pas ce que donnerait ma visite à l’hôtel des impôts, muster bien pourri posé sur le guichet en précisant “puisque c’est comme ça, je retiens ma respiration” !

 
Comment par Galstar
2009-10-20 21:32:14

Euh… Je pensais plutôt à:
Puisque c’est comme ça (en vertu de la directive européenne blabla) je retiens mon paiement sans redressement (en vertu de la directive européenne blablabla).
Tu préfères retenir ton souffle ou tes sous?

Comment par Calpurnia
2009-10-21 00:15:29

Il en est vaguement question.
Je cherche comment les faire chier jusqu’au bout… Sans me prendre 10 % dans la tronche…
Merci pour la directive européenne…

 
 
Comment par Dom
2009-10-20 23:27:59

Puisque c’est comme cela, tiens, pour une fois, je me moque pas (vas y respire !!)
Biz Sorcière.

Comment par Calpurnia
2009-10-21 00:16:21

Ca va, je respire, j’ai encore du temps avant d’avoir engrangé les 40 commentaires (les miens ne comptant pas bien entendu).

Signé : l’emmerdeuse de première !

 
 
Comment par ophise
2009-10-21 13:22:40

Tu sais nous prendre par les sentiments toi hmmm ??? :D

Comment par Calpurnia
2009-10-21 16:27:33

N’est-ce pas ?
Bon sans rire les “puisque c’est comme ça” ça pullule non ?

 
 
Comment par Alizée
2009-10-22 16:58:14

Allez, plus que 26…

Comment par Calpurnia
2009-10-22 22:38:04

Gniark gniark…

 
 
Comment par Galstar
2009-10-22 19:33:46

C’est un défi? Alors… Puisque c’est comme ça, y a pu qu’à en remettre un coup! :p

Comment par Calpurnia
2009-10-22 22:38:16

Bien joué !

 
 
Comment par Alizée
2009-10-26 10:25:58

Oulàlà, ça se ralentit… Allez les gens, on se motive, plus que 24! Sinon, notre Gentille Sorcière préférée mourra d’asphyxie!

Comment par Calpurnia
2009-10-26 17:28:54

Effectivement ce n’est plus ça…
Je commence à pâlir…

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI