Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Le coup de téléphone de la mort qui tue…

femme-au-telephone-3-copierLes filles me considèrent parfois comme une encyclopédie vivante et ambulante, joignable à toutes les heures. Enfin, me considéraient comme telle, même si le syndrôme n’est pas totalement éteint (j’ai beaucoup baissé dans leur estime avec mes problèmes ordi et navigateurs/hébergeurs, et le fait que je ne connaisse que très peu les nouveaux acteurs en vogue, et cinéastes, et chanteurs).

C’est un fait. Je ne mets plus les pieds au cinéma, je ne suis surtout pas la nouvelle star (Pulchérie ne m’aura plus), je suis en train de me fossiliser sur certains points…

Travaillant chez Truchon (encore lui), en plein stress (comme toujours), j’ai eu un jour l’appel qui tue (au hasard parmi d’autres). Je précise que les appels arrivaient directement sur mon poste, et sur les autres uniquement quand j’étais en ligne, donc, je faisais office de standard (en plus du reste), étant la plus au fait de toute l’entreprise et la plus à même de répondre à n’importe qui. Même à mes filles dites donc…

Evidemment ce jour là, suivant la loi de l’emmerdement maximum que tout le monde connait, Truchon était devant moi, à m’expliquer un truc achement balèze que j’avais à faire et qu’il comptait sur moi à fond la caisse, on se demande comment il a pu décider un jour de se passer de moi… Là, je reconnais le n° qui s’affiche tout de suite : c’est Delphine. Et ce n’est pas le moment !

  • “Mouth, nous sommes dans un magasin, et on sait que tu sais quelle est la musique qui passe, car tu nous l’as déjà fait écouter trèèès souvent“. (Limite, elles ont été martyrisées…)

Portable de Delphine devant le haut parleur du magasin. J’entends la musique, je la reconnais tout de suite. Il faut dire qu’on ne peut pas la louper si on a un minimum de culture musique classique.

Truchon me regarde. Je suis impassible, mais je me dois théoriquement de répondre “la symphonie du nouveau monde”, et il va me demander quel était le con de client qui m’appelait. Pire il va croire que je perds la boule. Au pire du pire il va se dire que je viens d’avoir une de mes filles au téléphone et que je gaspille SON argent en futilités (il ne pensera pas que je réponds à “qui veut gagner des millions”, faut pas rêver)…

Et là je réponds très calmement “désolée, nous ne sommes pas la compagnie des eaux, nous ne pouvons pas effectuer votre branchement”. Et je raccroche. Régulièrement des personnes nous confondent avec la compagnie des eaux et s’indignent que je ne puisse pas faire déplacer un technicien pour ouvrir la vanne…

Ont-elles compris ? Généralement elles demandent si elles dérangent, là pas, c’est bien dommage…

Non elles n’ont pas compris, le n° de portable de Delphine s’affiche à nouveau 1 minute 60 secondes après.

  • Qu’est-ce que c’est que cette histoire de compagnie des eaux, tu vas bien maman ?

Truchon est toujours là. Me voyant décrocher il a une envie pressante et file vers les wawas. J’en profite pour cracher dans le téléphone : “c’est la symphonie du nouveau monde !”, avant de raccrocher sans préavis, sous l’oeil éberlué de dame Venezia qui comprendra plus tard.

Truchon revient et continue son exposé en vérifiant que je prends bien des notes. Le numéro de portable de Pulchérie s’affiche à son tour (tiens, elle a pensé à le recharger ? Il va pleuvoir (toujours valable)).

  • La symphonie du nouveau monde on veut bien, mais quel mouvement ?” (quelle importance ?). Là j’ai carrément raccroché en prétextant une erreur. Il a fallu des explications j’attends par téléphone le soir pour compréhension ENFIN. Mais ça URGEAIT : le temps qu’elles rentrent chez elles, elles auraient oublié la musique…

La dernière fois, j’étais en voiture, en train de me garer, allant tondre la pelouse de Mrs Bibelot et c’est le dring fatal (parce qu’au mauvais moment) : Delphine qui prend de mes nouvelles.

Pas du tout.

  • “Dis ma petite mouth, quel est l’auteur du film Potemkine ?”
  • Heu, j’ai comme un blanc là : “je te rappelle ma chérie”.
  • 5 minutes après, devant le thé pré-tonte de la pelouse, je rappelle effectivement : “c’est Eisenstein” (après vérification auprès de Mrs Bibelot, il me faut être honnête)
  • “Merci ma petite mouth, je n’aurais jamais trouvé toute seule”.
  • Shlark ! (et ta déprime ça va mieux ? et les prunes sont bonnes ?)

Si vous voulez savoir qui a écrit “les mémoires de Zeus”, vous vous démerdez, merci beaucoup. Quant à la musique lalalalalère chantée faux, cherchez tout seul…

D’un autre côté on peut trouver tout un tas de trucs sur Internet, mais on ne peut pas encore chanter faux un air que tout le monde connaît.

D’où l’utilité d’une mère, surtout quand elle n’est pas disponible. Car ce n’est jamais quand je cafarde en me demandant si le téléphone va sonner qu’elles ont besoin de mes lumières.

Quand j’ai besoin des leurs (lumières), souvent je dérange. C’est mon manque de bol chronique…

La vie n’est qu’un long calvaire…

EDIT : PERSONNE n’a pris le temps de lire l’illustration, puisque c’est comme ça je vais m’ouvrir les veines. Où sont les post-its ?

Posté le 30 novembre '09 par , dans Faites des gosses !.
Tags : , , ,

26 commentaires »

Comment par Alain
2009-11-30 08:10:53

C’est une attitude profondément agaçante …..ma fille me fait la même chose et je la renvoie toujours dans les cordes ….elle n’a qu’à chercher …surtout qu’avec internet maintenat les choses sont d’une telle facilité …….
De Dvorak je préfère le boleroderavel….:)

Comment par Calpurnia
2009-11-30 13:48:55

Pour la musique, l’appel remonte à quelques années.
Depuis, le “je te dérange ?” est de mise…

 
 
Comment par Galstar
2009-11-30 09:24:35

En général, après deux raccrochage secs on attend au moins quelques HEURES avant de rappeler quand on n’est pas assez patient pour être rappelé. Elles te prennent vraiment pour une encyclopédie. Quand au manque d’esprit de réciprocité… :p
La vie est vraiment trop injuste!

Comment par Calpurnia
2009-11-30 13:50:19

Là elles sont nettement plus adultes…
Après coup, c’est marrant…

 
 
Comment par vannina
2009-11-30 09:24:35

Pareil chez moi et quand je dis à ma fille de chercher sur internet elle me repond :je n’ai pas le temps et toi tu es toujours fourrée sur internet.
ce qui n’est pas faux.

Comment par Calpurnia
2009-11-30 13:51:04

Avant que Delphine n’ait son accès personnel, j’ai eu de nombreux appels pour achat de billets de train…

 
 
Comment par marion
2009-11-30 09:56:09

J’avoue faire pareil avec ma mère et quand elle n’a pas la réponse à mes questions, je ne comprends qu’elle n’ait pas la science infuse.
Elle me répond alors qu’il faut grandir et arrêter d’idéaliser les parents, voire les adultes et la preuve c’est que moi aussi je suis censée etre une adulte et je ne connais pas les réponses…

Comment par Calpurnia
2009-11-30 13:53:08

Fort heureusement maintenant, elles savent que je n’ai pas la science infuse…
Au cas où, je n’hésite pas à les appeler à mon tour…

 
 
Comment par Marie-Christine
2009-11-30 11:16:35

Tu es trop bonne c’est tout ; ma progéniture adorée est dressée depuis longtemps : on appelle maman au bureau quand c’est urgent ! mais cela prouve au moins que ces bonnes petites ont confiance en leur maman

Comment par Calpurnia
2009-11-30 13:54:01

Actuellement le problème du bureau est résolu :-(
Mêmes consignes que pour toi, mais là, c’était un cas d’urgence !
Et oui, je prends cela pour un signe de confiance !

 
 
Comment par Dom
2009-11-30 18:03:44

Ah ben maintenant que je sais cela, je saurais qui appeler pour connaître les titres des musiques (encore hier soir j’ai été obligée de fredonner faux à mon cher et tendre et qui a encore moins de mémoire que moi)

Comment par Calpurnia
2009-11-30 18:16:17

Ca va te coûter cher en téléphone :-)
Parce que fredonner via clavier…

 
 
Comment par Louisianne
2009-11-30 19:32:40

Les miennes sont pareilles ! Elles m’ont souvent confondu aussi avec Mappy ou RATP ou Transilien, alors que je suis au boulot : “quelle ligne je prends pour aller au Louvre”, ou alors à 2 h du mat : “T’es sur Internet là ? A quelle heure le dernier train pour rentrer de Paris ! “

Comment par Calpurnia
2009-11-30 20:35:17

J’ai l’impression qu’ils sont tous pareils !
Par contre pour RATP ou Mappy, elles savent que pour Paris je suis une quiche, et se déplacent les yeux fermés…

 
 
Comment par Moune
2009-12-01 09:33:15

Moi j’adore me sentir utile encore un petit peu, et je ne suis pas fâchée d’afficher parfois ma suprématie maternelle : “Oui, je suis votre mère et je sais plus de choses que vous !” C’est jouissif ! Ils marchent peut être plus vite que moi, ils savent peut être mieux maitriser un ordinateur que moi, ils connaissent le créateur de Zelda, et la couleur de cheveux de la dernière actrice à la mode dont j’ignore jusqu’au nom, MAIS : Je suis imbattable en musique, littérature et cuisine… lol

Comment par Calpurnia
2009-12-01 17:20:16

Je suis comme toi, mais les coups de fil au mauvais moment, ça me criiiiiispe !

 
 
Comment par Greenberry
2009-12-08 12:07:21

Désolée, je poste encore une fois sur un ancien article, mais comme tu peux le voir je me rapproche de la fin (m’ennuie au boulot…). Tout ça pour dire que je fais la même chose avec ma mère; dermier appel il y a qqes jours:Maman, j’ai acheté un drap blanc et rouge, tu laves ça comment? Ma mère:ah enfin des nouvelles, j’ai ta soeur beaucoup plus souvent tu sais… J’avoue, j’ai tendance à appeler uniquement quand j’ai une raison, pas simplement pour prendre des nouvelles, ce qui ne m’empêche pas de rester 3/4h papoter ensuite, il me faut juste le facteur déclencheur. Tu vois, il y a pire que les appels de tes filles au mauvais moment!

Comment par Calpurnia
2009-12-08 13:49:54

Je n’ai pas énormément d’appels de mes filles maintenant, et j’avoue que cela me manque bien…

 
 
Comment par Greenberry
2009-12-08 12:09:18

Au fait je voulais demander, c’est une réplique venue d’un film le code avec les nouilles?

Comment par Calpurnia
2009-12-08 13:50:22

C’est un “code” dans “papy fait de la résistance” :-)

 
 
Comment par Greenberry
2009-12-08 14:41:59

Pas vu ce grand classique, je vais devoir m’y coller ^^

Comment par Calpurnia
2009-12-09 00:09:35

Le deuxième code dans le film, n’est pas mal à décoder non plus :-)

 
 
Comment par prunelle
2009-12-15 20:36:39

c’est une contrepèterie, non ? (j’suis pas très forte dans ce domaine , mais là j’ai vu “se noue les c****” ” , je sensure, je ne veux pas attirer sur ton blog les pervers qui tapent des mots cochons dans les moteurs de recherche ….)

le portable, c’est le prolongement du cordon ombilical …
entre les enfants et moi et mes parents ( enfin maman seulement maintenant, mais je n’arrive pas à le dire ) et moi …

Comment par Calpurnia
2009-12-15 23:35:10

Oui c’est bien une contrepèterie. Comme toi, je ne suis pas très forte, mais les 1er degrés, généralement on les trouve rapidement…
S’il n’y avait que le portable comme cordon ombilical, il y a eu une époque où il y avait aussi le lave linge…

 
 
Comment par prunelle
2009-12-16 21:40:12

le lave linge, c’est pour bientôt, mon aîné devrait partir pour ses études l’an prochain (snif) , il rentrera avec le linge sale le WE… ça va se bousculer au portillon de la machine car mon mari qui travaille loin rentre lui aussi le WE avec son baluchon ….
Dans l’autre sens j’ai connu aussi , mon père a été hospitalisé si souvent et je me chargeais du linge pour ne pas fatiguer Maman…et j’avais l’impression de faire qqchose pour lui adoucir la vie, je parfumais légèrement le linge et essayais de le rendre le plus doux possible …..

Comment par Calpurnia
2009-12-16 21:56:04

Ah ce lave linge.
Ne râlons pas, nos ancêtres faisaient cela à la main !!!
Sinon pour maman, je ne sais pas trop quoi faire à part lui tenir compagnie le plus possible et l’accompagner pour tout.
Elle, quand elle stresse, elle en fait un maximum, difficile de la soulager de quoi que ce soit, on arrive toujours trop tard…

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI