Vous savez qui je suis ?

femme-menacante-copierSi vous voulez voir votre sorcière perdre son sang froid, c’est la phrase à prononcer… ou l’autre, sa variante : « mais enfin, vous ne savez pas qui je suis ! »

C’est vous dire comme j’adore la pub pour de la noisette enrobée de chocolat, et le footballeur qui estime que vu qui il est, il a droit à la dernière barre restant dans le distributeur. Et comme j’adore la réplique de la femme qui prend la barre « ben moi aussi je joue au foot ! ».

Les « vous savez qui je suis ? » sévissent un peu partout, dans les aéroports pas mal d’ailleurs, pour passer devant tout le monde à l’enregistrement des bagages.

Truchon avait tenté d’en jouer un jour et au « non » de l’hôtesse (non je ne sais pas qui vous êtes), avait bien précisé qu’il était le PDG de X, filiale du groupe américain Y.

« Connais pas » a répondu l’hôtesse « si vous étiez si important vous auriez votre jet privé, merci de reprendre la file d’attente ». L’était pas content Truchon, mais il a repris la file d’attente.

Dans mon secteur, il y a quelques célébrités possédant grande maison avec grand parc, chevaux, etc… Dont un dont tout le monde dit qu’il a un caractère de merde. Je n’avais jamais écouté que d’une oreille, car ON a vite faire de descendre une célébrité pour bien prouver qu’on la connait, et de lui coller tous les péchés du monde…

Je ne l’avais jamais rencontré jusqu’au soir où j’étais à Rampion, en train de faire le plein de ce qu’il fallait pour Diabolos pour les 3 semaines où ma soeur devait l’héberger. Comme de coutume j’étais en retard pour la préparation de la valise, les rangements, les lavages de dernière minute, et autre, et j’étais donc de mauvaise humeur comme toujours.

Le départ en vacances n’est qu’un long calvaire quand on est une sorcière dé-sor-ga-ni-sée.

Je suis à la caisse, j’attends mon tour, et paf ! un coup dans le mollet. Un coup de caddy. Je me retourne : c’est lui, l’air mal aimable, donc il ne va pas s’excuser d’avoir manqué me péter le tendon d’Achille… Son caddy déborde de bouteilles et de trucs à apéro, ça sent la nouba pour ce soir…

  • Madame je suis pressé, si vous vouliez bien me laisser passer…
  • Moi aussi je suis pressée monsieur, donc faites comme tout le monde : attendez votre tour.
  • Mais enfin vous savez qui je suis ?
  • Je choisis l’option la plus vexatoire : « non, je ne sais pas qui vous êtes ».
  • Mais enfin je suis X !!! (il devient rouge)
  • Connais pas X monsieur…
  • Mais enfin je passe à la télévision (ça y’est, il est violet, il va se faire mal…)
  • Et cela vous donne droit à une carte de priorité ?

Il se tait, mais reste violet. Curieusement la caissière a stoppé le passage de mes articles, et va doucement au redémarrage… Du coup, il laisse son caddy dans mon mollet à sa place, et repart chercher une ou deux bouteilles.

  • C’est toujours comme cela me chuchote la caissière. Mais il a raison, les 3/4 des gens le laissent passer sans moufter. Et en plus, il ne dit jamais merci…

Et vous, vous savez qui je suis ?

35 réponses sur “Vous savez qui je suis ?”

  1. Joli tir de barrage. C’est salutaire de se faire recadrer un bon coup quand on a trop l’habitude de n’entendre que des oui-oui serviles. Une seule fois ne changera pas la vie de X mais au moins tu t’es faite respecter.

  2. Mon père, qui a bossé dans de grands restaurants prestigieux avait l’habitude de réponde ceci : « enchanté, Bernard X » en avancant la main pour serrer la main de l’autre célébrité…Désarmant ! j’adoreee

  3. Bien fait! J’aime bien quand un môssieur (ou une dadame, je ne suis pas sectaire) à l’égo surdimensionné se fait remettre à sa place! J’aurais voulu être là pour voir la scène!

  4. Ah sorcière, ne viens jamais ici, où la moindre once de pouvoir fait que les gens, ton « vous savez qui je suis ? », ils te le refile sans ruban autour.

    Vous savez qui je suis ? quand vous osez protester de voir le 4*4 de l’ambassade de france, ou de l’ONU rouler sur le bas-côté et manquer vous écraser vous, et vos gosses,

    vous savez qui je suis ? Quand vous devez payer pour une infraction non commise, et que le flic ripou s’en tape vu qu’il vous a volé vos papiers.

    Vous savez qui je suis ? Quand vous faites la queue pour sortir de l’aéroport et qu’il ou elle vous passe sous le nez

    Ici c’est carrément devenu un sport national.

  5. Héhé, bien répondu !
    Tu peux donner cette petite réplique à la caissière (testée et approuvée par mes soins, étant banquière et parfois au guichet) : après le fameux « Vous savez qui je suis ? » (il voulait zapper la file, mal parti avec moi ^^), je me suis levée, je me suis adressée aux clients présents dans l’agence : « nous avons un petit problème ici, ce monsieur ne sait apparemment plus qui il est, si quelqu’un peut l’aider à retrouver la mémoire, qu’il se manifeste ». Il est devenu tout rouge, est parti en râlant mais est venu s’excuser le lendemain 😀

    1. Non pas d’indices…
      On peut être attaqué pour diffamation ou autres, quand on tient un blog… Je ne prends pas de risque.
      Là il s’agit d’un truc qui n’a pas été vu par des millions de téléspectateurs un samedi soir…
      Donc, pas de nom…

  6. Ah oui bah bravo ! « On » m’a déjà fait le coup à la caisse (une mamie retraitée qui « était pressée »…) mais pas de célébrité. Bah ça serait pareil, pas de passe-droit, « on est tous pressés ici ! »… Non mais ‘sont pas gonflés quand même?!

    1. Je ne laisse pas réclamer les femmes enceintes et leur propose gentiment de passer avant moi.
      Généralement, ELLES REFUSENT, ELLES, genre, « je ne suis pas une handicapée ». C’est leur choix, mais généralement elles remercient.
      Alors les autres…

  7. Hé hé, j’adore ta chute….Mais c’est vrai, au fait, si t’étais toi aussi une super star qui s’la raconte même pas!!;-)

    Ahhh tous ces gens qui ont la grosse tête , qu’est ce qu’ils peuvent me fatiguer!! T’as bien fait de le recadrer.
    Au supermarché , on s’en tape de sa notoriété…

    Il aurait sans doute préféré que tu lui fasses des courbettes et que tui demandes un autographe…

    Dommage que tu ne balances pas le nom, mais j’comprends.
    (Ceci dit, une fois j’ai fait une note pas trés sympa sur ma rencontre avec Isabell* Mergau*t, tu crois que ça craint?)

    1. Je pense que vu mon grand âge, je ne me prendrais pas la grosse tête !
      Pour le coup de balancer les noms, je suis allée vérifier (sinon tu pense bien que…) mais bon on prend des risques.
      Il pourrait m’attaquer parce que mon post pourrait laisser entendre qu’il est ivrogne (c’est vicieux les attaques…)

      Tout dépend de la personne à qui on s’en prend, la tienne a été intelligente !!!
      Lui apparemment ne l’est pas… Donc je reste le concombre masqué…

  8. dans le genre connu qui a la réputation d’être un caractère de m….. il y a M G (acteur qui joue dans le gendarme de St Tropez et le viager ) c’est lui ?????

  9. Ah la la, je comprends ton enervement ! Je ne supporte pas non plus… le truc rigolo c’est qu’ici en Angleterre il faudrait se lever de bonne heure pour sauter la queue… les tentatives sont tres tres mal vues : c’est un truc de Francais !
    Eva in London

  10. Dire qu’il y a une vingtaine d’années le français étaient réputés être les champions des files d’attentes… « Moi j’vous dis, les jeunes de maintenant y respectent pu rin ma p’tite dame! D’mon temps, les gens savent prendre leur mal en patience! Et le petiot qui jouait aux marioles, il se prenait une déculottée devant tout le monde! » 😉

    1. Je crois que les champions de la file d’attente ont été les habitants des pays de l’Est à une époque
      Là tout le monde se sent tout autorisé : je suis vieille, je suis jeune, je suis pressée, vous savez qui je suis, et gnagnagna !
      Qu’ils aillent se faire foutre en nous laissant le choix de laisser la dame en cloque jusque là, passer avant nous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *