Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Rebelote avec Berlin… (Berlin part 2)

berlin1Donc ils sont allés à Berlin, ils s’y sont plus, et en sont reviendus en se promettant d’y retourner… (de l’auberge point ne suis sortie, je le dis comme je le pense, et oui je revisionne Starwars et fatiguée je suis…)

Delphine m’annonce donc un beau jeudi “ce week end, on part à Berlin” (mais que vont-ils foutre à Berlin.?).

Mauvaise compréhension et manque d’explications, je pensais qu’ils allaient passer le WE à Berlin (mais que diable ont-ils avec Berlin.?…).

Souhaitant l’anniversaire de Gendre n° 2 sur face de bouc le dimanche 7, je lis le soir qu’ils sont bien arrivés à Berlin, mais en retard, car Delphine a fait un petit malaise.

Le concept du WE commençant le dimanche en fin d’après midi à Berlin m’échappe un peu, par contre ce que je percute très bien, c’est que ma fille a fait un “petit” malaise. Du coup, je m’inquiète…

Lundi pas de nouvelles, Delphine n’est pas joignable sur son portable, elle doit toujours être à Berlin. D’un autre côté comme elle y est arrivée la veille au soir (à Berlin) il semble normal qu’elle n’en soit pas repartie tout de suite (de Berlin).

Mardi Pulchérie m’appelle concernant son mariage et une information capitale qu’elle a oublié de me préciser. C’était effectivement capital (et depuis ses grand parents se rongent les poings)  ET j’en profite pour lui demander si elle a des nouvelles de sa soeur (ne jamais perdre une seconde de connexion avec Pulchérie, sinon vous êtes mal barrés, car la joindre c’est mission impossible que l’on n’accepte pas (et PAN, le feuilleton foire, car la mission était d’avoir Pulchérie EN LIGNE avant que 60 minutes ne soient écoulées. Laisser un message qu’elle écoutera dans 14 jours, ne comptant pas…)).

  • Oui, ne t’inquiète pas (généralement j’ai une oreille qui frise dès que l’on me dit de ne pas m’inquiéter, surtout avec les filles) blablabla, malaise à l’aéroport blablabla, pompiers blablabla, fièvre blablabla, SCHLARK ! (oui ma chérie tu procède comme ça, signé : ta mère à jamais reconnaissante…) (Oui je sais pour ceux qui veulent m’alerter : des guerres ont éclaté pour moins que ça…)

Après le raccrochage de mon aînée toujours pressée et débordée, j’ai tout le temps de cogiter en regardant “Bones” d’un oeil torve. C’est le truc idéal pour se remonter le moral, il n’y a que des cadavres (dont je vous épargne l’état d’ailleurs, ça fait regretter de ne pas avoir fait option “anthropologue judiciaire”)  et des nonosses  :

  • 21 H : ma petite Delphine est malade à Berlin. On peut compter sur les hommes pour minimiser les choses, donc je ne compte pas sur gendre n° 2 pour s’alerter en temps utile.
  • 21 H 30 : ce doit être grave puisqu’ils ne sont pas rentrés.
  • 21 H 32 : non, ils ne sont pas rentrés, car toujours hors ligne
  • 21 H 35 : j’envoie un message à Delphine sur face de bouc
  • 22 H : ma petite Delphine est gravement malade à Berlin. Peut-être même est-elle à l’hôpital
  • 22 H 30 : ça coûte combien un billet d’avion pour se rendre à Berlin ?
  • 22 H 45 : et une chambre d’hôtel c’est abordable à Berlin ?
  • 23 H 30 : pas de réponse sur face de bouc : elle est à l’hôpital. A BERLIN !
  • 00 H 00 : je vais me démerder comment pour discuter avec les médecins à Berlin, moi qui parle l’allemand aussi bien que le zoulou ? (enfin je sais dire (mais pas l’écrire)  “ich bin krank” ce qui n’arrangera rien du tout)
  • 00 H 30 : est-ce que ma petite petite Delphine a prévu une assistance rapatriement au moins ?
  • 1 H 00 : si elle n’a pas prévu cette assistance pour revenir de Berlin, qu’est-ce que moi je peux faire ?
  • 1 H 30 : message face de bouc : “ne t’inquiète pas ma petite maman, j’ai juste fait un petit malaise et j’ai un peu de fièvre, mais rien de grave”
  • 2 H 00 : qu’est-ce qu’elle en sait que ce n’est pas grave ?
  • 3 H 00 : est-ce qu’il traine encore des médecins nazis dans les hôpitaux à Berlin ?
  • 3 H 30 : non, ils sont tous morts maintenant
  • 4 H 00 : la chair de ma chair, le sang de mon sang, nourrie de mon lait, agonise à Berlin, et je ne suis pas là pour lui tenir la main et lui donner de mon sang, de ma moelle, ce qu’on voudra, même un rein.
  • 5 H 00 : et si je partais maintenant ? Mais je ne sais même pas où elle est. Interpool pourrait-il trouver ma Delphine à Berlin ?
  • 6 H 00 : me voici arrivée à Berlin avec mon O négatif, mes reins, ma moelle, mais je ne sais pas quoi dire au chauffeur de taxi teuton.
  • 7 H 00 : avant de partir à Berlin, il faudrait peut-être que je dorme un peu…
  • 12 H 00 (le mercredi donc) : coup de téléphone de Delphine à Berlin, qui a très bien compris que je me faisais un sang d’encre, qui sait que généralement la nuit on cogite noir. Ce n’est rien, elle a juste une gastro en voie de guérison, et a fait une petite chute de tension à l’aéroport au départ, suite à une nuit quasi blanche.
  • Ils rentrent vendredi. En fait ils partaient le WE pour passer plusieurs jours à Berlin.
  • Je raccroche rassurée sauf que je sais que le vendredi, je vais pouvoir me mettre la rate au court bouillon rapport au voyage en avion pour revenir de Berlin.
  • Ce qui m’empêche de me rendormir, et moi 4 H 30 de sommeil (n’imaginez pas que je me suis endormie sur injonction à 7 H 00), c’est largement insuffisant.
  • J’ai passé la journée dans le gaz, LOIN DE BERLIN ! (m’en fous, j’irai pas…)

Faites des gosses !

Comme dirait mon père : 5 minutes de plaisir, 50 ans d’emmerdes (et il n’a pas encore tout vu !)

Posté le 15 février '10 par , dans Crise de nerf, Faites des gosses !.
Tags : , , ,

Commentaires »

Comment par Vladyk
2010-02-15 02:52:48

Ouf ! Content de savoir que le tout soit rentré dans l’ordre ou sur la bonne voie pour l’être, j’ai eu peur que cela soit quelque chose de plus grave moi aussi… C’est vrai que dans le doute, on a souvent tendance a se monter les pires scénarios au monde… :o s

Comment par Calpurnia
2010-02-15 13:12:33

Tout ça pour une gastro.
Et pour le scénario catastrophe et l’histoire bien noire, rien de tel que l’insomnie…

 
 
Comment par z...
2010-02-15 03:53:22

Estime toi heureuse, y’en a qui ont les 50 ans d’emmerdes sans avoir eu les 5 minutes de plaisir. si si…

Comment par Calpurnia
2010-02-15 13:13:34

Bon, pour l’instant mes filles n’ont pas encore 50 ans.
Par contre mes parents en sont à 52 ans d’emmerdes… :-)

 
 
Comment par Moune
2010-02-15 08:26:34

C’est petit, mais je dois avouer que ça me rassure de constater que je ne suis pas la seule mère au monde à réagir comme toi, contrairement à ce que voudraient me faire croire mes deux fils !!!!!!!!!! Oui on se fait du souci, oui on préfère les savoir dans un rayon d’accessibilité raisonnable, et non on ne se fera jamais tout à fait à leur “indépendance” !
La vie d’une mère c’est une succession de calvaires !!!!

Comment par Calpurnia
2010-02-15 13:14:50

Oh je sais bien que je ne suis pas la seule !
Je me fais toujours du souci pour mes filles, à la moindre occasion, et quand elles sont au loin, c’est le pire !

 
 
Comment par Alizée
2010-02-15 08:41:59

C’est marrant, mon père réagit EXACTEMENT comme toi! Imagine si je lui faisais le coup que t’a fait ta fille, alors que je vis à l’autre bout du monde! Là, c’est lui qui finirait à l’hôpital, pour le coup! ;)

Comment par Calpurnia
2010-02-15 13:16:02

Beaucoup de parents réagissent comme cela. Rien à faire, je n’arrive pas à me raisonner !

 
 
Comment par Alizée
2010-02-15 08:42:54

(en plus il parle anglais comme une vache allemande, pour prendre des nouvelles, ça promet!)

Comment par Calpurnia
2010-02-15 13:16:31

Idem pour moi, prendre des nouvelles en anglais, j’aurais du mal…

 
 
Comment par Pascale
2010-02-15 09:26:12

La prochaine fois, à Berlin (mais que sont-ils aller y foutre???) ou ailleurs, ne pourraient-ils pas se contenter d’indiquer sur Face de Bouc (mais que vont-ils y foutre???) qu’ils ont fait bon voyage et sont bien arrivés???
(à titre purement personnel, je préfère encore Berlin à Face de bouc…)

Comment par Calpurnia
2010-02-15 13:17:34

Généralement j’attends un mail…
Rédigé par Delphine je n’aurais jamais su qu’elle avait fait une bête gastro…

 
 
Comment par Galstar
2010-02-15 13:49:22

C’est pas à Berlin qu’elle a attrapé sa gastro… :p

Comment par Calpurnia
2010-02-15 13:55:49

Non, là on ne peut pas incriminer les teutons :-)

 
 
Comment par prunelle
2010-02-15 14:49:30

ah ! il a perdu une bonne occasion de se taire le gendre !
j’imagine bien, je suis assez douée pour ce genre de cogitation ….

Comment par Calpurnia
2010-02-15 17:08:14

Le pauvre ne pensait absolument pas à mal !
Sinon pour les cogitations, bienvenue au club…

 
 
Comment par Louisianne
2010-02-15 18:33:40

Une bonne fessée c’est tout ce qu’elles méritent ! Je ne comprends que tes filles te laissent sans nouvelles (ou si succintes) en sachant que tu es douée pour te faire des films (si si ne nie pas !) Ah ces mômes !

Comment par Calpurnia
2010-02-15 19:15:07

J’ai eu des nouvelles, j’ai développé après, toute seule, comme une grande, en me disant “qu’est-ce qu’elle en sait que ce n’est pas grave”.
D’où tout de même le coup de fil, je crois qu’elle m’a entendu penser… DE BERLIN !
Mais bon, comme tu le dis : ah ces mômes !

 
 
Comment par Nita
2010-02-15 20:30:17

Mort à Face book !

Was ich nicht weiss, macht mich nicht heiss…

(ce que je ne sais pas ne peut faire bouillir ma rate)
{traduction très personnelle d’un proverbe authentique}

Comment par Calpurnia
2010-02-16 01:51:50

Mort à face de bouc peut-être pas, mais on ne pense pas à tout en postant un petit commentaire…

Sinon, MERSSSIIII BEAUCOUP pour le proverbe !

Maintenant le prochain épisode c’est Pulchérie qui prend l’eurostar aller et retour (bien sûr). Elle va juste passer sous la manche, il ne faut pas que je m’inquiète…

 
 
Comment par Alizée
2010-02-16 09:35:21

@Calpurnia: noooooooooooooooooooooon c’est pas du tout ton genre, de t’inquiéter, voyons!… ;)

Comment par Calpurnia
2010-02-16 13:39:19

Nonnnnnn !
Je n’aime pas la savoir passant sous la Manche…

 
 
Comment par Galstar
2010-02-16 12:23:05

@ Calpurnia: pour rebondir sur le commentaire d’Alizee: c’est juste, pas comme s’il y avait des antécédents avec l’EuroStar…

Comment par Calpurnia
2010-02-16 13:39:56

:-(

 
 
Comment par Dom
2010-02-18 21:49:05

Ayé, démasquée !! tu es une mère juive.

Comment par Calpurnia
2010-02-18 22:09:56

VI, mais je l’ai déjà avoué… (ICI http://www.gentillesorciere.fr/2009/08/la-mere-genre-marthe-de-villalonga-dans/)
Pourtant je ne suis pas juive, je ne mange pas casher, et je ne regrette pas de ne pas zavoir UN FILS.
Mais bon, en gros, je suis une mère juive, tu as tout à fait raison, je m’en suis accusée lors des dernières grandes vacances (où tout le monde s’est bidonné et foutu de ma gueule) où Pulchérie revenait de NY alors que sa soeur faisait Berlin/Paris/Paris/Lisbonne/Lisbonne/Paris
Dès qu’il s’agit de mes filles, Marthe c’est moi…
C’est l’horreur. Quand je pense que je suis une catholique qui renie son baptême…

 
 
Comment par Lilirose
2010-02-24 19:31:23

ahaha ! mon fils qui est en colo m’a appelé lundi pour me dire qu’il s’était élancé sur une piste rouge (il est au ski) en oubliant qu’il avait que sa 1ere étoile (obtenue il y a trrrrrès longtemps) et qu’il ne savait donc pas s’arreter, il s’est pris la méga gamelle à l’arrivée, mon imagination galopante le voyait déjà à l’hopital et près d’être rapatrié, mais non rien de grave qu’il ma dit, t’inquiètes m’man !!! mais quelles plaies ces mères …

Comment par Calpurnia
2010-02-24 20:21:16

Quelle plaie que ces mômes tu veux dire !
Déjà qu’à la première otite on les voit à l’agonie…

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI