Entendu en voyage…

avion-copierVoyages, WE, promenade dans un musée, on doit en dire de belles également mais voici mon top :

« Mesdames et Messieurs, ici le commandant de bord qui tient à vous préciser que nous survolons actuellement l’équateur ».  « sors ton appareil photo Gégé et surtout, ne le rate pas« . Gégé déprimé « je ne l’ai pas vu ». « Evidemment dès qu’il y a une photo intéressante à faire, on ne peut pas compter sur toi ». (Un couple un peu… spécial)

« C’est curieux, ils sont tous à l’ombre » (au Sénégal, commentaire concernant les autochtones installés sous l’arbre à palabres). (Un groupe de viticulteurs charentais).

« Pourquoi ils n’arrosent pas leurs champs ? » (toujours au Sénégal, le guide venant de nous signaler qu’il n’y avait pas eu de saison des pluies depuis 4 ans), (les mêmes que précédemment).

« Moi de toutes façons je ne ferai aucune excursion, je déteste les vieilles pierres » (en Egypte). (un con qui a essayé de se faire toutes les femmes du voyage…)

« Ca ne les dérangeait pas tous ces morceaux de piliers par terre pour leur jeux ? » (à Olympie). (une niaiseuse qui ne pensait qu’à ses talons hauts dans n’importe quel site).

« Il y a beaucoup de GO noirs dans ce club » (à Dakar) (Le groupe de viticulteurs charentais qui ne pensait pas qu’il y avait autant de noirs en Afrique).

« Chérie, regarde tous ces rochers au loin, on dirait des récifs » (c’est comme cela que ça s’appelle en mer…) (un niais)

« Ils sont cons de s’arrêter systématiquement dès qu’il y a un passage piétons » (A Stockholm où les gens sont très disciplinés) (un chauffard)

« Mesdames et Messieurs, ici votre commandant de bord. Nous franchissons actuellement le tropique du cancer ». « Ah bon, c’est là que ça s’attrape ? et puis d’abord comment il le sait ? ». Réponse exaspérée du mari « il regarde dans les lignes de la main de son copilote » – « Ah bon ! » (même pas elle était blonde la femme)

« Chérie j’ai oublié de débrancher le fer à repasser, tu crois qu’on peut leur demander de faire demi-tour ? »  (c’est courant quand on a déjà fait 3000 km dans un 747). « Pas la peine de te faire de bile, l’appartement est déjà certainement crâmé donc on ne peut déjà plus rien faire ». (femme flegmatique devant un mari apparemment distrait, mais je suis certaine qu’ELLE, l’avait débranché (le fer))

J’ai dû en oublier, mon préféré restant le passage au dessus de l’Equateur… J’ai senti ce couple en parfaite symbiose…

32 réponses sur “Entendu en voyage…”

    1. Merci de m’avoir fait bien rire et d’aussitôt chercher dans ma p’tite tête si je n’ai pas eu l’imbécilité un jour où l’autre de parler aussi bêtement, car c’est quand même bien français tout ça. Après réflexion, je dirais que c’est typiquement masculin tout ça, nous les filles avons le sens de l’humour un peu plus grinçant, car ces petites phrases espérons que ce ne soit que de l’humour mal placé, ou juste histoire de meubler la conversation.

  1. Oh la la, c’est du lourdissime, tout ça !!!!
    Le coup de l’Equateur et du tropique du Cancer, ça vaut son pesant de Curly !!!
    J’ai eu aussi le coup en Egypte d’un mec qui tatouille les murs du temple de karnak, et balance « mouais… ca me semble bien propre, tout ça, pour un truc vieux de 10000 ans ! »
    Okaaaaaayyyyy, merci d’être passé, mec.

    1. Il est vrai que les temples en Egypte sont vraiment trop propres même s’ils n’ont pas 10 000 ans !
      Mais L’Equateur et le tropique, restent mes préférés…
      Que dira-t-elle si elle est amené à survoler le tropique du Capricorne ? Elle cherchera le signe astral ?

  2. Hi hi hi ! Pas mal les « meilleures répliques » ! (bon, du coup, j’ai un peu honte d’être charentaise, mais euh, j’suis pas viticultrice, ça compte? ;-).

    J’ai travaillé dans un camping sur l’Ile de ré, j’avais des questions pas mal du genre « Et sinon, il y a des sanitaires dans le camping? » (la tête de la nana quand je lui ai dit que c’était des latrines romaines !!! hu hu !), ou encore au supermarché « elles sont de l’ile de ré les bananes? »….et j’en oublie tellement….!

    1. Comme quoi, pas besoin de voyager pour en entendre des vertes et des pas mures (de bananes…)
      Gendre n° 1 qui a travaillé pas mal dans une pharmacie, en a entendu de belles, lui aussi…

  3. Il n’y a pas qu’en Suède que les automobilistes s’arrêtent pour laisser passer les piétons! J’ai connu ça en Belgique et c’était un ravissement que de sentir les conducteur attentifs aux quidams. Le plus souvent j’arrive à m’arrêter pour laisser passer les piétons.
    (Sinon je les écrase. :p)

    1. Fort heureusement il y a d’autres pays où les automobilistes sont disciplinés, mais j’ai entendu cette remarque en Suède !
      Sinon, personnellement je laisse passer les piétons.
      Mention particulière pour ceux qui traversent n’importe où et n’importe comment !

  4. Entendu au Mali, une touriste francaise, un sac de bonbons a la main et des bonbons plein la bouche, a un petit enfant au ventre gonfle par la malnutrition:
    « ah non, je ne te donne pas de sucreries, c’est mauvais pour tes dents »

    (Bon OK, celle-ci fait pleurer avant de rire)
    (les tiennes sont bien rigolotes)

  5. Je confirme! Une baffe pour la c*nnasse au sac de bonbons!
    La question philosophique du jour (toute personne me connaissant tombera dans les pommes rien qu’à m’entendre prononcer le mot « philosophie »…): ces gens-là, ils sont cons naturellement ou c’est le fait de ne pas être chez eux qui les déchaîne comme ça? Vous m’en ferez 10 pages!

    1. Je crois qu’ils sont irrécupérables…
      Il y en a qui sont incultes (vouloir photographier l’équateur), ne s’intéressent à rien, et ne réfléchissent jamais…

  6. Il y a des cons partout et des gens bizarres aussi… L’une des meilleurs c’est un homme qui criait à tue tête que j’ai vue demandant s’il n’y avait pas moyen de faire rapidement pour remplir son frigo dans sa chambre pour qu’il puisse prendre son temps et se reposer… J’ai comme eu un doute tout de suite sur son QI à ce con qui dérangeait tout l’hôtel, le pire c’est que les pauvres employés sont tout le temps aimable dans ce temps là et encaisse sans rien dire… chapeau à eux ! Moi j’aurais vite pris les mouches…

  7. Très drôle ;-D !!!!!!! J’adore mais il faut bien avouer que ça se base sur une triste réalité… Les français n’ont malheureusement pas bonne presse à l’étranger car ils ont tendance à prendre les autochtones de haut. C’est sûr qu’un  » con » qui voyage nous fait une drôle de publicité !!! Et c’est forcément eux que l’on repère !!! Ah, ça il y a deux ou trois cons dans le lot et c’est sur eux que l’on se focalise. Alors, j’ai une solution : un test de détection de connerie obligatoire à passer avant de sortir du territoire. T’es pas « con » tu voyages, t’ es « con » tu restes chez toi !!! A quand le passeport/permis, hein ???
    Franchement, le but d’un voyage c’est d’apprendre, de connaître, de rencontrer des peuples aux cultures différentes,…
    Un voyage est une expérience extraordinaire qui nous permet de grandir intérieurement : le voyage c’est la nourriture de l’ âme ! A quoi bon donner de la confiture aux cochons ? Moi, je dis comme la chanson de Georges:  » quand on est con, on est con » , oui Madame !
    Attention, je précise ( car j’ai déjà eu des tours) que ceci est de l’humour !!!! Je ne pense pas que les français soient cons , ok ? Bon, il y en a qui le sont, mais pas tous. En fait, pas tant que ça, enfin quelques-uns quand même… Bon, flûte ! C’est pour rire, compris ?!

  8. Je bien d’accord avec toi.
    Il suffit d’un couple de cons dans un groupe pour exaspérer tout le monde !
    Effectivement ne généralisons pas. J’ai de bons souvenirs de voyages.
    Mais là, peut-être que le con manque, puisqu’il nous donne l’occasion de noter ses perles… (de culture !)

  9. Ha ha ha, terrible ces « citations » !!!

    Concernant les Français, c’est vrai qu’ils n’ont pas bonne presse à l’étranger ! Souvent, quand je précise que je suis Belge, ils deviennent de suite plus sympathiques !

    1. J’ai remarqué aussi que nous n’étions pas bien vus de prime abord…
      Il faut reconnaître que dans son milieu naturel, le français n’est pas facile…

    1. Le coup de la photographie de l’équateur ne faisait pas partie d’un voyage organisé…
      Nous ne sommes nulle part à l’abri de réflexions qui vont nous hérisser le poil… (duvet)…

  10. C’est pour cette raison que j’ai horreur d’entendre parler français en vacances, on s’aperçoit que nos concitoyens sont souvent vraiment inculte.

  11. le coup du fer à repasser pas débranché en partant en vacances, ça m’est arrivé… deux fois!
    la première fois je partais 15 jours en Guadeloupe… j’ai réalisé que j’avais laissé le fer branché dans l’avion qui me transportait de Toulouse à Paris. A peine arrivée à Orly j’ai appelé la cousine chargée d’arroser mes plantes pour qu’elle aille débrancher le fer (mais j’ai passé un vol horrible, l’idée m’était venue pendant qu’on décollait!)
    la deuxième fois, je partais pour une semaine chez ma soeur, là j’ai eu la certitude de ne pas avoir débranché ce fichu fer à repasser sur l’autoroute… au bout de 150 km! Arrêt dans une station service, appel aux renseignements téléphoniques pour avoir le numéro de la femme de ménage, puis à la femme de ménage pour qu’elle ait la gentillesse d’aller débrancher ce fichu fer (elle habitait le même immeuble que moi, hein….)

    En te lisant, je vois que ça arrive aussi aux autres, c’est rassurant, quelque part!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *