Le mariage de Pulchérie (part 1/?)

EndoraComme elle en a parlé chez elle, voici  en parallèle la triste rigolote saga de la mère de la mariée qui débute (car il y aura d’autres posts bien entendu)

Il planait dans les airs depuis longtemps le mariage de Pulchérie et du gentil. 2007 très exactement.

D’ailleurs j’avais été invitée à déjeuner chez les parents du gentil le dimanche 30 septembre 2007 très exactement, pour parler de ce fameux mariage, et, je le craignais, du fait qu’ils se refusent à aller à l’église.

Vous allez vous dire (concernant la date) : cette sorcière, quelle mémoire de dinosaure d’éléphant ! En fait c’est vachement facile, ce déjeuner a eu lieu la veille du lundi 1er octobre 2007, jour où Truchon m’a signifié mon départ après 9 ans de bons et loyaux services, et ça, ça ne s’oublie pas quand ça a traumatisé.

En fait, il n’a pas été question du mariage du tout ce jour là (le dimanche, suivez un peu !) (ni d’église : ouf !). J’ai découvert des gens charmants et hospitaliers, passé un excellent moment, et puis avec ma fille et mon futur gendre, nous sommes repartis vers chez mes parents rentrés de la Grande Motte la veille, que les « enfants » voulaient saluer.

Cela date un peu bien sûr. A l’époque le mariage était fixé pour 2009, puis il a été repoussé, le gentil devant en 2009 préparer son internat parfaitement réussi.

Donc de septembre 2007 à 2010 à l’horizon droit devant, il y a de quoi faire et vous rompre les rétines avec l’histoire du mariage qui n’est pas encore terminée (à partir d’une certaine date vous aurez droit à des chroniques quasi en direct et je sens d’avance votre enthousiasme).

Si si…

Souvenez vous que la vie n’est qu’un long calvaire…

Avec la sorcière en mère de la mariée, vous n’aurez plus jamais d’insomnies…

Je pense que vous pourriez me trouver un adage qui rime, bien meilleur que mon pauvre commentaire en gras ci-dessus. Après tout, vous pouvez bosser un peu, non ?

0 réponse sur “Le mariage de Pulchérie (part 1/?)”

  1. Avec la sorcière en mère de la mariée, vous n’avez pas fini de rigoler !
    Je viens de chez Eléonore et la question que je me suis posée est celle là, comment faites vous pour amener l’électricité ?

  2. Pour ta question concernant un commentaire: « Je suis du bois dont on fait les bûchers » te conviendrait? C’est juste un premier jet pour ouvrir le débat. 😉

  3. Je suis morte de rire avec l’histoire de la ridée !!! Mortel !!!!! ;-D

    Bon je te propose deux petites idées…

    Si la mère de la mariée est une gentille sorcière, tu auras droit à des noces princières.

    Avec la sorcière en mère de la mariée, si tu ris tu auras le droit à du poisson pas frais !

    Voilà c’est au choix !!!

    P.S. Le  » ai » est à prononcer comme d’ch’Nord c’est à dire : « é ».
    Mia de Terra Latina 😉

    1. Tu sais, il y a déjà longtemps que je le considère comme mon gendre !
      Par contre le mariage sera pour moi l’occasion de revoir mon ex belle mère.
      Devenir comme elle ? JAMAIS !

  4. en disant ridée je ne voulais pas choquer …simplement faire un trait humoristique et signifier que marier son enfant c’est montrer que l’on vieillit un peu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *