Le mariage de Pulchérie (part 2/?)

EndoraA peine avions-nous quitté les parents du gentil (à 16 H 30, après un accueil vraiment chaleureux), à peine Pulchérie avait-elle posé ses petites fesses (mais de qui elle tient ?) dans ma nouvelle voiture, après avoir précisé qu’il n’y aurait pas de plan de table parce que ce serait buffet et que tout le monde irait s’asseoir où il le voudrait, le tout en moins de 30 secondes :

  • « Dis maman, je peux te demander un truc ? Mais tu ne le dis à personne hein ?
  • « Oui ma chérie ?
  • « Promis ?
  • « Juré craché ?
  • « Promis !
  • « Tu peux nous emmener voir le petit bois de mamie ? »

CAR : première grande nouvelle, Pulchérie a dans la tête de faire un mariage sortant de l’ordinaire. Elle se renseigne depuis 2 semaines, elle n’en dort plus la nuit. Et une idée de génie : faire le mariage dans le petit bois que possède Mrs Bibelot, via héritage de son père (l’apiculteur)…

Je reste perplexe 2 minutes : déjà le petit bois de ma mère, je ne l’aime pas, je le trouve sinistre et sombre. Son accès n’en est pas facile du tout. Mais je ne dis rien, contrarier Pulchérie c’est se préparer de mauvais jours… Et puis après tout, ce sera leur jour, c’est à eux que reviennent tous les choix.

Pas d’eau courante dans le petit bois lonlère et tralala, pas d’électricité non plus… Elle a tout prévu. Sur un site et même plusieurs, on vous loue les tentes avec planchers ou dortoirs (une tente de prévue pour ceux qui voudront dormir sur place), des toilettes, le groupe électrogène ad hoc, etc… Dans le petit bois de mamie, sur un site archéologique que la mairie a déplacé de l’autre côté de la route en refaisant le cadastre et en se trompant, ce serait parfait et tellement inhabituel (en fait le petit bois de mon grand père, donc de ma mère abrite un cimetière mérovingien, et effectivement à ma connaissance, personne n’y a fêté son mariage).

Nous voici donc remontant le chemin pour voir le petit bois. Il y a de la place (suite au nettoyage obligatoire après la tempête de 1999) à plusieurs endroits. Sauf que sur la place la plus grande pour mettre la plus grande tente, il y a un arbre qui dérange (le pauvre, sera-t-il sauvé de la tempête qui se prépare ?). Le gentil se voit très bien coupant l’arbre et le tronçonnant pour que Mrs Bibelot le brûle dans sa cheminée, nettoyant tout aux alentours, rassemblant les buches au même endroit, et mettant le sol à l’équerre… (il est quasi prêt à planter de la pelouse). Petite dispute : on ne va pas couper un arbre ! Il gêne ! Ah oui il est moche en plus, je pensais que tu parlais du chêne ! Mais non, je te parle de ce truc là, qu’est moche et qui gêne… »

Retour à la voiture, on va aller faire un petit coucou aux grands parents. comme prévu Je signale à Pulchérie qui bouillonne en son fort intérieur, mais je la connais comme si je l’avais faite, que c’est moi qui pourrais juger s’il est adéquat d’en parler maintenant ou non (je connais ma mère mieux qu’elle, mais maintenant qu’elle a constaté que c’était possible, elle trépigne !), et en route pour la grande aventure !

Avec en mère de la mariée, une gentille sorcière, la vie n’est qu’un long calvaire…

0 réponse sur “Le mariage de Pulchérie (part 2/?)”

  1. Je ne contrarierais pas ta fille, vu que je fais le même coup à ma famille et belle famille 🙂 (enfin pour nous c’est déjà plus aménagé et à 5 mns à pieds du domaine du grand père de mon futur mari donc quelques soucis en moins niveau technique !) Bon courage pour les derniers mois à venir dans ce fabuleux mariage !

  2. Ça promet d’être passionnant cette aventure ! Tu m’emmènes voir le petit bois ?
    Je serais interessée par les sites loueurs de chapiteaux que ta fille a trouvé, tu pourrais me les envoyer ! Moi dès qu’il s’agit de faire la fête je suis bizarrement motivée !

    1. Oui je l’espère aussi. Je suis plus ou moins réquisitionnée pour faire des photos MAIS PAS AVEC MON ARGENTIQUE que je maîtrise parfaitement, donc je vais souffrir.
      La vie n’est qu’un long calvaire 🙂

    1. Delphine veut me cornaquer pour ma tenue et les chaussures. Quand je vous le dis que la vie n’est qu’un long calvaire !
      (En plus c’est pois ou/rayures obligatoires)

  3. Sans déc, mais c’est pire que la Ferme Célébrités cette histoire!! ça promet.
    Z’avez prévu des moustiquaires… un ranger… des carabines, si des rhinocéros surgissaient dans la nuit noire?
    Pour les bottes, prends des rayures…tu s’ras raccord avec les zèbres…;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *