L'arrivée du casse croûte dans le petit bois… (le mariage de Pulchérie ?/?)

femme-horrifieeDonc, le jour de mon anniversaire, Pulchérie et le gentil, seuls depuis la veille dans le petit bois, malgré une petite aide de ma mère et moi-même le samedi après midi, avaient décidé de partir trimer comme des ânes travailler en fin de matinée, de manger sur place pour gagner du temps.

Ils s’y étaient pris comme des manches pour acheter leur bouffe (les jeunes n’ont jamais un euro de monnaie sur eux maintenant, c’est dramatique) et ma mère émue leur avait acheté une baguette, du jambon cru et cuit, du fromage et des fruits.

Comme ils ne s’étaient pas levés très tôt non plus, ils sont partis en coup de vent, en demandant à ma mère de me demander de leur amener leur casse croûte après notre déjeuner… (Il y en a 3 qui suivent).

Donc, déjeuner terminé, je prépare un cabas avec leur nourriture, de l’eau en abondance (ma soeur doit nous rejoindre avec ses mômes), de quoi allumer le feu (hé  hé), et me voici partie…

Petite digression : j’avais vu peu de temps auparavant une émission très intéressante sur les prédateurs, comment que les archéologue à la vue d’un squelette de dinosaure peuvent vous dire si c’était un prédateur ou pas, etc, etc… (je regarde ce que je veux d’abord, et même des documentaires sur la vie des cafards).

Il ressortait que l’homme au fil de l’évolution est devenu le plus grand prédateur de toute la planète (qui nous remercie d’ailleurs) et qu’une caractéristique du prédateur est d’avoir une vision très branchée sur le mouvement (entre autres, suivant les prédateurs). Les non prédateurs aussi, mais leurs yeux ne sont pas disposés de la même manière, ce qui en fait des victimes toutes désignées…

J’ai donc décidé de tester si cette histoire d’immobile ou en mouvement se révélait exacte au moins pour les deux « futurs » et en arrivant dans le petit bois, j’ai commencé à ruser (je suis un prédateur aussi, si, si, vous ne m’avez jamais vu chasser une araignée…).

Donc on rentre dans le petit bois par un chemin de traverse, avant de se retrouver dans la petite allée qui va tout desservir.

Gendre n° 2 me tourne le dos. A 8 mètres de moi, ma fille accroupie est face à moi par contre en train de terrasser les ronces. Je me fige. Elle ne m’a pas vue. Elle se retourne pour poser ses ronces sur son petit tas, j’avance d’un pas. Puis je me fige à nouveau. Le manège continue jusqu’à ce que je me retrouve à 2 mètres d’elle, très peu dissimulée par les petits arbres.

  • « Et bien dit-elle tout à coup, je mangerai bien mon casse croûte maintenant, j’ai sacrément faim ».

Et là, elle se lève et me voit.

Théoriquement je ne pense pas faire peur aux petits enfants, mais là, ma propre fille a poussé un hurlement d’horreur en me découvrant, avec sur son visage le masque de pure terreur de la future proie d’un vampire à qui le soleil ne fait ni chaud ni froid, et qui vient de surgir brusquement de nulle part.

J’aurais dû mettre une cape noire tiens…

  • « Ca ne va pas de nous faire des peurs pareilles ? »
  • Effectivement en l’entendant hurler à ce point, gendre n° 1 a eu peur aussi.

Tout en mangeant et après mes explications brèves, elle a admis que c’était finalement très drôle, mais que c’était le genre de truc à éviter à un cardiaque.

Et elle m’a précisé qu’heureusement elle n’était pas en train de dire :

  • « Putain, elle fait chier mouth, elle pourrait se grouiller, je meurs de faim, j’aurais dû prendre les casses-croûtes moi même, on ne peut jamais compter sur elle… »

Alors quand je fais du feu et que je l’alimente, je ressemble peut-être à une junkie qui vient de trouver sa dose, mais elle quand elle voit soudain sa mère surgir devant elle, un instantané de son visage me ferait gagner un concours de photographies…

Finalement expérience ou pas, je me demande comment je dois le prendre…

0 réponse sur “L'arrivée du casse croûte dans le petit bois… (le mariage de Pulchérie ?/?)”

  1. On va t’appeler « prédatrice isolée » maintenant !
    C’est fou comme la surprise est génératrice de peur, de manière générale. On reste vraiment très archaïques, qu’on l’admette ou non …

  2. Eh ben on est comme des tyrranosaures alors, notre vision est basée sur le mouvement (je suis Jurassic Park addict). J’espere que tu as de moins grandes dents quameme.

    1. Les dents ça va 🙂
      J’avais déjà remarqué en allant au muguet ou autres, que quelle que soit la couleur que l’on porte, si l’on ne bouge pas, les passants, pas très loin, ne nous remarquent absolument pas…

  3. J’adore ta tournure d’esprit. Tu n’es pas une sorcière tu es une diablesse toujours habitée par son enfance.

  4. Mais c’est que tu es une petite taquine!
    Tout ça c’est la faute de Pulchérie si elle est inattentive. Elle se pose en victime? Normal! Elle n’a visiblement pas hérité de tes talents de prédatrice! 😉

    1. Ce n’est pas une question d’attention, c’est beaucoup plus complexe !
      Sinon, je pense qu’elle serait tout à fait capable de réussir le même coup !

  5. Morte de rire!!! Une expérience à tenter, tiens… héhéhé… (rire sardonique de la sadique en train de sélectionner sa prochaine victime…)
    Bon anniversaire en retard, au fait! Rentrée en France, je dois jongler maintenant pour trouver une connection internet qui marche et dispo plus de 3 minutes…. pfff…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *