Le Krikitu de l'enfant primate homo sapiens qui ne pionce pas…

Les_harpies_10175956

Avant d’arriver à l’adolescence où elles ont commencé à se détester avec des disputes intolérables, tout en s’adorant en chuchotant dans mon dos, les filles ont joué longtemps, avec une imagination débordante (hélas bien souvent).J’adorais entendre la classique conversation des enfants qui jouent :

  • Bon alors je ferais cela et toi tu me dirais…
  • D’accord
  • Et alors je te répondrais…
  • Pas d’accord Mamannnnnn !!!
  • Mère sourde
  • Bon alors je te répondrais…
  • D’accord
  • Et alors tu tomberais par terre
  • Pas d’accord Mamannnnnn !!!
  • Mère estropiée du tympan
  • Etc…
  • Je me faisais le jeu deux fois, en tendant l’oreille tout de même parce que quand on ne les entend plus, règle absolue : aller voir ce que les enfants font et leur dire d’arrêter de le faire. Je ne me dérangeais pas à chaque appel, je les laissais se déplacer (mère indigne)

Un beau jour il était question d’une belle princesse et d’une méchante sorcière. Après s’être étripées pour savoir laquelle serait la méchante sorcière, et de multiples Mamannnnnn !!! elles ont finalement décidé sur ma suggestion, d’être deux belles princesses avec une méchante sorcière cachée dans le placard, qui leur dirait…

  • D’accord.

Le jeu commence. Reste à savoir où habitent les princesses :

  • Dans un château
  • Non dans une maison, elles se cachent de la sorcière
  • Non dans un château Mamannnnnn !!!
  • Non dans une maison Mamannnnnn !!!
  • QUOI ENCORE ?
  • Delphine veut un château et moi je veux une maison.
  • Eh bien vous n’avez qu’à dire que c’est une maison château
  • D’accord
  • On sera dans une maison château
  • Non, moi je veux un château maison :
  • Mamannnnnn !!!

Certains s’étonnent parfois que l’on puisse ne plus entendre qu’un vague bourdonnement qui pourrait évoquer un essaim d’abeilles en train de s’installer dans le salon…

Une chose est sûre : si on me donne 1 euro par krikitu de l’enfant primate homo sapiens : Mamannnnnn !!! que j’ai pu entendre au cours de ma vie, je pourrais m’acheter une maison château.

Ou un château maison. J’hésite…

La vie n’est qu’un long calvaire…

28 réponses sur “Le Krikitu de l'enfant primate homo sapiens qui ne pionce pas…”

  1. Je suis en plein dedans avec les jumeaux, et je m’étais faite la même réflexion… Quoi que le coup des 1 € je me la sorts souvent, rien que pour la question c’est des jumeaux ?
    Mais le cri qui tue, fatigue bien plus ! (j’ose pas imaginer avec des voix de petites filles)

    1. Petites ou grandes, elles crient très fort !
      C’est ce que j’ai toujours signalé à meilleure amie qui se plaignait que ses 3 fils faisaient du bruit…

  2. Si ça peut te rassurer – ou pas… A 32 ans,je continue d’émettre le krikitue avec régularité. Même à 1500 km de distance, même par téléphone. « Maaaaaaman, le sèche-linge de l’hôtel ne sèche pas. Maaaaaaaaman, j’ai reçu mon tiers provisionnel. Maaaaaaaman… »
    Ceci dit, je suis une jeune femme fort indépendante, hein? Mais voilà, Maaaaaaaman, quoi. En général, le Maaaaaman va de pair avec « c’est mouaaaaaa ».
    Du coup, quand c’est mon beau-père qui décroche, il ne me répond même plus allô, mais « c’est touaaaaaaa ».

    1. Il a de l’humour ton beau père 🙂
      Idem sinon, je fais encore pareil avec ma mère qui est très habituée aux « maman !!! » multiples de sa progéniture (nous sommes 4)

    1. Finalement on en rigole, mais il parait que dans les 3/4 des cas, c’est le cri que pousse un homme blessé à mort à la guerre en s’écroulant.
      Et même si ça nous rend importantes, c’est tout de même glups…

  3. Pour rebondir sur tes hommes au combat, histoire plus triste, ma grand mère, décédée à 94 ans, a crié « maman » avec une voix de petite fille, et pourtant elle avait perdu sa mère à 6 ans ! Je n’ai jamais oublié ça !

  4. J’en peux plus de toutes leurs demandes qui commencent systématiquement par « Maaaaaaaaaaaamaaaaaaaannnnn », b*rdel, mais ils ont un père ces gamins mondidiou!! Même qu’il vit avec nous, c’est dingue non?!? Et que lui aussi sait répondre à une question, donner à boire ou un gâteau de plus, chercher un doudou, fermer un gilet, enfiler un t-shirt, faire de la pâte à modeler, mettre un dvd, non pas celui-là l’autre, donner un bain et faire de la mousse, préparer une purée, consoler un gros chagrin, faire des bisous-qui-guérissent, bref, à part donner le sein, il peut et sait tout faire comme moi…
    Alors POURQUOI c’est JAMAIS lui qu’on appelle????????? La vie est … etc etc etc….

    1. Cela doit être ancré en nous depuis des générations…
      Le « papaaaa » est plus bricolage, changement de roue crevée, etc…
      Et ce n’est pô juste.
      D’un autre côté nous serions vexées de ne pas être appelées à la rescousse systématiquement…

  5. Ma mère est une vraie pro en la matière. Elle avait développé tout une série de parades dont la plus belle était sûrement celle-ci:
    Pugilat….
    « M’maaaaaaaaaaaaaaannnnn!!!!! »
    Ton tranquille
    « Maman est morte »
    Ahahaha, cette femme est pathogène mais elle m’a toujours fait rire.

    PS: en cas d’insistance, elle utilisait alors l’arme fatale. Ce que nous appelons en Bourgogne « une bonne raupée ». Je vous laisse deviner ce que c’est.

  6. Quand je fais tomber/renverser quelque chose, en pleine action, il m’arrive encore de pousser ce fameux cri: Mamaaann! Réflexe incontrolable. A 34 vans, je trouve ça tout de même ridicule, d’autant que cela fait plus de 15 ans que je ne vis plus avec mes parents, et que je ne les vois pas souvent (vivant à l’étranger).
    Je me demande si mon fils et ma fille auront aussi ce réflèxe quand ils grandiront…

  7. Je viens de tout lire…. tout ton blog ! J’adore le ton que tu emplois, j’ai été morte de rire à certains moments, très triste à d’autres !

    Je suis arrivée chez toi par le blog de Pulchérie, surlequel j’étais arrivée parce que à la recherhce de bonnes adresses à NY… Je n’ai jamais commentée chez elle, mais je suis vraiment obligée de te dire que j’adore ton blog !!!!!!

    Le mien ne devrait t’intéresser que peu, étant axer tricot et couture et que j’ai bien compris que ce n’est pas ton truc.

    Bonne fin de journée et à très vite pour la suite des aventures

  8. avec 2 garçons qui se suivent de près, les disputes je connais, c’est comme pour les filles mais un octave plus bas peut-être (encore qu’avec la voie qui mue…).
    Mais quand ils m’exaspéraient, je me disais que si je n’avais pas pu avoir d’enfants j’aurais été la plus malheureuse de la terre …

    1. Non, quand ils sont petits, il n’y a pas d’octave qui tienne…
      A l’adolescence ça se gâte, mais c’est toujours le même cri :
      MAMANNNNN !!!!!
      Et moi aussi, sans enfants je me serais déjà suicidée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.