L'ennemi public n°1 dans le petit bois (le mariage de Pulchérie ?/?)

moustiqueL’ennemi sournois a mis du temps à apparaître… D’un autre côté c’est normal, puisqu’il est sournois…

Il y a eu les épines noires, les ronciers géants (si, si !), le sol à aplanir, les arbres morts à éradiquer (en attendant le printemps pour être certains qu’ils étaient morts)

Il y a eu le sol à aplanir, les sentiers à faire, poursuivis par Pulchérie :

  • Non laissez ce roncier il délimitera la zone « bouffe » et la zone « on vient chercher de la bouffe »
  • Non laissez cet arbre mort j’y accrocherais des lampions
  • Ne touchez pas à ces orties, nous sommes dans les bois, pas dans le parc du  château de Versailles.
  • Comment ça il reste tout ça à brûler ? Mais qu’est-ce que tu fous ?
  • Bon c’est l’heure, éteint ce feu.
  • Vianney !!!!! Y’a des grosses mottes, qu’est-ce que je fais ?
  • Vianney !!!!! Comment je sème le gazon ?
  • Vianney !!!!! Ne touche pas à cette branche (trop tard, il en avait marre de se la prendre dans l’oeil)
  • Mamiiiiie ? comment je dispose les graines pour mes petites plantes ?
  • Mamiiiiie ? comment j’enterre les petites graines ?

ET J’EN PASSE. Le seul WE où nous avons étés à peu près tranquilles a été celui où elle a enterré sa vie de jeune fille.

Et encore, aucune de ses copines ni sa soeur, n’ont osé lui confisquer son portable…

N’empêche que la piste de danse installée par le gentil et ses potes aurait pu être un peu plus à l’équerre par rapport au roncier que mamie veut couper mais qu’on ne coupera pas…

Non l’ennemi sournois dans le petit bois s’est révélé dès les premières chaleurs.

Le moustique.

Personne n’avait percuté qu’il y avait un petit plan d’eau pas très loin du tout. Les moustiques eux, savent bien où aller pondre, et puis désormais, où l’on trouve de la nourriture.

Chez nous.

Sur nous.

La seule à échapper aux assauts en piqué dignes d’une bataille aérienne est Mrs Bibelot. Elle n’est jamais piquée par les moustiques, nous nous vengeons en ricanant sadiquement à la période des aoûtats qui eux, ne la loupent pas.

Il faut avoir vu un moustique se poser sur le bras de ma mère et décoller aussi sec en faisant un zzzzz dégouté pour être aussi dégouté que lui en grattant frénétiquement les cloques qui poussent.

Encore que je n’ai pas trop à me plaindre, ils n’aiment pas trop la fumée du feu qu’en digne vestale j’entretiens. Attention j’ai dit « pas trop ». Je n’ai pas dit que cela les faisait totalement fuir… Car désormais dès que l’on met UN pied dans le petit bois, tout le monde passe son temps à se flanquer des claques. Pour ce qui me concerne, pour échapper à la fumée, ils se posent sur ce qui dépasse de mes pieds hors des moches chaussures spéciales « petit bois ».

Généralement on les loupe en se baffant, mais c’est à sens unique : eux, ne nous loupent pas, et pour certains allergiques c’est l’horreur absolue, malgré le produit dont tout le monde s’asperge.

Limite les produits les attirent. Même le « spécial tropiques » qui les fait vrombir de plus belle, parce que les bestiaux (et le terme n’est pas exagéré DU TOUT) attirés par son parfum, rameutent leurs potes. « C’est du spécial tropiques, par ici,  il y a de quoi becqueter ! »

Donc : on se fait des bleus à se flanquer des claques, et après on se gratte des furoncles frénétiquement en regardant le journal de 20 H. Ca se calme le vendredi alors qu’on doit y retourner le lendemain…

Le seul avantage que je vois à cette invasion fort désagréable est que je pourrais en toute impunité en flanquer une à mon ex méchante belle soeur, en prétextant que je lui rends service parce qu’elle en avait un GROS COMME CA SUR SON GROS CUL DE CONNE !

Ou bien, je pourrais toujours, également, avec une joie perverse, lui flanquer un coup de spray « spécial tropiques » dans un oeil quelconque, en faisant celle qui veut rendre service. Comme elle m’a toujours prise pour une conne, cela ne la surprendra pas de voir mon regard niais et hypocrite

Mais en attendant son arrivée, la vie n’est qu’un long calvaire dans le petit bois lonlère (et tralala)…

0 réponse sur “L'ennemi public n°1 dans le petit bois (le mariage de Pulchérie ?/?)”

  1. Mais pourquoi cette épopée me fait elle penser à une chanson des Charlots ? 😀

    Bon distribution gratuite de citronnelle à tous les invités ? Ça peut faire thème de mariage, venez sans parfum on s’en charge, ou tables noyées dans la fumée pour tenter de tromper et dérouter cet ennemi fourbe ? Soirée à tatons, ça changerai des jeux de mariage idiot que j ‘ai déjà vu 😉

    Bon à part ça quej’aimerai être comme madame Bibelot, parce habitant en ville les aoutats j’en crise quasi jamais mais les moustiques… et ils m’adorent… 1 seul en ville, pas de souci il trouve de suite l’adresse le sagouin… Heureusement je ne suis pas allergique 😉

  2. Faut mettre de la citronnelle partout alors ^^ Je voie bien moi des lampions à tout les 6 pieds pour être sûr de les garder au loin, ceci dit ça risque de coûter un tantinet cher et de sentir affreusement… Mais bon c’est à prendre ou à se gratter :p

  3. Ben zut ! alors ça va être manches longues pour tout le monde ce jour là ?
    Que prévoyez vous pour les éloigner du lieu le jour J ?

  4. Ben mince alors !!!!! comment que ça doit être trop désagréable ! et comme tout le monde, je me pose the Question : qu’avez vous prévu pour le jour J ?

    Bon samedi

  5. Vous pourrez toujours mettre des lampions et des fleurs dans les moustiquaires?
    Une moustiquaire ca fait un peu voile de mariage, ça reste dans le ton finalement.

  6. « Le seul avantage que je vois à cette invasion fort désagréable est que je pourrais en toute impunité en flanquer une à mon ex méchante belle soeur, en prétextant que je lui rends service parce qu’elle en avait un GROS COMME CA SUR SON GROS CUL DE CONNE ! »

    ce passage m’a fait eclater de rire! merci, you made my day…

  7. arff ! je dis toujours que j’aime tous les animaux sauf les moustiques et les fourmis !!!!
    perso , ce qui joue en ma faveur c’est que les moustiques préfèrent le zhom ! donc j’ai qu’à le coller et ils ne s’occupent pas trop de moi !
    on va d’habitude en Corse début juillet, et là c’est l’horreur, ils se passent le mot :  » le touriste nouveau est arrivé  » et on se fait dévorer sur pieds .
    huile essentielle de géranium ou de citronelle sur les bougies pour le éloigner . Et penser à en mettre sous les tables car si on n’en met que sur les tables, on pense innocemmment être tranquilles alors qu’ils s’activent tranquillou sous la table !

  8. Franchement, on se demande ce que Noé a foutu en embarquant son couple de moustiques…
    Quoi QUE allergique aux fourmis, je ne trouve rien à redire contre elles…
    Je cherche toujours l’utilité des moustiques. Véhiculer des virus ? Après tout, ils ont leur droit à la vie eux aussi (pensée philosophique du matin, chagrin…)

  9. Au moment où le moustique tigre est annoncé comme revenu sur nos côtes méridionales, il est urgent de se prémunir !
    Il parait qu’ingérer de la vitamine B donne à l’homme une odeur qu’ils détestent (à défaut de les tuer, tu pourras au moins les diriger sur qui tu sait)

    1. Oui il paraît que les gens comme ma mère, qui font fuir les moustiques, ont une odeur particulière pour eux…
      Mais quelle vitamine B est à prendre ? C’est la question… On m’en avait prescrit quand je suis allée au Sénégal, mais c’est bien loin…

  10. Les moustiques foncent droit sur la plus force source d’infrarouges, avec beaucoup de lampions ça devrait le faire. Sinon pour préparer le terrain tu peux toujours habituer des oiseaux à venir se nourrir dans la zone entre l’étang et le petit bois aménagé. Quelques sachets de graines et des os de sèches les inciterons bien à venir en gobant quelques moustiques au passage. Mais bon… les conseilleurs ne sont pas les payeurs. 😉

    1. Il y a déjà beaucoup d’oiseaux dans le secteur + des sangliers, etc…
      Tout ce petit monde est fortement dérangé par nos incursions trop tard le soir. Donc nous ne comptons pas sur les oiseaux ou chauves souris pour nous démoustiquer ce soir là…

  11. Toi alors, tu es d’une férocité sans bornes.
    Une belle vacherie les moustiques.
    J’ai peut-être une solution à te proposer. Quelle superficie le plan d’eau ?
    Il faudrait voir aussi s’il n’y a pas d’eau stagnante ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.