Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Le mariage de Pulchérie : samedi 26 (part 4)

Me voici ayant garé ma voiture où cela allait bien (le long d’un champ), remontant le chemin vers le petit bois, avec ma nièce.

Les photographes sont parties avec le jeune couple faire des photos pas très loin, et en montant, reconnaissant mon ex belle mère, je reconnais tout à coup mon ex beau père.

Limite, il me fait peine. Cet homme est malade (de la tête ça je le savais, mais bon il restait in corpore sano quand je le fréquentais).

Poliment je dis bonjour (j’ai promis) et je précise que la côte est traitre. Il me répond en souriant “c’est plutôt le bonhomme qui a mal vieilli”… Et nous passons.

Tout le monde est dans le petit bois et tout le monde s’extasie. Il y a de quoi d’ailleurs, même si le plus joli à voir le sera à la tombée de la nuit quand les lumières seront enfin allumée.

Je suis heureuse pour ma fille et mon (enfin) gendre : leur rêve va se réaliser, la météo est leur amie, et ils ont tant trimé pour ce résultat magnifique…

Delphine dirige un peu tout le monde, sans aucune diplomatie, et le mari de la Weeding planers vient me voir : “il faut attendre les mariés pour les festivités vraies, mais on ne peut pas au moins proposer de l’eau ?”

J’ai vécu un mariage avec 1 H 30 de battement entre la sortie de l’église et le vin d’honneur, sans RIEN à boire, et je dis tout de suite “oui” pour au moins la flotte. Pendant ce temps là, tout le monde visite le petit bois.

Des badges sont prévus pour tout le monde, chaque table ayant son thème. Delphine distribue les badges, un peu stressée et j’hérite de “scarlett”. Je savais par mes filles que je serais contente de mon badge. Les mariés sont bien évidemment “Alice” et “Le lapin blanc”. Mon père est “Merlin”, ma mère “la fée Viviane” etc…

Pour tout le monde : impossible de truquer le plan de tables, le traiteur a son plan et verbalise limite, tout contrevenant…

Chaque badge a été soigneusement épinglé sur un carton aux rayures blanches et roses du thème général. Tout le monde s’aide pour poser le badge. Tout le monde rigole tout en prenant conscience qu’en amont, il y a eu du boulot, et pas seulement dans le petit bois.

Nous attendons les mariés, l’ordre est donné par la weeding planer de lancer le “vin d’honneur”. Champagne, jus de fruits, eaux parfumées, cela change de l’ordinaire.

On propose des barbes à papa, des seringues pleines de Gaspacho (bien rouge, avec un nom de groupe sanguin sur chaque seringue), des bonbons à tout va, des brochettes originales, de petites bouteilles avec écrit “drink me”, contenant du velouté d’artichaut, des tomates cerises en pommes d’amour. Je savais que les mariés voulaient sortir du traditionnel : le traiteur : Marie, a bien joué le jeu.

Je croque dans une tomate cerise d’amour et splatsh sur ma robe la tomate. Le serveur navré, m’apporte de quoi réparer les dégâts, ce qui est fait. Tout le monde s’asperge d’anti-moustiques, les mariés arrivent enfin après la séance photos :

Vertical wedding from FIRR on Vimeo.

TVB.

Sauf que…

  • Delphine semble au bord de la crise de nerf
  • La musique s’arrête régulièrement sans raison APPARENTE !
  • Des hommes ont disparu. Le père de la mariée, l’ex mari de ma soeur qui reste pour les filles à jamais leur oncle, et d’autres…

Et là Virginie m’apprend en pesant bien ses mots, qu’un des deux groupes électrogènes est tombé en rade. Ce sera musique OU/ET bouffe OU/ET éclairage. Pour l’éclairage, ON est parti acheter des bougies à la tonne, les lampions étant insuffisants.

Pour l’instant, Pulchérie ne sait rien, mais elle sent confusément qu’il se passe quelque chose.

Il se passe effectivement quelque chose : le père de la mariée, voulant vérifier l’origine de la panne d’UN groupe électrogène (le sien) a retiré une bougie de l’autre (qui fonctionnait). La bougie est tombée dans le réceptacle, et du coup, les deux groupes ne fonctionnent plus.

Albert est parti en catastrophe acheter des bougies de rechange à Castorama, nous sommes un samedi et le temps est compté. Le cuisinier arrête de secouer les nouilles et dit qu’il a de la friture à faire bordel de merde. Ma nièce l’emmène chez mes parents faire exploser leur compteur à gaz.

Delphine pour distraire tout le monde, expédie avec autorité les invités se faire photographier à l’endroit ad hoc (il fallait mettre sa tête dans un encadrement spécial, en choisissant une paire de lunettes débile si possible).

Delphine est vraiment très autoritaire : “allez, hop hop hop, on va se faire photographier !”. Elle fera de même pour mettre tout le monde à table “allez, hop hop hop, tout le monde à table !”

Pulchérie sait enfin ce qu’il se passe “merde, quand quelque chose marche on n’y touche surtout pas !”. C’est bien une femme : toujours pratique !

Fort heureusement, mon ex beau frère va sauver la soirée en réussissant à récupérer la bougie délinquante. Qu’il remet en place. Un des deux groupes fonctionne à nouveau. Avec l’arrivée d’Albert et de ses lumières bougies (il avait prévu du change), le deuxième groupe se remet en marche et TVB…

On respire, on picole, on s’amuse. Tout le monde trouve le vin d’honneur changeant de l’ordinaire. Mon ex méchante belle soeur s’installe à la petite table où sont mes parents dans un des “salons”, prévus dans les ronces, et va leur pomper l’air sans avoir l’impression de faire chier (ça, elle ne s’en est jamais rendue compte)…

Bref, tout va bien, mais je sens ma fille toujours tendue. Etre la mariée, ce n’est jamais de tout repos…

Par contre pour le soir, la nuit et le lendemain à venir, je sens que je vais être une mère de la mariée plus que super cool !

PS : la musique est la musique originale de la “marche nuptiale” de l’entrée dans le petit bois !

Posté le 9 juillet '10 par , dans Faites des gosses !, Histoire de sorcière.
Tags : , , ,

Commentaires »

Comment par sebseb
2010-07-09 08:32:41

Ouf pour le groupe electrogène…
Fan… c’était un des trucs trop super top important, vous avez eu chaud…

Bon, comme d hab vivement les photos (meme si la vidéo
est super déjà !!!)

Pour m’être marié en Septembre l’année passée : la journée passe toujours trop vite ! Et dur dur de tout suivre… Mais avec une soeur ‘général’ et du wedding planner ça a du aller non ??? Nous on a eu un dégueulis dans le sac de ma mère a déploré mais sinon nickel LOL !!!

Comment par Calpurnia
2010-07-09 16:51:09

Oui, sans groupe nous aurions été mal !
Fort heureusement le sauveur était là !
Moi aussi j’attends les photos avec impatience, et l’autorisation d’en publier !

 
 
Comment par Louisianne
2010-07-09 10:15:25

Zut je ne peux pas voir la vidéo au bureau, mais j’imagine bien le décor !
Vraiment original le buffet en effet ! Mais les invités ont encore faim en passant à table ?

Comment par Calpurnia
2010-07-09 16:52:01

Oui tu avais eu le privilège de voir le petit bois, quasi remis en état !
Et oui, nous avions faim en passant à table !

 
 
Comment par Clélia
2010-07-09 10:21:33

Super vidéo ! J’adore le marié qui se marie…en baskets !!! ^^
Ahhh, un vrai mariage n’en est pas un s’il n’a pas son lots d’imprévus !!! ;-)

Comment par Calpurnia
2010-07-09 16:53:33

Tu vas rire, mais j’ai réalisé un peu tard qu’il était effectivement en baskets !
C’était vraiment LEUR jour, et la chance leur a sourit, avec le temps, et le sauveur de groupe électrogène !

 
 
Comment par vannina
2010-07-09 15:06:36

Je le redis,ils sont radieux ces mariés!ta fille a un sourire magnifique .

Comment par Calpurnia
2010-07-09 16:53:59

Ils rayonnaient vraiment ! Cela fait plaisir !

 
 
Comment par prunelle
2010-07-09 23:33:11

superbe ! je n’avais pas vu les baskets du marié, j’avais plutôt remarqué les chaussures rouges de la mariée assorties au noeud pap’ du marié…

Comment par Calpurnia
2010-07-10 18:07:10

Tout était pensé et réfléchi depuis longtemps !

 
 
Comment par Galstar
2010-07-10 00:19:24

Rhoooo qu’ils soooont mignons! ^^

Comment par Calpurnia
2010-07-10 18:10:27

Oui hein ?

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI