Soignez vos grands parents !

grands-parents-3Déja, il vous faut comprendre qu’entre vos parents et vos grands parents, il y avait déjà un fossé, moins profond qu’entre vos parents et vous, quoique. Et donc, par conséquence, n’est-ce pas bien sûr, qu’entre vos grands parents et vous, c’est parfois le grand canyon du Colorado à tout le moins.

Apprendre à faire avec :

Le téléphone : les grands parents l’ont vu débarquer dans leur vie alors qu’ils avaient 20 ans (au mieux, et sauf exception). Cela reste pour eux un moyen de communication essentiel mais rapide : « venez déjeuner dimanche, bisous, à dimanche ». S’ils ont quelque chose à vous dire, ils le feront dimanche. Seule exception : la grand-mère veuve qui n’arrive pas à joindre votre mère-ce-qui-est-un-scandale et s’épanche sur votre épaule via le combiné. Ne soupirez pas : un jour elle vous manquera.

Evitez de les appeler trop rarement, surtout si c’est pile poil à l’heure où ils dinent, c’est à dire quand vous sortez du troquet où vous avez bu un pot avec des copines après le boulot. En bref, quand ils se préparent à passer une bonne soirée et vous à démarrer enfin la journée pour de vrai.

Dans la même catégorie, reléguez votre portable au vestiaire quand vous êtes chez eux, vous voir déambuler dans leur salon en parlant petit chinois les exaspère profondément : ces jeunes ne peuvent pas se passer d’appeler pendant 6 heures ? Si ! vous pouvez vous passer de téléphone pendant 6 heures.

Toujours en parlant de téléphone, arrêtez de leur proposer un portable pour qu’ils soient joignables n’importe quand : ils n’ont pas envie d’être joignables n’importe quand. Et puis ils auront du mal à lire le clavier pour faire un numéro, et puis il vous faudra leur mettre en place tous les programmes, tout cela  pour que finalement le portable se pétrifie d’horreur dans un placard.

Ne leur parlez pas petit chinois : sms, mms, google, internet, blog, site, facebook, moteur de recherche, mozilla, firefox, c’est un autre monde pour eux. Vous pouvez évoquer très vaguement les anti-virus à l’époque où ils doivent se faire vacciner contre la grippe.

N’apportez pas votre portable chez eux : le minitel ils trouvaient cela saoulant et l’ordinateur est donc un engin presque maudit. Et puis vous courez tout de même le risque qu’ils « s’y mettent ». Et quand vous ferez la hot line en leur expliquant comment vider la corbeille et fermer la fenêtre vous saurez vraiment ce que c’est que d’avoir des regrets…

Non, mamie et papy ne vous serviront pas de sushis et de tofu. Résignez vous et faites régime dès l’avant veille car chez eux c’est cuisine bien de chez nous avec deux excentricités : le chili con carne et la moussaka voire même pour certains, couscous et paella. Suggérez par contre un de vos plats préférés que vous ne savez pas faire, ils seront ravis de vous faire plaisir.

Faites les parler, ils seront contents d’évoquer pour vous leurs souvenirs, leur vie, quelque part vos racines. Et puis il est toujours très drôle d’apprendre que la grand-mère a failli faire clamser son arrière grand mère avec un tout premier « black jean », et que le grand-père a scandalisé sa tante à péter des fauteuils à l’Olympia en allant écouter Gilbert Bécaud qui lui, cassait des pianos.

Evitez le short ras du cul  : ça rappelle à papy votre grand mère qui déchirait sa race dans les années 50/60 en scandalisant la population du village à montrer quasi complètement son cul (dixit l’arrière grand-mère de mamie qui la voyait partir en étant au bord de l’apoplexie), et trop cruellement que plus de 50 ans ont passé trop vite.

Ils sont passés avec plaisir au CD musical et même au DVD qui prend moins de place que les cassettes VHS pour lesquels ils étaient à la pointe du progrès. Inutile par contre de leur causer MP3 et autres modernités qui n’existaient pas encore il y a 10 ans, là, ils saturent malgré leur TV grand écran dernier modèle qui se règle comme une merde dès qu’il est question de TNT.

Enfin, n’oubliez jamais que vous les avez assez traumatisés comme cela quand vous étiez en CE1, à leur demander s’ils avaient connu Vercingétorix.

26 réponses sur “Soignez vos grands parents !”

  1. Quel bonheur les grands-parents ! Mes enfants et ma petite-fille de bientôt 12 ans ont eu la chance de connaître ma mère et ma belle-mère (parties en 2009), mes grands-parents maternels et mon arrière-grand-mère (partis à peu d’années d’intervalle quand les enfants étaient encore petits) et ma grand-mère paternelle (qui vient de partir à près de 105 ans). Nous n’avons aujourd’hui plus que mon père après avoir connu cinq générations avec mon arrière-grand-mère pour mes enfants et ma grand-mère paternelle pour ma petite-fille. Les souvenirs sont heureusement toujours là…

    1. Nous avons eu 5 générations pendant longtemps avec Tante Hortense nous quittant à plus de 99 ans.
      Hélas, les filles étaient un peu petites pour profiter de ses souvenirs. Par contre, elles ont eu longtemps des arrières grands parents et je ne sais pas si elles ont posé beaucoup de questions.
      Ce qu’elles font par contre avec mes parents.
      C’est précieux…

  2. Euhhh!!!Ils ont quel âge ces grands-parents-là?
    J’espère que mon petit-fils qui m’a toujours vue avec un téléphone portable, un ordinateur…ne me voit pas comme ça!

    1. La rubrique « on achève bien les chevaux » est un plot d’articles que j’ai écrits pour le magasine Holala.
      Donc c’est une généralité.
      Mes parents ont 72 ans, les grands parents paternels des filles nettement plus, et elles ont des amis de leur âge pour lesquels on peut taper au delà de 80 ans.
      Effectivement il y a des jeunes qui ont des grands parents très modernes, mais il faut bien penser à tout le monde 🙂

  3. On a résolu tous ces soucis, les téléphones portables ne passent pas chez eux, on y mange ce qu’on aime parce qu’on a été élevés ainsi et on souhaite qu’ils nous sermonent encore pendant longtemps si on fait des écarts de conduite, c’est un pur bonheur que de se faire encore tirer l’oreille!

    1. Oui les grands parents c’est important.
      Et même si nous pourrions leur apprendre des choses (je n’ai plus les miens hélas), leur expérience reste irremplaçable pour appréhender la vie.
      Assez curieusement, les filles acceptent plus facilement un petit tirage d’oreilles par mes parents que par moi !

  4. J’ai plus ça en stock. dommage mes grands mères n’ont pas eu le temps de me filer toutes leurs recettes et tours de main, je suis frustrée définitivement de terrine de lapin fabuleuse et de tartes béchamel, poulet, champignons, mini quenelles. Même si j’ai les bases pas moyen de retrouver la bonne saveur…

    Ma fille aura des souvenirs gustatifs de ses grands parents (bonnes cuisinières les 2 grands mères) mais ils ont tous des portables, un ordi et internet, on utilise même skype 😀
    Les regrets (et des fou rires) j’en ai eu lorsque mes parents se sont mis sur internet, le temps que ça prends de tout expliquer, plus les SOS par mail avec le coup de fil avant… « je t’ai envoyé un truc que je comprends pas par mail, tu regardes ? »
    Pour ma belle mère j’ai un beau frère qui habite à proximité et qui s’est chargé de la formation, qu’il en soit béni, elle est adorable mais pas du tout technicienne et très tête en l’air, par contre avec ses petites fiches avec copies d’écran elle s’en sort très bien, quand elle les retrouvent 😀

    Ma fille commence à s’intéresser aux plus anciens et là je suis contente d’avoir fait la généalogie de ma famille avec des photos. Elle a été surprise d’apprendre que ma dernière grand-mère était morte 3 jours avant sa naissance, dans quelque temps, lorsqu’elle aura conscience de ce que c’est, elle réalisera que pendant qu’elle naissait on mettait ma grand mère en terre.

    1. Tiens c’est une idée, les filles s’emmêlent facilement les pinceaux passé leurs arrières grands parents qu’elles ont connus, je vais leur faire une petite généalogie…
      Mes parents sont plutôt bien dans leur temps, mais pour l’informatique et internet, ils bloquent complètement.
      Pour l’instant…

  5. Merci, lire ce post m’a prouvé que sans faire exprès j’étais hyper classe avec les membres un peu âgés de ma famille! Je m’isole pour téléphoner et avant je demande si je peux (on sait jamais, on a peut être besoin de moi), je cause nouvelles technologies que si on me demande, j’écoute parler, et je vérifie que c’est bien l’heure de fin de Questions pour un champion avant d’appeler. C’est vrai que c’est trop bête de se dire « ah si j’avais su… » quand c’est trop tard (oui, la chanson Mon vieux de Daniel Guichard me fait pleurer et j’assume).
    Je ne sais pas si dans toutes les familles c’est pareil, mais il en faut souvent pas beaucoup pour combler de bonheur ses grands parents.
    Ah, par contre, il faut quand même éviter, s’ils sont en pleine possession de leurs moyens, de leur sortir des trucs du genre « tu penseras bien à te réhydrater régulièrement quand il fait chaud, ils ont dit à la télé que les vi… euh… les personnes âg… euh… ben les gens de ton âge perdaient la sensation de soif! ». Et on oublie le brumisateur d’eau aussi. Pour les dames, ça bousille la mise en pli.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi concernant les remarques qui peuvent vexer.
      Car plus le temps passe et plus l’on repousse l’âge de la vieillesse.
      Eux aussi.
      Ma mère bondit toujours quand elle entend parler aux infos d’une « vieille dame de 70 ans »…

  6. Je rebondis sur la TNT, vu qu’on vient d’équiper ma grand-mère avec un écran plat en prévision du « passage » à ta-vieille-télé-marchera-plus-faut-changer.

    Le concept de changement en PREVENTION du moment où ça marchera plus, déjà, pour quelqu’un qui a connu la guerre, tu oublies : depuis 1 mois à chaque fois ça revient sur le tapis « oui m’enfin je ne comprends pas, la mienne marchait encore très bien ».

    L’image n’est pas pareille, le son non plus, la télécommande n’en parlons pas, de toute façon « ta tante m’a montré la 1, 2, 3 alors je fais 1,2,3 » (Tant pis pour Arte, France 5 et consorts, ma tante n’est pas allée jusque là 😉 ) et la cerise sur le gâteau :

    elle allume systématiquement la mini-télé de la cuisine (qui est encore une vieille) en même temps que celle du salon ET ELLE FAIT LA NAVETTE ENTRE LES DEUX !!!
    Pour vérifier l’image parce que personne ne veut me croire mais c’est pas la même.

    Autant te dire que la voir un jour débarquer sur Facebook ou Skype, ça me surprendrait fort …

    1. Pour la TNT mes parents ont été assez en avance. Par contre, aucun « spécialiste » maîtrisant parfaitement les nouvelles technologies, n’a été capable de leur programmer correctement les chaînes pour un enregistrement éventuel.
      Sinon, ils sont ravis de leur très grand écran, curieusement c’est plutôt moi qui suis parfois choquée par la « qualité » de l’image.
      Et moi j’appréhende ce passage au tout numérique car je suis une vraie quiche pour les programmations.
      Comme quoi…
      (Et d’ailleurs je ne vois pas pourquoi on nous impose cela, et l’achat d’un décodeur obligatoire, alors que pour l’instant tout fonctionne comme il faut…)
      Par contre si un jour ils se décident à faire finalement l’acquisition d’un ordi, nous allons souffrir…

  7. Je crois que tu as fondamentalement raison. Reste que la technologie évoluant, ça va être de plus en plus dur de suivre le mouvement.
    Oh et puis m…, passé un certain âge, on a le droit aussi de ne plus vouloir être emmerdé par tous ça.

    1. Le passage au tout numérique, j’en parlerai bientôt, c’est le truc qui me hérisse.
      Mais effectivement, suivre le mouvement finit par être fatigant quand régulièrement ON nous signale que notre matériel dernier cri est finalement obsolète…

    2. Marcus, c’est quoi un « certain âge »? parce que j’ai 64 ans bien sonnés et je sais que j’ai de plus en plus de difficultés à m’adapter aux nouvelles technologies… Et pourtant, c’est moi qui ai installé le premier ordi à la maison (TI 99!) il y a plus de 25 ans, et tous les appareils électroniques (répondeurs, enregistreurs divers, chaîne hifi). Notre fils a pris le relais il y a quelques années. Résultat, je suis à la traîne…

      1. Idem pour moi, j’ai été la toute première avec l’informatique, ayant bossé dans une société commercialisant les tout premiers « mini » ordinateurs. J’ai imposé le premier MAC à la maison, et maîtrisé dès avant 1990 tous les logiciels allant bien avec.
        Et maintenant, je suis également à la traine…

  8. On passe tous notre vie à s’adapter, découvrir les évolutions, les assimiler et vivre avec. Mais il vient toujours un moment ou l’on se suit plus par perte de l’envie de découvrir ou de la capacité de s’approprier les changements. Cela transforme en vieilles choses qui ne comprennent plus le monde aux yeux de ceux qui continuent alors qu’elles l’ont fait toute leur vie alors qu’elles ne font qu’une pause bien méritée, ne demandant qu’à ne pas être brusquées, à ce qu’on prenne le temps de leur expliquer ou sinon de les comprendre. Tolérance, empathie et compréhension ne sont pas à sens unique.

    1. Bien dit !
      Le problème c’est que maintenant il faut toujours aller plus vite et que l’on n’a pas forcément le temps de s’adapter.
      Et que plus le temps passe, plus l’on a d’acquis, et que la notion d’apprentissage facile se met à péricliter.
      C’est une loi du vieillissement, et cela commence dans certains cas bien avant 40 ans…

  9. Comme c’est bien vu et comme c’est bien dit ! Je n’ai plus de grands parents mais j’ai pris beaucoup de plaisir à les écouter raconter leurs histoires d’avant et j’ai tout retenu et tout écrit.
    Ma maman et les parents de mon ex mari sont un peu plus moderne qu’eux, ils ont un téléphone portable, mais ne l’utilise qu’avec parcimonie. Mes filles ont appris à être respectueuse avec leurs grands parents ! Pas de portable à table bien sur, et éviter d’y être scotché, ça les agace !
    Et puis ne pas parler chinois devant eux ça relève du bon sens, du savoir vivre élémentaire !

    1. Mes parents se sont mis au téléphone portable, enfin surtout mon père qui s’occupe du rechargement, des dates limites, et de la programmation des numéros. Mrs Bibelot le laisse faire.
      Pareil, ils ne veulent pas d’ordi, mais ne rechignent pas à me demander de chercher pour eux sur internet, donc je me dis qu’un jours ils vont s’y mettre…
      Eviter le Chinois devant eux n’est pas l’évidence pour tout le monde, dès qu’à table, cela se met à discuter des meilleurs moyens pour pirater films, musique, etc…
      Et il n’y a pas que les petits enfants qui manquent de tact…

  10. Plus de grands parents, mais pour ce qui est de ma mère, j’ai renoncé même de lui faire comprendre l’intérêt pour avoir des photos, news, et autres de l’internet (c’est de la merde étant sa réponse universelle pour tout ce qui la dépasse)

    1. Oui le problème c’est de se buter bêtement.
      Que l’on soit dépassé ou que l’on se sente dépassé c’est une chose, rejeter en bloc sans chercher à comprendre, en est une autre…
      Enervant pour les proches…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *