Feu mon lecteur DVD/VHS combiné… (Part 2)

liste-de-courses-copierTout était simple que je croyais, pour aller faire du comparatif de prix ça et là (moi qui adore faire les magasins, j’étais servie à l’avance, d’ailleurs je cachais achement ma joie).

Oui, je suis une fausse femme, je déteste faire les magasins…

Sauf que, la vie n’étant qu’un long calvaire :

  • Le mardi il neige. Comme dans ma municipalité on ne dérange jamais les employés communaux pour déneiger les routes, j’en suis réduite à annuler mon RV avec psy chérie à 15 km de là (la RN10 est déjà bouchée), pouvant juste, une fois sortie de ma commune à 2 à l’heure, aller boire un thé avec Mrs Bibelot. Pas question d’aller faire les magasins…
  • Le mercredi il neige encore et toujours. Avec du vent en plus. A essayer de déneiger ma voiture, je me transforme petit à petit en bonhomme de neige. Mal élevé le bonhomme de neige qui éructe en rentrant chez lui avec sa mère qui l’appelle, parce qu’elle serait inquiète de le savoir sur la route par un foutu temps pareil.
  • Le jeudi, 1 H pour déneiger la voiture (20 cm de neige tout de même), en discutant avec un charmant voisin que si j’avais 20 ans de moins je le violerais bien dans une congère… Comme j’ai 20 ans de plus, le malheureux ne saura jamais à quoi il a échappé.
  • Le vendredi ça reste moyennement roulant, mais vraiment plus que moyennement… (en fait, toutes les excuses sont bonnes pour ne pas faire les magasins)
  • Le samedi il y a trop de monde, mon agoraphobie pourrait se réveiller
  • Le voyage repérage est  reporté au lundi, pour en fait achat pur et simple là où Jean Poirotte a acheté son super téléviseur écran géant, car après comparatif fait sur Internet, ils ont des prix raisonnables, et mes parents un bon de réduction de 10 Euros par tranche de 150 Euros d’achat. C’est toujours ça de pris.
  • D’ailleurs au passage, je vais m’acheter un décodeur TNT (fonch avec leur passage au tout numérique)

C’est là que les choses se gâtent, car quand j’arrive le lundi, pour le thé quotidien avec Mrs Bibelot, elle me précise que cette visite chez « Boulanger » qui comme son nom ne l’indique pas, vend de tout, sauf du pain, « tombe bien ».

Quand ma mère me dit qu’une expédition « tombe bien« , cela me fait le même effet que quand les filles me disent « ne t’inquiète pas maman« . Je sens le coup fourré.

Mon instinct toujours très sûr ne me trompe pas, car elle me sort une liste :

  • Pharmacie pour médocs Jean Poirotte
  • Lecteur DVD/VHS pour Coraline (dès fois que j’oublie…)
  • Sapin chez Jardiland : ne pas oublier le bon de réduction
  • Jouets pour Marion (la petite dernière des petits enfants)
  • Parapharmacie Auchan
  • Casa pour serviettes en papier Noël

Aïe Aïe Aîe… Mon père qui a RV avec son cardiologue (big brother qui inspecte le défibrillateur implanté), se marre doucement devant ma mine consternavrée…

Premier arrêt à la pharmacie et pourquoi pas en même temps, au tabac…

Puis arrivée chez Boulanger, non sans mal, Mrs Bibelot qui conduit, ne connait pas ou très peu le secteur.

  • Tiens, ça c’est le parking Conforama, je fais quoi, je vais tout droit, ou je tourne à gauche ?
  • Tu vas tout droit !
  • Elle tourne à gauche
  • Pour sortir du parking Conforama, je vais à droite ou tout droit ?
  • Ben, vas à droite (pour qu’elle aille tout droit)
  • Elle va donc à droite, et me demande pendant 5 minutes pourquoi je lui ai suggéré cette option. Oui, on se demande pourquoi

Donc, arrivée finalement chez Boulanger qui ne vend pas de pain,  où les choses vont encore empirer rapidement…

Car la vie n’est vraiment qu’un long calvaire…

0 réponse sur “Feu mon lecteur DVD/VHS combiné… (Part 2)”

  1. Tu me désespère, parce que de la peste (achats sur Internet qui ont TOUS foiré) et le choléra (on est plus qu’à une semaine de Noël et j’ai RIEN trouvé), je sais plus que faire.

    ON peut pas annuler les fêtes cette année?

    1. Pourquoi ce désespoir venant de moi ?
      TOUS LES ANS, je me demande sinon, si on ne peut pas annuler les fêtes de fin d’année…
      Genre 3 semaines que j’attends les mails de qui veut quoi, seul GENDRE a répondu…
      Ca va se terminer en nains de jardin…

  2. La suite, la suite, svp !

    « Fonch », j’ai ri seulement ! (quand j’ai compris le sens, ce qui m’a demandé 2 lectures et qq secondes… je n’ai pas tjrs l’esprit bien délié). Je me demande sérieusement si je ne vais pas l’adopter 🙂

  3. Oui, je suis comme Céleste, je n’utilise pas encore ce « fonch » dont tu dis qu’il est universel. Mais je le pense au complet souvent très très fort…
    Quant aux machines électroniques qui nous ont envahis depuis une trentaine d’années, comment faisions-nous donc avant???
    Il y a une bonne trentaine d’années, il y avait UNE petite lumière, rouge, dans le salon, celle de la télé (sans télécommande, je vous le rappelle). Maintenant, il y en a sept: télé, divers appareils d’enregistrement, téléphone, ordinateurs. Et nous ne sommes pas des férus de modernisme!

    1. Avant, cela n’existait pas, alors cela ne nous manquait pas…
      Pour le passage au tout numérique je dis FONCH parce qu’on nous oblige, qu’il faut faire des frais, alors que tout marche bien.
      Perso j’ai jusqu’au 8 mars 2011 mais ça m’emmerde, voilà.
      Sinon je ne crache pas dans la soupe, l’ordi, les enregistrements VHS, les DVD, la chaîne stéréo, j’en suis ravie.
      Si ce n’était pas aussi compliqué à programmer parfois…

  4. « fonch » était une première, je le sais, j’en suis sûre, car j’ai consacré un weekend à lire tous les billets de ce blog quand je l’ai découvert. –> je suis comme qui dirait une sorte de spécialiste. Tiens, je pourrais même écrire un mémoire :  » Gentille sorcière : étude stylistique, critique et raisonnée » ah-ha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *