Je ne sais pas quoi faire à mon voisin de pallier…

voisin-copierNe pensez surtout pas à quelque chose de cochon. J’en suis au stade où je me demande quelle vengeance sera la meilleure.

Déjà lui et sa femme ont gonflé toute la cage d’escalier en expliquant à leur arrivée que n’est-ce pas, bien sûr, ils n’offriraient pas de pot à leurs voisins (personne ne le leur demandait), parce que nous n’étions pas juifs et que c’est un crime horrible.

Fallait pas leur en vouloir, mais nous étions pour eux totalement infréquentables, dire bonjour étant le maximum qu’ils puissent faire (le moins souvent possible, ils font généralement semblant de ne voir personne).

Pendant longtemps beaucoup se sont demandés qui étaient ces tronches de cake. Un jour où je discutais en rigolant avec un de mes jeunes voisins, alors que nous déneigions nos voitures ensevelies sous 15 cm de neige, l’arrivée de l’homme qui ne rit jamais avait déclenché LA question « c’est qui ce con ? ». A ma réponse « mon voisin de pallier » il m’a répondu « on peut dire que vous êtes vernie vous ! »

Il y a eu le soir mémorable où alors qu’il y avait des cataractes dans tout l’immeuble, IL est venu sonner chez moi avec une clef anglaise, prêt à me péter le radiateur pour évacuer le surplus d’air (si c’est cochon, signalez-le moi…).

Il y a eu le soir où ELLE est a ouvert sa porte pour me signaler que j’avais mis du temps à faire sortir le chat s’introduisant dans la cage d’escalier et miaulant à n’en plus finir pour être délivré.

Là ils ont touché le fond. Ils vont creuser, je les sens bien sur ce coup là.

Je n’avais pas vu le samedi 5 mars qu’ils étaient sur leur balcon à planter des fleurs (que Dieu les fasse crever !), quand je suis sortie en catastrophe, Diabolos enveloppé dans une serviette et bien serré dans mes bras, pour son dernier voyage.

Je les ai vus vaguement sans imprimer vraiment l’image, me regardant, quand nous sommes passés sous leur balcon avec ma soeur, alors qu’elle rouspétait contre la sécurité signalant que je n’avais pas attaché ma ceinture (je ne pouvais pas et il y avait 700 mètres à faire, et merde à tout le monde à ce moment là).

Heureusement que je les avais vus vaguement, parce que le lendemain, dimanche, partant chez mes parents après m’être foutus les yeux dans le congélo pour avoir l’air de celle qui n’a pas pleuré DU TOUT, je n’aurais pas compris leur aimable remarque.

Je sortais, en même temps qu’un des petits jeunes qui aiment bien parlotter avec moi, et m’arrêtent d’ailleurs pour le faire (tous ceux qui ont en dessous de 45 ans sont pour moi des petits jeunes), mes voisins de pallier rentraient, eux,  et là ils m’ont dit bonjour. Des coups à faire neiger au mois de mars !

Puis lui, s’est cru obligé de faire la conversation !

  • « Alors, il est crevé hein ! »

TETE de l’autre voisin ne comprenant pas. Je n’ai pas vraiment su quoi répondre sur le coup (j’ai trouvé la bonne réponse à 4 H du matin). Mais j’ai tout de même renseigné l’autre alors que les deux cons disparaissaient dans le hall.

  • « Ah, je voyais bien que vous n’étiez pas dans votre assiette ! Mais quels salopards !!! Je suis à votre disposition pour une vengeance bien sentie »

J’ai quelques pistes suggérées par des amies juives, beaucoup de personnes m’ayant contactée lorsque j’ai perdu Diabolos :

  • Faire pourrir des crevettes et en flanquer une par jour dans leur boîte aux lettres (pour rendre le courrier impur)  (Isabelle, juive non pratiquante, mais connaissant les interdits alimentaires,  et outrée)
  • Laisser se décomposer un filet de porc et en mettre un morceau dans leur boîte aux lettres chaque jour + un morceau sur leur paillasson (Myriam, juive pratiquante et outrée)
    Pouvant se pratiquer en jumelage avec le coup de la crevette.
  • Péter la mezouza à grand coups de marteau et en répandre les morceaux sur le paillasson dans un morceau de porc pourri (pas discret mais très choquant dixit les deux ! et là mon autre voisin pourra peut-être m’être utile).

Vous avez d’autres bonnes idées ?

Parce que moi, ce qui me dérange le plus, c’est qu’on ne dit pas qu’ils sont cons parce qu’il y a des cons partout.

On commence à parler d’eux dans la résidence en les appelant « ces cons de juifs ». Et je trouve cela très grave à notre époque. Ou alors c’est parce qu’ils sont les seuls ou l’ont bien fait savoir,  et que du coup, on sait de qui il est question. Mais je n’aime pas tout de même.

Qu’y a-t-il dans leur religion qu’ils n’ont pas compris, qui les pousse à se rendre ainsi haïssables, détestables, méprisants ?

Parce qu’après le départ de toutes les vieilles personnes (hélas), tous les jeunes qui les ont remplacés sont plutôt sympas, et même si on ne festoie pas tous les jours les uns avec les autres, c’est plutôt entraide, sourires, et de temps à autres, petites conversations sympas.

Vous avez une idée ?

Oui mes chers voisins, mon chat est crevé et j’ai bien vu votre sourire ironique… Que je ne comprends pas du tout vu que vous avez vous-même un chat !

Mais grâce à vous, j’ai appris une chose.

Revenant de la cave où j’avais descendu les petites affaires de mon petit père le dimanche dans la soirée, j’ai surpris une conversation dans le hall. Beaucoup de petits « jeunes » rentrent de leur promenade dominicale en forêt à cette heure là, et ça papote… Les parents avec les parents, les enfants entre eux…

  • Vous vous rendez compte de ce qu’ils ont dit à madame Dabra ?
  • C’est qui Madame Dabra ?
  • Mais si, la gentille dame blonde du deuxième à gauche !
  • Ah, je ne savais pas que c’était elle… Ils lui ont dit quoi ?
  • … (j’arrivais pour relever ma boîte aux lettres, le vendredi j’avais oublié de le faire).

C’est sympa d’être la gentille dame blonde du deuxième.

C’est toujours mieux que d’être la connasse de madame Van den Connasse (que tout le monde adore également) ou la connasse du deuxième à gauche également.

La vie n’est qu’un long calvaire. Ou pas…

71 réponses sur “Je ne sais pas quoi faire à mon voisin de pallier…”

  1. Il sort leur chat ? parce que, sournoise vengeance, qui ne se voit pas beaucoup, mais j’en rirais toute seule la nuit : lui filer du jambon à bouffer !
    et au bout de quelques jours.. le leur dire, bien sûr !

    quoi que, intelligents comme ils semblent être…le chat pourrait payer les pots cassés
    ouais, la grillade de porc qui a plus que son âge dans la boîte aux lettres… c’est pas mal, mais mieux vaudrait s’assurer la complicité des copains de boîtes aux lettres, ne serait-ce que pour supporter l’odeur…

    1. Non le chat ne sort pas, il vient juste se promener sur MON balcon.
      Et je ne lui ferais pas de mal le pauvre !
      Pour la boîte aux lettres, j’y songe de plus en plus…
      D’un autre côté, ce n’est pas cela qui va les rendre plus fréquentables…

      1. Bon, ça m’ennuie que ce soit pas ceux du rosé (enfin, ça m’ennuie que ce ne soit pas eux, ceux du coup du cubi de rosé, j’aurais suggéré le jus de crevette pourrie dans le cubi)

        1. Eux ils se démerdent avec leur cubi de rosé. Je veux bien être pomme, mais faut pas pousser.
          Ils se font livrer, ça leur coûte un max.
          Bien fait !!!

  2. Comment peut-on être aussi con que tes voisins ? Non franchement entre le terme « crevé » qui est très vulgaire et qui est un total manque de respect , le petit sourire ironique et le fait d’en parler comme si il discutait de la pluie et du beau temps…
    Certaines personnes sont si mauvaises qu’elles arrivent à se rejouir du pire. Ca fait peur.
    Courage !!!

    1. Tu vois, on peut être aussi con que ça !
      Et sans doute pire d’ailleurs !
      Ils peuvent avoir le moindre problème, je ne lèverai pas le petit doigt.
      Personne d’autre non plus.
      Parce que là, c’est au delà de ce que j’imaginais, et vu comme la conversation roulait à leur sujet, je pense qu’il y a eu pire…

  3. Bonjour,

    une petite pensée pour vous et votre petit chat…

    Si votre balcon est mitoyen de celui des imbéciles :
    une petite seringue de désherbant dans chaque pot de fleur, le soir à la nuit tombée….
    Voilà pour le traitement et la posologie!

    Sinon, j’aime le coup du papier journal plein de crotte : on dépose le paquet à la porte, on l’enflamme et on sonne!! ils seront obligés de sauter dessus pour l’éteindre. Attention : bien vérifier qu’ils sont présents pour ne pas foutre le feu à tout l’immeuble…

    Bonne soirée

    1. Hélas, ils ne cultivent pas de plantes, sinon…
      Le coup du papier journal est assez connu, mais il faudrait que je puisse le faire « discrètement », et ce n’est pas gagné !

  4. Bonsoir,

    Je vous suis en douce sans commenter depuis quelques temps. Je compatis de tout cœur à votre peine pour ce pauvre Diabolos.

    Ces gens sont ignobles, de se réjouir ainsi sadiquement.
    Une vengeance semble en effet nécessaire.

    J’ai bien quelques idées à vous fournir :
    *tartiner l’arrière de la poignée de porte et le dessous des poignées de voiture avec du cirage. Ou du dentifrice.
    *frotter tout le paillasson avec un fromage très odorant. Effluves devant la porte et les semelles devraient en ramener sur les sols.
    *un verre d’huile jeté sur le pare brise
    *une adresse mail ça se crée, et vous connaissez l’adresse. Échantillons de couches pour incontinents, catalogues cochons, conventions obsèques, demande de renseignements pour crédits, …

    En espérant vous avoir un peu inspiré.

    Bonne soirée

  5. bonsoir,je trouve vraiment le comportement de vos voisins plus que limite….tant dans leur langage et leur comportement….la roue tourne ma chère sorcière….elle tourne toujours tôt ou tard….
    ma meilleure chose à faire est de les ignorer….
    bonne soirée

    1. Les ignorer ce n’est pas bien compliqué : ils ne demandent que ça !
      Là, nous sommes plusieurs à leur en vouloir, ça risque de dégénérer…

  6. C’est la première fois que je commente mais là ça me fait bondir.

    Déjà, toute ma compassion pour le pauvre Diabolos. J’ai moi aussi un chat, je pense souvent au jour où… et je sais que je ne m’en remettrais pas.

    Une vengeance s’impose pour les cons, bêtes et méchants voisins. Le truc de la nourriture, ça me semble une super idée, foncez ! C’est quoi leur souci ? Pour moi, un chat meurt ou décède, une chatte tombe enceinte… j’ai souvent beaucoup plus d’empathie pour les animaux que pour les humains. Avec ce genre de personnes, on se demande pourquoi.

    Courage pour ces moments difficiles et j’espère que vous arriverez à leur clouer le bec à ces… (deux petits vieux) ? J’ai le respect de l’âge mais j’ai moi aussi deux petits vieux invivables (le mari jette des cailloux sur mon locataire pendant qu’il tond la pelouse, jette des cailloux sur le macadam pour que le petit de 10 ans tombe quand il fait du roller, appelle les flics, raconte que le locataire l’a « tapé »… et j’en passe).

    1. Non ce ne sont pas deux petits vieux, ils ont la trentaine et une petite fille de 4 ans…
      Sympas tes petits vieux, on se croirait dans « scènes de ménage » avec Raymond et Huguette !!!

  7. Juste une seule chose à dire: Ils sont vraiment des cons de championnats ces deux là ! Non mais… On peut ne pas aimer les animaux, une personne, mais de là à rire de son malheur et de la perte d’un être cher, il faut vraiment être un crétin olympique !

    1. Ils n’aiment personne, ne sourient à personne… Oui ce sont vraiment des champions ?
      Quelle délicate manière n’est-ce pas pour me demander des nouvelles de mon chat ?

  8. Je reste sans voix , je ne comprend pas comment on peut être aussi méchant ( juif ou pas ) devant la peine de quelqu’un .
    Ne vous abaissez pas à vous vengez d’eux , ils n’en valent pas la peine !

  9. mais quelle horreur, comment peut-on être aussi abruti, ça me laisse toujours sans voix la méchanceté de la race humaine (dont sont dépourvus les animaux), une petite vengeance je trouve que ça défoule au contraire, je pense à un appel anonyme pour leur faire livrer une bonne dizaine de pizzas jambon-fromage !!!
    bon courage à vous

  10. Non mais quels cons!!
    le commentaire de Flo avec la crotte dans le papier en feu m’a fait éclater de rire,sinon j’ai pratiqué l’huile sur le parebrise d’un couple de vieux cons qui m’avaient piqué une place de stationnement et qui se foutaient de moi,ça m’avait soulagée d’autant qu’il s’était mis à pleuvoir peu de temps après et que j’ai imaginé leurs tronches en découvrant mon méfait;

    1. Cette histoire d’huile serait très faisable, surtout en cas de pluie prévue…
      En plus quand ils rentrent chez eux, ils ferment les volets quel que soit la luminosité extérieure, et ne voient donc jamais ce qu’il se passe dehors…

  11. Ah ! quelle bonne idée, l’huile sur le pare-brise ! Et l’huile de cuisson des côtes de porc sur le paillasson ? on ne voit rien, ça ne sent pas trop fort, mais le résultat est là, non ? si tu réalises toutes les idées de vengeance proposées, tu as de quoi faire et nous raconter un bon bout de temps… Et la vengeance est un plat qui se mange froid.

    1. De toutes façons j’attends…
      Il leur serait trop facile de me soupçonner.
      A moins qu’ils ne soient tellement cons qu’ils ne réalisent même pas ce qu’ils disent…

  12. C’est très très grave autant de connerie concentré dans un seul couple.
    Le coup de la crevette c’est très drôle et je trouve ça assez facile a mettre en place.
    Tient nous au courant des mesures de rétorsions choisies

  13. Incroyable autant de méchanceté, c’est vraiment des pov cons. La roue tourne et leur méchanceté va leur revenir en boomerang, on reçoit ce que l’on donne…. Excellent toutes les idées de vengeance mais ça va être la guerre ouverte et cela risque de dégénérer et d’être invivable pour toi.

  14. Puisque fort heureusement tu ne sembles pas établir de relation entre leur méchanceté crasse et leur religion, choisir ta vengeance en fonction de leur pratique religieuse me paraît plutôt une mauvaise idée.
    D’ailleurs, quelle qu’elle soit aucune vengeance ne les rendra moins cons, au contraire, même si ça soulage sur le moment.

    1. Non je ne fais pas de relation entre religion et méchanceté crasse, mais vu comme ils sont, je sais ce qui peut vraiment être méchants pour eux… Et ces idées d’utiliser les interdits alimentaires pour eux, viennent de personnes de même religion qu’eux, donc le coup des crevettes, cela ne me dérangerait pas plus que ça…

  15. Alors là, autant de méchanceté et de vulgarité (oui, pour moi, ce qu’il a dit, c’est vulgaire) me laisse pantoise. Moi, ça me donnerait des envies de croche patte dans les escaliers et de « ouuuups et en plus je peux pas vous aider, je suis impure » (je sais c’est totalement con comme argument, mais bon, niveau connerie ils ont plusieurs longueurs d’avance). Mais comme c’est un peu dangereux parce qu’ils pourraient porter plainte, ces crétins, je vote pour les crevettes dans la boîte aux lettres! Après, il y a tout ce qui est dégonflage de pneus, coups de sonnette à deux heures du matin, commandes par internet à payer à la livraison…
    Courage! Au moins, tous vos voisins ne sont pas aussi méchants et abrutis, c’est déjà ça. (en plus, « gentille dame blonde », c’est tout à fait vous)

    1. Ca m’a fait du bien de faire éclater ma colère ici !
      D’un autre côté je ne veux pas me mettre dans mon tort, n’importe qui peut leur flanquer des crevettes dans leur boîte aux lettres, tout le monde les déteste !
      Et merci pour la « gentille dame blonde »

  16. je reviens par là parce que j’ai passé une petite partie de ma matinée à lire des trucs et astuces si on peut dire pour « embêter » ses voisins et je suis tombée sur des sacrés trucs drôles souvent, flippant parfois…un truc qui m’a plu : le fromage qui pue bien fort l’été de préférence dans le radiateur de la voiture ou le hareng accroché avec du fil de fer au pot d’échappement…qui va cuire et sentir de manière délicieuse et pour longtemps ! non mais…

    1. Il paraît que le fromage qui pue, bien étalé dans le pot d’échappement, c’est très bien aussi.
      Et pratique à mettre en oeuvre…
      Et discret 🙂

  17. Bande de connards !!

    Ils ne méritent évidemment que le mépris, mais quand tu auras répandu de l’huile sur leur pare-brise, pense aussi à y casser un ou deux oeufs : dès qu’on met les essuie-glace en route, ça fait un brouillard blanc dégoûtant, si tu actionnes le lave-glace c’est encore pire, t’es obligé de t’arrêter pour nettoyer « pour de vrai ».

    Ca leur fera les pieds !!

    1. Tu en sais des choses 🙂
      Ce soir j’arrivais en même temps que mon voisin témoin, il ne s’en est toujours pas remis non plus !
      Il m’a demandé ce que je comptais faire, du ton de celui qui a bien l’intention LUI, de faire quelque chose…

  18. et bien … en ce moment j’ai vraiment l’impression de me retrouver dans tes écrits. j’ai un p’tit chat qui pourrait être le frère de Diabolo et on a eu pendant deux mois sa photocopie, une petite puce toute blanche, adorable chatonne câline et princesse, on l’adorait. Elle a eu un accident, 4 mois de vie et un mois avec nous, on a été dévastés et Sheitan aussi (notre chat noir). Aujourd’hui on a Shogun, une drôle de poulette aussi mais cela a été très très dur alors je comprends et compatis à ta douleur.

    Et le coup des voisins…, je sors d’un début de semaine de conflit de voisinage avec une trentaine à qui j’ai failli faire bouffer son fauteuil tellement elle m’a gonflé. Elle et son mari arrivent dans notre immeuble (ils étaient dans un autre bâtiment de la résidence) et Mme a decide d’avoir notre place parking plus large et plus près que la leur, ce qui à priori ne me dérangeait pas.
    J’ai des élèves en fauteuil toute la journée, je sais combien ils galèrent donc pas de soucis ca me parait normal.
    Sauf qu’entre le jour de la demande et le jour du changement de place, j’apprends que d’une que ce n’est pas pour LEUR SEULE voiture mais pour une seconde (ils ne m’ont rien dit), que de deux que cette place servirait pour une voiture de vacances ( donc 4x par an max) le reste du temps la voiture dormirait, que de trois que dès le lundi matin 9h (accord oral samedi 18h30) elle harcelait l’agence pour établir un contrat écrit pour nous virer de cette place (quel contrat écrit? jamais entendu parlé?); que de quatre, l’agence lui avait octroyé une place juste à côté de la porte de sortie donc aussi près que la notre…
    Enfin, parce qu’on lui a demandé un nouveau temps de réflexion (suite à ces « révélations ») Mme vient sonner chez nous à 22h pour se plaindre que « vous comprenez je suis tres tres tres handicapée et je suis en fauteuil (ben oui j’ai vu que tu avais un fauteuil chuis pas con non plus) donc il nous la faut absolument.
    En gros Mme voulait ses deux voitures l’une à côté de l’autre et pour ce faire voulait nous filer son autre place située bien plus loin parce qu’après tout on est valide nous, on a qu’à marcher.

    Encore une fois, arranger une personne handicapée je le fais tous les jours avec mes élèves je sais combien cela peut être usant lorsque tout n’est pas accessible mais utiliser le handicap comme moyen de pression et de plus faire de sales coups par derrière je trouve cela écoeurant.
    D’autant que les échos des autres voisins de la résidence me sont parvenus et c’est une habitude chez elle.
    Cela me tue que l’on puisse invoquer des principes religieux, physiques, moraux, pour se permettre de telles incivilités.
    mon père m’a toujours dit  » Il n’y a qu’une race que j’aime pas, c’est les cons, et des cons yen a de toutes les couleurs »

    sur ce , bon courage à toi.

    ps : ma voisine à tous petits bébés chatons mignons de 10 jours, je dis ca je dis rien…. ^^

    1. L’incivilité, l’impolitesse, s’appuient souvent sur des arguments spécieux…
      Facile d’arguer de religion, de problèmes physiques ou autres pour toujours tout se permettre…
      Pour ton histoire de place de parking, c’est absolument dingue !
      Et sinon, merci, mais je ne reprendrai plus de chat…

  19. Surtout ne fais rien au pare-brise, c’est trop dangereux et risqué !
    Et de manière générale, méfie-toi quand même …
    C’est bien le genre à porter plainte, et si pour une fois la police enquêtait sérieusement, Dieu sait où cela peut t’entrainer, surtout après l’échange de bons conseils ci-dessus !
    Je ne veux pas paraître parano, mais il faut vraiment se méfier d’Internet . Ta fille est connue, donc toi aussi, que tu le réalises ou non. (si ça se trouve, ta voisine la lit)
    Je suis sinistre, je m’en rends compte, mais je suis très sérieuse …

  20. PS : Je viens de relire tes réponses aux commentaires, et en fait, tu sembles plus ou moins sur la même longueur d’ondes que mon comm’ précédent: du genre « rien que d’en parler sera un défouloir suffisant »
    Me voila rassurée .

    1. Ne t’inquiète pas, je ne ferai rien de spécial.
      Sauf évidemment refuser sèchement s’ils me demandent un service, car ça, ils savent faire de temps à autres…

  21. Bonsoir, je suis d’accord avec Saskia, ne faites rien qui puisse les mettre en danger, vous vous en voudriez tellement s’il leur arrivait qq chose! et tout arrive à se savoir… et les crevettes, même si avouons le c’est rigolo, les feront passer pour des victimes et vous pour une antisémite (c’est le genre à ne pas se remettre en cause et à aller se plaindre).
    Et le mépris? ou, pire pour eux, la gentillesse super lourdingue qui les obligera à vous répondre?
    De toute façon quoi que vous fassiez vous aurez tjrs une vie plus jolie que la leur (même si en ce moment ti chat doit terriblement vous manquer…) car les pensées de haine ne font jamais des humains très bien dans leurs basketts et malheureusement ils ne changeront jamais…!
    Pascale

  22. Bonjour Gentille Sorcière. J’espère que tu peux dormir un peu malgré ton chagrin.
    Mais c’est vrai que Pascale a raison. Il vaut mieux ne rien faire.
    Mais seulement penser à ce que tu pourrais – nous pourrions – faire soulage déjà pas mal, non ? Nous avons tous des idées de vengeance, de meurtre parfois, qu’heureusement nous ne mettons pas à exécution. Mais rien que l’idée, ah ! ça fait du bien.
    Bon courage et un gros bisou.

  23. J’ai entendu dire que le pipi de chat ou de chien sur la calandre de la voiture c’était horrible quand on allumait la ventilation après : Diabolos serait vengé par ses pairs, double effet.

    (La connerie c’est la chose la mieux partagée au monde et certains en ont réclamé plus que leur dû !)

  24. Aaahhhhhh non mais franchement quelle horreur, les gens peuvent être vraiment cons !!!! Ils ne méritent que le mépris (ça s’est déjà retourné contre eux, vous êtes la gentille dame blonde du deuxième, et eux les cons détestés de tout le voisinage !) mais au moins toutes ces idées auront eu le mérite de vous faire rire un peu, ce n’est pas négligeable vu les circonstances…

    1. Oui cela m’a fait du bien.
      Pour le reste, je laisse pisser pour l’instant, mais il ne faut surtout pas qu’ils viennent me chatouiller d’une manière ou d’une autre…

  25. Le mieux est de ne rien faire malheureusement et de se dire que de toute façon ils seront punis d’une façon ou d’une autre de leur méchanceté…
    Il faut croire qu’ils n’ont rien d’autre à faire que d’être méchant…
    Faut se rappeler que tu es la gentille dame blonde du deuxième 🙂 et eux les gros cons de l’immeuble 🙂
    allez courage

    1. Je ne sais pas quelle est la part de méchanceté, d’inconscience, d’incivisme ou tout simplement d’un égo sur-dimensionné…
      Du coup c’est vrai que d’être la gentille dame blonde du deuxième, ça m’a fait beaucoup de bien !!!

  26. Tant de bêtise et de méchanceté… je n’arrive pas à m’en remettre. Ne les honore même pas d’une vengeance, ces tristes individus n’en valent pas la peine (mais c’est vrai que les pensées de vengeance, ça défoule ! J’admire la créativité de tes commentateurs).

    Enfin, moi, ma religion m’interdit d’aider les sales cons, comme Dieu, je reconnais les miens 😉

    1. Merci de ton humour. Je pense également que ne pas me venger me sera plus bénéfique que le contraire !
      Mais ça fait du bien d’en parler.
      D’ailleurs, à venir, la justice immanente. Vous allez tous rigoler !

  27. Quelle que soit la religion, couleur, ethnie, etc. il y a des cons et des pourris partout.

    Comme certaines je pencherai pour la non-vengeance (ce serait t’abaisser à leur petitesse) et je pense aussi qu’il y toujours un retour de bâton (naturel par cette fameuse justice immanente) qui revient toujours dans la gueule des méchants (tant que ça ne touche pas leur chat qui n’y est pour rien le pauvre) !

    Pour Diabolos, je fond toujours lorsque tu parles de ses « petites affaires » parce que c’est l’impression que me font toujours les chats, le mien ou ceux des autres : des éternels petits qu’on aurait à la maison, et qui nous aident, quand les enfants devenus grands partent vivre leur vie à eux, à continuer de materner un peu…

    1. Oui hélas, il y a des cons partout !
      Pourquoi ceux-ci sont-ils venus s’installer sur mon pallier ?
      Je crois que je resterai d’une politesse exemplaire.
      Et comme tu le dis, l’histoire des petites affaires, cela fait partie des problèmes à résoudre.
      Chaque truc qui était à lui, j’ai du mal à m’en défaire…

  28. Tu as raison, l’extrême politesse et gentillesse c’est ce qui va les agacer le plus à tes cons de voisins ! et si tout l’immeuble s’y met cela promet d’être drôle et sans danger ! Ils peuvent toujours essayer de porter plainte pour trop de sourires….
    Je pense toujours bien à toi et je sais qu’il faut un certain temps avant d’être apaisé. Alors patience gentille dame blonde…

  29. Alors, en voisins cons, je m’y connais bien. Je suis une experte, j’ai vécu en-dessous de voisins cons ( donc, les cons du d’ssus) et au-dessus de voisins cons ( les cons du d’ssous). J’ai alors vécu aussi avec: la machine à laver qui essore à 2H00 du mat, tous les deux jours; l’aspirateur passé à 6H00 du mat, tous les jours; la porte d’entrée qui claque à 4H30 du mat, tous les jours; la sournoise petite enfant de deux ans qui court du matin au soir en sabots ( ces charmants petits sabots trop mignons , vernis rouge…), les orgies, les danses où on tape du pied, la musique boom-boom à fond les ballons…j’en passe, ça me rappelle de mauvais souvenirs…
    Et à cela, les cons en question ajoutaient: « on fait ce qu’on veut, on est chez nous »,  » si les voisins ne sont pas contents, ils n’ont qu’à partir vivre en maison » ( mais oui, comment ai-je pu ne pas y penser?) ,  » on emmerde les voisins » etc. On voit bien à quels cons on a affaire.
    Alors un jour, j’ai décidé de passer à la vengeance sournoise. Je me suis lancée dans un savant pourrissage de boîte aux lettres, un harcèlement au courrier chiant. Je leur ai commandé des tonnes de catalogues très lourds, des tonnes d’échantillons gratuits bien encombrants, des abonnements à des magazines, des documentations gratuites en tous genres, ainsi que des prises de rendez-vous avec mormons et autres activités pas très nettes. Bref, une vengeance certes très enfantine, mais dont je me délecte encore aujourd’hui, tant le souvenir de leur ras-le-bol quotidien chaque midi en ouvrant leur boîte me réjouit…

    1. L’idée n’est pas mauvaise, mais tout compte fait, je les laisse dans leur coin…
      Cela risquerait de déclencher des problèmes encore plus désagréables, et j’aspire à un peu de paix…

  30. Alors moi j’avais des voisins tres penibles qui se disputaient à longueur de temps hurlaient la nuit, se séparaient et se reméttaient ensemble tous les 2 jours, et en plus ils avaient un chien qui aboyait tout le temps. Ils dérengeaient même les immeubles voisins et manque de bol moi c’était mes voisins du dessous.Et bien un jour je n’en pouvait plus, je leur avait déjà écrit un courrier ou j’étais polie en leur demandant de faire moins de bruit surtout la nuit, sans succès.
    Du coup j’ai écrasé des oeufs pourris dans leur boite aux lettres, (qui était cassée surement par d’autres voisins, mais bon j’ai fait attention à pas non plus pourrir le courrier ).
    Vous pouvez casser les oeufs sur leur paillasson ou quoi .Ca les ferait peut être réfléchir à pourquoi ils ne sont pas apprécies.
    Bon courage en tout cas, on choisis pas ses voisins 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.