Les pensées de Diabolos…

Mon_animal_de_compagnie

J’ai été tout content d’aller passer quelques semaines chez la sauterelle et l’homme à la voix qui fait friser les moustaches, même si pour y aller, il m’a fallu me farcir encore le truc qui pue et qui fait vaoum !

J’aime bien être chez eux, c’est pratique, où que je sois je peux les voir et les entendre. Pas comme chez ELLE où l’appart est plus grand, ce qui fait que suivant l’endroit que je choisis, je ne la vois pas tout le temps.

Pourtant tout ne s’est pas passé comme je le voulais. Je me sentais tout drôle, et évidemment, impossible de le leur expliquer. D’ailleurs je n’y comprenais rien moi-même…

Déjà je n’avais pas trop faim et j’ai un peu boudé mes croquettes. Je me suis senti faible et je n’avais que deux choses à faire, dormir et boire. J’avais tout le temps très soif.

Et puis mes pattes ne fonctionnaient plus vraiment normalement. J’avais un peu de mal à sauter ce qui ne m’était jamais arrivé de ma vie, et pour marcher je ne me sentais plus assuré du tout.

Et puis ELLE est venue me rechercher et j’étais content de la revoir, même si je savais que j’allais repartir dans le truc qui pue. ELLE était différente, j’ai senti à son odeur qu’elle s’inquiétait un peu ce qui n’était pas mon cas. ELLE a toujours su arranger mes petits problèmes, alors j’ai été très gentil dans la voiture, j’ai même dormi tout le temps, car j’étais si fatigué…

Arrivé à la maison, j’ai eu du mal à aller vérifier partout que personne n’était venu s’installer sur mon territoire. ELLE est restée avec moi tout le temps, et je la sentais inquiète, alors j’ai essayé de faire une petite gambade à l’endroit habituel, pour aller me cacher afin de lui faire peur en faisant semblant de l’attraper.

Mais j’étais trop fatigué. Pourtant j’ai fait des efforts, et je n’ai rien compris ce qu’il m’arrivait. Je suis allé m’installer dans l’ancienne chambre de la sauterelle où je sens toujours un peu son odeur et je n’ai plus bougé de là que pour aller boire. A chaque fois ELLE venait, et me proposait mes croquettes, mais je n’avais pas faim.

Finalement j’ai dormi, dormi longtemps. Le lendemain matin, quand ELLE s’est levée, je n’ai pas pu en faire autant pour aller lui faire la fête comme avant, alors elle m’a pris dans ses bras et m’a emmené dans la baignoire, où elle ne voulait plus que j’aille. J’ai pu boire beaucoup et me nettoyer un peu, alors j’ai pu sortir de la baignoire tout seul pour aller me recoucher.

Je n’ai pas voulu des croquettes qu’elle m’a apportées en m’encourageant. Dormir, j’ai juste envie de dormir, et qu’on me laisse tranquille.

ELLE vient me voir souvent, je suis content de la voir, mais je ne comprends pas. Avant, ELLE arrangeait toujours mes problèmes, mais là, rien ne se passe. Elle m’a bien fait ma toilette avec un gant humide et je n’ai pas compris ce qu’elle me disait tunapluquelapeausurlesosmonpépère. J’ai bien compris qu’elle pleurait par contre, et j’ai posé ma tête dans sa main pour qu’elle ne soit plus triste.

Après je l’ai entendu parler dans son truc noir, et elle pleurait toujours, mais je n’ai pas pu bouger pour aller la consoler. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas.

Je veux dormir…
Je vais dormir…
Dormir, dormir, dormir…
Peut-être que quand je me réveillerai, ELLE aura tout arrangé.

108 réponses sur “Les pensées de Diabolos…”

  1. Je pleure.
    Vous écrivez si bien.
    Vos mots me rappellent mon petit chat partit trop tôt de manière similaire…
    Mes pensées vous accompagnent.

    1. Il m’en faut. Le RV véto c’est pour demain 16 H. Il ne pouvait pas avant et préférait lundi.
      Heureusement devant ma description des symptômes, il a accepté de le prendre demain.
      Cela me laisse juste 24 H pour pleurer AVANT !

  2. je pense bien a toi….je pleure.
    Il est au paradis ,s’est sur, ce brave chat!
    pauvre petite bete….

    Courage!

    1. Pour l’instant il dort.
      Impossible d’avoir un RV avant demain 16 H…
      Je ne supporte pas de le voir me regarder comme si tout allait se résoudre grâce à moi…

    1. 15 ans, c’est vieux pour un chat tout de même.
      Maintenant cela peut être un problème rénal ou n’importe quoi d’autre.
      En tous cas cela s’est déclenché de manière rapide, il était en grande forme le 21 janvier quand je l’ai emmené, sinon Delphine m’aurait demandé de venir le chercher plus tôt.
      Pour la précédente, elle chahutait encore le dimanche et le mercredi soir, c’était plié…

  3. oh bah zut alors ! je sais que c’est dur de perdre un animal qu’on aime très fort. je vous souhaite bien du courage.

    1. On a beau se dire qu’il y a plus grave dans une vie, c’est du vrai chagrin tout de même…
      Je redoute demain, quand il va se réfugier contre moi alors que ce sera la fin…

  4. Surtout il ne faut pas que Diabolos souffre…
    Je suis de tout coeur avec vous ; ça me renvoie à ceux que j’ai perdus. Chaque fois j’ai dit que je n’en voulais plus parce que les perdre fait trop de mal, mais j’en ai à nouveau deux à la maison.
    Le bonheur qu’ils nous donnent pendant de longues années fait oublier qu’après on pleure…
    Bon courage pour l’accompagnement.

    1. Il ne semble pas souffrir : il dort.
      Et si je dis que je n’en veux plus, c’est réel : je n’ai pas les moyens d’entretenir un animal, ne pouvant même pas me soigner moi-même correctement.
      Normalement Charles Hubert aurait dû prendre Diabolos : il me l’a laissé, mais ce n’est pas la connexion internet qu’il paye en échange qui m’a permis de faire suivre mon chat correctement…
      De toutes manières, il me fait comme la précédente : le truc ultra rapide contre lequel les vétos honnêtes avouent ne rien pouvoir faire…

  5. De tout coeur avec toi ! C’est horrible ce que tu vis et l’injustice qu’ajoute ton manque de moyens financiers est tout à fait insupportable ! La vie est vraiment dégueulasse ! Je te souhaite bon courage !

    1. Oui, je maudis mon manque de moyens. Mais pour ma petite Isis, je les avais et cela a été foudroyant tout de même.
      J’avais juste laissé 800 F de l’époque au véto pour les analyses qui précisaient que c’était foutu, l’euthanasie et l’incinération.
      Là le courage me manque.
      Je n’arrête pas d’aller le voir pour vérifier s’il veut boire à la pipette, car il ne peut pas se lever pour s’occuper de lui…
      Quelle nuit cela va être (et Pulchérie qui vient tout à coup récupérer SON meuble en dépôt depuis des années, vers 11 H30 quand je ressemblerai à un zombi…)

  6. Je suis de tout coeur avec toi, je sais combien c’est difficile de perdre un animal que l’on aime beaucoup, pour ma part je n’en ai plus depuis 5 ans, trop difficile les pertes à chaque fois…

    Courage chère sorcière.

    1. J’ai perdu 2 chattes disparues et n’ayant laissé aucune trace.
      J’ai été dans l’obligation de faire euthanasier ma petite Isis au dernier degré d’une crise d’urée.
      J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps pour ma chienne.
      Et maintenant c’est Diabolos.
      Terminées les bêtes à misères. Limite un poisson rouge je le fais frire…
      SNIIIIIIIIFFFFF !!!!

  7. Je vous lis depuis quelques temps en passant et votre style me fait beaucoup rire. Je ne suis pas du genre à laisser des commentaires, mais là en lisant j’ai eu les larmes aux yeux. J’ai pensé qu’il était de mon devoir de vous laisser un mot de réconfort car vous avez l’air de tellement l’aimer ce chat…
    C’est tellement triste.

    1. Merci lectrice de l’ombre.
      Mais pourquoi rester dans l’ombre ?
      C’est gentil en tous cas de sauter sur ma peine pour lui apporter du réconfort.
      J’ai pu pester contre ce chat, le traiter d’emmerdeur et tout et tout, mais oui, je l’aime !
      Après 16 H 15 demain samedi, je dirai : je l’aimais…

    1. Moi ce n’est pas grave, je vais survivre (enfin je crois, mais merci quand même…)
      Mais lui, je sais qu’il va se réfugier dans mes bras en pensant qu’avec moi rien ne peut lui arriver, comme Isis…
      Comme ma chienne…
      Et demain j’aurai l’impression de l’avoir trahi !!!!
      Je pleure, mais ce n’est pas grave, c’est l’heure où je vais lui donner à boire avec une pipette. Il ne va pas EN PLUS crever de soif, et il n’a plus la force de se traîner jusqu’à son saladier de flotte…

  8. Oh! que vous me rappelez de mauvais souvenirs pas si lointains…… Bon courage à vous et gros bisous à Diabolos.

  9. Moi qui me réjouissais de lire les pensées de Diabolos, je pleure en me souvenant de moments tellement semblables . Mais si c’est la fin, et que tu l’accompagnes jusqu’au bout, tu ne l’auras pas trahi. Avec toi, ce qui lui arrivera, c’est juste un sommeil plein de douceur puisque tu seras là pour lui.

    Je t’embrasse (me souviens plus si je te tutoie, d’habitude, mais bon, on va dire que oui)

    1. Oui c’est vraiment la fin.
      Je ne pensais pas qu’il serait encore vivant ce matin, c’est incroyable comme cela a été rapide.
      Maintenant j’attends la dernière épreuve : l’emmener chez le véto à 16 H

  10. J’ai aussi connu des situations comme la votre. Je suis de tout coeur avec vous deux. Une caresse affectueuse pour Diabolos et mes encouragements pour la gentille sorcier que tu es.

  11. Il y a peu de temps ,c’était Lola qui croyait que je pouvais la sauver…Ne reste-t-il aucun espoir pour Diabolos ?

  12. Je vous envoie tout plein de courage pour cette journée si difficile. Je ne comprends que trop bien votre chagrin.
    On les aime nos boules de poils et c’est normal, mais c’est si dur quand elles partent.
    Au revoir Diabolo… Et grosse bise à vous.

  13. C’est trop triste et si soudain ,j’ai de la peine pour toi,j’ai deux vieux chiens et je redoute le moment fatidique.
    je pense fort à toi et à Diabolos en èspérant un sursaut de vie chez lui,15 ans c’est certes vieux mais j’ai gardé ma vieille moumoune 20 ans.

  14. Je te souhaite plein de courage pour cette épreuve, chère Gentille Sorcière, et une caresse à Diabolos que tu nous as appris à aimer. Tu lui as donné beaucoup d’amour et il a eu une vie de chat bien heureuse, j’en suis sûre.
    Gros bisous

  15. Non, tu ne le trahis pas. Bien au contraire, tu l’aides dans le moment le plus difficile. Tu seras là lorsqu’il partira et tu vas l’accompagner jusqu’à sa dernière seconde. C’est en agissant comme tu le fais que Diabolos peut avoir confiance en toi.
    Nous sommes tous avec toi de tout cœur. Tu n’es pas seule, Gentille Sorcière.

  16. Pourquoi trahir ? Au contraire c’est ta dernière occasion de veiller à ce qu’il ne lui arrive rien de mal.
    Je n’ai pas eu ce courage pour mon premier chat et un jour en rentrant du travail, je l’ai retrouvé mort dans une position toute tordue qui montrait bien combien il avait souffert lors de son agonie. Vingt ans plus tard je le regrette encore…

  17. Beaucoup de courage pour cette épreuve douloureuse, c’est ce qu’il y’a de mieux à faire pour lui éviter des souffrances, cela ressemble à un pb rénal et ça va vite (j’ai perdu une chienne de 12ans en 3j) et j’ai eu bcp de peine, je me dis qu’elle a eu une vie heureuse et il reste les bons souvenirs (cela on ne peut pas nous les prendre…). C’était ma rubique préférée les aventures de Diabolos… Suis triste pour toi.

    1. Là cela a galopé à une vitesse incroyable. Plus d’espoir donc, et même si je sais que le mieux est de l’emmener chez le vétérinaire, cela va être très dur !

  18. Chère Calpurnia,
    Je vous lis régulièrement mais je ne commente pas souvent.
    Je vous souhaite plein de courage dans ces moments et pense bien à vous et à Diabolo. C’est tjs difficile de perdre un animal auquel on est très attaché.
    Je me permets de vous faire une bise.

  19. Presque 18 h. J’ai souvent pensé à vous et à Diabolos aujourd’hui .Pas de bonnes nouvelles alors ? La vie n’est décidément qu’un long calvaire …

    1. Cela a été pire que tout ! RV à 16 H, il a été pris de convulsions à 14 H en essayant d’aller boire et j’ai appelé en panique pour qu’on le prenne tout de suite, ayant réussi à le calmer.
      Cette crise, j’en tremble encore, le voir partir en douceur m’a été une bénédiction.
      Et hop, je pleure !

  20. Je connais cette douleur, elle fait très mal. Je pense très fort à toi et douces pensées pour Diabolo qui est déjà au paradis des chats…
    Je t’embrasse.

    1. Oui, cela fait très mal.
      Moins que la perte d’un humain cher parce que pour eux les bons souvenirs reviennent plus vite.
      Mais oui cela fait très mal.
      Comme je pleure depuis être rentrée chez moi, je commence à me demander à quoi je vais ressembler demain…

  21. je sors de l’ombre,pour vous dire que je pense très fort à vous et à diabolo qui est au paradis des minous….votre message m’a mis la larme à l’oeil….

    1. Ne reste plus dans l’ombre !
      Je voudrais savoir quel est le con qui a décrété que les animaux n’avaient pas d’âme.
      J’espère bien que Diabolos est au paradis des chats !

  22. Je te souhaite plein de courage pour les jours qui viennent. Je sais trop combien, ces petites bêtes prennent une place importante dans nos vies. Tu nous as fait connaître, aimer, ce petit chat. Il a eu une des plus belles vies de chat auprès de toi. Désormais, c’est sur toi qu’il veille. Je pense fort à toi…

    1. Les jours à venir vont être durs.
      Me débarrasser de SES affaires, ne pas regarder machinalement s’il est à côté de moi sur le canapé, ne pas pester parce qu’il est chiant…
      Mon petit chat (je n’arrête pas de pleurer)…

  23. Bonsoir, je vous lis en parallèle du blog de votre fille et je n’ai jamais posté sur aucun… mais là… je ne peux pas m’empêcher de penser à notre poupée partie en juin… je vous souhaite bon courage et je me dis qu’au moins, au regard de tous ces malheureux chats que l’on voit errer dans les rues, les nôtres auront été aimés et choyés… c’est dur mais courage, je suis de tout coeur avec vous. Pascale

    1. Oui c’est dur. Seuls ceux qui n’ont jamais connu cet amour qu’on leur porte ne comprennent pas.
      Heureusement, aucun d’entre eux n’est venu me narguer…

  24. C’est toujours triste de perdre son compagnon favori. J’ai été chasseur, et j’ai tué quelques bestioles, mais quand nous avons perdu notre chatte, j’ai été au bord des larmes et nous nous sommes dit, jamais plus.

    Quatre mois après, une amie vétérinaire de mon fils second nous appelait en disant qu’elle avait un chaton qu’elle devait euthanasier le lendemain si elle ne lui trouvait pas un foyer (merci le fils). Je lui ai répondu que nous ne pouvions donner le biberon régulièrement , notre travail nous éloignant de la maison toute la journée.

    Elle l’a élevé jusqu’au sevrage et nous l’a donné à deux mois. Il a maintenant trois ans, et c’est un chat très câlin, très affectueux.

    Il ne faut jamais dire plus jamais.

    1. Je dis « plus jamais », car il faut aussi avoir les moyens d’élever et de faire soigner un animal.
      Là le cas était désespéré, mais qu’aurais-je dépensé dans le cas contraire que je ne peux consacrer à ma propre santé ?
      Plus jamais c’est plus jamais, quand ce n’est pas raisonnable.
      Il faut savoir l’être, même si l’appartement semble vide…

  25. Bonjour gentille sorcière ! Ma première pensée ce matin à été pour vous et Diabolos …Il n’est plus là , mais si le paradis des chats existe , il y est avec Lola .Vous l’avez aider à partir sans trop de souffrances et c’est bien ainsi .
    Les jours qui viennent vont être difficiles , mais le temps passe et la peine s’atténue …Prenez soin de vous , je vous aime bien .

    1. Les jours à venir vont effectivement être difficiles.
      Ce matin, machinalement, j’ai regardé son petit clic clac, comme s’il était encore là, à me guetter…
      Mais je me soigne 🙂

    1. Ce qu’il y a de difficile comme dans tout deuil quel qu’il soit, c’est le réveil le matin, quand on réalise ce que l’on avait oublié la nuit…
      J’ai constaté qu’avec la mort d’un animal, c’est moins long que dans des cas plus grave, même si on ne les oublie jamais…
      Mais bon c’est dur quand même…

  26. Ceux qui n’ont pas d’animaux diront : « Ce n’était qu’un chat! »
    Oui, mais c’était ton chat.
    Nous avons du faire euthanasier le nôtre il y a 5 ans après 16 ans passés à nos côtés : ce n’est pas facile mais le laisser mourir lentement c’était trop cruel.
    Tu le pleures aujourd’hui et pour longtemps encore, dis-toi pourtant que c’était le seul choix à faire.
    Pauvre sorcière sans son chat, je pense bien à toi.

    1. Il n’aurait pas tenu quelques heures de plus…
      Je donnerai plus de détails très prochainement, et après ce blog reprendra son cours normal…
      Ne pas avoir le choix c’est peut-être une bénédiction, on ne peut pas se dire après « et si ? »…

  27. Mes pensées t’accompagnent toujours dans ce moment douloureux.
    Diabolos a maintenant trouvé la paix, et tu dois t’habituer à l’absence en te disant que tu as fait ce qui était le mieux pour lui…
    Je t’embrasse.

    1. Je sais qu’il n’y avait rien d’autre à faire…
      J’espère au moins qu’il y a une paix que l’on trouve, mais comme je n’y crois pas vraiment, cela me rend beaucoup de choses plus difficiles (j’envie ceux qui ont la foi…)

  28. J’ai lu le billet et puis les commentaires et mon coeur n’a fait que se serrer de plus en plus. Je pleure avec toi, Gentille Sorcière.

    Et je regarde mon chat et je pleure encore plus fort.

    Je ne sais trop quoi te dire, parce qu’aucun mot n’adoucira cette perte. Même s’il avait 15 ans, même si c’est dans l’ordre des choses, ça fait mal. Toutes mes pensées sont avec toi.

    1. Merci ma Patate !
      C’était quand même encore un peu jeune pour un chat, mais bon, de toutes manières c’était écrit.
      Heureusement qu’on ne sait pas à l’avance !

  29. Coucou,tu tiens le coup?
    Perso,je ne jete pas les affaires après,je mets leur jouets préférés dans 1 boite et parfois je tombe dessus et je repense aux bons moments….

    J’ai bcq d’animaux et ca m’es déja arrivé quelques fois fatalement…. et a chaque fois je me dis STOP plus jamais,mais je les aiment tellement…. que je craque.
    courage,bisous

    1. Je ne jetterai rien, je vais donner, c’est tout.
      Diabolos est dans ma tête ainsi que les animaux que j’ai aimés avant lui. Je n’ai pas besoin de souvenir à regarder…
      Mais là c’est plus jamais ! (d’ailleurs, je n’ai pas les moyens…)

    1. Oui il n’y a pas grand chose à dire. La soudaineté de la chose m’a vraiment traumatisée, comme pour Isis…
      Je n’imaginais pas aller récupérer mon chat chez Delphine un jeudi, et le voir mourir le surlendemain…

  30. Oh…
    Cela faisait quelques temps que je n’étais pas venue…
    Toutes mes condoléances – pour en avoir perdu déjà beaucoup, dont euthanasié certains, je comprends…
    Courage!

  31. Bonjour, je vous lis souvent mais je ne laisse jamais de commentaire. Je suis très triste pour vous et Diabolo, c’est très dur de perdre sa boule de poil mais au moins il aura eu la chance d’être heureux avec vous et votre famille. La mienne me manque énormément (une petite chatte noire comme Diabolo) mais je me console en me disant que surement elle est au paradis des chats (probablement en train de se goinfrer de chocolat qu’elle adorait et maintenant avec Diabolo dans un jacuzzi de luxe 😉
    Je vous souhaite du courage et pense bien a vous.

    1. C’est vrai que c’est dans quelques temps que je repenserai aux bons moments et à la vie qu’il a vécue ici.
      Là, j’ai en tête 36 H de cauchemar.
      Merci beaucoup !

  32. tres triste pour vous et diabolo
    ma fille en a beaucoup et a chaque fois qu’il y en a un qui part pour la meme raison que diabolo elle met pas mal de temps a s’en remettre
    les chats comme les chiens se sont des betes a chagrin c’est pour une de ces raisons que je n’en veut plus chez moi
    j’espere que vous vous habiturez peu a peu a son absence
    prenez soin de vous, je me permet de vous embrasser et pense bien a vous

    1. Bêtes à chagrin c’est bien l’expression qui convient.
      Diabolos représentait en plus une période de ma vie, donc il me faudra du temps.
      La grosse bise a pris soin de moi, merci !

  33. Depuis le temps que je lisais ses « pensées » j’avais l’impression de le connaitre un peu…
    La douleur de perdre un animal cher je l’ai déjà connue aussi et je vais bientôt la connaitre de nouveau et j’en ai mal d’avance.
    Ils ont été heureux avec nous, ils seront toujours dans nos coeurs et c’est une chance d’avoir été aimées par nos boules de poils et de les avoir aimés.
    Personnellement je crois qu’ils m’attendent quelque part, mais finalement pense que Diabolos restera aussi un petit peu dans le coeur de tous ceux qui auront aimé lire ses petites aventures.
    De tout coeur avec toi et ton chagrin.

    1. Oui, il est vrai que Diabolos restera ici dans le coeur de tous ceux qui me lisent ou viendront me lire.
      C’est un petit réconfort.
      Juste un conseil vu ce que tu m’as dit : ne pas attendre trop longtemps. Là ce n’a pas été le cas, mais mes parents ont trop attendu pour leur dernière chienne.
      Merci !

  34. On a l’habitude de rire avec toi mais depuis hier ce sont des larmes que l’on partage ici. Je constate que beaucoup d’entre nous qui sommes habituellement dans l’ombre, nous avons sauté sur le clavier pour tenter de te réconforter en te voyant dans la peine. J’espère que cela d’aide un peu ? En tous cas c’est avec beaucoup d’affection et de sincérité.
    Je t’embrasse

    1. Oui, vous m’avez vraiment bien aidée, et ce n’est pas hypocrisie de ma part !
      Tous ces lecteurs sortis de l’ombre pour me soutenir et partager mon chagrin, cela m’a fait beaucoup de bien !
      Alors des bises aussi !!!

  35. Comme beaucoup de vos lectrices , je fais partie de celles qui restent dans l’ombre , mais ce soir je voulais vous dire combien je pense à vous , à ce petit Diabolos qui vient de finir sa vie de chat heureux avec sa gentille sorcière . Je partage votre chagrin et moi aussi en vous lisant , j’ai versé ma larme ; je comprend ce que vous pouvez vivre , car j’ai du accompagner mes deux vieux chiens dans les mêmes circonstances que Diabolos , cela fait maintenant longtemps mais j’y pense toujours avec émotion tant leur amour et leur fidélité donnés sans condition étaient un bonheur . Bien sûr que le chagrin que l’on éprouve ne se place sur le même registre que pour le décès de nos proches mais c’est tout de même trés dur . La seule chose qui me donnait un peu de baume au coeur était de me dire que j’étais riche de ces souvenirs , de cet amour donné et reçu . Il y a des personnes qui ne connaissent pas ce bonheur . Par la suite , relire Colette m’a fait beaucoup de bien . Je vous fais la bise et soyez forte de vos souvenirs . ( je vous lis régulièrement et j’aime le regard que vous portez sur la vie , ce qui vous entoure , je partage beaucoup de vos points de vue et vous me faites bien rire dans certains de vos billets ; merci )

    1. Je crois qu’il a senti la mort venir…
      Mais bon, je reste riche de lui, et de ceux qui l’ont précédé.
      Je me demande simplement quand je vais arrêter de pleurer.
      Merci beaucoup !

  36. Je viens de découvrir votre post et je vous envoie tout mon soutien. Je sais á quel point il est difficile de perdre son animal. Mon chat (qui en fait était une chatte mais qu’on a toujours appelé le chat) a du être euthanasié á 20 ans, mais heureusement pour moi je n’ai pas eu á m’en occuper. Mais il m’arrive encore (alors que j’ai quitté la maison depuis 20 ans) de croire le voir encore dans les coins d’ombre.
    On ne les oublies jamais ces petites bêtes, elles sont toujours avec nous.
    Courage, nous sommes avec vous.

    1. J’ai donc eu 4 chats + ma chienne.
      J’y pense encore tous les jours.
      Pour Diabolos c’est dur dur, je n’arrive pas à réaliser, malgré le cauchemar que j’ai vécu.
      Merci !

  37. ooooo, je suis tellement triste pour vous, je n’avais pas encore pris le temps de lire ce billet, j’avais discuté sur votre blog l’an dernier et puis petit à petit je n’ai plus parlé mais je continue de vous lire très régulièrement, ayant moi même un chat et adorant ces petites bêtes, toutes mes pensées vous accompagnent, je sais combien celà doit être difficile, Diabolos repose en paix au paradis des chats, je vous souhaite beaucoup de courage…

  38. Un message de soutien pour dire que je comprends votre peine.
    En décembre, mon chat de 9 ans est mort subitement, un empoisonnement je suppose, puisque ma chienne en 1998 a connu la même mort. C’est atroce, et ce qui est dur est leur absence et les habitudes.
    Mon autre chienne est encore là, et je lui donne tout mon amour.

    Beaucoup de courage à vous, je partage votre peine

    1. Le temps passant, c’est de plus en plus dur de les voir partir.
      Dans la famille cela commence à faire beaucoup d’animaux qui nous ont quittés…
      C’est pourquoi je dis que pour moi « plus jamais »…

  39. Je découvre à peine ces messages après celui de votre fille ( pour Sacha) et je dois dire que cela m’a énormément touché, voir même remué car cela me rappelle la mort de mon chien.
    Mon soutien moral vous accompagne aussi. Il ne faut pas trop s’en vouloir, car comme vous dites c’était fulgurant.
    Courage.
    Et nous surveillerons Kimmy de plus près car elle n’arrête pas de manger des croquettes, qui lui donnent soif et elle boit très très souvent, même dans la douche et les toilettes parfois. Donc nous allons essayer de changer un peu son alimentation.
    Amicalement,
    Zelda

  40. Cela commence à aller mieux, mais le fait de ne plus avoir de chat, c’est également pour moi la fin d’une époque de ma vie et c’est pourquoi le départ de Diabolos m’a été si difficile.
    Sinon les croquettes ne seraient pas particulièrement à incriminer, mais il vaut mieux, si le chat boit trop tout à coup, consulter quand il en est encore temps…
    Le chat est un animal qui s’abreuve mal, et les croquettes le poussent à le faire.
    Mon véto était formellement contre le fait de mélanger aliments secs et aliments non secs, ce qui perturberait sa sensation de soif…
    Les avis divergent, on ne sait pas trop quoi faire…
    Merci

  41. Je viens de découvrir ce blog, et je tenais à réagir, car oui, nos bêtes à chagrins portent bien leur nom… Je n’ai jamais eu à enmener mon chat chez le véto pour en revenir seule… Mais mes deux compagnons de jeunesse ont fini sous les roues d’une voiture… La première avait 10 ans, la deuxième 7 ans… J’avais dis plus jamais. Vraiment plus jamais, car être triste comme ça c’est juste pas possible… Mais vivre sans chat, ça c’est juste pas possible. Je me sentais dépérir, déprimer en rentrant dans une maison toute vide… j’ai tenu plusieurs mois, m’astreignant à la raison, et puis un jour le destin à eu raison de moi, en jetant sur ma route une jeune désoeuvrée… Un vrai pot de colle; d’ailleurs nous l’avons appelée Cléopâtre 😉
    On va pas se mentir, aujourd’hui je flippe assez souvent, je lui ai appris à avoir peur des voitures, elle ne sort que quand nous sommes là… Mais chaque matin elle ronronne dans mon dos, et quand je rentre du travail elle se jette sur moi pour un calin… elle fait ses griffes sur le canapé en cuir et monte sur la cuisinière pour bouffer les restes. Je l’aime, quoi.

    1. Ne plus avoir de chat me pèse parfois, mais je tiens bon. Etant dans la merde sur le plan finances, je n’ai absolument pas les moyens d’entretenir correctement un animal.
      Donc, je me fais une raison 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *