Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Comment supporter nos collègues de bureau : la crasseuse

femme-masquee-copierElle est crade, elle est crade, elle est crade.

Ce n’est pas qu’une odeur de transpiration, ou de pieds (on peut toutes se faire avoir par un déodorant merdique) accidentelle, c’est tout le temps.

Elle combine d’ailleurs astucieusement l’odeur de pieds qui puent, de poireau version aisselles, et de poisson pourri.

  • Elle a systématiquement les ongles en deuil dès 9 H du matin.
  • Et souvent le cheveux gras.
  • Sa mère lui a dit de ne pas se laver où je pense quand elle a ses règles.
  • Moralité on hait sa mère.
  • Avantage : on connait ses cycles (est-ce vraiment un avantage ?)
  • D’ailleurs on se demande combien de fois par semaine elle se lave là, quand elle n’a pas ses règles, car elle sent “Poison” de Dior sur “poisson périmé depuis 2 mois”.
  • Comme quand elle se fait une tache d’encre sur le bras le lundi, elle restera là jusqu’à la fin de la semaine, on se demande quand elle se lave
  • Le jour du seigneur sans doute… En tous cas pas en semaine, au bout d’un mois tout le monde est formel…
  • Elle porte également les mêmes vêtements du lundi au vendredi avec les odeurs qui vont avec, et la tache de jaune d’oeuf qu’elle s’est faite le lundi midi à la cantine.
  • Elle n’hésite pas à dire, comme si c’était normal “à vue de nez il est 17 H”.
  • Sauf que quand elle déboule le lendemain avec les mêmes fringues, à 8 H 30 il est déjà 17 H
  • Elle vous déclare sans rire qu’elle ne porte que des sous vêtements noirs car ON ne voit pas quand ils sont sales…
  • Elle vous reproche de sentir le savon en plus de votre parfum. Elle est allergique à toute odeur de savonnettes, savons, gels douches, etc…
  • D’ailleurs elle est allergique aussi aux déodorants…
  • Elle se demande ce que vous foutez avec vos lessives. Son mari (devant souffrir de problèmes d’odorat), elle, et ses 3 gosses (qui ont hérité du père), ça ne lui en coûte qu’une lessive par semaine.

On s’arrange donc pour prendre nos congés totalement en décalage avec elle. Pour l’été, ça fait 6 semaines sans se la farcir… et en ce qui concerne d’éventuelles grosses chaleurs, c’est important…

C’est la collègue, charmante par ailleurs, qu’on ne peut vraiment pas sentir…

Et à qui personne n’ose rien dire…

Posté le 4 avril '11 par , dans On achève bien les chevaux....
Tags : , , ,

28 commentaires »

Comment par okatarinabella
2011-04-04 16:38:07

hou là là !!! elle fait des petits ta collègue crasseuse, parce que régulièrement à 7 heures du matin elle est à l’hôpital, lieu où l’hygiène doit régner et où elle va normalement être capable de faire une toilette à quelqu’un d’autre….mais pourquoi personne ne lui a appris à faire SA propre toilette…..

l’odeur de transpiration à 7 heures du matin….la journée va être très longue…..

Merci pour ce bon moment de réconfort en te lisant….non je ne suis pas seule à subir celà !!!
oka

Comment par Calpurnia
2011-04-04 17:25:05

Quelle horreur ! Non tu n’es pas seule (même si je ne subis plus par la force des choses).
Le problème c’est que PERSONNE n’ose rien dire.
J’ai vu un collègue avoir un haut le coeur alors qu’elle lui faisait la bise.
Elle puait, c’était insupportable…

 
 
Comment par Zette
2011-04-04 17:15:47

Et rien sur l’haleine?
Déçue :D
Non parce qu’en général, c’est l’option de 1er choix.

Comment par Calpurnia
2011-04-04 17:26:23

C’est une option qui peut être injuste (même si effectivement c’est insoutenable), car on peut avoir une hygiène dentaire parfaite, mais des problèmes d’estomac, etc…
D’ailleurs les personnes très propres et qui se rendent compte qu’elles ont mauvaise haleine en souffrent terriblement.
Le vrai crasseux ne souffre de rien…

 
 
Comment par CINZIA
2011-04-04 17:47:22

Ha mais alors là je comprends que trop ta situation j’ai le même soucis au boulot sauf que moi c’est un mec du sud , depuis qu’il a une copine il sent vraiment pas bon ! Au point que dans le bureau quelque soit le temps à l’extérieur la fenêtre est toujours ouverte. Et depuis peu on a deviner pourquoi . C’est les hormones !! :p et vraiment ça nous rend malade :( .

Comment par Calpurnia
2011-04-05 15:33:22

C’est curieux ce “depuis qu’il a une copine”…
Tous les hommes ont des hormones et ne puent pas pour autant…
Devoir laisser la fenêtre ouverte même l’hiver, c’est effectivement une option pas clean…

 
 
Comment par Vladyk
2011-04-04 22:31:51

Beurk ! J’ai eu un ami qui était comme cela au secondaire, on lui a vite fait comprendre le nécessaire de se mettre du déo et de changer de marque de produits… Mais là ce que tu parles j’ai pas revécu ça depuis des années !

Un ancien collègue de travail quand je travaillais dans le recyclage qui avait du recycler ses propres produits aussi j’imagine… Même en lui disant il n’a jamais rien changé ! :o s J’ai jamais compris comment on pouvait supporter cela ! ? J’imagine qu’il ne se sentait pas lui-même…

Pour ma part, dès la journée de travail fini j’ai besoin de prendre une douche et l’été cela peut être deux par jour dans les grandes chaleurs…

C’est fou comme ce genre de bestiole (les crados) peuvent vite se reproduire, non ?

Comment par Calpurnia
2011-04-05 15:35:15

Certains disent qu’on ne sent pas sa propre odeur : j’ai toujours récusé, moi personnellement si j’ai un accident de déo ou quoi, je le sens tout de suite…
Les indécrottables (c’est le cas de le dire), n’entendent jamais rien quand on ose aborder le sujet, ou alors ils ont des arguments imparables style “allergies”…

 
 
Comment par Charlotte
2011-04-04 22:35:26

Oh mon guieu! mais y en a pas que dans les entreprises, y en a dans les fac aussi des comme ça! (l’adolescent attardé qui s’est éloigné un peu trop vite de chez maman, à base de “je rentre tous les quinze jours faire ma lessive et j’vais peut être me laver par la même occasion mais je ne garantis rien”… A vingt ans passés, y a déjà comme un souci…).
Mais j’ai aussi eu droit à “tu sais, il est un peu fort ton parfum, ça m’incommode, ça t’ennuie si je change de place?” alors que je me cachais comme je pouvais dans mon foulard parce que la personne en question dégageait une odeur de poney mort…

Comment par Calpurnia
2011-04-05 15:37:31

Certains ont visiblement des problèmes avec leur nez…
J’en ai connu une dont l’odeur d’aisselles incommodait tout le monde, SUR UNE GRANDE SURFACE de bureaux, et qui faisait des réflexions sur le parfum des autres.
Avoir trouvé un jour un déodorant anonymement déposé sur son bureau : elle n’a pas compris l’allusion…

 
 
Comment par Erin
2011-04-05 09:11:01

J’ai eu un collègue comme ça. Il ne se changeait de vêtement que le dimanche, il devait se laver aussi ce jour-là. Inutile de dire qu’il valait mieux le croiser le lundi que le vendredi. J’ai l’ai même senti une fois alors que j’étais dans le hall du premier étage et lui dans celui du rez-de-chaussée. L’odeur suivait la cage d’escalier, une horreur ! Heureusement, il est à la retraite maintenant. J’avoue que je ne voyais pas les choses avec le même humour que vous ! Merci pour cette page de bonne humeur.
PS : Dans un autre genre, je partage actuellement mon bureau avec deux messieurs qui s’endorment régulièrement après la cantine et ronflent de concert ! La vie n’est qu’un long calvaire, vous avez bien raison !

Comment par Calpurnia
2011-04-05 15:38:38

Sur le coup, on n’a aucun humour !
La plus crade que j’ai connue, on la sentait du deuxième alors qu’elle occupait le rez de chaussée…
J’aurais préféré des ronflements :-)

Comment par Erin
2011-04-07 10:15:15

Finalement, je croyais que ce collègue était un record, je vois qu’il y a pire. Je suis d’accord, les ronflements c’est quand même mieux, surtout que là on peut faire quelque chose pour défouler ses nerfs. Et hop, un claquement de tiroir et hop une fermeture de fenêtre. Je sais, ce n’est pas très joli mais qu’est-ce que ça fait du bien !

(Comments wont nest below this level)
 
 
 
Comment par Eve petite souris
2011-04-05 09:31:47

beurk… difficile à supporter au quotidien!

Comment par Calpurnia
2011-04-05 15:39:04

A chaque fois je me suis dit que les conjoints ne devaient pas être mieux…

 
 
Comment par Caju
2011-04-05 14:11:21

C’est le genre de collègue à qui on n’ose rien dire.
Je me souviens d’un été à expliquer que “non, je préfère qu’on garde la fenêtre grande ouverte plutôt que de mettre la clim. Si, si, je suis sûre…” en choeur avec les autres collègues.
Mais c’est difficile d’en parler à la personne concernée, car ça peut être interprété comme une discrimination personnelle.

Comment par Calpurnia
2011-04-05 15:41:54

Oui je sais que c’est très difficile à aborder…
Mais quand c’est insoutenable il y a forcément quelqu’un qui craque un jour…
Sauf qu’en face ON ne reconnaîtra jamais qu’on ne se lave pas tous les jours…

 
 
Comment par Filo
2011-04-06 08:27:36

Beurk beurk…..
Pour avoir déjà croisé dans les supermarchés des odeurs renversantes, je me dis que l’hygiène a encore des progrès à faire! J’ai aussi dans mon entourage proche, une personne qui se lave oui,(quand???) mais ne change pas de vêtements et n’emploie jamais de déo, ça lui donne des allergies et de toute façon ça ne sert à rien. Ahbon.
Sur ce, bonnes gens , je vais moi aussi passer la journée dans ma crasse, vu que l’eau a été coupée dans le quartier ce matin, et que je n’ai pas pu prendre ma douche .
La vie n’est qu’un long calvaire!

Comment par Calpurnia
2011-04-06 12:03:39

S’il n’y avait que dans les supermarchés… Globalement le français est réputé comme étant sale, la moyenne des produits d’hygiène consommés n’est pas à son honneur, surtout quand on sait qu’il y a des gens qui sont des malades de la propreté…

 
 
Comment par Eléonore
2011-04-06 09:16:47

J’ai connu des profs comme ça. Tu ne posais jamais de question pour ne pas défaillir à cause de leur haleine…

Comment par Calpurnia
2011-04-06 12:04:41

J’ai eu une prof d’économie qui incommodait toute la classe avec son odeur de transpiration…
Là aussi on éprouvait toujours le besoin d’ouvrir les fenêtres…

 
 
Comment par secotine
2011-04-06 11:59:56

Bonjour,

ce post remue de mauvais souvenirs…. Etudiante, je n’étais pas hyper clean. Quand j’ai commencé à bosser, je marchais 20′ pour y aller (et en côte). De nature hypertranspirante, ben j’étais elle, ta collègue , quoi.
Le jour où le plus gentil du service a été désigné pour m’en parler, j’ai évidemment eu la honte ma vie. Mais ça a été salutaire.
Depuis, je ne supporte pas l’odeur de la transpiration, use et abuse déo et crèmes pied, douches…
Et mon copain de l’époque, ….n’avait plus d’odorat suite à accident.

Comment par Calpurnia
2011-04-06 12:06:26

Je t’admire d’avoir su venir raconter cette mésaventure ici. Tu as eu l’intelligence de tenir compte de ce que l’on t’avait dit, ce n’est pas le cas de tout le monde !

 
 
Comment par La Ptite Lilie
2011-04-06 12:47:27

Alala, le/la collègue qui pue, je crois qu’on l’a tous croisé un jour …

J’en ai eu 2 dans 2 lieux différents.

Le premier, quand je runnais un bistro en Angleterre, un jeune un peu désoeuvré qui a débarqué pour bosser. Volontaire, dynamique, toujours prêt à rendre service, bref, le serveur idéal si .. Si il ne puait pas la mort, ses chemises blanches n’avait de blanc que le nom, ses cheveux n’étaient pas aussi gras, bref, rien de bien appétissant pour la clientèle. J’ai été obligée de lui dire et aussi de m’occuper de sa formation “sanitaire” … Crois moi sa chambre était aussi puante que lui…
1 semaine de boulot de décrassage complet, il suffissait de lui faire rendre compte de cela. Il a été parfait après et avaiat même trouvé à l’époque, un super poste de serveur dans un bel Hotel a Londres.

Le second … 30 ans, ingenieur informatique, et une odeur a décollé la tapisserie, le béton armé et décroché les lustres!! Il pue tellement que j’en ai vomi une fois (si si, 8:30 l’odeur d’oignons transpiré aromatisé pieds qui puent à travers les chaussures de cuir, ca pardonne pas!)
Personne ne lui disait rien… J’ai été obligé pour la survie de mon odorat et de mes petits déjeuners !
Lui par contre, ca a marché 1 semaine … Moi qui suis du Sud, qui aime la pissaladière, je ne peux qu’en jen commande ne pas penser à lui et laisser ma part tant aimée de côté, tellement ça me dégoute !

La bise

ps : c’est un peu long pour un premier com, dslée ^^

Comment par Calpurnia
2011-04-06 16:17:36

Je crois qu’il y a des crasseux partout (original…)
Je t’admire d’avoir eu le courage d’aborder le sujet, moi, je n’ai jamais pu…
Quant à trouver un volontaire pour représenter les autres, c’était mission impossible…

 
 
Comment par Miumiu
2011-04-07 13:36:56

Ho mon dieu comme je comprends, j’ai exactement ça au boulot. Le problème, c’est que je suis “la ptite en alternance” et qu’il s’agit de… ma chef. Atroce. Au point qu’on doit arrêter de respirer pour rentrer dans son bureau. Mais le pire, c’est que ça doit être normal pour elle, car elle n’hésite pas à foutre ses chaussettes sur le rebord de la fenêtre, enlever ses chaussures et rester pieds nus en déclarant qu’on est mieux à l’aise, laisser son tube de déo sur son bureau en s’en refoutant des couches en déclarant “haaa ça fait du bien” (encore ce serait un mini déo qui traine sur le bureau je dis pas.. mais là c’est genre le grand tube maxi format qui sent le muguet des chiottes).
Le pire c’est quand elle se met à se gratter les nichons ou mettre la main au panier juste devant moi genre “vas y c’est spectacle gratuit !”
ça y est j’ai envie de vomir… vivement que mes 2 ans d’alternance se finissent !!!!
>_<

Comment par Calpurnia
2011-04-07 15:19:39

Quand c’est le chef c’est pire que tout…
Bon courage ma pauvre, ce ne doit pas être rose tous les jours avec une chef pareille, qui doit se sentir l’âme sereine vu qu’elle met du déo… :-)

 
 
Comment par Valérie
2011-04-07 23:33:06

C’est hallucinant, dans mon bureau, j’ai la version masculine de ce qui est décrit ci-dessus.
Et ce qui dépasse de loin l’entendement, c’est qu’il a laissé une trace “plus que douteuse” sur sa chaise beige.
Je ne m’en remets toujours pas tellement, j’ai été choqué!
Pour l’anecdote, on partage une voiture de société avec lui.
Je n’ose plus la prendre pour aller en rendez-vous…

Je n’attends qu’une chose que mon chef rentre de congé pour qu’il lui parle entre 4 yeux.

Ca ne peut plus durer :-(

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI