Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Comptez sur la TV pour vous instruire…

TOUJOURS PAS D’IMAGE, JE SQUATTE TOUJOURS !

Je regarde très peu d’émissions, voire même aucune, mais de temps à autres, le samedi, attendant le journal de 13 H pour juste prendre connaissance des gros titres, j’entends d’une oreille distraite, l’émission qui précède.

Normalement instructive.

Samedi 14 mai, j’ai sursauté, devant l’énormité de la réponse donnée à la question “qu’est-ce qu’une lapalissade”. Le candidat a bien répondu “une évidence évidente”, et le commentateur, lisant ses notes de préciser :

  • Oui, le terme Lapalissade vient de Monsieur de La Palice (orthographe d’origine) célèbre pour ses vers énonçant des vérités évidentes et donc, ridicules.

Sauf que…

J’ai appris, au lycée, à l’époque où les profs espéraient nous voir repartir en juin, moins ignares qu’en septembre (et parfois le temps passant, espérant au passage ne jamais nous revoir…), l’origine des lapalissades… J’ai été obligée d’aller tout vérifier sur Wikipédia, mais bon, je savais que le commentateur de l’émission culturelle avait dit une connerie (écrite par un autre…).

Lapalissade vient du nom de Jacques II de Chabannes, seigneur de la Palice, maréchal de François 1er, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’a été l’auteur d’aucune lapalissade. Ses soldats, pour illustrer son courage lors du siège de Pavie en 1525, où il trouva la mort, écrivirent une chanson à sa mémoire, dans laquelle se trouve la strophe suivante :

Hélas la Palice est mort,
Est mort devant Pavie,
Hélas, s’il n’était pas mort,
Il ferait encore envie… (par son courage et sa bravoure)

C’est peu à peu, que la chanson a été déformée en :

Monsieur de la Palice est mort
Est mort de maladie
Un quart d’heure avant sa mort
Il était encore en vie…

Etc…

Je trouve tout à fait inadmissible d’entendre des “vérités” totalement fausses, dans des émissions théoriquement culturelles.

C’est mon problème…

Il y a aussi les aneries que l’on dit aux informations, les non-sens et les mots maltapropos… Désormais je regarde avec un carnet à portée de main,  pour noter les perles, en attendant celles du bac 2011…

CAR : la vie n’est qu’un long calvaire…

Posté le 17 juin '11 par , dans Histoire de sorcière.
Tags :

Commentaires »

Comment par Louisianne
2011-06-17 10:17:22

Merci de me rafraîchir la mémoire, je me souvenais vaguement qu’effectivement, Monsieur de la Palice n’avait jamais fait de “lapalissade” mais je ne savais pas pourquoi !
Tu as raison on a souvent envie d’appeler le présentateur d’une émission ou d’écrire à un journal quand on entend ou lit des énormités !

Comment par Calpurnia
2011-06-17 16:26:44

Je suis allée voir sur leur site : on ne peut même pas leur écrire.
Quel scandale !

 
 
Comment par lilly
2011-06-17 15:42:49

Tout a fait d’accord pour les infos… c’est dernier temps avec l’histoire de la contamination des concombres (qui n’etaient meme pas en cause les pauvres…), j’ai entendu les pires aneries scientifiques de l’histoire… j’ai failli envoye un CV pour postuler comme correcteur de news scientifiques… alors je suis OK pour la vulgarisation mais pas pour le grand n’importe quoi!

Comment par Calpurnia
2011-06-17 16:27:59

Correctrice : mon rêve… :-)
Seule delphine fait appel à moi…
La moindre des choses quand on présente un journal tv, c’est de parler correctement !

 
 
Comment par Christelle J.
2011-06-17 17:36:57

la télé c’est souvent un tel ramassis de conneries !! c’est navrant.

Comment par Calpurnia
2011-06-18 15:10:39

Là c’est théoriquement “instructif”
Après il y a la TV réalité : confessions intimes c’est le pompon

 
 
Comment par Charlotte
2011-06-17 17:55:40

Ce qui me fait bondir, moi, c’est les émissions où un pseudo spécialiste genre vieille baderne s’amène et balance d’un ton pédant “Louis XIV était tout petit, d’ailleurs il mettait des talons, il était très complexé, les Anglais se moquaient de lui et ça l’énervait au plus haut point” (style je le sais je l’ai bien connu, Mme de Montespan c’est ma belle soeur, j’ai encore pris le thé avec elle dimanche) alors qu’il mesurait 1m79, sacrebleu! Il était pas complexé du tout, il avait pleinement conscience de son charme, c’est pour ça qu’il a autant soulevé de gonzesses, en dépit d’un nez bourbon de fort belle facture. Et il pouvait pas blairer les Anglais parce qu’ils voulaient encore nous chouraver la couronne, ces pleutres.
Aaaah, ça va mieux en le disant. Mais plus ça va, plus je songe à refourguer ma télé à une oeuvre caritative.

Comment par Calpurnia
2011-06-18 15:11:42

Régulièrement on raconte tout et n’importe quoi, on “découvre”, et comme tu le dis si bien évidement celui qui raconte en sait plus que tout le monde !

 
 
Comment par Le Nain
2011-06-19 02:48:11

Il est très amusant ce poème fait sur La Palisse qui compte plus de 70 strophes.

Le nombre d’âneries que l’on peut lire ou entendre sur l’Histoire est consternant.

Comment par Calpurnia
2011-06-20 19:08:35

Ce pauvre homme ne pouvait imaginer comment son nom passerait à la postérité !
Pour l’histoire dans beaucoup de cas, il vaut mieux lire plusieurs ouvrages, c’est plus prudent !

 
 
Comment par Princesse Strudel
2011-06-19 17:32:45

Comme je te comprends… J’ai une fichue réputation d’enquiquineuse dans la famille à force de pester, grogner, grommeler et reprendre le commentateur / présentateur télé lors d’émissions culturelles, politiques ou autres. Si ça peut les dissuader de regarder la télé en ma compagnie, ceci dit, je continue…

Comment par Calpurnia
2011-06-20 19:09:30

C’est aussi pour moi un cas où je parle toute seule.
Enfin, je parle à l’écran…
Généralement pour lui dire du mal d’ailleurs :-)

 
 
Comment par Saskia
2011-06-20 11:12:23

Je suis tellement d’accord avec tout ce que tu écris dans ce billet !

Mais je voudrais rajouter que, hélas, trois fois hélas, la presse écrite ne fait guère mieux…
Depuis quelques années, les journaux et magazines les plus sérieux multiplient les fautes d’orthographes épouvantables, qui vont des fautes de grammaire grossières (accords, essentiellement) aux homonymes ridicules (Chère/chair , rennes/rènes/reines ), en passant par des erreurs de syntaxe épouvantables .
Je découpe et je collectionne …

Par ailleurs, et là encore je parle de la presse écrite (et sérieuse, pas “OK Podium”), dès que l’on connait bien un domaine, peu importe lequel, le free-lance, la banque, l’archéologie, l’Alsace … on se rend compte qu’il y a dans CHAQUE article des approximations et des erreurs, parfois énormes.
Du coup, on est forcé de remettre en cause tout ce qu’on lit! Il faut vraiment rester très prudent, et, “faut pas croire tout ce que disent les journaux”, ah non, vraiment pas !

 
Comment par Calpurnia
2011-06-20 19:11:45

Quand on est confronté un jour à un article concernant des personnes que l’on connait, et un fait divers dont on connait les tenants et les aboutissants, on commence effectivement à ne plus croire ce que disent les journaux.
J’en prends 1/3 (et encore, pas quand on nous parle des statistiques du chômage qui curieusement baisserait régulièrement)…

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI