Sommes nous naïfs parfois… (1)

femme-consternee-copierPuisque vous savez presque tout de moi, vous qui avez la chance incroyable de connaître mon blog, vous savez que j’ai eu des mésaventures avec mon ordi.

En plusieurs épisodes… Sinon ce n’est pas drôle, vous pensez bien… (Je ne peux pas TOUT vous raconter parce que l’ordi ne doit pas savoir que l’homme de l’art/sauveteur est reparti dans le sud alors CHUT pour l’instant…)

Donc j’ai squatté chez ma soeur qui se promène désormais avec une auréole derrière la tête.

Le jeudi de l’ascension, nous déjeunions Delphine, ma soeur et moi, chez mes parents, et ma soeur me précisa que le lendemain, je pourrais squatter à partir de 16 H 15, mon neveu (13 ans) sortant du collège à 16 H. Et moi stupide :

  • Il saura allumer ton ordinateur ? (pour moi à ce moment là, les portables étaient hermétiques, mais maintenant ça va mieux sauf que je n’aime pas leurs claviers qui m’empêchent de frapper à mon rythme très rapide…)
  • Delphine : maman, ils savent tous allumer un ordinateur dès 3 ans, et même avant, et se servir en plus de toutes les télécommandes tout en programmant un antique magnétoscope avec les doigts de pieds …
  • Suis-je bête…

Un peu comme Mrs Bibelot, un peu naïve parfois. J’arrive chez elle un bel après midi, et je la trouve toute excitée. Elle a retrouvé dans un placard, dans le troisième grenier au fond du couloir à gauche, sa collection de boîtes de chocolats (j’ai déjà précisé que ma mère garde TOUT).

  • Tiens, qu’est-ce que tu fais ?
  • Ah ma chérie, je suis en train de préparer 2 boîtes à couture pour tes filles. Tu comprends, j’ai trop de mercerie (ayant récupéré en plus de la sienne, celle de sa belle mère, celle de sa mère, celle de sa grand mère, celle de sa grand-tante : moralité il y a 1700 bobines de fils de couleurs, environ, et les aiguilles je ne vous raconte pas, ni les élastiques, ni les boutons…)
  • Maman, tu sais, si les filles se précipitent la bave aux lèvres sur une boîte à couture, c’est qu’elles auront été atteintes par un nuage toxique ou auront mangé des champignons hallucinogènes…
  • Je n’avais pas pensé à ça (déçue la grand-mère, qui n’avait pas remarqué que ses petites filles ne savent même pas enfiler une aiguille, sans avoir l’excuse de la presbytie)

Pour la consoler, j’ai accepté d’en prendre une.

Qui s’est rajoutée à la mienne, dont les filles hériteront un jour, on a les parents que l’on mérite…

Car la vie n’est qu’un long calvaire…

18 réponses sur “Sommes nous naïfs parfois… (1)”

    1. En couture je me débrouille bien, je tricote très bien (mais je ne termine jamais un tricot…) et je déplore qu’en « technologie » on leur apprenne à faire une alarme à tiroir et non pas un peu de couture, bricolage et autres.
      Moralité mes filles ne savent pas coudre…

    1. Pour la cuisine ça peut aller, mais elles ne pourront pas éternellement apporter à « petite mamie » les coutures à faire, moi me refusant à faire de l’assistanat vu leur âge 🙂

  1. J’adore l’idée que mon arrière grand -mère (ou plus loin )se serait servie des mêmes objets que moi maintenant.(plutôt l’inverse ) enfin, je suppose que tu m’as compris !

  2. J’adore les bobines, les tissus, la laine… Et, incapable de faire quoi que ce soit, je geins de frustration devant ma machine à coudre (j’ai fait sauter les plombs et griller l’ampoule à la première utilisation, depuis elle es en grève), avec plein de petites choses mignonnes en tête que je n’arriverai pas à réaliser.

    1. Moi je me débrouille plutôt bien, mais je n’ai pas de machine à coudre…
      Comme maman refuse de me confier la sienne, ça lui retombe dessus, mais c’est de sa faute !
      (Je ne vois pas pourquoi je n’ai pas le droit d’y toucher !)

  3. mdr… si tu fais avec les machines à coudre comme avec ton ordi, je comprends ta maman !
    Moi aussi j’ai ma boîte à couture, celle de ma soeur et celle de ma mère (avec juste le nécessaire)… j’ai réchappé à celles des grands-mères, elles sont allées chez mes tantes. L’une d’elles, effectivement, doit avoir aussi celle de l’arrière-grand-mère qui était une couturière professionnelle.
    J’adore trier les boutons, souvenirs de mes jeux avec ceux de ma grand-mère, mais même si je n’ai plus le temps je sais me servir de tout ce qu’il y a dans les boîtes à couture, et tricoter, broder, peindre sur tissu.
    Ma fille non plus n’a jamais voulu apprendre, elle n’a même pas eu la patience de terminer une tapisserie… ne parlons pas de mon fils ! et c’est mal barré pour ma petite-fille…
    Dommage, plus personne à qui transmettre ce que ma grand-mère m’a appris, qu’elle avait elle-même appris de mon arrière-grand-mère précitée (Maman était plutôt comme ma fille, à part coudre des boutons… par contre une tricoteuse hors pair, on garde précieusement ses oeuvres).

    1. Rectification : je ne fais rien à mon ordi, c’est lui qui se vexe tout à coup…
      Et sinon j’ai ma boîte à couture avec un peu de tout rescapé ça et là, mais je m’en sers peu.
      Sinon, je sais faire (sauf terminer un tricot ou une tapisserie également…)

  4. oh mais moi j’en veux bien une de super boite de couture de madame bibelot!elle ne veut pas organiser une vente flash en direst de gentillesorciére.fr?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *