Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Bon bah le dimanche… L'homme bricole…

L_homme_bricole_cr_tinus_55948890_copierBon, je veux bien bloguer pendant l’été, alors que TOUT LE MONDE PART PENDANT 2 MOIS ET DEMI, mais faut pas charrier, le dimanche ce sera réédition…

Nanméheu…

L’homme qui bricole se décline de plusieurs manières :

Il y a celui qui n’y connait rien, qui déteste bricoler, qui ne veut pas bricoler.
Un beau jour, poussé par la nécessité il doit changer une ampoule (pour lui c’est du bricolage). Il ne débranche pas la lampe ou ne coupe pas le bouton qui fait arriver le courant là où il met les doigts (dans la salle de bain, les pieds dans l’eau c’est mieux).
C’est Charles Hubert s’électrocutant dans la salle de bain et se refaisant la coiffure (il était divin je regrette de ne pas avoir immortalisé cet instant magique). En attendant les pompiers, lui mettre un coup de spray ou de laque pour que les mèches en l’air perdurent. Ne pas hésiter à prendre une photo du punk pour immortaliser le jour glorieux où il a bricolé
S’il plante un clou il s’immole 3 doigts ou le genou (?), s’il fait de la peinture il en mettra partout sauf où il faut, on n’ose l’imaginer une scie à la main. D’ailleurs il ne sait même pas que ça existe (les scies).
Dès qu’il parle “bricolage”, on appelle directement le SAMU, c’est toujours du temps de gagné… (quitte à être fichée définitivement au 15, au 18 et à “allo maman bobo !).
D’ailleurs dès que leur gendre ou ce qui en tient lieu, prononce le mot “bricolage”, vos parents mettent en place une cellule de secours et la trousse qui va avec…

Il y a celui qui n’y connait rien, mais qui adore bricoler et bricole tout le temps.
Acheter des étagères à Ikéa ? Vous êtes folle ? Il va vous les faire vos étagères. Vous craignez le pire, vous avez raison, mais pas le courage de le lui dire…
Il part acheter son bois lui-même, des clous, un marteau et vous allez voir ce que vous allez voir. Effectivement.
D’abord on entend. La porte qui claque parce qu’il repart acheter une scie et qui re-claque quand il rentre avec une abominafreuse chose électrique que le vendeur a réussi à lui refourguer. Il va se mutiler avec ça, et si la peine de mort existait encore vous pourriez toujours aller en menacer le vendeur. Mais votre sort “pire que la mort” l’indiffère totalement et même, le fait sourire (le vendeur)…
Il s’installe (mal) (pas le vendeur, l’homme, suivez un peu !) dans la cuisine et on écoute avec horreur la scie vrombir, en rassemblant le matériel de première urgence (merde pas de garrot). Après il cloue : la table de la cuisine ne s’en remettra jamais. “Les voilà tes étagères mon amour”. Oui elles penchent un peu mais la tour de Pise penche aussi, et ça fait tout son charme
Pour que les étagères ne penchent plus, il met des cales sur la droite. C’est divin. Là on visualise bien qu’une planche est de travers et les clous très apparents. On doute de la solidité de la chose sur laquelle on voulait mettre l’intégrale de l’encyclopédie… La semaine prochaine il va les peindre de la couleur que l’on veut, il n’aime pas le bois brut (adieu moquette). Enfin il le fera quand il n’aura plus de pansements sur les doigts…

Il y a celui qui s’y connait, qui adore bricoler et qui fait tout tout seul
Il rentre un jour tout content parce qu’il a acheté un terrain à pas cher pour construire sa maison tout seul. Super. Pendant des mois, voire des années, il va passer la totalité de son temps sur le terrain, à construire la maison. Il fait cela très bien avec des potes à lui à qui vous faites une choucroute monstrueuse le samedi soir pour qu’ils se remettent d’une dure journée. Vous aurez votre maison dans 15 ans parce que la matière première s’achète au coup par coup et qu’à n’y travailler que le week end, ça prend du temps.
Sinon c’est l’homme qui mobilise la moitié du garage (la vôtre) pour installer tout son matériel, et il y a de quoi faire : établi, étagères multiples sur lesquelles il a tout le matériel du parfait bricoleur… Vous avez interdiction de vous approcher d’une boîte à clous et votre voiture dort dehors.
L’avantage c’est que vous n’avez jamais à appeler le plombier, l’électricien, un peintre ou autre spécialiste. L’inconvénient c’est que quand il ne bricole pas il s’ennuie. Il y a donc toujours une pièce en travaux, à refaire absolument.  Ou alors il n’est pas là, il est parti le samedi à l’aube, à l’heure ou blanchit la campagne, pour aller aider un pote qui n’y connait rien (et dont la femme étrangement vous hait…) à monter sa maison… (pendant 15 ans vous pourrez le tromper tranquille, il n’y verra rien…)
Partir en vacances ? vous êtes folle ! Il a acheté un vieux meuble dont on se demande ce que c’était à l’origine, qu’il va rescaper pendant ses congés. Le résultat est divin. Moins toutefois que la croisière sur le Nil dont vous rêverez toute votre vie…

Je sais, les femmes ne sont jamais contentes. La vie n’est qu’un long calvaire !

(réédition du 27 mars 2007, vu le trafic pendant les vacances, je suis encore bien bonne de travailler la semaine, d’autant que j’ai 1 livre à fournir, en espérant qu’il conviendra…)

Posté le 16 juillet '11 par , dans Crise de nerf, Dans la série Diabolique, Nos grands moments de solitude.
Tags : , , , ,

17 commentaires »

Comment par Hélène
2011-07-17 05:40:45

Merci de me divertir aussi pendant la semaine ;-) Ton livre sera un best -seller et tu n’auras plus de temps à nous consacrer :-(

Comment par Calpurnia
2011-07-17 23:26:04

T’inquiètes, j’aurais toujours du temps à vous consacrer.
Vous qui quelque part m’avez consacrée…

 
 
Comment par marykos
2011-07-17 06:28:36

J’ai le modèle qui sait bicoler,mais qui,plus les années passent,renacle à le faire.Un seul moyen de le décider,commencer moi-même le travail ou demander une aide exterieure.Cela le vexe ,il s’y met en râlant mais il s’y met quand même.Ca m’énerve !!!
Vive les réeditions.

Comment par Calpurnia
2011-07-17 23:27:23

Albert était un peu un mélange de tout. Il savait faire, ne voulait pas faire, et quand je m’y mettais, de préférence enceinte, il s’y collait contraint et forcé :-)
Après coup on les hait…

 
 
Comment par Muriel
2011-07-17 09:04:18

Ah, le mien a longtemps fait partie de la 1e catégorie… Ce fut longtemps très stressant de le voir se saisir d’un marteau ou même d’un simple tournevis ! Ce qui n’était pas bien grave néanmoins, car cela n’arrivait pas souvent, moi-même appartenant plutôt à la 3e catégorie (enfin, je me débrouille, sans être une pro…) : du coup,c’était moi qui me chargeait de tout. Mais des fois son orgueil de mââââle se sentant blessé par son incompétence bricolesque, il s’y collait et c’était vraiment rock’n roll. Cela a pas mal changé depuis, il s’est beaucoup amélioré et il me fait nettement moins peur avec des outils à la main…
Merci pour les rééditions qui font du bien !!!

Comment par Calpurnia
2011-07-17 23:28:20

Merci pour les rééditions…
Ah, la première catégorie…
Charles Hubert m’en a laissé un souvenir ému :-)

 
 
Comment par Christelle J.
2011-07-17 13:39:41

fabuleux !

Comment par Calpurnia
2011-07-17 23:28:50

Et tellement vrai !
C’est cela le pire !!!

 
 
Comment par Princesse Strudel
2011-07-18 08:51:23

Je fais partie de celles (ceux) qui ne partentn pas deux mois et demi, ni même un petit demi-mois, nib de nib question congé. Je suis donc RA-VIE que tu aies la gentillesse de continue rà nous régaler d’anecdotes. :+)

Baby-sitter pour dépanner un copain, je passe la semaine chez lui; problèmes de plomberie le WE dernier, ce WE encore, un copain bricoleur est venu… Non seulement le problème n’a pas pu être réparé, mais en plus le bricoleur a mal refermé les siphons. Non seulement ça refoule dans la cuisine, non seulement ça fuit par terre (avec deux p’tits machins qui adooooooorent venir s’enquérir de l’état des dégâts et demander si on appellera les pompiers quand l’inondation sera TRES TRES grosse), mais nous voici contraints, les nains et moi, se nous laver les dents à genoux devant la baignoire (pour cause de lavabos indisponibles).

Comment par Calpurnia
2011-07-18 15:56:06

Il y a des bricoleurs très dangereux…
Là où ils passent, tout trépasse :-)

 
 
Comment par Armande
2011-07-18 09:05:27

Le mien, gaucher contrarié et donc gaucher des deux mains, adorait bricoler… ce qui n’était vraiment pas une partie de plaisir, d’autant qu’il avait besoin de mon aide et que dès que quelque chose foirait, la faute à qui ? la mienne, évidemment, qui ne faisais jamais ce qu’il fallait faire au bon moment…
Et si je n’étais pas là et que ça foirait quand même, la faute à qui ? la mienne, évidemment… qui n’étais pas là pour faire ce qu’il fallait faire au bon moment…
Donc, puisque c’était de toute façon ma faute et que je ne coupais pas à l’engueulade… qu’est-ce que vous auriez fait à ma place ? à me faire engueuler, autant que ce soit parce que je n’y étais pas…
Et je n’ai plus aidé au bricolage et l’ai laissé râler tout seul… ça valait bien une petite engueulade après ! :-D

Comment par Calpurnia
2011-07-18 15:56:57

Autant les laisser faire, sans avoir à supporter le “pas ce tournevis là, l’autre).
On s’engueule après, mais une seule fois…

 
 
Comment par Filo
2011-07-18 12:05:26

Hum, tu ne serais pas venue voir chez moi en cachette? Parce que là le bricoleur qui fait tout , j’ai exactement le modèle; ne doute rien n’a peur de rien, et plus c’est compliqué et irrécupérable, plus il aime….
Et la seule chose qu’il déteste, c’est bien partir en vacances “avec tout le travail qu’il ya dans cette maison” aha.
Donc merci pour la rediffusion!

Comment par Calpurnia
2011-07-18 15:58:00

Insupportable cette espèce là !
Albert était bon bricoleur, mais fort heureusement, pas à ce point là…
Charles Hubert lui, ne savait même pas planter un clou (à mon avis, c’était trop compliqué pour lui…)

 
 
Comment par Charlotte
2011-07-22 11:28:42

Merci pour la réédition! Mais du coup, je sais plus si j’avais pas déjà raconté ma vie avec mon modèle de la 3° catégorie: il aime ça, il sait faire, et en plus comme son idole de toujours c’est MacGyver, il a monté mes étagères avec un couteau suisse. Et ça tient.

Comment par Calpurnia
2011-07-22 17:04:08

Tant mieux pour toi…
Quoique le modèle qui ne fait que ça et ne sait pas se distraire autrement, cela doit être fatigant…

Comment par Charlotte
2011-07-22 17:10:43

C’est clair… Je vais lui planquer son couteau suisse, tiens.

(Comments wont nest below this level)
 
 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI