Le retour 2011…

6222-000049De passage chez moi un peu en vitesse, je vous présente toutes mes confuses pour mon retard (genre le grand écrivain qui SE DOIT à ses lecteurs :-))

Donc, je suis bien rentrée, entière, mais mes vacances ne se sont pas exactement passées comme je l’aurais souhaité et mes parents avec moi.

Vous aurez donc l’honneur et l’avantage d’ici peu, de découvrir nos pérégrinations multiples via plusieurs articles (et il en faut) ainsi que l’ouverture d’une nouvelle rubrique :

  • Ah je l’aurai méritée ma place au Sénat *

Sinon pour les épisodes, ne vous inquiétez pas, j’ai de quoi faire et grosso modo, cela devra à peu près se présenter comme ça :

  • Le genou de Jean Poirotte (épisodes illimités pour l’instant, et avec son autorisation)
  • La pharmacie de garde
  • La dent de Mrs Bibelot
  • La sciatique de Mrs Bibelot
  • La circulation dans Montpellier
  • Les avantages des assistances que l’on paye et qui ne peuvent rien faire pour vous.
  • Comment prendre un patient pour un con
  • Le RETOUR ! (au moins l’ordinateur fonctionne au quart de poil, mieux que quand il était neuf, merci à nouveau à l’homme de l’art)

Je pense que vous saisissez l’ambiance, en gros…

La vie n’est qu’un long calvaire (et je l’aurai méritée ma place au Sénat*)

* Relire « le fils d’Astérix » avec le centurion transformé en nourrice, je ne me répèterai pas…

Des bizz tout de même…

0 réponse sur “Le retour 2011…”

  1. Je suis bien contente de te lire et vivement les élucubrations d’une française en France !
    Bien que pour toi , ça n’a pas rigolé …

  2. hem… et ça fait quelle impression d’etre pris(e) pour un hochet ? (réf Asterix, pour montrer que y en a qui suivent quand meme, hein)

    pensées compatissantes en attendant les épisodes, et bon retour sur l’ordi redevenu tout neuf !

  3. Ah tu es revenue!chic on va pouvoir lire à nouveau tes billets pleins d’humour.J’espère que les vacances n’ont pas été trop désagréables et que vous en avez un peu profité.

  4. Si j’ai bien compris, tu as passé des vacances « canada dry », ça avait le nom des vacances, le goût des vacances, mais pas le repos des vacances… (je crois que c’est que pour les vieux comme moi cette blague très approximative tant pis)

  5. Contente de te revoir, gentille sorcière, je vois que je n’étais pas la seule à trouver le temps long…
    Dommage pour tes vacances loupées… si ça peut te consoler il n’y a pas loin de 20 ans que je ne sais plus ce que veut dire le mot « vacances », depuis que j’ai créé mon entreprise individuelle !
    Mais quand on travaille à la maison ce n’est pas pareil, ça ne m’a heureusement jamais manqué.
    Bonne reprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *