Des nouvelles du front (1)

Et voici une nouvelle rubrique, inspirée par les vacances scolaires qui ont commencé vendredi.

En effet, les vacances scolaires sont la terreur du blogueur impénitent et inguérissable, comme je le suis moi-même.

Je tiens le coup depuis juin 2006, je le rappelle, d’abord et moi je. Les vacances scolaire c’est l’absence de commentaires qui fait que l’on a l’impression que TOUT LE MONDE prend juillet/août, la Toussaint, Noël, février, le printemps et j’en passe.

Ce sera un peu de tout, du n’importe quoi, mes réflexions intenses (si, si…), mes humeurs, des faits divers…

Bref.

J’attaque :

  • La blonde en photo (j’ai rusé, Pulchérie n’a pas encore vraiment attaqué donc résolu le problème (et moi non plus…)) : c’est moi quand j’étais moche.
  • Il y aurait des bactéries sur Mars. J’ai été ravie de l’apprendre. J’espère qu’ON va nous les ramener bien vivantes pour transformer enfin notre vie sur Terre en chemin parsemé de pétales de roses.
  • On apprend à ma dernière nièce, Marion, « le petit chapeau rond rouge », apprendre à un enfant de 7 ans ce qu’est un « chaperon » devant bien évidemment le traumatiser.
  • Pendant ce temps là, la petite fée en cinquième, passe directement de Philippe Auguste et Bouvines à Jeanne d’Arc. Faut pas chercher à comprendre.
  • Pendant ce temps là toujours, Tristan l’aîné de la petite fée, s’appuie en deux cours seulement de « Dantzig à Hiroshima ». Faut le faire. D’ailleurs je le refais avec lui, cela me permet de réviser beaucoup et… vite.

Petite annonce :

  • Contre belle-mère hargneuse ou qui vous le voulez, je vends 7 boîtes antibiotique redoutable terrassant tout y compris l’hôte des saletés de bestioles, en niquant : les reins, le foie, les globules rouges et l’oreille interne. Ne pas suivre avis médical disant d’arrêter illico mais persévérer. Prix prohibitif, me contacter, discrétion assurée, emballage discret, posologie indiquée.

La vie n’est qu’un long calvaire…

31 réponses sur “Des nouvelles du front (1)”

  1. Le petit chapeau rond rouge ??? Non j’en pleure de rire ! Ça va se corser avec « tire la chevillette et la bobinette cherra ! »

    Estime toi heureuse, moi vacances ou pas, les commentaires c’est morne plaine depuis un bail !

    1. Je n’ai pas la suite…
      On verra…
      Commentaires morne plaine, je connais aussi (mes confuses aux commentateurs réguliers)
      Faut pas lâcher la rampe, courage !
      PS : je file chez toi, mais comme tu le sais, je suis peu chez moi…

  2. Youpie! Je suis preneuse pour les 7 boîtes d’antibiotique qui nique tout et même le superflu. J’en aurais grandement l’utilité ces temps-ci et pas pour ma belle-mère… partie sous de meilleurs cieux il y a quelques années déjà. Dis toujours le prix… on discutera ensuite! Amitiés.

  3. Et bien moi j’avais perdu le chemin et me revoilà pendant les vacances 😉
    Le coup du petit chapeau rond rouge, je ne vais pas m’en remettre !! Prendre pour des abrutis des gamins connaissant plus de 500 Pokémons, leurs attaques, leurs spécificités et leurs évolution… C’est du grand art ! (Bande de c***, oserais-je même !).
    Contente d’avoir retrouvé ton blog en tout cas 😉

  4. Bonjour,
    Pour info le Chapeau rond rouge, album de Geoffroy de Pennard, est une parodie du Petit chaperon rouge, conte classique.
    Cet auteur est un spécialiste des détournement de contes classiques. A l’école primaire on étudie ses albums qui sont très riches en références culturelles en parallèle à l’étude des « vrais contes ». Je ne pense pas que le professeur de votre nièce ait peur de la traumatiser avec Le petit chaperon rouge qui est lu aux enfants dès la maternelle. Pour votre culture personnelle lisez donc Le loup est revenu! Le déjeuner des loups. ect…
    La littérature de jeunesse n’est pas une sous littérature.
    Alors laissez donc faire les professeurs! Un peu de confiance ne fera pas de mal à la société.
    Voilà c’est un commentaire spécial instit en vacances qui aime bien lire votre blog et celui de votre fille mais qui en a assez que tout le monde se mêle comme s’il était un grand spécialiste de la pédagogie des professeurs.

    1. Inutile de préciser le métier, on retrouve tout de suite le ton pontifiant de l’enseignant dès les premières lignes.
      Reste à informer les parents de ce dont il s’agit…
      Plus difficile ?
      Laisser faire les professeurs, c’est facile, car il leur arrive de raconter des conneries (exemple pour la nièce de CM1 : un propulseur sert à tuer des rennes avec un arc). C’est bon ? Ca te va ?
      Et pourquoi ne pas faire la morale concernant les 2 cours seulement pour TOUTE la seconde guerre mondiale ?
      Je ne suis pas une grande spécialiste, mais depuis que l’école existe, il y a toujours des enseignants à la hauteur, ou pas…

      1. Sympa…
        Mon ton n’avait rien de pontifiant et je pensais sincèrement informer et éviter une incompréhension…
        Bon bah je vais me rhabiller devant votre ton méprisant…
        Vous êtes très agressive, ce que je n’ai pas été mais bon vous avez certainement des excuses enfin j’espère pour vous parce qu’être aussi aigrie c’est bien dommage…
        Je vous enverrez bien vous faire foutre mais j’ai peur que ça ne cadre pas avec le ton avec lequel mon métier m’impose de parler.

        1. Oui, la faute est MAGNIFIQUE !
          Comme quoi on n’a de leçon à donner à personne, pas plus moi qu’une autre.
          Et juger que l’agression vient de l’autre, c’est léger…
          Mais, je l’espère, sans rancune !
          J’espère que la ponctuation aura bien montré mon état d’esprit…
          Et toujours pas de réponse pour la deuxième guerre mondiale…
          🙂

        2. Je ne savais pas que j’étais obligée de donner mon avis sur tout votre post… ça risque d’être long… J’ai fait ce commentaire surtout en réponse à votre lectrice qui traitait les instits de bande de c****. Elle a même reconnu avoir commenté un peu trop vite…
          Quant à la seconde guerre mondiale, je suis d’accord avec vous… N’étant professeur d’histoire ni au collège ni au lycée je ne maîtrise pas les contraintes horaires de cette matière qui d’après ce que j’ai entendu dire sont devenues dramatiques puisque les séries S passent désormais leur bac HG en 1ère…? Il ne reste plus qu’à déposer L’Histoire de France pour les nuls » sous le sapin!

        3. Oh non pas les instits ! J’ai eu un parcours scolaire spécial, très douée pour les études mais pas pour être enfermée à m’ennuyer et à attendre les autres… J’ai donc eu des enseignants bofs bofs mais surtout des gens passionnés et attentifs sur mon chemin.
          Je pensais plutôt à des gros abrutis plus haut qui pondent des programmes scolaires, des méthodes farfelues vouées à l’échec etc… mais tout ça sur mes connaissances bien réduites de ce système.

          Nan nan, moi j’aime et je respecte les maîtres et maîtresses même si pour rien au monde je ne voudrais retourner à l’école 😉

        4. Cela se mélange les coms, un peu de discipline les filles 🙂
          Je n’ai absolument rien contre le corps enseignant, mais je m’insurge parfois contre les programmes qui consternent les profs aussi… (la prof d’histoire de 5ème de la petite fée, a présenté ses plus plates excuses concernant l’incohérence du programme, alors qu’elle n’y est pour rien)
          Effectivement c’est le plus en haut qui est généralement visé.
          Peut-on m’expliquer par exemple, pourquoi l’impératif s’appelle désormais l’injonctif ?
          C’est un grand progrès ?
          Nous ne sommes pas ici pour nous disputer, simplement, on pourrait parfois penser qu’ON a décidé que « le petit chaperon rouge » c’était trop compliqué (au hasard :-))

  5. Je vais me permettre de répondre à ça car j’ai ouvert ma grande bouche sous le coup de la colère, sans réfléchir :
    PARDON MAÎTRESSE !!! je vais de ce pas regarder ces histoires de loups, ici on est fans !
    Et sachez que vous passerez votre vie à nous apprendre des choses, oui, même quand on sera grands.

    1. Ne vaudrait-il pas apprendre les vrais histoires, avant les déformations ?
      Là en fait, la maitresse était sincère, le chaperon, elle ne connait pas…
      Mais je ne fais pas de généralités.

      1. Oulala, ça chauffe !! est-ce que les parents s’intéressent vraiment à ce que font leur enfant en classe ? Ou se contentent-ils surtout de critiquer les instit ?? Souvent aux réunions parents-prof, il y a beaucoup d’absents !!… à méditer !
        C’est drôle, ma fille est en CP, et elle étudie aussi le petit chaperon rouge et a aussi lu le chapeau rond rouge (avec moi, et en classe!)….

  6. Il est vrai, qu’ici, les vacances de Noël, c’est du 26 décembre au 9 janvier (je viens de me renseigner)
    Pas étonnant que je n’aie rien remarqué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *