Vous n'auriez pas un peu la poisse ?

Femme lasseCette petite liste n’est en aucun cas autobiographique…

  • Toute votre famille éblouit avec des yeux bleu lagon des mers du sud alors que les vôtres sont caca d’oie.
  • Vous êtes née avec le cordon vous étranglant. Du moment que vous pouvez respirer maintenant…
  • Vous faites sys-té-ma-ti-quement les effets secondaires mentionnés comme « dans de très rares exceptions… » aux moindres médicaments.
  • Vous pouvez faire le premier effet secondaire non enregistré sur la notice et voir votre médecin téléphoner à « l’alerte pharmaceutique »
  • L’huitre pas vraiment claire est toujours pour vous.
  • Par contre vous n’avez jamais la fève dans la galette des rois.
  • C’est toujours vous que le flic siffle et pas l’andouille qui vient de comptabiliser plein d’infractions en toute impunité.
  • Il y a toujours un grossier personnage pour vous prendre votre place de parking alors que vous avez déjà enclenché la marche arrière.
  • Vos parents vous ont loupé les oreilles, les dents, le menton, et les fesses, ne rien rayer.
  • Regarder un croissant au beurre vous fait prendre 500 g.
  • Vous aurez toujours un voisin sourd donc très bruyant
  • Votre voiture aura toujours un vice de forme que le garagiste n’a jamais vu
  • Les serveurs de restaurant vous oublient systématiquement
  • Vos chefs sont toujours caractériels…

Vous allez forcément crever sous la pluie, après avoir assassiné Albert avec le cric, et dissimulé l’arme du crime dans le puits de tante Hortense partie à l’hôpital avec son voile de mariée crochetée par elle pour lui servir de linceul, et ayant confié les clefs de sa grille à vous ne savez qui.

Car la vie n’est qu’un long calvaire…

12 réponses sur “Vous n'auriez pas un peu la poisse ?”

  1. Excellent !! Au moins ça rassure de savoir que ça n’est pas autobiographique 😉
    Il y a aussi la caisse du Fra*prix qui soudain tombe « en panne » à 18h45 alors qu’on venait précisément de changer de file pour celle-ci , estimant – c’est bien connu – qu’elle avançait « plus vite » , que n’ayant pas cru bon prendre un panier pour juste 2/3 trucs, on a des paquets pleins les bras – dont certains glacés -, qu’une fois arrivé le débuggeur de caisse (au bout de 10 bonnes mn) , la caissière annonce : « cette caisse ne prends QUE des espèces ! » alors que vous avez 3 kopeks sur vous, et que c’est la ruée vers la caisse d’à côté, que vos paquets surgelés commencent à humidifier sérieusement vos manches. Une fois ENFIN posées vos denrées sur le tapis roulant, (ou ce qu’il en reste car entre temps 3 yaourts ont explosés par terre durant la ruée vers l’autre caisse) vous envisagez de prévenir l’être aimé de votre léger retard: hélas, votre portable n’a plus de batterie . Une fois dans la rue vous entamez les Kinder Bueno histoire de vous calmer car y a des fois on est vénère. Devant l’immeuble impossible d’entrer : le code a été changé la veille et vous avez oublié de noter le nouveau. Obligée d’attendre l’arrivée d’une bonne âme pour vous ouvrir, l’air goguenard, dans la mesure où vous vous êtes bien foutue de la g***** de la dite personne l’année d’avant pour la même raison.
    Pardon pour la longu car, je ne voulais pas monopoliser ton espace, mais c’est en tous points ce qui m’est arrivé il y a 4 jours 😉

    1. Je te félicite.
      J’avais en mon temps écrit une journée extraordinaire, mais là, tu me bats, parce que tu fais tout en un temps record !
      Pour la journée extraordinaire donc, à bientôt !
      🙂

      1. Tu as raison c’était la guigne maximum en un temps record 😉 c’est la 1ère -et dernière fois j’espère- que ça m’arrive 🙂 Qui plus est je me suis rendue compte seulement le lendemain que mes boots TOUS NEUFS en nubuk beige clair étaient maculés de chocolat, l’explosion des yaourts par terre leur a été fatale et la tentative de nettoyage a plutôt aggravé les choses :o(

  2. Quel est le meilleur ? Le post ou LE commentaire ??? Je vote pour les deux. Mais, pour ma part et pour moi-je, j’ai toujours eu de la chance. Juste des fois, elle n’est pas au rendez-vous… Et des fois, c’est un peu souvent qu’elle n’est pas là. Cela dit, bon courage, Joyeuses Pâques (surtout avec les chocolats !) et amitiés.

      1. ça c’est sûr on préfère en rire mais « après un certain temps » car sur le coup on a aucun recul tant on est à fond dans les emm***** qui se succèdent en cascade, ça avait un côté complètement surréaliste , je me disais en arrivant chez moi : « mais qu’est ce qui va pouvoir bien m’arriver encore?  » 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *