Des nouvelles du front… (4)

Heureusement qu’il n’y a pas une chronique à faire tous les jours…

Sur la photo, c’est toujours moi 🙂 (évidemment…)

  • Le genou de papa va mieux du coup, il ne peut pas plus nous faire le coup de « je ne veux pas aller à la Grande Motte en septembre, ça me rappellerait de trop mauvais souvenirs (et un coup de béquille dans le genou à la maison, cela sera un bon souvenir ?)
  • J’ai fait les comptes du peu d’avantages que j’ai perdus lors du quinquennat du petit Nicolas…  Je vous passe les détails. (mais j’y reviendrai…) et comme je n’ai pas de couilles, je m’en bouffe les poings…
  • L’hôtel des impôts n’est pas responsable du fait que mon facteur soit incapable de me délivrer mes courriers, sauf quand je pointe du doigt l’absence d’une adresse exacte… Ce qui mobilise la chef, l’archi chef, et le reste…
  • Quand je prononce le nom du « médiateur des impôts » tout le monde devient livide. J’ai hâte le le rencontrer. Il doit être bien ce mec là…
  • Je suis prisonnière d’un cercle infernal administration/administration/administration… Je vous raconterai… (5 posts au moins)
  • Sinon, RAS sauf que j’ai mal à la hanche gauche et que pour aller au muguet, c’est pas top !

Ah, si, j’irai voter dimanche. Je ne suis pas du genre (coucou Pulchérie rapport à une engueulade mémorable) à me dire que ce n’est pas la peine que je me déplace, vu les statistiques…

Les statistiques je m’en torche royal et je m’en bats les ovaires, en souvenir de mes ancêtres qui sont morts pour avoir le droit de vote. En souvenir de mes grand-mères qui ont voté pour la première fois en 1945, alors que leurs hommes, privés de ce droit de vote pendant toute l’occupation, ne délogeaient pas plus qu’elles de la file d’attente.

En bref : la vie n’est qu’un long calvaire….

Mais ce n’est pas une raison pour ne pas aller voter. On sent bien l’intox sur ce coup là, mais il est réel que j’ai été élevée au son de « voter est un DEVOIR »

Et un hommage à nos ancêtres….

Ne jamais se dire que c’est plié, torché, et que l’on peut se passer de nous…

0 réponse sur “Des nouvelles du front… (4)”

  1. Ouaip….. ceux qui ne se dérangeront pas pour mettre le nain dans une enveloppe sous le prétexte que c’est « plié » -soi disant- c’est leur affaire, je ne peux pas dire que ça m’attriste 😉
    Curieux: cette fois ci contrairement à 1981, personne n’ a fait le coup des chars russes qui allaient entrer dans Paris 😉 Et au fait z’avez pensé à délocaliser vos économies en Corse ? Non ? Bé dites donc, quelle imprévoyance……

  2. Et le problème, c’est que certaines statistiques (qui mentent toujours, on est d’accord) semblent indiquer que ce n’est pas si plié que ça…

  3. Ne pas tenir compte des statistiques est ma devise.
    J’en connais plusieurs qui se sont mordu les doigts il y a cinq ans pour en avoir tenu compte et s’être dit « pas la peine que je me dérange »…

  4. Ouais, ben la Corse, je ne suis pas spécialement fière d’y – et d’en – être ces temps-ci… Et TOUTES mes économies…, ça ne va pas bien loin non plus.
    Cela dit, tout à fait d’accord avec vous toutes (pour l’instant. Où sont les hommes?): il faut voter. C’est un devoir dû à nos aïeules.
    Je viens d’ailleurs d’acheter la BD sur Olympe de Gouges, notre arrière-grand-mère à toutes.
    Amicalement.

    1. Ce devoir nous le devons à nos anciens.
      Les femmes qui ont voté pour la première fois en 1945 en France,
      Les hommes qui avaient été privés de ce droit pendant l’occupation.
      Leurs ancêtres à tous qui sont morts parfois sur des barricades pour obtenir le droit de s’exprimer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *