Des nouvelles du front… (5)

Heureusement qu’il n’y a pas une chronique à faire tous les jours…

Sur la photo, c’est toujours moi 🙂 (évidemment…)

  • Je n’existe toujours pas pour les impôts, patin couffin, séraphin, tout le tintouin, peut me chaud le vrai nom de l’institution…
  • Sauf que j’existe quand il s’agit de prélever directement à la source (ma banque quoi), ce que je leur dois (parait-il, mais comme je n’existe que pour l’étage « ponction », on ne peut pas vérifier qu’en fait c’est ON qui doit me rembourser car ON s’est trompé pendant 3 ans)
  • Et ils s’imaginent sans doute que je vais m’asseoir sur 570 Euros…
  • Mon filleul, un des fils de meilleure amie, se marie demain. Ca va nous rajeunir tous,  surtout elle et moi qui nous connaissons depuis nos 12 ans.
  • D’ailleurs le coup de vieux c’est de se dire « merde il y a 42 ans que nous nous connaissons ».
  • Déjà que cela nous avait fichu le blues de nous dire « déjà 20 ans »…
  • Donc je me gausse, en pensant au « déjà 20 ans ».
  • Je songe à faire un article sur les coups de vieux…
  • J’ai découvert que ma voisine au dessus, par ailleurs charmante, avait un amant et orgasme à décibels…
  • On félicite le monsieur…
  • Ou la dame, si c’est du chiqué…

Petite annonce de rigueur : pour gazer ou faire exploser le centre du Ministère des finances publiques en pouvant plaider « non coupable », cherche lecteur pouvant m’envoyer un fromage corse, par la voie la plus lente possible pour maturation extraordinaire du colis, que j’ouvrirai d’un air réjoui, lors de ma prochaine visite en ce centre… (j’aurai des feuilles de menthe dans les narines)

En attendant que mon ticket s’affiche avec un BIIIIIIP !

C’est tout pour aujourd’hui.

La prochaine complainte, c’est la SS (LA SECU !)

La vie n’est qu’un long calvaire…

0 réponse sur “Des nouvelles du front… (5)”

  1. Je m’engage à fournir les feuilles de menthe pour tes narines, de la marocaine ultra brite à pleurer sa race, et même à me trouver là « par hasard » avec un numérique pour shooter des scoop juste après l’attentat au frometon qui pue. On partage le produit des ventes photos aux journaux ?? Arf :)))

    PS : « …….par la voie la plus lente possible » : ah ben pas de problème si c’est un Corse qui s’en occupe hé……. 😉

  2. Hélas, l’eussé-je su plus tôt, que je t’ne eusse envoyé un, cadeau d’une cousine de Corse qui est arrivé surement à pattes, (le fromage pas la cousine) vu qu’il était couvert d’asticots grouillants (bon appétit)

    Concernant les impôts, je ne peux que compatir .. il existe dans les anales familiales un précédent de ce genre, où une vieille grand-tante a réussi à faire plier les impôts sous forme de moratoire, parce que plus personne ne comprenait plus rien à rien. Ca aura quand même duré près de 15 ou 20 ans….Mais donc on peut y arriver si si!!!
    Courage….

  3. Ah la vieillesse!!! On en prend conscience quand le seau à champagne offert par la tante Agathe en cadeau de mariage, se transforme ,après 50 ans de bons et loyaux services, en boite toujours débordante de médicaments à divers usages.

    Quand aux impôts, la seule efficacité que j’y ai trouvé dans un cas pareil, c’est quand un jour de grève le grand patron a du remplacer le contrôleur lambda? le problème a été réglé en un tour de main ! Bon je dis ça, je dis rien ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *