Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Famille, pas toujours facile… (2)

grands-parents-3

Mardi 22 janvier, Mrs Bibelot me téléphone.

  • “Nous venons d’apprendre par Catherine (la femme du neveu de la tante Yéyette, mort lui, il y a 3 ans), la mort de Marc.
  • “Il y a une histoire invraisemblable, je te raconterai”.
  • Ca ne pouvait pas attendre que je vienne pour le thé du jour…
  • Elle raccroche sauvagement comme de coutume, pour ne pas me laisser le temps de lui répondre en devant prétendre que la communication est mauvaise (elle devient sourde, et refuse de l’admettre).

J’apprends donc que :

  • Le cousin Marc est mort.
  • Ce qui est ballot c’est que nous ne savions même pas qu’il était malade. Sinon papa aurait fait tout de même le déplacement et nous avec, malgré le prix du carburant et du téléphone
  • Qu’il y avait d’installés chez lui, son auxiliaire de vie, son mari, leur fille plus des neveux, une vraie tribu.
  • Qui avaient changé les serrures, le bip du portail.
  • Que pour la famille du côté Yéyette il fallait téléphoner pour demander l’autorisation de venir voir Marc.
  • Visites qui étaient parfois refusées, et qui se déroulaient toujours en leur présence : impossible de discuter avec Marc en tête à tête.

Maman sympa, a refilé mon numéro à Catherine qui se souvient très bien de moi, et qui m’appelle le soir même.

Le discours est assez incohérent. Et comme je n’ai pas choisi l’option “furoncle”, je l’écoute.

  • Ce sont des braves gens mais…
  • Comme ils sont musulmans, le pauvre Marc est privé de cochon depuis 6 ans lui qui adorait la charcuterie et autres…
  • Ma pauvre, il était d’une maigreur effrayante.
  • Pourtant quand je suis allée le voir le 2 janvier, il a dévoré TOUTE la galette des rois que j’avais apportée. Une galette pour 6. Les autres n’étaient pas contents.
  • D’ailleurs à chaque fois que j’y allais avec gâteaux ou autres, il mangeait très bien !
  • Ce sont des braves gens mais…
  • Ils m’ont interdit de lui servir du champagne, pourtant il m’a dit “oh il y a tellement longtemps que je n’en ai pas bu”
  • Ce sont des braves gens mais…
  • On se demande qui finance les travaux de leur maison
  • Si la voisine ne m’avait pas prévenue qu’elle avait vu le SAMU, je n’aurais même pas su qu’il était mort, tu te rends compte (oui)
  • Ils ont déclaré au SAMU qu’il n’avait pas de famille, tu te rends compte ? (toujours oui)
  • Ils avaient tout préparé pour des obsèques civiles, et m’ont dit de ne m’occuper de rien…
  • Je pense que Marc leur a donné sa maison, que nous ne pourrons jamais y remettre les pieds…

Là je l’interromps : on ne donne pas un bien immobilier comme ça, il faut passer chez le notaire, et en théorie, l’article 909 du code civil que j’ai consulté en rentrant de chez les parents  dispose : (après tout, consultez-le, sinon cet article va faire 1 km)…

Je lui demande si elle pense qu’il y aurait eu “abus de faiblesse”. Ce sont des braves gens, mais oui… Comme j’ai l’air de connaître certains trucs en droit, Sissi va m’appeler le lendemain.

Sissi me tient le même discours contradictoire que sa mère. Certes, Marc n’était pas marrant, mais les braves gens étaient payés et cher, pour s’occuper de lui. Oui il pourrait y avoir eu abus de faiblesse, et non, on n’a jamais alerté personne, concernant un manque de soin, ou de nourriture. Il voulait finir ses jours chez lui, ces braves gens c’était l’aubaine. Oui il était maigre, mais non, il ne semblait pas manquer d’appétit. Que devons-nous faire ?

Je lui suggère de se renseigner. Le cousin Marc dépend de la gendarmerie de Rambouillet, il y a soupçon d’abus de faiblesse, il avait du bien, a-t-il été dépouillé ? Peuvent-ils enquêter à ce sujet ou y a-t-il une autre marche à suivre ?

  • Ils ont dû se servir, ils avaient des procurations à la banque, le code de la CB…
  • J’ai contacté les pompes funèbres, il n’est pas question qu’il soit enterré comme un païen, il était croyant,
  • Et gnagnagna.
  • Elle se débat depuis le matin où elle a fait bloquer les comptes en banque (tout de même).
  • Demander quoi à la gendarmerie ? S’ils sont habilités à faire une enquête concernant les biens de Marc, un éventuel abus de faiblesse, le fait que les braves gens se soient servis… Ah oui ce n’est pas bête (elle est sourde ou quoi ?)
  • On va voir.

Le lendemain matin (jeudi), elle m’appelle, en me précisant d’un ton péremptoire que :

  • Elle a pris RV avec les braves gens pour le samedi 2 février, pour moi, afin que je l’accompagne dans la maison de Marc pour trier les papiers, vu qu’elle sent que je m’y entends mieux qu’elle (ce qui n’est pas difficile)
  • A 10 H du matin.
  • Je lui précise qu’à 10 H du matin cela ne va pas être possible. Même si mon sommeil et son décalage s’améliorent, c’est l’heure où je me lève (ça je ne le lui dit pas, je lui dis simplement que je ne suis pas libre le samedi matin. Après tout, j’ai bien le droit d’avoir un des amants).
  • Ah oui mais l’après midi, elle n’est pas libre elle, donc il faut que je note ce RV, qui est impératif.
  • Je lui réponds que je ne garantis rien, et qu’on en reparlera. En me demandant tout de même de quel droit elle ME prend un rendez-vous sans me consulter.
  • Puis elle termine en me demandant si je peux appeler la gendarmerie, car elle n’a pas le temps. Après avoir bien sûr demandé à mon père, s’il accepte que je le représente.
  • Jean-Poirotte accepte immédiatement, il est même prêt à me payer pour que j’appelle la gendarmerie à sa place (j’aurais dû dire oui)
  • Parce que lui aussi trouve, vu qu’il a rappelé Catherine pour avoir plus de détails, qu’il y a pas mal de choses qui clochent dans le dossier.
  • Mais vu son amour du téléphone, il était presque en train de me rédiger une procuration…
  • Je rappelle Sissi pour lui dire que je me charge du coup de fil à la gendarmerie, mais que je ne suis ni avocate, ni notaire, il ne faut pas se tromper de personne. Avoir fait des études de droit et travaillé pour un avocat (tordu), ne fait pas de moi une personne particulièrement compétente (par compte je suis championne sur Internet pour trouver les informations qui m’intéressent). En plus les lois changent tout le temps…

Et là, vous allez comprendre tout de suite pourquoi je regrette de n’avoir pas pris l’option furoncle. Moi je suis dans la catégorie poire pas blette mais c’est limite…

La vie n’est qu’un long calvaire, vous aurez la suite demain…

Posté le 7 février '13 par , dans Mes histoires grimoires horrirrifiantes.
Tags : , ,

14 commentaires »

Comment par Gisèle
2013-02-07 12:57:43

Sans doute un abus de faiblesse de plus… on a toujours l’impression que ça n’arrive qu’aux autres mais quand ça te touche de près tu te rends compte que personne n’est à l’abri !
Mais celui-là aurait quand même pu être évité si Catherine et Sissi s’étaient inquiétées dès qu’ils ont changé les serrures… elles ont carrément laissé faire !
Je suis impatiente de connaître la suite ;-)

Comment par Calpurnia
2013-02-07 16:19:41

Ce qui fait peur c’est l’indifférence devant des faits inacceptables. Là, si mon père avait été averti, je pense qu’il se serait lui, manifesté.
Ceci sans aucun intérêt monétaire…
Au moins, laisser une main courante, c’était faisable…

 
 
Comment par Meg
2013-02-07 13:48:35

Pourvu que ta box nouvelle ou ancienne tienne le coup jusqu’à demain…
Vivement la suite !

Comment par Calpurnia
2013-02-07 16:20:22

La box, c’est plus compliqué qu’une panne (avec moi c’est quasi normal :-) )
Encore deux épisodes, et vous aurez l’histoire de la box :-)

 
 
Comment par Nathellis
2013-02-07 16:25:21

My God ! Et je me plains de ma famille…..

Comment par Calpurnia
2013-02-07 16:39:15

Heureusement, les cousins du cousins, c’est plus qu’éloigné, et ce sont des gens que nous ne reverrons sans doute jamais…

 
 
Comment par RdT
2013-02-07 21:37:12

Je me débats comme une belle diablesse pour faire reconnaître un abus de faiblesse sur la personne de mon voisin, par une famille d’accueil peu scrupuleuse. Après avoir alerté tout le monde dans tous les sens, il semblerait qu’il faille alerter le procureur de la république, par courrier…
Mais j’attends la suite avec impatience !!!!!!

Comment par Calpurnia
2013-02-08 00:19:46

Maintenant il faudra alerter le procureur de la république dès le moindre doute sur n’importe quoi !
J’avais en mon temps signalé aux services de police compétents qu’il y avait à tout le moins violence morale de la part du vieux con vis à vis de sa femme, mais il a fallu que nous nous mettions à 5 appartements pour qu’ils se bougent le cul…
Je sais qu’ils sont débordés mais tout de même. C’est comme les cas de violence faites à enfants qui en meurent, et on apprend que les services sociaux avaient été alertés sans rien faire ou pouvoir faire.
Ca fait peur…

 
 
Comment par Cathy
2013-02-07 23:35:09

Et ben dis donc……. c’est dingue! les nommées Sissi et Catherine ont été sacrément ” négligentes ” (si je peux me permettre) . Si des “garde -malade ” avaient fait changer les serrures du bien d’un parent et tout ce que tu décris EN PLUS – et qui fait froid dans le dos – comment que j’aurais tiré les choses au clair fissa ! C’est embêtant pour la suite car finalement on peut dire que les personnes qui ont fermé autant les yeux sont aussi coupables que celles qui ont abusé d’une personne âgée et malade . tout ça est très moche et bien triste.

Comment par Calpurnia
2013-02-08 00:21:33

Oui c’est bien le cas. Le problème sur le plan légal, c’est que le cousin germain n’est pas prioritaire. Pas comme si un enfant de lui, ou un ascendant s’était manifesté…
Il y a beaucoup de choses à réformer concernant notre code civil.
Déjà, je m’en vas bientôt militer contre la prescription des crimes de sang, alors je suis mal barrée…

 
 
Comment par Cathy
2013-02-07 23:43:57

PS : Ce qui me met en colère c’est de voir des gens bien trop contents de “déléguer” MEME à n’importe qui, le fait ne pas avoir à êre un minimum attentif au devenir et au bien être d’un parent âgé ou malade, souvent sans défense.
même si certains parents âgés ne sont pas toujours marrants (d’accord ça arrive) c’est quand même inhumain M…… quoi ! Désolée, c’était mon coup de g……..de jour

Comment par Calpurnia
2013-02-08 00:23:16

Déléguer, c’était vraiment se servir de moi, car je pense que Sissi n’était pas si claire dans sa tête que cela…
Oui, nous en avons eu la preuve après, c’était un sale con, mais ce n’est pas une raison…
Quand on voit cela on comprend pourquoi certains ne s’inquiètent pas d’un juste voisin, un quasi inconnu, personne quoi…

 
 
Comment par Louisianne
2013-02-08 10:30:09

Incroyable ! Ce sont des braves gens ! Si l’auxiliaire de vie l’est vraiment (je veux dire si c’est officiel, il me semble que c’est la mairie qui les gèrent ces gens là ? ), elle a commis une faute grave en installant sa tribu dans la maison du pauvre homme (même si il est ch..) j’attends la suite !

Comment par Calpurnia
2013-02-08 16:24:52

On ne sait pas trop finalement quel était réellement son statut.
Avant elle il y avait eu une “femme de ménage” que Marc avait installé chez lui du vivant de sa mère…
Ce qui va rajouter du piment à l’histoire…

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI