Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Leçon loupée (et un trauma de plus, un…)

L_escargot_L_o_57210837

Je donne toujours des cours de soutien à ma nièce la petite fée, en français, histoire/géo, éducation civique. Nous souffrons toutes les deux de ces cours qui sont parfois du n’importe quoi, mais là  n’est pas le problème.

Pour agrémenter le dernier cours où nous avons toutes les deux souffert sur les compléments circonstanciels, elle m’avait demandé pourquoi le premier jour du printemps changeait régulièrement.

En effet le printemps peut débuter le 20, 21 ou 22 mars (et non pas comme on le prétend sur M6 le 19, 20 ou 21).

Je sais en effet que mon PAPA est né un 22 mars, 1er jour du printemps pour lui, vu son heure de naissance, en 1938…  Et je sais donc également (astrologie et astronomie obligent) que ceux nés cette année là le 21 n’étaient pas encore du signe du bélier, mais encore dans les poissons, mais tout le monde s’en fout (en plus il faut connaître l’heure de naissance et la remettre en heure solaire, mais mes éphémérides n’appartiennent qu’à moi, NA !)

(NB : si vous êtes nés un 20, 21 ou 22, il faut vérifier votre signe solaire réel, et démerdez-vous).

Je lui ai donc fait un petit cours rapide sur la révolution de la terre autour du soleil, en soulignant que cela ne tournait pas vraiment rond puisqu’il s’agit d’une Ellipse,  et que 365 jours + 1/3 n’était pas facile pour tomber juste, d’où les variations de dates,  et qu’en fait il y avait :

  • L’équinoxe de printemps et d’automne, dates qui marquent les deux jours de l’année au cours desquels le jour et la nuit font le même temps.
  • Le solstice d’été et celui d’hiver, jours au cours desquels le jour est plus long que la nuit (en juin) avant de recommencer à raccourcir, et inversement.
  • Qu’en plus pour les solstices il fallait calculer dans le sens inverse dans l’hémisphère sud (début de l’été quand c’était pour nous l’hiver, et inversement CQFD)
  • Et qu’encore en plus dans certains pays voisins de l’équateur, tout ceci n’existait pas parce que pour ces pays là, c’était 12 H de jour et 12 H de nuit, sans aube réelle et sans crépuscule comme nous les connaissons, parce que c’est comme ça

Elle faisait le soleil dans la pièce, du genre fixe avec une lampe à la main et moi la terre tournant autour, avec une orange (l’air pas con du tout…) dont j’avais pris soin de basculer l’axe (puisque la terre a un axe basculé rien que pour nous emmerder (et que ma soeur pourrait avoir chez elle une mappemonde cela serait plus simple que de faire l’andouille avec une orange ou une clémentine (ou un melon c’est comme vous le sentez))).

  • J’ai tout compris tatie (regard illuminé, c’est toujours ça, elle a suivi, c’est après que ça se gâte…)
  • Il y a l’intox ou le paradoxe du printemps et celui d’automne.
  • Et puis le colchique d’été et celui d’hiver
  • SUPER, je vais super bien répondre au prof si un jour il en parle (j’espère que cela ne restera qu’un vague espoir pour elle, parce que si elle précise que c’est sa tatie qui le lui a dit, je serai mal…)

Obligée de faire un post-it, vu qu’elle m’a coupé net mon accès sur son compte face de bouc où je ne peux plus lui envoyer de message :

  • EQUINOXE æquinoctium, de æquus (égal) et nox, noctis (nuit). Ceci parce qu’à l’équinoxe jour et nuit ont une durée identique, donc jour et nuit de durée égale (le truc dont je voulais qu’elle se souvienne, et j’espère que d’avoir consulté WKPDIA lui aura suffit)
  • SOLSTICE et non pas colchique qui est une plante,  du latin solstitium (de sol, « soleil », et sistere, « s’arrêter, retenir »),  le tout à recopier 10 fois... (et moi je suis le pape François et j’attends ma soeur).

J’ai bien peur que mon post-it n’ait été égaré très rapidement (d’où le fait que je puisse devenir le pape et attendre ma soeur).

Elle expliquera à ses enfants qu’il y a l’intox ou le paradoxe du printemps et celui d’automne, et les colchiques d’été et d’hiver.

En maudissant sa tante (moi), si elle a un enfant qui s’intéresse même uniquement de loin, à ces phénomènes astronomiques, et qui se foutra donc forcément de sa tronche, comme fille ainée le fait régulièrement avec moi (mais pas concernant ce sujet précis ou celui de la musique classique, elle a d’autres trucs autrement plus importants à  me signaler comme : “twitter c’est l’avenir” (le sien))

Je ne serai plus là pour assister au désastre, mais la vie n’est tout de même qu’un long calvaire, surtout pour elle (ma nièce) qui devra affronter un trauma existentiel : celui de s’être ridiculisée…

Posté le 24 mars '13 par , dans Ah je l'aurai méritée ma place au Sénat !, Faites des gosses !.
Tags : , , , , , ,

13 commentaires »

Comment par Saskia
2013-03-25 12:33:33

Tu peux nous dire quelles sont tes sources pour les dates de l’équinoxe ? En ce qui me concerne, je pense que les dates varient entre le 19 (rare, mais par exemple en 2044) et le 20 ou le 21 (avec une très, très nette prédominance du 20).
Evidemment, ça dépend du pays, mais je parle bien de la France.
Mes sources :
http://www.techno-science.net/
onglet=glossaire&definition=8691
ainsi que le site de calcul (résultat horaire) auquel ce lien fait référence.

Bon, ce n’est pas vital non plus, mais tu as l’air si sûre de toi que ça m’intéresserait de savoir pourquoi …

PS : si mes filles savaient que je viens d’écrire ce comm’, j’en prendrais encore pour mon grade sur ma manie du chipotage et de la “discutaillerie” (leur terme …) ;-) )

Comment par Calpurnia
2013-03-25 12:52:14

J’ai tout simplement consulté tous les calendriers PTT gardés chez ma mère depuis 1945 pour voir les variations du jour du printemps…
Sur les éphémérides d’un astrologue, c’est l’entrée dans le signe du bélier qui signe le jour du printemps (ce qui correspond à la date retenue sur les calendriers).
En 1938 le soleil est entré dans ce signe le 22 mars à 11 H 55, en mars 2013 c’était indiqué le 21 à 11 H 54…
J’ai jeté un coup d’oeil sur ton lien, et ailleurs, apparemment personne n’est d’accord (ou mes éphémérides sont faux, ce que je n’exclue pas…)
De plus suivant les siècles il y a des modifications de dates (le 21 plus souvent que le 20 ou 22, etc…) ce qui complique bien la chose.
En fait je voulais juste qu’elle se souvienne de : équinoxe et solstice et ce n’est pas gagné :-)

Comment par Saskia
2013-03-25 20:42:10

Tout s’explique : tu parles d’éphémerides astrologiques, et moi astronomiques ! (du coup, pour moi, l’équinoxe de printemps de 1938 a eu lieu le 21 mars à 6h43 GMT, soit 7h43 en France)
Mais au final, comme tu dis, on s’en fiche, l’important c’est le concept d’orbite elliptique et ses conséquences sur les saisons…

(Comments wont nest below this level)
Comment par Calpurnia
2013-03-26 16:11:28

Oui, mais il y a quand même quelque chose, car ma grand-mère qui ne pratiquait pas l’astrologie, a tout de même toujours dit à son fils qu’il était né le premier jour du printemps…

 
 
 
 
Comment par enthara
2013-03-26 13:47:21

C’est bizarre, je n’ai pas souvenir de ce genre de leçon catastrophe… sans doute parce que ce sont plutôt des livres que des humains qui se sont chargés de m’expliquer les choses de la vie, le monde qui nous entoure voir l’Univers. Et les livres ne s’emmêlent jamais les pinceaux ;) .
Bon courage à la petite fée ( et à sa super tantine ) !

Comment par Calpurnia
2013-03-26 16:12:42

Elle a parfaitement compris le problème de la terre tournant autour du soleil.
Mais les mots “équinoxe” et “solstice” ne voulaient pas rentrer.
Certains retiennent mieux en lisant, d’autres en écoutant, à chacun son truc :-)

 
 
Comment par Gisèle
2013-03-27 00:30:43

Il faut dire que Equinoxe et Solstice ne sont peut-être pas les mots les plus faciles à retenir… en tout cas tu as réveillé un peu ma mémoire qui en avait besoin.
Sinon… je conserve aussi les calendriers des P&T… dans un des cartons qui ont fait dire pas plus tard qu’il y a une semaine aux trois volontaires qui les ont transportés… que les femmes gardent vraiment n’importe quoi ! mdr
Il faut dire que je suis très “travaux manuels” ou plutôt “ouvrages de dames” et que du coup je garde tout ce qui peut servir… et en plus je collectionne volontiers, d’où les calendriers ! comme ces cartons s’ajoutaient à ma bibliothèque (impressionnante !) ces messieurs étaient très contents d’avoir fini !
ya plus qu’à vider les cartons maintenant…

Comment par Calpurnia
2013-03-28 11:36:46

Ce sont effectivement deux mots assez “barbares”, mais il faut bien les connaître.
Je suis régulièrement effarée par la pauvreté du vocabulaire des ados actuels.
Souvent je lui demande de me préciser ce que signifie ceci ou cela : elle n’en sait rien, n’a pas idée d’aller voir, et cela n’a pas été précisé par le prof (qui d’ailleurs sur ses documents photocopiés distribués, fait des fautes énormes, comme “parciel” au lieu de “partiel”)…

 
 
Comment par Nita
2013-03-28 21:13:21

C’est quoi, le souci, avec les compléments circonstanciels ?

Comment par Calpurnia
2013-03-28 21:59:49

Le souci c’est que c’est farcir des têtes déjà trop vides de grand n’importe quoi…
Un exemple : quand tu écris ou que j’écris, nous posons nous la question de savoir si nous mettons en ligne ou en phrase des compléments circonstanciel de machin chose ?
Non ?
Alors tu as la réponse…

Comment par Calpurnia
2013-03-28 22:00:39

Par contre, le pauvre innocent qui sera face à ton texte ou le mien, sera dans l’obligation de déterminer s’il y a des complément circonstanciels et de quoi… Et cela mène où ?

(Comments wont nest below this level)
 
 
 
Comment par hermione
2013-03-30 13:04:30

Curieux comme notre cerveau enregistre les choses qui lui plaisent et pas les autres….
Je n’ai eu aucun mal avec les compléments circonstanciels (si quelqu’un a besoin d’un “cours de rattrapage” -inutile, comme tu le dis-, vous pouvez compter sur moi.
En histoire, je n’ai retenu que les surnoms des rois : le bel, le hutin, le téméraire, le bon etc….. mais ne me demande pas de les replacer dans leur ordre chronologique : je n’ai jamais retenu une seule date !! Par contre, les anecdotes sur le Chêne de Charlemagne, l’olifant de Roland, ou Barberousse, je me les rappelle sans problème…
Quant aux solstices et aux équinoxes, je suppose que je suis l’une des rares qui connaissais ces mots dès le Cours Moyen première année, car j’étais passionnée par les jours qui rallongeaient, ou diminuaient, les grandes marées….Je prenais tous les bouquins qui avaient trait aux planètes et aux constellations à la bibliothèque….et je m’amusais à les reconnaître la nuit tombée….
Mais François 1er…..dis-moi….c’était un roi ou un pape ?

Comment par Calpurnia
2013-03-31 19:26:31

Tu as tout à fait raison, ce qui nous intéresse est ce que nous mémorisons le mieux…
Pour l’histoire, je n’ai jamais eu de problème…
Autant en français j’aimais la littérature, autant la grammaire m’a toujours gonflée…
Et le pape François ne deviendra 1er que quand il y en aura un autre :-)

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI