Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Quand Pôle emploi déménage…

Pôle emploiCe 26 mars promettait d’être une belle journée.

La veille, j’avais fini de trier des papiers importants (reste à acheter de quoi les ranger convenablement) et j’avais en tête d’aller à la SS (la Sécu !), puis dans la foulée, à Pôle emploi situé à 5 minutes maxi à pied, pour y remettre un dossier dont le contenu n’est pas le problème.

Je m’étais réveillée fraiche et dispose, ce qui est assez rare, mes papiers étaient bien comme il faut dans leurs deux chemises respectives, et j’ai trouvé de bon augure de trouver une place sans souci, juste devant la SS, en n’ayant eu aucun feu rouge en cours de route.

J’ai pu noter au passage d’ailleurs, qu’à la ville de Rambouillet, ils sont bien des rats à ne plus préciser la plage horaire au cours de laquelle on paye son stationnement, car estimant mon absence à 1 H environ, j’ai payé pour 1 H à 11 H 25, pour me retrouver avec un ticket valable jusqu’à 14 H 24 (j’ai perdu 1 Euro).

A la SS tout s’est bien déroulé, je suis repartie avec les trois attestations dont j’avais besoin, après une attente brève (5 minutes), et me voici partie d’un bon pas, vers Pôle emploi.

De loin je vois un panneau “agence fermée” et je me dis que c’était trop beau, que c’est ballot, parce qu’il va me falloir revenir, ou payer un timbre conséquent. Puis en m’approchant, je constate qu’en fait l’agence à déménagé.

Ce qui est l’ancienne agence était à 4 minutes à pied de la gare. Il avait été question de la déplacer dans la zone industrielle de Carrefour, mais cette zone avait été rejetée, car se trouvant trop loin de la gare pour les personnes venant à pied, et jugée trop excentrée.

Et la dernière fois que je m’y étais rendue, il n’y avait aucune affiche précisant que les locaux allaient changer de place (ils ont dû faire cela de nuit, un WE…)

Je regarde le plan habituel “vous êtes là” (c’est bon, je sais où je suis), accompagné d’un “la nouvelle agence est là” avec un itinéraire pour s’y rendre.

Connaissant Rambouillet quasiment comme ma poche, j’ai du mal à situer l’endroit pourtant. C’est visiblement une nouvelle ZI que je ne fréquente pas, mais je note en gros l’itinéraire à suivre, sur le petit carnet qui ne me quitte jamais.

Je retourne à ma voiture (j’ai toujours perdu 1 Euro) et je commence l’itinéraire.

En route, quelque chose m’échappe : je ne suis pas dans le bon secteur, les noms de rues ne correspondent pas, et je fais comme à l’ordinaire, je m’arrête pour demander mon chemin. En l’occurrence je dérange un charmant garagiste qui sait lui, où se trouve la nouvelle agence Pôle emploi, car on le lui demande 3 fois par jour depuis le 31 janvier au moins !!!

Je trouve donc la bonne route, pour faire quasiment le tour de la ville. En m’arrêtant pour demander une deuxième fois, je tourne la tête vers la gauche et victoire : j’y suis. Je reconnais le logo, parce qu’à l’entrée de ce qui est une impasse pleine d’entreprises multiples, est fléché “maison de l’emploi des jeunes et de la culture“. A quand un “atelier de l’emploi” ?

Trouver une place est coton : la nouvelle agence jouxte la CNAV (comme cela vous pouvez passez directement de “demandeur d’emploi” à “retraité” sans avoir à remonter dans votre voiture), et je me gare l’air innocent devant un centre de contrôle technique à qui je demande les tarifs, avant de me rendre l’air de rien dans la nouvelle agence.

Où règne un désordre assez indescriptible. Il est 12 H 20 (tout de même, il m’a fallu 3/4 d’heure pour trouver les lieux du crime).

  • Il y a le type qui était convoqué à 10 H 30, qui venait à pied de la gare, s’est rendu à l’ancienne agence, pour suivre scrupuleusement l’itinéraire et qui a les pieds en sang, mais pas les cordes vocales. Heureusement un garagiste obligeant l’a pris en pitié pour le véhiculer (sans doute mon pote m’indiquant la bonne direction).
  • Il y a la dame qui était convoquée aussi à 10 H 30, qui a marché une heure avant de se résoudre à appeler un taxi (qui ne savait pas non plus où se trouvait la nouvelle agence), et est-ce qu’on va lui rembourser la course ?
  • Il y a le malheureux qui venait pour s’inscrire, a loupé aussi son RV, et est-ce qu’il va perdre des jours précieux ?
  • Plus tous ceux qui à pied, à cheval et en voiture, ont tourné en rond, se sont égarés, et s’inquiètent de savoir si le fait d’avoir loupé leur RV va entraîner leur radiation.

Les seuls sereins sont votre sorcière dont la colère se calme, et une dame qui comme moi, passait juste pour déposer un dossier (contre accusé réception) et me confesse qu’à elle aussi, il lui a fallu 3/4 d’heure en voiture, alors qu’elle est née à Rambouillet, pour s’égarer partout avant de trouver, et que c’est un scandale.

Nous papotons un peu sur tout ce qui a changé depuis 1974, nous sommes bien peu de choses ma bonne dame :-)

Le personnel fait face avec le sourire. J’admire, car je sais quelle tâche difficile est la leur…

  • Personne ne sera radié.
  • Même ceux qui auront renoncé, faisant sauter le standard (qui est donc en panne 6 H par jour, 5 jours par semaine)
  • La mairie n’a toujours pas mis en place dès la gare, un fléchage minimum, et ce, alors qu’ils sont là depuis fin janvier…
  • Et ils n’ont pas le droit, eux, de s’occuper de ce fléchage…
  • Ils en sont les premiers navrés.
  • Surtout ceux qui viennent en train et se tapent désormais au mieux 35 minutes de marche à pied à l’aller ET au retour.
  • D’ailleurs il y en a deux qui ont dérapé sur une plaque de verglas lors de la dernière glaciation, et se sont cassé une jambe car l’itinéraire n’est jamais salé (c’est trop reculé, ça ne l’a jamais été, je connaissais bien ce secteur avant l’apparition de la grande ZI, depuis j’ai perdu un petit ami de vue)…
  • Non on ne peut pas mettre la nouvelle adresse sur les convocations : les employés transmettent leur planning à la Défense, et le reste est édité et envoyé de là-bas automatiquement.
  • Ils se demandent d’ailleurs si la Défense est au courant du fait qu’ils ont déménagé…
  • Et gnagnagna…

Soulagement de la réceptionniste quand je lui donne mon dossier sans faire de commentaires : les autres s’en sont chargés et elle va le faire aussi. Elle me précise donc que c’est comme cela tous les jours… Qu’ils ne savent pas pourquoi ils ont déménagé puisque les locaux ne sont même pas plus grands, avec une zone d’accueil très inconfortable, que là-haut ON se fout de leurs problèmes, etc… A son aigreur, je me doute qu’elle doit être de ceux qui viennent de la gare et subissent 1 H de plus à passer loin de leurs foyers… Moi aussi je l’aurais mauvaise.

Elle vérifie que tout est en ordre, me donne une décharge, et je repars, outrée.

De qui se moque-t-on ? Les choses ne sont pas assez difficiles comme cela ? Il faut en rajouter ? Sans pouvoir prévenir du déménagement ? Sans pouvoir afficher un plan qui se tient, au lieu de la grande courbe en lieu et place de la ligne droite qu’il faudrait mettre ? Et quand je dis grande courbe, je parle de 6 kilomètres à faire au lieu de 2.

Quand je suis rentrée chez moi, assez contente tout de même d’avoir réglé ces fichues histoires de fichus papiers, je me suis précipitée sur le net pour constater que :

Même sur les pages jaunes, blanches, ou sur l’accueil du site, l’adresse du Pôle emploi de Rambouillet est toujours à l’ancienne place. Au 5 février je pourrais comprendre, au 26 mars j’ai plus de mal…

Sans doute parce que le cas où quelqu’un se dirait soudainement “tiens, je vais vérifier avant de partir, s’ils n’ont pas déménagé…” n’est même pas envisageable… D’ailleurs cela ne m’est jamais venu à l’idée…

Mais il y a le cas aussi de celui ou celle qui vient pour la première fois. Pas envisageable non plus, le nombre de sans emploi n’augmentant sans doute pas…

Il est à noter que depuis la première fois où j’ai été dans l’obligation de m’inscrire à ce qui ne s’appelait pas encore “Pôle emploi”, en 1981, les locaux ont déjà déménagé 4 fois avant celle-ci. Saufs qu’ils restaient à proximité de leur ancien emplacement, avec d’affichées, des données nettement plus claires.

La vie n’est qu’un long calvaire…

(PS : j’ai préféré rester polie et donc ne pas vous dire le fond de ma pensée concernant la technocratie…)

Posté le 26 mars '13 par , dans Coup de gueule, Dans la série Diabolique.
Tags : , , ,

8 commentaires »

Comment par Gisèle
2013-03-27 00:44:17

J’ai déjà bien assez de la poste… heureusement que j’ai réchappé à Pôle Emploi depuis mon installation comme travailleur indépendant il y a + de 20 ans… et définitivement maintenant depuis ma récente retraite. Mais bon, il y en a d’autres d’administrations… que l’embarras du choix !
Je sens très bien les impôts, d’ailleurs, lors de mon très prochain emménagement dans les Alpes.
Pour en revenir à la poste… en Suisse ils affichent le temps d’attente et à Vevey je ne l’ai jamais vu dépasser 3 minutes !
A Lausanne non plus d’ailleurs, où il doit y avoir pas loin de 15 guichets ouverts en même temps ! Quand je compare avec Marseille ! au secours !

Comment par Calpurnia
2013-03-28 11:39:11

La poste j’ai aussi, les impôts qui m’ont encore perdue, etc…
Nous savons comment cela se passe en Suisse, grâce à Maritza, alors la France : au secours ! (y’a pas qu’à Marseille, dans mon bled on peut poireauter 1/2 H pour retirer un recommandé…)

 
 
Comment par Meg
2013-03-27 11:52:50

Changement de région, 1ère inscription chez Pôle emploi encore ANPE, impossible de trouver l’agence malgré mon GPS. L’heure tourne, j’appelle le n° qui se trouve sur ma convocation, une personne me répond mais désolée, elle ne connaît pas ma région et ne peut pas me donner de n° pour appeler l’agence directement.
Je finirai par me retrouver devant par hasard.
Au retour, j’ai noté TOUS les noms de rue se trouvant à proximité pour la prochaine fois, qui n’a pas eu lieu car ils ont déménagé… dans une rue repérée par le GPS cette fois mais sans parking proche…

Comment par Calpurnia
2013-03-28 11:39:55

Là, le plan donnait l’impression que c’était pas loin du tout…
Je plains les piétons…

 
 
Comment par Cathy
2013-03-30 14:37:32

Sur leurs convocations il ne sont pas fichus d’indiquer que l’agence a déménagé + un plan pour y aller puisque tout est “centralisé ” et fonctionne ( enfin si on peut employer cette expression…) en réseau national .
Installer une agence Pôle Emploi loin de tout dans une ZI c’est un manque total de considération pour les personnes qui sont obligées de s’y rendent mais ça n’a AUCUNE importance car pour les administratifs qui gèrent (mal) les finances publiques seules les “économies” (à court terme ) comptent et des locaux en ZI ça coûte moins cher (soi disant) qu’en ville CQFD.

Quand aux fléchages des Mairies c’est courtelinesque : le principe : ( faut t’y flécher ? – vi faut flécher) est d’abord décidé en réunions de secteur (le pluriel de “réunions” c’est pas une faute hein !) avec TOUS les “acteurs ” concernés (sauf les chômeurs ça va pas pas la tête ?) (et ça fait du monde, des litres de café et des kilos de viennoiseries, ces réunions ayant souvent lieu le matin à la 1ère heure) ( …..donc sur le coup des 9H voire 9h30 pour ceux qui sont passés AVANT dire bonjour) ( je m’égare….), puis validation du “principe” par la ville ET parfois EN PLUS la Communauté d’agglomération ( quelques mois de plus pour cette dernière) , puis passation de marchés public ( trééééés long), puis étude de “faisabilité” par des services ” gérant les flux ” ( sans rire c’est vrai) comment qu’on fait, où qu’on les met ( les fléches) , quelles implications ça va avoir sur le public, ( qui poireaute ) sur la circulation etc…….( donc ça fait du monde, des litres de café etc……. voir plus haut) . Parfois on se dit que c’est surement des Polytechniciens ou des Enarques qui ont réalisé les ” analyse ” tant les conclusions sont éloignées de toute REALITE de terrain) ( je m’égare encore….) puis re-validation des décisions ( parfois jugées ” à compléter ” donc à revoir) , puis organisation technique des travaux dans leS planningS DES services concernés bonjour la coordinations des Services et encore qq mois puisque par économies on réduits les personnels absolument partout……
………c’est ainsi que pour un fléchage d’une dizaine (ou moins) de petits panneaux ça peut prendre sans problème……2 ans 2 ans et demi : c’est du vécu.
Pardon pour la longueur du message….. ;-)

 
Comment par Calpurnia
2013-03-31 19:28:14

“Courtelinesque”, j’imaginais bien que ça l’était, concernant le fléchage, mais pas à ce point là.
Tu es pardonnée pour la longueur du message, car du coup, nous sommes vraiment renseignés :-)

 
Comment par Pauline
2013-04-01 15:38:03

Et bien je te plains sinon il y a aussi le coup du “il y a plusieurs agences dans votre ville mais on va vous envoyer dans la plus éloignée de chez vous” sachant que j’habite juste à côté d’une agence et qu’ils m’ont envoyé à celle qui se trouve à celle qui se trouve à plus de 7km soit presque trois quart d’heure de bus car il n’y a pas de ligne directe! Je sais pas si c’est comme ça à Rambouillet mais à Reims les agences se repartissent les chômeurs en fonction de leur corps de metiers, pour être plus performant dans la recherches d’emploi avec des conseillers spécialisés!!!! Lol
Bon courage!

Comment par Calpurnia
2013-04-02 14:56:52

Pour moi ça va, j’ai une voiture, je n’étais pas convoquée, et maintenant je sais où c’est, mais c’est un manque de considération TOTAL des autres…
Rambouillet est une trop petite ville, ils ne sont spécialisés dans rien…

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI