Je viens vous chanter la baLLade……. (pfuit !)

6222-000049Mon amie Louisiane m’a reprise fort justement, parce qu’en ce moment je suis très fâchée entre cours et cour.

La cour chez mes parents, et les cours que je peux donner à mes neveux qui m’en seront éternellement reconnaissants (c’est tout à fait cela, je peux toujours y croire).

Je ne suis pas spécialement concernée par le court de tennis parce que le sport à la TV c’est vraiment bof pour moi.

La langue française est horrirrifiante, et c’est d’ailleurs parce qu’elle n’est pas assez abominafreuse que j’aime à inventer des mots à rajouter (dont j’ai le copyright exclusif, ne rêvez pas…).

Delphine un jour, indignée, m’avait demandé pourquoi héros prenait un S alors qu’on ne dit pas une hérosine, mais une héroïne. Il faut dire que depuis plusieurs mois la maîtresse qui faisait ce qu’elle pouvait, expliquait les mots en précisant, au hasard « lait prend un T pour préparer laiTerie… ».

Pour le coup du héros je manquais de munitions (si vous en avez, n’hésitez pas…)

Pourtant je rêve en moi-même et très discrètement, d’être un jour le maître Capello de mon blog (là encore, je peux toujours y croire).

J’ai résolu par contre, après avoir bien discuté avec moi-même parce que je me contrarie très peu, le problème de la ballade ou de la balade.

HA HA HA ! (ricanement sardonique pour ceux qui n’auront pas compris).

Ma méchante (fille ainée pour ceux qui débarquent) elle-même précise qu’elle ne se souvient jamais…

MAIS, j’ai trouvé un truc. Il en faut toujours un.

  • Donc : la balade, celle qui concerne le fait de se promener en musant, décontracté, tout ça, c’est la promenade, la balade avec un seul L, parce que l’on peut la faire tout seul.
  • Et par conséquent, la ballade, celle que l’on écoute, et bien même si on l’écoute également tout seul, il a bien fallu un compositeur pour la mettre au point. Donc au bout du compte, on est forcément deux. Donc il faut deux L.

C’est tout pour aujourd’hui, parce que la vie n’est qu’un long calvaire (et je plains les étrangers qui apprennent notre langue parce que ce n’est pas de la tarte !!!)

10 réponses sur “Je viens vous chanter la baLLade……. (pfuit !)”

  1. Très bien trouvé comme moyen mémo-technique ! Moi aussi j’essaye souvent d’en trouver, et je ne trouve pas toujours ! Je garderai bien tes balades en mémoire !

  2. L’orthographe de  » héros  » a simplement pour origine la prononciation grecque: « hérôs  » (le  » s  » se prononce) 😉

    ……QUI a dit « va t’ faire voir chez les Grecs » ?

  3. Il fut un temps où j’écrivais effectivement ballade avec deux l, jusqu’à ce que je la trouve écrite avec un seul… comme je ne me fais pas automatiquement confiance je suis allée voir le dictionnaire car je n’aimerais pas mourir idiote… et j’ai donc immédiatement mémorisé la différence.
    Mais j’ai bien ri le jour où un de mes amis avec qui j’échange une abondante correspondance et qui avait constaté que je faisais peu voir pas du tout de fautes d’orthographe quand je lui écrivais, s’est réjoui de me dire que j’avais laissé échapper une faute que je répétais d’ailleurs régulièrement… j’ai donc relu mon e-mail à la recherche de LA faute… que je n’ai pas trouvée… de guerre lasse je lui ai répondu que je donnais ma langue au chat… à moins qu’il s’agisse de balade ? et de lui expliquer la différence… depuis quand il m’écrit il me parle régulièrement de ses « ballades (avec un seul l, tu as vu ?) »… mdr
    J’aime bien aussi les moyens mnémotechniques, obligatoires quand on a aussi peu de mémoire que moi, dont un m’a permis de me rappeler à tout jamais (bien que je n’en ait jamais eu besoin…) que dans un bateau babord est à gauche et tribord à droite comme dans le mot « batterie »…
    Quant au nombre de bosses du dromadaire et du chameau, je ne le connais que depuis que ma fille a appris à la maternelle une comptine disant « le chameau a deux bosses sur son dos »… donc pendant pas mal d’années je me suis récité la comptine pour savoir si (au zoo) je me trouvais devant un chameau ou un dromadaire… maintenant ça y est, j’ai réussi à mémoriser… mdr

  4. Et vlan… une fausse manip m’a tout effacé, j’ai dû tout réécrire et j’ai laissé passer « voir »… tu as certainement rectifié « que je faisais peu voire pas du tout de fautes… ».
    Pas de mémoire et beaucoup d’inattention, c’est très difficile de respecter l’orthographe…

  5. Réponses en vrac (vivement que les réponses personnelles reviennent ici) :

    Cathy : pour héros je le savais, mais Delphine était trop petite pour retenir l’origine grecque de certains mots (et donc l’emploi du ph régulier).

    Gisèle : pour babord et tribord j’ai retenu très jeune mais avec un autre truc. BAB sans r comme la gauche, et TRI avec un R comme droite. Papa m’avait parlé de la batterie mais je n’ai jamais utilisé ce truc là. Comme quoi…

  6. Je trouve très pertinente la remarque de Delphine à l’époque, sur l’hérosine.

    Pour le nombre de bosses du chameau et du dromadaire, moi j’avais retenu ça parce que ma grand-mère, pour ne pas dire « quel salaud ! » devant ses petits-enfants, disait « quel chameau ! » … Et quand on lui demandait pourquoi un chameau, elle nous répondait que c’était parce que le méchant chameau avait piqué une bosse du dromadaire.

  7. Pfff.
    Tout le monde sait qu’un chalumeau est un dromaludaire à deux bosses.

    (Comment ça, il est saugrenu, mon moyen mnémotechnique ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *