Quand que j’étais petite…

pat(Pour une fois, sur la photo, c’est bien moi !) Papa jouait de la guitare et me chantait des chansons.  Il l’a fait pour tous ses enfants, la chanson c’était une tradition qui fait que nous avons tous l’oreille juste et savons correctement chanter sans détonner.

Albert pour exemple, était totalement incapable de chanter avec tout le monde, le jour de Noël par exemple. Il était obligé de s’entendre, changeait de ton pour le faire, et faussait tout l’ensemble. L’horreur pour toute la famille ! (Dieu merci, si mes filles n’aiment pas spécialement chanter en famille avec leur grand-père à la guitare, elles ont de l’oreille et chantent juste).

Comme j’étais vraiment petite, j’ai emmerdé mes grand-parents paternels et mes deux tantes toute une journée au cours de laquelle je leur avais été confiée, en leur demandant de chanter la chanson du « nez madame » et ils ne voyaient pas du tout de quoi je voulais parler.

Où comment 4 personnes vont se prendre la tête toute une journée, avec une gamine de 12 mois qui trépigne qu’il faut chanter « le nez madame ! »

Ils en ont chié avant de comprendre, vu que je savais tout de même chanter déjà, et juste (mes premiers balbutiements en chanson ont été sur « l’eau vive » de Guy Béart, et mes parents en comprenant ce que je chantais vraiment, ont cru un moment qu’ils avaient mis au monde un chef d’oeuvre (loupé) car j’avais juste 9 mois). Pour les autres, il leur a fallu tout de même du temps, non pour reconnaitre la mélodie, mais l’associer au : « camaïan qui zoue sur le NEZ MADAME« … (m’enfin, papy, mamie, taties, vous ne comprenez RIEN !)

A votre tour, de découvrir ce nez qui n’a pas changé la face du monde…

(Impossible de trouver la VO de Moustaki, j’aurais préféré, car quitte à en faire hurler certains, je ne tiens pas spécialement à la Môme…)

En descendant le fleuve argent, qui roule jusqu’au Nevada…

10 réponses sur “Quand que j’étais petite…”

  1. Ben dis donc, tu te distinguais quand tu étais petite… il ne devait pas y en avoir beaucoup qui avaient les mêmes goûts que toi au même âge…
    L’eau vive à 9 mois… même née avec de l’oreille, pour arriver à la restituer tu devais l’entendre souvent ?
    Quant à Piaf, pas la plus facile à mémoriser celle-là… et en la réécoutant je n’arrive pas à voir (à entendre plutôt) ce qui pouvait plaire à une puce. Perso ce n’est pas celle que je préfère.

  2. Ca pour l’entendre souvent, c’était tous les jours ! d’autant que cela avait amusé tout le monde de voir que dès 6 mois, je battais la mesure avec mon pitit pied (là ce n’est pas incroyable, tous les enfants le font, il faut juste y prêter attention).
    Pour Piaf c’est la seule version que j’ai pu trouver. Quand c’était pôpa qui chantait avec sa guitare, c’était bien plus beau (d’ailleurs toute la famille la chantait à Noël cette chanson, et c’était très joli !)

  3. vivi, pour tricher tu te poses là 🙂
    Sinon, nous avons pu remarquer que quasiment tous les enfants ont de l’oreille et très tôt (pas pour rien que les berceuses ont été inventées). Il faut juste y faire attention…

  4. Oui!! tous les z’enfants ont de l’oreille au départ ( tu es un exemple) …..mais pas à l’arrivée car de moins en moins de parents et grands parents leur chantent des chansons quand ils sont petits 🙁 c’est tellement plus simple de leur mettre un CD de Chantal Go..a (ok je sors)
    Sinon (je sens que je vais me faire tuer) je déteste Piaf :p

  5. Cathy : mes deux filles ont su chanter très tôt, même si les paroles ce n’était pas trop cela… Mais il y avait aussi papy avec la guitare (il a toujours adoré chanter pour les gosses qui sont très bon public, battent la mesure et retiennent très bien !)
    Pour Delphine par contre nous avons reconnu rapidement une chanson de Chantal G justement, alors que je me tuais à lui mettre les fabulettes d’Anne Sylvestre.
    Pour Piaf pas d’excuses à présenter : je n’aime pas non plus…

  6. Chanter à 9 mois, parler à 12 ??? Mais vous étiez un phénomène !! N’empêche, ça devait être trop mimi !
    A part ça vous m’ouvrez des horizons sur le cas de mon cher et tendre qui chante (à peu près … ) juste seul mais « cacophone » à qui mieux mieux en groupe. C’est dû à la nécessité de s’entendre ? Et ça se soigne docteur ?

  7. CDLM : phénomène non : parler c’est comme le faisait Pulchérie : se faire comprendre même avec des mots déformés, mais je ne parlais pas couramment vraiment.
    Sinon oui, les gens qui cacophonent comme tu le dis, en groupe, le font car ils ont besoin de s’entendre sans savoir placer leurs voix par rapport aux autres…
    Le truc c’est justement de se sentir à l’unisson…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *