L’esprit de Noël… (1) (la théorie du complot…)

Lumières Noël 1En août, l’anniversaire de Delphine (12 octobre) approche à grands pas (depuis ses 3 ans elle nous fait chier avec son anniversaire dès le mois de juin), et par conséquent, Noël (deux mois plus tard) approche à grands pas également…

Ce qui fait que cette année, c’est aux alentours du 15 août, qu’elle a agressé Mrs Bibelot et Jean-Poirotte en leur demandant comment allait se passer Noël cette année… Continuer la lecture de « L’esprit de Noël… (1) (la théorie du complot…) »

Les facéties de Delphine…

Estelle 1 retouchéeNotre mémoire nous joue régulièrement des tours, même si nous pensons que  la nôtre  est excellente.

En ce qui me concerne (MOI JE), je n’ai pour l’instant pas à me plaindre, même si, comme par hasard, j’ai une certaine amnésie concernant les derniers mois passés avec Albert, et de ceux qui ont suivis son départ. A l’heure actuelle, ayant été beaucoup mise à contribution, je sers de mémoire vive concernant les antécédents médicaux de papa, et parfois même d’autres personne de la famille  (souvenirs dont je me passerais bien…). Continuer la lecture de « Les facéties de Delphine… »

Quand on est issu d’une famille de chasseurs… (la vie n’est…)

fusil-copierCertains qui suivent, l’auront certainement remarqué : mais je fais souvent allusion au fait que j’aime les armes à feu et certaines armes blanches.

Bien évidemment tout ce qui est bombe, obus, canon, etc… armes lourdes de guerre, ne m’attire pas du tout. D’ailleurs en faire la collection serait très difficile (une autorisation spéciale pour détenir une bombe A chez soi, je ne vous raconte pas le parcours du combattant pour remplir les papiers…) Continuer la lecture de « Quand on est issu d’une famille de chasseurs… (la vie n’est…) »

Tu vas-tu monter dans ta charrette ou j’te cogne ? (oui, le post annoncé précédemment attendra un peu…)

scene-de-menageCe jour, à U, où je n’avais pas mis un pied depuis le 29 octobre (je vous raconterai mes galères… un jour…), alors que je suis la caisse avec mes déboires habituels (il suffit que je choisisse une caisse et la caissière a un truc à faire ou son rouleau à changer), je sursaute en entendant dans le hall, la phrase titre, criée bien fort.

Je viens de relire avec plaisir « sous les vents de Neptune » de Fred Vargas, polar dont une bonne partie se déroule au Québec, et les dialogues font toujours ma joie. Je veux savoir parler comme ceux du Québec un jour ! (d’ailleurs limite je songe à m’y exiler, mais il n’y a pas de muguet là-bas je pense…) Continuer la lecture de « Tu vas-tu monter dans ta charrette ou j’te cogne ? (oui, le post annoncé précédemment attendra un peu…) »

Calamity Coraline BIS (cette réédition de fin 2011 préparant le post qui va suivre…)

fusil-copierJe me suis installée chez mes parents pour tenir compagnie à maman pendant ces jours pas rigolos. Depuis notre retour de la Grande Motte, je ne viens donc chez moi que pour ordinateurer, et relever mon courrier généralement affligeant car il n’y a que des factures ou des mots doux de la SS (la Sécu !!!). Continuer la lecture de « Calamity Coraline BIS (cette réédition de fin 2011 préparant le post qui va suivre…) »