Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Archive pour mars, 2014

Le français tel qu’on le cause…

Femme incréduleJ’ai sur ma table basse, un petit carnet sur lequel je prends régulièrement des notes quand je regarde la télévision.

Je n’ai pas la prétention de parler un français parfait,  mais je trouve que dans le poste cela se dégrade de plus en plus…

Normalement je pense que l’on est en droit d’attendre d’un présentateur ou commentateur, un français correct La langue qui fourche, cela peut arriver à tout le monde, et certains s’en excusent.

D’autres ne se rendent compte de rien. (Lire la suite…)

Posté le 31 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 53 Commentaires.

Eric, ses méfaits, un petit bonus avant le dernier opus

Ange blondEric repartit donc avec ses parents qui n’auraient que la garde d’un petit ange pour tout boucler avant de partir pour 5 ans en Australie.

Son dernier petit déjeuner chez les Voisineck s’était mal passé : il avait tout flanqué par terre en hurlant et sa mère lui avait donné son chocolat à la becquée, ce qui laissait mal augurer de l’avenir…

Curieusement, il laissa un grand vide. Nous chantions avec Marc et Dany les comptines suédoises en étant certains que nous allions les oublier, et que nous n’en saurions jamais les paroles exactes et les traductions. (Lire la suite…)

Posté le 27 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 3 Commentaires.

C’est le printemps…

EmileIl ne travaille pas ce jour là, il se promène…

C’est le printemps qui explose dans la forêt, celle qu’il aime tant, qu’il a parcourue avec son père pendant toute son enfance. C’est le printemps de sa vie encore.

Tout va tellement bien, comment cela pourrait-il être mieux encore ?

Il est jeune, il est beau, il a une femme jeune et belle qui l’aime et qu’il aime, un fils qui promet… (Lire la suite…)

Posté le 24 mars '14 par , dans 1914/1918, J'aime bien l'histoire. 10 Commentaires.

L’éducation à l’américaine (7) (où….) : le retour des parents…

Ange blondEric maté ne tenta soudain plus aucune résistance, suivant, comme je l’ai dit dans le post précédent, son oncle comme s’il était devenu son ombre…

Ce dernier nous demanda simplement de nous occuper de lui pendant qu’il taillait ses malheureux rosiers, car là, la présence du viking ange blond, lui était insupportable. (Lire la suite…)

Posté le 17 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 11 Commentaires.

L’éducation à l’américaine (6) (ou…) : le coup des rosiers (3)

Ange blondJe n’avais jamais vu Mr Voisineck en colère, et apparemment ce n’était pas son truc, car tout le monde était tétanisé, sa femme y compris qui ne tenta même pas d’aller retrouver son mari pour discuter avec lui.

Eric, las du silence qui pesait se roula par terre en hurlant. Machinalement, Marc voulu mettre en route l’électrophone (le 33 tours étant toujours mis en place sur la bonne face, parce qu’il ne fallait pas se tromper de face et commencer toujours par la bonne). Electrophone qui refusa de répondre. (Lire la suite…)

Posté le 12 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 31 Commentaires.

L’éducation à l’américaine (5) (ou…) : le coup des rosiers (2)

Ange blondCe jour  là, j’étais allée déjeuner chez mes autres arrières grand-parents, chez qui Mrs Tricot et le prisonnier passaient le mois d’août. Mrs Tricot invitait à déjeuner un jour sur 3 un de ses petits enfants, et là, c’était mon tour…

Que je n’aurais pas loupé pour un empire. Le prisonnier (trop loin pour subir les comptines suédoises), s’amusait beaucoup des mésaventures des Voisineck avec le “sale gosse”, et ne rouspétait que quand j’évoquais les sales cons d’américains, américains qui l’avaient sorti de son stalag et à qui il vouait une reconnaissance éternelle parce qu’ils étaient arrivés pile poil au bon moment… (Lire la suite…)

Posté le 11 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 12 Commentaires.

L’éducation à l’américaine (4) (ou…) : le coup des rosiers (1)

Ange blond

Le coup des rosiers est resté tapis dans ma mémoire pendant longtemps, avant de me revenir alors que j’évoquais un peu le passé ici…

Les Voisineck avaient acheté leur maison, petite demeure charmante du village, bien  avant le mariage de mes parents et la naissance de l’ainée. Marc était de 1956, et Dany de 1954. On peut donc dire que mon arrière grand-mère les avait vus naître, et que les Voisineck m’avaient vue naître également après avoir connu papa et maman “se fréquentant” comme on le disait à l’époque… (Lire la suite…)

Posté le 9 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 1 Commentaire.

L’éducation à l’américaine (3) (ou l’ange blond)

Ange blondEric s’installa très rapidement dans nos vies, aux sons mille fois répétés de ses hurlements et donc du 33 tours qui le calmait immédiatement. Il ne monopolisait jamais que 5 personnes (quand j’étais là) pour le surveiller. Et encore, moi j’avais la ressource de retourner chez moi (juste à côté, d’où l’on entendait parfaitement les comptines suédoises) et j’échappais aux repas, mais les autres étaient piégés, coincés (vermifugés)…   (Lire la suite…)

Posté le 6 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 10 Commentaires.

L’éducation à l’américaine (2) (ou l’ange blond…)

Ange blondComment s’occuper d’Eric… C’était tout simple, et je sentis tout à coup que l’ambiance se plombait.

Car Monsieur et Madame Voisineck avaient éduqué leurs enfants comme mes parents éduquaient les leurs (à coup de matraque). Mais là, il fut question “d’éducation à l’américaine”.

“Choisie précisa le beau suédois, parce que cette éducation a fait ses preuves, il y a plus de génies en Amérique qu’en Suède ou en France”. (Lire la suite…)

Posté le 4 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 6 Commentaires.

L’éducation à l’américaine (1) (ou “l’ange blond”…)

Ange blondC’est une bonne chose de tenir un blog. Au fur et à mesure que l’on raconte des anecdotes, d’autres nous reviennent en mémoire, alors qu’elles étaient (pour un temps) passées à la trappe…

Si Albert et moi sommes tombés d’accord dès le départ sur un point, c’était l’éducation que nous allions donner aux enfants que nous ne manquerions pas d’avoir (trois étaient prévus, mais…), et qui serait assez proche de celle que nous avions reçue.

(Lire la suite…)

Posté le 2 mars '14 par , dans Dans la série Diabolique. 4 Commentaires.