Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

L’attentat contre Charlie Hebdo et ses suites…

Je suis Charlie

Il n’est pas dans mes habitudes ici, de débattre de politique ou autres faits d’actualité. Mais les habitudes sont faites pour être changées, et là je me sens l’obligation de parler de ce qu’il s’est passé le 7 janvier, et de ce qu’il se passe toujours, quitte à en choquer certains.Pour moi tout a commencé le mardi 6 janvier, avec le retour définitif de Delphine et gendre n° 2 de Berlin. J’étais ravie évidemment, après avoir tant pleuré de les savoir partis pour “1 an 1/2 ou 2 ans ma petite maman”. Berlin cela n’avait pas été le coup de foudre, mais au moins, ils rentraient sans regrets et ne vivraient plus avec l’impression qu’à Berlin ce serait mieux. Momentanément ils étaient logés chez Pulchérie.

Puis ce fut la nuit du 6 au 7, et c’était comme dans le songe d’Athalie*, c’était pendant l’horreur d’une profonde nuit… Du bruit, des pas rapides dans l’escalier, LES POMPIERS une fois de plus. Je les aime bien, mais quand ils interviennent chez quelqu’un ils ne sont d’aucune discrétion. Une fois de plus, le mari de Madame Langlais était à l’article de la mort, et c’est après le départ du SAMU que j’ai pu me rendormir, vers 5 H 30, pour faire des cauchemars. J’ai déjà le sommeil perturbé, alors quand on m’en rajoute une couche…

Fin du premier épisode dont vous n’aviez rien à secouer, mais je voulais vous mettre dans mon ambiance…

Bruit de mon portable : impossible de régler le son qui prévient de l’arrivée d’un texto et qui est plus qu’insupportable de l’avis général. J’émerge péniblement, en maudissant Nocibé qui m’inonde de publicités (plus jamais, plus jamais, je ne donnerai mon n° de portable à une boutique), mais en me disant qu’on ne sait jamais.

Le temps que j’émerge, arrivée d’un deuxième texto.

  1. “Ma petite maman, nous étions bien au chaud chez Pulchérie, nous allons bien”, DELPHINE
  2. “Pour te dire qu’on va très bien malgré l’attentat qui a eu lieu près de chez moi” PULCHERIE

J’émergeais péniblement et comme elles allaient bien, je suis retournée dormir deux petites heures. C’est en me levant, au moment où Delphine m’appelait et que je consultais Internet, que j’ai découvert l’horreur. L’appel de Delphine tombait bien, car je n’aurais pas percuté tout de suite que les locaux de Charlie Hebdo étaient à 50 mètres à vol d’oiseaux du domicile de Pulchérie et qu’elle va souvent à pied dans ce secteur là.

Les noms des dessinateurs m’ont sauté au visage, comme une gifle que l’on se prend sans l’avoir méritée et donc attendue… Des noms connus, d’hommes qui de leurs crayons féroces n’épargnaient personne, avec toujours l’humour tombant juste. J’ai toujours admiré les dessinateurs capable en UN SEUL DESSIN de faire ressortir l’ironie de N’IMPORTE QUELLE SITUATION.

Mon grand-père maternel, l’apiculteur, achetait Hara Kiri… C’est dire que l’on ne me parlait pas d’inconnus…

J’ai allumé la TV et la violence des images m’a fait mal. Je me souvenais tout à coup du choc que nous avions ressenti alors que nous étions en Turquie Charles Hubert et moi, au moment de l’attentat du 11 septembre.

Comme beaucoup, comme à chaque fois qu’il est question des horreurs commises au nom de Dieu par des extrémistes et là nous pouvons dire que nous avons été servis ces derniers mois, j’étais dans l’incompréhension la plus totale. On peut tuer une personne parce qu’elle dessine ? Après tout on peut bien décapiter un homme parti se promener dans des montagnes Algériennes qui lui sont chères, des femmes, des enfants, qui ne commettent qu’un crime : ne pas penser comme des fous, des sadiques, des inconscients, des hommes ou femmes qui n’ayant à mon sens pas d’âme, ne verront jamais le paradis auquel ils disent aspirer…

J’éprouve le même sentiment contre les inquisiteurs de jadis, et les allumeurs de bucher qui parlaient et agissaient également au nom de Dieu.

J’ai été très émue par les rassemblements spontanés un peu partout en France, les mouvements unanimes ou quasi sur les réseaux sociaux. Mais j’ai été également très agacée par les médias…

  • Ont-ils vraiment besoin de tenir l’antenne pendant des heures pour nous dire qu’ils ne savent pour l’instant rien ?
  • Ont-ils vraiment besoin d’expliquer à tout le monde et donc aux assassins par la même occasion, ce que font les forces de l’ordre, où, comment et pourquoi ? Sympa de prévenir que l’on va investir tel quartier à Reims par exemple… Ou que le RAID y est parti en force, ou bien que l’on sait où se terrent les supposés coupables…
  • Ont-ils vraiment besoin de nous répéter en boucle qui sont (quand ils le savent) les fous “auteurs présumés”, quitte à en faire des héros aux yeux de ceux qui basculeraient d’un rien ? Ne vaudrait-il pas mieux taire leurs noms, puisque ce qu’ils recherchent en partie, c’est la célébrité ?
  • Et cela continue parce que depuis il y a eu fusillade à Malakoff, une autre prise d’otage (nouveau texto de Pulchérie me signalant qu’elle allait bien), j’en oublie, bref c’est une escalade infernale … Escalade réelle ou programmée ?
  • J’ai eu franchement par moment l’impression de revivre la première guerre du golfe, où j’avais passé ma nuit devant la TV pour entendre dire qu’on ne savait rien au cours de discussions grandiloquentes dans lesquelles figurait un peu trop le conditionnel…
  • Aujourd’hui mon énervement a été à son comble quand j’ai entendu dire à plusieurs reprises qu‘un homme “aurait réussi à se dissimuler dans les locaux” dans l’imprimerie. Mais putain, ils avaient besoin d’en avertir les fous de Dieu ?

Je remercie chaleureusement les dessinateurs du monde entier qui ont rendu hommage aux morts. Mais est-il utile de rappeler verbalement l’idée de la peine de mort parce que l’on a tué des hommes qui étaient farouchement contres ? Qui auraient sans doute d’un dessin féroce moqué l’unité nationale actuelle contre un acte barbare certes, parce que cet acte sera forcément récupéré à un moment ou à un autre.

Est-il bien utile également de répéter en boucle que la police et autres, n’ont pas les moyens de suivre chaque terroriste potentiel à la trace, faute de moyens ?

J’aurais bien voulu pouvoir mettre tous les dessins que j’ai vus sur FB même si certains déclenchent un rire amer.

Louisianne l’a dit très clairement et très justement sur FB : “ils ont voulu mettre la France à genoux, ils l’ont mise debout”.

Pour l’instant c’est tout ce que j’ai à dire, mais j’ai le triste pressentiment que ce n’est qu’un début.

Hommages aux victimes de l’obscurantisme, de la bêtise et du fanatisme, passées et à venir.

La vie n’est qu’un long calvaire…

* Jean Racine : Athalie ou “le songe d’Athalie”…

PS : je répondrai aux commentaires des posts précédents ultérieurement, pour ma bonne résolution concernant mon blog, c’était un peu loupé…

PPS : un grand merci pour nos amis du Québec qui ont répondu “présents”  en ce qui concernait les dessins satiriques du prophète. J’avais tellement été déçue par les danois qui nous avaient lâchés…

Posté le 9 janvier '15 par , dans Coup de gueule, Crise de nerf, Dans la série Diabolique.
Tags : , , , , , , , , ,

30 commentaires »

Comment par vivi
2015-01-09 18:22:50

Et tu oublies BFM qui, deux soirs et deux nuits de suite, nous a baladés ( mais je pense que c’est surtout le gouvernement qui voulait montrer qu’il ” agissait” ) en nous montrant le rais en train d’ “intervenir ” à Reims, badauds mains dans leur poches ou scotchées à leurs portables pour filmer, et journalistes à leurs basques en train de commenter. Si ce n’est pas nous prendre pour des idiots, ça !
Pour le reste, je te rejoins évidemment.

 
Comment par Charlotte
2015-01-09 19:11:11

Je viens de tilter en te lisant que Pulchérie était installée dans le 11eme…
Je revenais du boulot en début d’après midi ce mercredi là, je descendais de la ligne 5 à Bastille, et j’ai entendu “sur ordre de la police, la station Richard Lenoir est fermée au public”.
Réflexe débile, je me suis dit “ah ben encore un couillon qui s’est promené sur la voie, ou encore un colis oublié, rahlala…”.
Putain, quand j’ai su ce qu’il s’était passé, j’en ai été malade.
Du coup, quand j’ai retrouvé mes élèves, on a regardé plein de dessins faits en hommage à Charlie Hebdo. Et je leur ai dit qu’en perdant Cabu et Wolinsky, et tous les autres, j’avais l’impression d’avoir perdu mes plus vieux potes. J’ai été contente de les voir faire de bonnes réflexions, être sobres, pas agressifs pour un rond. J’ai au moins un tiers de musulmans dans ma classe. Qui m’ont tous dit peu ou prou la même chose “Dieu il a dit que la vie c’était sacré”.
Du coup moi aussi je remercie les dessinateurs qui leur ont rendu hommage, et puis toi aussi pour en avoir parlé.
(oui ce commentaire est pas très bien écrit mais je suis un peu bouleversée, hein).
Des bises.

 
Comment par Estelle
2015-01-09 21:07:47

Etant musulmane moi-même je plussoie les dires de vos élèves

“[...]quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes[...]” – Coran

Aussi, en Islam, il est formellement interdit de s’en prendre aux civils.

Uniquement des “militaires” peuvent être visés, et ce, là encore dans la limite de l’autodéfense ou de l’attaque préventive contre des forces armées se réunissant pour envahir votre pays par-exemple.

En Islam, il est péché que de brûler ou de couper un arbre sur un champ de bataille. Il est péché que de salir l’eau pour atteindre l’ennemi. Péché de s’en prendre aux bâtisses des autres religions. Péché que de tuer femmes, enfants, veillards, hommes non armés.

J’ai mal au ventre depuis le début de ces événements. Je me sens salie par ces meurtriers.

Je suis du côté des victimes et des opprimés, comme me l’enseigne les préceptes de mon Prophète Muhammad (SAW).

Je terminerai en disant que le savoir amène la tolérance et que l’ignorance ne mène qu’à l’intolèrance et à la destruction.

 
Comment par Calpurnia
2015-01-09 23:58:06

vivi : BFM me gonfle, et tous les journalistes qui se sont cru obligés de “nous tenir informés” au risque de tout faire capoter aussi…
Avaient-ils besoin de préciser, alors que les fous de l’imprimerie l’ignoraient, “qu’un otage avait réussi à s’échapper et se cachait dans les locaux…” ?
NON MAIS OH :
Juste un sur TF1 précisant “je ne peux rien vous dire de plus sans risque pour l’affaire en cours”. D’où les blablas continus et l’emploi du conditionnel…

 
Comment par Calpurnia
2015-01-09 23:59:24

Charlotte : je n’aurais pas tilté tout de suite, connaissant très mal Paris, qu’elle était aussi proche de Charlie Hebdo…
Pour le reste : de rien. Il m’a fallu du temps pour réagir ici…

 
Comment par Calpurnia
2015-01-10 00:04:39

Estelle : c’est là que les choses se gâtent : quand il s’agit d’interpréter les textes forts anciens au demeurant, et qui ne nous sont pas parvenus forcément en l’état réel de ce que l’auteur aurait souhaité.
Une corruption sur la terre peut parfaitement être assimilée au fait de ne pas être croyant pour les intégristes…
Les chrétiens ont fait beaucoup de mal, les intégristes musulmans en font également actuellement…
Et ta dernière phrase est très juste : 99 % de ceux qui se pensent investis par la divine guerre sainte sont ignorants et non instruits correctement.
Je te dis cela car j’ai une amie musulmane dont le mari est Dr en théologie en université, et qui a toujours déclaré que la guerre sainte était une guerre de l’esprit.
Gloire au musulman qui nous convaincra que nous sommes dans l’erreur, sans avoir à nous tuer.
Amicalement, et courage à toi, je me doute que cet épisode doit être difficile à vivre pour toi et les tiens.

 
Comment par Estelle
2015-01-10 08:12:08

Chère Calpurnia,

L’Islam ce n’est pas la Chrétienté. Les textes sont en langue d’origine : l’arabe littéraire. Il n’y a pas eu de traductions multiples comme pour la Bible dont la langue d’origine n’est même plus parlée à l’heure d’aujourd’hui.

Nous avons également des chaînes de transmissions très précises concernant la science des hadiths. Répertoriées.

Aussi, il n’y a pas à interpréter malgré la croyance populaire.

Je suis en ce moment un diplôme d’études islamiques (et je fais aussi un Master FLE) et nos enseignants nous apprennent que chaque verset du Coran à un contexte et une explication.

Tout cela est très codifié et précis.

Chaque mot a une explication. Car pour un mot en arabe, il faut parfois une phrase pour exprimer l’idée en français. De plus, il faut bien sûr prendre en compte la langue à l’époque où elle fût employée. Un terme pouvant gagner en sens, ou perdre en sens, avec le temps. L’étude étymologique est essentielle.

Tristement, les traductions en français de l’arabe littéraire ne sont pas toujours au point.

Je recommande d’ailleurs plutôt la traduction Sahih international, en anglais, pour s’approcher de la beauté de ce texte religieux.

Ce qui est dangereux, c’est donc l’ignorance et les gens qui souhaitent interpréter le Coran alors que décidément non l’interprétation n’a pas sa place en Islam.

Le terme même de “guerre sainte” n’existe pas en Islam et n’a jamais été utilisé dans notre Histoire. C’est un terme d’origine Chrétien.

Je tiens à préciser que c’est une obligation pour chaque musulman que d’étudier sa religion pour ensuite partager ses découvertes avec sa communauté.

Je vous remercie pour la réponse amicale de votre message. Je vous remercie aussi pour me laisser m’exprimer (de plus dans un français approximatif … je suis fatiguée par 8 mois de grossesse et je ne pratique quasi que l’anglais au quotidien) sur ce sujet délicat.

Je vous envoie toute mon amitié d’une lectrice à une auteure qu’elle apprécie et lit très régulièrement. Généralement le matin avec une tasse de thé :)

Bien à vous,

 
Comment par Emmanuelle
2015-01-10 08:37:54

bonjour Calpurnia,
Entièrement d’accord avec vous sur les journalistes qui sous prétexte d’information cherchent surtout LE scoop avant tout le monde. Cela risque de mettre en danger la vie des otages et de faire capoter les interventions des groupes RAID et GIGN. Le pire étant à mon avis les journalistes qui ont téléphoné “par hasard” à l’imprimerie (en plus ils nous prennent vraiment pour des c….) , alors là je suis scotchée ! Ils regardent trop les films policiers américains je crois.

 
Comment par Estelle
2015-01-10 23:51:58

Afin de suivre tout cela, je lis les journaux et les articles internet. J’ai essayé de voir des vidéos sur le sujet mais je n’arrive pas. Je m’effondre en larmes à chaque fois.

Je pense que regarder ces “reportages” doit engendrer beaucoup de stress. Mes parents qui sont en France regardent tout cela de près et je vois bien que cela les impacte beaucoup. Ce n’est que de la frustration car au final on n’apprend rien mais on suppose beaucoup.

Et maintenant, j’apprends qu’il y a eu environ 15 attaques armées sur des mosquées (parfois avec grenades). Ce qui est aussi du terrorisme. Le terrorisme n’ayant ni couleur ni religion.

Bref, entre cette tragédie de Charlie Hebdo, les prises d’otages et les attaques contre les mosquées ou les musulmans (j’entends par là bâtiments comme individus) … mais où va-t-on ?

 
Comment par Le Nain
2015-01-11 03:06:43

Je vais être clair. Je ne suis pas Charlie, dont je pense qu’ils étaient sectaires, dont je ne partageais pas les idées politiques, dont je ne lisais pas le journal et avec lesquels je ne partageais pas grand chose. Ils n’empêche que leurs idées ne méritaient pas l’assassinat par des imbéciles endoctrinés.

Le recul de la barbarie se fait par l’éducation, et il n’est pas anodins de constater que les talibans tuent les instituteurs pour empêcher l’acquisition des savoirs qui font les hommes libres.

L’education nationale a beaucoup de choses à se reprocher en ce domaine, la transmission des savoirs est défaillante et a laissé la place aux prédicateurs simplistes parlant à des gens ne maîtrisant pas l’esprit critique de la pensée.

Nous sommes en guerre, l’ennemi est parmi nous, et il est difficile à reconnaître, là est le problème.

 
Comment par Calpurnia
2015-01-11 23:36:22

Estelle : merci de toutes ces précisions précieuses. J’ai assez de relations, et j’en ai eu assez de plus sérieuses, avec des musulmans, pour savoir que les tueurs qui ont attaqué la France n’étaient pas des religieux.
Et pour le français : chapeau !

 
Comment par Calpurnia
2015-01-11 23:38:15

Emmanuelle : oui je suis bien d’accord, cela ne m’a pas réconciliée avec la presse TV. Je sais que j’ai le droit d’être informée, mais je sais aussi qu’il y a des choses que l’on doit taire, pour la sécurité…
Et comme tu le dis, nous ne sommes pas aux USA, mais bon, beaucoup confondent nos lois et celles des autres…

 
Comment par Calpurnia
2015-01-11 23:40:15

Estelle : je suis tout à fait d’accord avec toi, sauf au sujet de tes parents. Ils ont été “frappés” ? “Touchés” ? “Traumatisés” ? Le verbe inpacter n’existe pas même si l’on commence à l’employer à tort et à travers en France…

 
Comment par Calpurnia
2015-01-11 23:45:11

Le Nain : pour une fois nous ne serons pas d’accord, c’est la loi de la démocratie. Je n’étais pas “Charlie”, sauf qu’ils représentaient en France le droit à la carricature, à la satire, LE DROIT d’EXPRESSION auquel nous sommes très attachés. Et ils savaient se moquer de TOUT, au cazou…
Demain les fous du Coran iront dynamiter les rédactions des journaux féminins, parce que les journalistes se montrent habillées à l’européenne ?
J’ai déjà vu des satires du Christ, et je n’ai pas souvenir que du coup, des catholiques aient fait ce genre de truc (je me refuse à remonter aux croisades et à l’inquisition tout de même, nous avons évolué…)
Je suis d’accord avec toi concernant l’éducation : ce n’est pas pour rien qu’elle n’est pas accordée aux filles dans beaucoup de pays…
L’éducation nationale a effectivement ses torts, mais les parents aussi…

 
Comment par Estelle
2015-01-12 03:24:27

Merci Calpurnia pour cette correction (que j’apprécie !). Ils se sentent très touchés par les événements et ils sont assez traumatisés par tout cela.

 
Comment par Estelle
2015-01-12 03:41:11

Concernant le “Je ne suis pas Charlie”, je comprends la chose comme suivant :

- il est possible d’être contre la violence, le meurtre, etc

- il est possible de condamner fermement cette tragèdie et de dire haut et fort que cela n’a rien à voir avec nos valeurs (ici, je parle des valeurs musulmanes)

- et il est possible dans le même temps de ne pas accepter la grossièreté de ce journal. De ne pas vouloir s’y associer.

L’Islam rythme ma vie. Je prie 5 fois par jour. Je vais à la mosquée le vendredi. Je récite des phrases en entrant et en sortant de chez moi, avant de manger, après avoir acheté un habit, etc.

Peut-être que les Chrétiens vivaient leur foi de cette manière du temps de nos grands-parents ? Aujourd’hui, la majeure partie des Français se revendiquent athées ou chrétiens non pratiquants. N’allant pas à la messe, ne suivant pas le carème, et j’en passe.

Reste le mariage, les funérailles, et le baptème. Peut-être plus habitudes que foi là encore.

Bien sûr, il y a aussi des chrétiens pratiquants mais je ne pense pas que cela soit aussi conséquent en nombre en France que les pratiquants musulmans.

Tout cela pour dire, maladroitement (il est tard ici), que dire “Je ne suis pas Charlie” (mais je suis Ahmed), c’est dire :

“Je ne suis pas d’accord avec vous mais je suis prête à mourir pour vous.”

Donc oui, je ne suis pas Charlie moi aussi car je ne suis pas d’accord avec ce journal MAIS dans le même temps je suis du côté des victimes et du côté de mon Prophéte (SAW) qui m’a enseigné à répondre aux insultes en m’éloignant de ceux qui les formulent, à prier pour eux, et à exprimer mon désaccord, non en les tuant !

Et Dieu sait que le Prophét (SAW) à subit des insultes en son temps. Il (SAW) fût traité de “magicien”, “menteur”, et j’en passe. Il (SAW) reçut des excréments de chameau sur son dos alors qu’il était prostré en prière. Et à tout cela, et d’autres horreurs, il n’a jamais répondu par la violence ni ordonné à ses companions (Sahabas en arabes = apôtres pour évoquer un terme chrétien) de faire justice pour lui.

Dire : “je ne suis pas Charlie”, ne veut pas dire “ils l’ont bien mérité” ou autre absurdité.

Que Dieu nous préserve de penser pareilles horreurs !!

C’est dire : “je ne suis pas d’accord avec vos insultes et par-conséquent je ne m’assoies pas avec vous.”

La liberté de pensée je suis pour mais nous devrions également avoir le sens de la limite. Ne pas insulter, ne pas faire mal, ne pas salir.

La liberté des uns s’arrêtant à la liberté des autres.

P.S : Pardon pour mes trop longs commentaires !

 
Comment par Nanou
2015-01-12 10:47:52

Bonjour,
C’est la première fois que je commente sur un blog, bien que j’en suive assidument 2 ou 3 dont celui-ci.
La semaine dernière, j’étais chez mes parents qui sont très âgés, et nous n’avons pas suivi les événements en direct sur la TV, mais nous regardions les infos le soir.
Indépendamment de la course aux infos sensationnelles de certaines chaines plus intéressées par la courbe d’audience, donc des rentrées de publicité, j’ai été consternée par le niveau de certains commentaires sur la 2, mais cela ne devait pas être mieux sur les autres.
Exemples:

Le soir de la tuerie de Charlie Hebdo, la présentatrice a un journaliste en train de poireauter dehors je ne sais plus où:
” Peut-on considérer que ces individus sont dangereux?”
A 12 morts et lourdement armes peut-être pas, d’ailleurs tu n’as qu’a les inviter a passer ce soir pour l’apéro…..

Le vendredi soir, après la fin des prises d’otages, la présentatrice interviewe par téléphone une dame qui habite a 100m de l’imprimerie a Dammartin.
“Est-ce que vous êtes soulagée?”
N’ importe quoi!

Ce n’était pas dangereux, certes, mais d’un niveau ahurissant. Peut-être ne suis-je pas habituée car je regarde rarement les infos. Quant aux chaines d’infos en direct, je pense que le plus simple serait de les toucher au porte-monnaie, donc de les boycotter.

Tout cela parce que des cingles ont tue des personnes sans défense.

Bonne année quand même.

PS sur ma tablette, je n’ai pas encore trouve comment forcer les accents sur le e et le a. Je corrige quand je peux avec le correcteur orthographique, mais cela ne fonctionne pas toujours.

 
Comment par Cathy
2015-01-12 14:25:06

@ Calurnia: merci pour ce billet. j’ai également été exaspéré par le traitement “journalistique” de ces évènements…
@ Le nain: l’humour noir, l’irrévérence, l’utilisation du dessin satyrique pour contester, dénoncer, faire réfléchir, sont une tradition française.
La caricature de presse a vu le jour au début du XIX è siècle. A noter que la ” gauche ” n’a pas l’apanage de la satyre extréme et grinçante: le début du XIX ème S et les années 1930 comptaient nombre de caricaturistes de “droite” et même d’extrème droite particulièrement virulents et féroces. La politique, l’église catholique, le vatican, l’armée etc….. subissaient les foudres de ces dessinateurs talentueux et on voit bien que certains de leurs dessins étaient largement aussi provoquants, “vulgaires” et triviaux que ceux de CH……à ceci près que C.H , lui, brocarde sans distinction tous les partis, toutes religions, tous les sectarismes.

 
Comment par Cathy
2015-01-12 14:37:41

@ Nanou : dans le genre commentaire à la c** il y a eu aussi le journaliste qui, durant la prise d’otage du super marché casher de la Pte de Vincennes a trouvé la moyen de dire « ……..si la prise d’otage dure trop longtemps, il se peut que le preneur d’otage ait faim et qu’il ait alors besoin de nourriture …… »
Bien vu ^^ surtout quand on est retranché dans un supermarché ………
ça c’est d’ l’ info !

 
Comment par Gisèle Subscribed to comments via email
2015-01-13 21:38:35

Toujours fidèle à ton blog, mais malgré la retraite je n’y viens pas encore aussi souvent que je le voudrais.
Perso je ne regarde plus les infos à la télé, je ne supporte pas. Je me suis contentée de suivre les événements grâce aux nombreuses news qui me parviennent et sur facebook où j’ai partagé plus que les autres jours (j’ai vu que tu avais apprécié certaines de mes publications). ça m’a quand même permis de savoir que (comme d’hab) les journalistes TV n’avaient pas été à la hauteur… entre autres, avertir de la présence de l’otage quelle bêtise (pour rester polie) !
Pendant 48 heures je me suis revue le 11 septembre 2001, j’étais dans le même état d’hébétude.
Je ne lis pas Charlie Hebdo (je ne lis aucun journal) mais je vois passer leurs dessins et ne m’offusque pas car “il y en a pour tout le monde”… on connait le style du journal, on adhère ou on n’adhère pas… en tout cas demain je vais l’acheter pour les soutenir. Si je pouvais je m’abonnerais. En hommage aux 12 personnes qui ont disparu et qui ne le méritaient pas (ainsi qu’aux otages sacrifiés).
J’en profite pour remercier Estelle de ses précisions sur le Coran. Je regrette que sa communauté fasse les frais de cette tragédie, il y a malheureusement trop de gens obtus.
Et pour rester pratique (j’essaie de toujours l’être) si tu en as marre de recevoir les pubs de Nocibé, c’est très facile, il suffit de répondre à leur prochain sms en indiquant simplement “STOP” et ils seront obligés d’arrêter leurs envois, c’est la loi. Je le fais chaque fois que je reçois une pub et ça fonctionne.
En conclusion et en te remerciant pour ton post : “Je suis Charlie.”

 
Comment par Louisianne
2015-01-14 11:18:15

J’ai lu avec attention le billet et les commentaires. Moi aussi j’ai été estomaquée par les questions des journalistes ! Ils interviewaient des personnes du quartier Porte de Vincennes à qui on avait demandé de se cacher (chez eux, au sol sol du Monop et j’en passe). Question : est-ce que vous avez peur ?
Non je m’éclate avec les autres, on joue à la belote, pourquoi ?
On pourrait leur souffler une liste de questions :
Avez vous eu peur de mourir ? Etes vous inquiet pour vos proches pris en otage ? Pensez vous que les terroristes peuvent tuer ? etc…

 
Comment par Calpurnia
2015-01-14 23:55:25

Christelle : il ne faut pas oublier qu’en France, la religion a été trop longtemps IMPOSEE, et que la renier conduisait directement au bûcher…
La séparation de l’église et de l’état n’est pas si vieille que cela au regard de notre histoire, et nous tenons beaucoup à notre liberté de pensée et donc d’être également athées…
Charlie était irrespectueux, comme nous aurions voulu pouvoir l’être pendant des siècles…

 
Comment par Calpurnia
2015-01-14 23:57:23

Nanou : la palme de la connerie “pensez-vous que ces hommes soient dangereux ?” je n’étais pas sur la bonne chaîne pour y assister, mais mes parents EUX y étaient, et me l’ont relatés, outrés…
Généralement c’est du grand n’importe quoi, du scoop à tout prix et heureusement que le ridicule ne tue pas, parce que sinon les attentats auraient fait beaucoup plus de morts…
:-(

 
Comment par Calpurnia
2015-01-15 00:00:17

Cathy : désolée, mais moi j’ai dû me corriger après hésitation, il y a satire, et satyre (le mec qui court après les filles, avec des pieds de boucs :-) )
Sinon, je vois avec joie que sur le plan des commentaires des journalistes, nous sommes OK.
Cela ne m’a pas réconciliée avec eux…

 
Comment par Calpurnia
2015-01-15 00:04:55

Gisèle : je suis toujours les infos, et je feuillette le journal de ma mère tous les jours, mais j’en prends et j’en laisse, parce que régulièrement, concernant les actualités du secteur, TOUT est FAUX.
Il a été relaté mon “braquage” de septembre 2013, sans nom bien sûr, dans le “Parisien”, et tout était faux de A à Z à tel point que j’aurais bien bouffé la page qui contenait l’entrefilet…
J’avais moi aussi retenu Charlie, mais bon, pour l’instant, il faut attendre…
(Merci pour nocibé : je dois taper STOP en réponse ?)

 
Comment par Calpurnia
2015-01-15 00:06:50

Louisianne : je voudrais qu’un jour quelqu’un ait le front de leur répondre ce que tout le monde suggère… Mais ils n’oseraient pas le passer à la TV, il faudrait vraiment être sûr que c’est du vrai direct.
Cela nous ramène TOUJOURS au “c’est votre première médaille d’or… Heureux ?”
“Non connard, j’étais venu pour faire quatrième, je suis vachement déçu”…

 
Comment par Meg
2015-01-15 08:30:40

J’ai grandi au milieu de Charlie Hebdo et du Canard, que mon père lisait (lit toujours d’ailleurs) religieusement.
Une semaine plus tard je ne réalise toujours pas.
Tirer sur Cabu c’est comme tuer une partie de mon enfance. C’est inconcevable.
J’ai passé des heures à suivre le Monde ou écouter la radio. J’ai pleuré de honte en regardant le Soir 3 quand les deux guignols qui le présentent posaient des questions lamentables à Philippe Val, présenté en plan serré au cas où il craquerait… Les journaleux me débectent depuis longtemps mais là, ils ont battu des records de bêtise.
Je te remercie pour tout ce que tu as dit sur ce post et celui d’aujourd’hui, ça m’a fait du bien de te lire.
Et même si le moment est un peu mal venu, je te souhaite une très belle année.

 
Comment par Gisèle Subscribed to comments via email
2015-01-15 08:40:10

Oui, pour Nocibé tu réponds au sms en indiquant simplement STOP et tu n’en recevras plus.
Selon les expéditeurs tu reçois même un sms te disant qu’ils ont bien pris en compte ta demande et que tu ne recevras plus de pubs de leur part.
Comme ça on hésite moins à communiquer son numéro à des fournisseurs, en sachant qu’on peut stopper les pubs dès qu’on le veut…

 
Comment par Calpurnia
2015-01-18 18:46:03

Meg : comme tu as pu le comprendre, il y a longtemps que les “journaleux” me débectent.
Tout ceci est affligeant et d’une bêtise sans borne de A à Z, sauf pour le mouvement populaire spontané. Attendons maintenant la suite des conneries avec les récupérations des partis politiques.
Une bonne année à toi aussi.

 
Comment par Calpurnia
2015-01-18 18:47:14

Gisèle : merci de cette précieuse information dont Mrs Bibelot a été la première bénéficiaire… …ayant confié son portable à Pulchérie qui s’est chargée de la manoeuvre :-)

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI