Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Archive pour novembre, 2016

Le ravage du “j’entasse” : suite… (je ne numérote plus…)

fouillis-copierLe travail qui se voit le moins dans un déménagement, c’est le tri préliminaire. Dès que la promesse de vente avait été signée (9 juillet), j’avais commencé à secouer un peu maman : “il faudrait commencer à trier”.

“Oh me répondait-elle du ton de la personne prise par erreur dans une rafle, qui a tous ses bons papiers et ne se sent donc pas concernée, NOUS AVONS BIEN LE TEMPS”.

Et c’est donc là que j’ai commencé à me boutiquer avec ma mère, quasiment tous les jours, en dehors de tout le monde.

(Tout un monde qui s’imagine d’ailleurs qu’entre elle et moi c’est forcément idyllique… Que je sois claire : j’adore ma mère, mais pas plus que je n’adorais mon père)

(Lire la suite…)

Posté le 27 novembre '16 par , dans Ah ces parents !, Ah je l'aurai méritée ma place au Sénat !, Coup de gueule. 2 Commentaires.

Le ravage du “j’entasse”… : DONNER ?

fouillis-copierJe peux vous assurer  sans mentir que l’illustration est de la petite bière à côté de la réalité. Les livres triés, il y en avait à peu près 1000, et sans y croire j’ai passé une petite annonce. Mal m’en a pris, il faudrait payer pour que l’on nous en débarrasse. Je remplis donc le coffre du break de maman chaque veille où la déchèterie est ouverte, pour aller jeter tout cela dans le “tout venant”.  C’est l’horreur, j’ai encore au moins 5 coffres à faire.

MAIS, ce n’est pas le tout, après les livres, il fallait s’attaquer aux placards, armoires, etc… Nous savions que maman aimait bien entasser mais à ce point là c’est pathologique. L’Arlésienne s’est attelée au grenier avec une copine à elle, moi aux placards, armoires.

Juste un petit exemple : dans la chambre de celle qui n’est pas comme les autres, il y a une grande armoire normande, que maman espère garder. J’en ai jeté 95 % du contenu, certains trucs n’ayant jamais été touchés ou regardés depuis l’emménagement il y a 13 ans, voire même du premier déménagement de mes parents, d’Antony à Rambouillet… (Lire la suite…)

Posté le 15 novembre '16 par , dans Ah je l'aurai méritée ma place au Sénat !, Coup de gueule, Crise de nerf. 8 Commentaires.

Le ravage du “j’entasse”… (3)

fouillis-copierAyant terminé la bibliothèque de gauche sur le pallier de l’étage, ET les bandes dessinées, toujours avec l’aide de maman disant oui ou non, concernant le fait de garder, je suis en droit de déclarer à mon médecin que ma bradycardie naturelle qui l’intrigue (j’ai le coeur qui bat à 50 maxi), m’a probablement sauvée de la crise cardiaque.

J’ai comme pour le reste, commencé par rechercher les doublons dans la partie droite, sans l’aide de maman. Ne vous inquiétez pas : il y en avait.

Et là, chaque étagère comportait deux rangées de livres, et toujours plein d’araignées, qui avaient dû émigrer de la bibliothèque de gauche en pensant qu’on leur foutrait la paix.

Loupé. (Lire la suite…)

Posté le 3 novembre '16 par , dans A lire, à relire, à découvrir, Ah ces parents !, Ah je l'aurai méritée ma place au Sénat !, Crise de nerf. 5 Commentaires.